Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
PabloPE
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par PabloPE le Jeu 26 Jan 2017 - 20:35
@Fesseur Pro a écrit:On le fait le samedi avec les élèves volontaires qui participent au Concours National de la Résistance et de la Déportation pour la visite d'un camp.
Administration prévenue et d'accord, autorisations parentales et participation de parents/conducteurs.
Plus de gens sont prévenus, mieux c'est.

@Verdurette a écrit:La prof de français de ma fille, (1ère) organise également des sorties théâtre hors temps scolaire lorsque les pièces sont jouées en soirée.
Là ça me semble cohérent, un truc d'histoire avec un prof d'HG, un théâtre avec un prof de lettres... non mais un restau + musée avec un prof de lettres désolée mais je ne vois pas trop l'intérêt.
Surtout si tous les enfants ne sont pas "invités", si les parents payent sans aide du FSE, vraiment je ne vois pas l'intérêt... Parce que a priori tu vas donc te retrouver avec des élèves qui ont les moyens donc l'argument "mes élèves ne peuvent se permettre d'y aller sans moi" ne tient pas vraiment.

Et qu'on ne se méprenne pas: j'ai fait des nocturnes "danse" ou théâtre avec mes élèves, je les emmène tous les ans au musée et je les aère en voyage scolaire tous les ans. Mais là franchement pour moi il n'y a aucun projet pédagogique (puisqu'il y a un casting et que ce n'est pas dans ton programme) et il n'y a aucun cadre légal donc oui pour moi ça fait "sortie entre potes".
avatar
dita
Habitué du forum

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par dita le Jeu 26 Jan 2017 - 20:57
Oui, mais Pablo, "aérer" les élèves, ça ne fait pas trop dans la pédago, ça.
Sinon, je pense que nous n'avons pas à sortir les élèves, surtout le soir et le week-end.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par liliepingouin le Jeu 26 Jan 2017 - 20:57
Mais pourquoi ainsi critiquer le projet de slynop? Il ne fait de tort à personne et ne peut qu'apporter un plus aux élèves qui bénéficieraient de ces sorties!
Bien sûr qu'une visite de musée avec un prof de lettres ça présente un intérêt!
J'ai parfois l'impression désespérante qu'aujourd'hui on ne peut plus rien faire sans soulever un torrent de critiques et de problèmes juridiques à n'en plus finir.
Si on s'interdit tout, on finit par ne plus rien faire.

Je rêverais de pouvoir sortir plusieurs classes de mon lycée à Paris pour faire une journée musée, seulement, voilà, ça coûte trop cher, on ne peut rien demander aux familles, etc. Résultat, je ne fais rien, n'ayant pas le courage de remuer ciel et terre pour vaincre des obstacles infinis.


_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
skindiver
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par skindiver le Jeu 26 Jan 2017 - 20:59
Je suis bien d'accord avec toi liliepingouin, je trouve ça top pour les élèves.
Ce n'est pas forcément une question de moyens mais une question d'opportunités.
avatar
stench
Guide spirituel

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par stench le Jeu 26 Jan 2017 - 21:04
Chaque année mes BTS me gonflent en me demandant quand on fait une sortie (oui, des BTS...). Je propose systématiquement la même chose en début d'année : si c'est vraiment par intérêt pour l'art et non pour perdre des heures de cours, je leur donne RDV un samedi à 14h00 au musée de la ville d'à côté, que je connais très bien, et je leur propose une visite guidée par mes soins (j'ai une certif complémentaire en histoire de l'art). Ils sont adultes, je ne préviens personne, je ne perds pas de temps à remplir de la paperasse, on se retrouve au lieu de RDV, point. Ceux qui veulent peuvent venir avec de la famille, des amis, n'importe qui intéressé par la visite.

Bon, en 10 ans, personne n'est jamais venu, ne m'a jamais demandé à venir et ils me laissent tranquille avec ces histoires de sortie abi

_________________
"Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend." Yannis Youlountas

"Ils veulent dessiner l'apartheid, on dessinera le maquis."
avatar
Honchamp
Expert

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Honchamp le Jeu 26 Jan 2017 - 21:05
@skindiver a écrit:Je suis bien d'accord avec toi liliepingouin, je trouve ça top pour les élèves.
Ce n'est pas forcément une question de moyens mais une question d'opportunités.

Moi aussi. Je trouve bien qu'il y ait des jeunes profs prêts à sortir les élèves et à ne pas trop compter leur temps.
Bon, le restau, il ne faut pas que ce soit ça qui empêche les élèves de participer.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par slynop le Jeu 26 Jan 2017 - 21:12
Je suis prof de lettres, pourtant j'étudie avec eux des tableaux ou des films, cela manque de cohérence, si je vous suis bien. Je pense au contraire qu'emmener des élèves au Louvre ou à Orsay, par exemple, c'est aussi de l'instruction, c'est du culturel tout autant que Le Cid, mais sous une forme différente. De même quand je parle du restaurant, c'était pour les sortir du sempiternel kebab ou encore du hamburger en leur faisant découvrir un restaurant Coréen, un Japonais etc. Et à mon sens, c'est aussi du culturel, sous une forme singulière, certes.

Si ça marche et si c'est possible, je compte même en emmener un mercredi après-midi au salon du livre de Paris.

Merci à Liliepingouin et skindiver pour les soutiens.
Effectivement, j'ai l'impression que souvent les profs n'osent pas, et surtout n'osent pas sortir en dehors de ce qui est fléché.

_________________
"C'est pas moi qu'explique mal, c'est les autres qui sont cons !", Perceval dans Kaamelot.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Danska le Jeu 26 Jan 2017 - 21:16
Slynop, la plupart des interventions sont plutôt en ta faveur Wink Certains ont émis des objections qui me semblent justifiées, mais ça s'arrête là.

Personnellement, je trouve que c'est une chouette idée et une belle initiative, même si tu risques, comme le soulignait Pablo, de te heurter à des difficultés de financement de la part des familles. Pour ta question de départ, concernant les assurances, est-ce que tu ne peux pas t'assurer que les élèves sont couverts auprès de la direction de ton établissement, tout simplement ?
avatar
Honchamp
Expert

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Honchamp le Jeu 26 Jan 2017 - 21:16
@slynop a écrit:Je suis prof de lettres, pourtant j'étudie avec eux des tableaux ou des films, cela manque de cohérence, si je vous suis bien. Je pense au contraire qu'emmener des élèves au Louvre ou à Orsay, par exemple, c'est aussi de l'instruction, c'est du culturel tout autant que Le Cid, mais sous une forme différente. De même quand je parle du restaurant, c'était pour les sortir du sempiternel kebab ou encore du hamburger en leur faisant découvrir un restaurant Coréen, un Japonais etc. Et à mon sens, c'est aussi du culturel, sous une forme singulière, certes.

Si ça marche et si c'est possible, je compte même en emmener un mercredi après-midi au salon du livre de Paris.

Merci à Liliepingouin et skindiver pour les soutiens.
Effectivement, j'ai l'impression que souvent les profs n'osent pas, et surtout n'osent pas sortir en dehors de ce qui est fléché.

Mais moi aussi je trouve bien ce que tu fais...
Ce que je dis pour le restau, c'est parce que certains pourraient se refuser de venir parce que n'ayant pas d'argent (ou pas assez) pour payer ledit restau.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
slynop
Niveau 10

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par slynop le Jeu 26 Jan 2017 - 21:24
Ma remarque n'était pas par rapport au forum, c'était un souvenir de mon ancien collège où rien n'était possible et où les collègues n'osaient plus rien faire. Si certains ont mal pris cela, désolé.

Concernant le restaurant, le problème est effectivement le prix, il va falloir bien chercher.

PabloPE, des élèves dont les parents ont les moyens ne veut pas dire que ces parents les emmènent au musée, je connais pas mal de personnes qui gagnent bien leur vie et qui se désintéressent de tout ça, et inversement d'autres s'y intéressent énormément en ayant des moyens plus restreints.

Lorsque je vais en parler à ma CDE, je lui poserai la question des assurances, elle devrait pouvoir me répondre.


Dernière édition par slynop le Jeu 26 Jan 2017 - 21:27, édité 1 fois
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par PabloPE le Jeu 26 Jan 2017 - 21:26
@slynop a écrit: De même quand je parle du restaurant, c'était pour les sortir du sempiternel kebab ou encore du hamburger en leur faisant découvrir un restaurant Coréen, un Japonais etc. Et à mon sens, c'est aussi du culturel, sous une forme singulière, certes.

Pour la deuxième fois dans la soirée sur néo j'en arrive à la même conclusion: je suis trop vieille pour ce métier.


PS je n'ai jamais dit que les profs de lettres ne pouvaient pas analyser des oeuvres, j'ai juste dit que pour moi ce n'était pas une sortie pédagogique puisque elle ne pouvait avoir aucune exploitation en classe (hors programme et sans la majorité des élèves) donc c'était une sortie entre potes. Après je vais souvent au musée avec mes potes aussi c'est sympa je ne le nie pas.

Par contre non tu ne vas pas "ouvrir" les élèves au monde puisque vu le prix du japonais tu n'auras que des enfants qui de toutes façons peuvent sortir sans toi avec leurs vrais parents.
Ce que je persiste à ne pas comprendre en revanche c'ets pourquoi tu ne le fais pas pendant le temps scolaire ou un mercredi après midi après la cantine.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
stanleymilgram
Niveau 9

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par stanleymilgram le Jeu 26 Jan 2017 - 21:34
@PabloPE a écrit:
@slynop a écrit: De même quand je parle du restaurant, c'était pour les sortir du sempiternel kebab ou encore du hamburger en leur faisant découvrir un restaurant Coréen, un Japonais etc. Et à mon sens, c'est aussi du culturel, sous une forme singulière, certes.

Pour la deuxième fois dans la soirée sur néo j'en arrive à la même conclusion: je suis trop vieille pour ce métier.


PS je n'ai jamais dit que les profs de lettres ne pouvaient pas analyser des oeuvres, j'ai juste dit que pour moi ce n'était pas une sortie pédagogique puisque elle ne pouvait avoir aucune exploitation en classe (hors programme et sans la majorité des élèves) donc c'était une sortie entre potes. Après je vais souvent au musée avec mes potes aussi c'est sympa je ne le nie pas.

Par contre non tu ne vas pas "ouvrir" les élèves au monde puisque vu le prix du japonais tu n'auras que des enfants qui de toutes façons peuvent sortir sans toi avec leurs vrais parents.
Ce que je persiste à ne pas comprendre en revanche c'ets pourquoi tu ne le fais pas pendant le temps scolaire ou un mercredi après midi après la cantine.


+1 LOL...
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Fires of Pompeii le Jeu 26 Jan 2017 - 21:44
Bon, alors au risque de passer pour une vieille peau voici mon avis.

Je trouve que l'école remplace déjà trop les parents, pour certains. Que le rapport prof-élève a tendance à virer au copinage pour certains, et c'est à mon avis néfaste. Je trouve que notre métier devient de plus en plus administratif et touristique. Je trouve que c'est déjà dur de déterminer une limite entre travail et vie privée.

Alors non, je n'ai pas envie de déjeuner avec mes élèves, parce que non, je n'ai pas envie de les voir plus que nécessaire (j'entends par "nécessaire" les cours et réunions diverses avec les enfants pénibles/parents desdits enfants pénibles). Je ne crois pas qu'il soit de mon ressort de les "sortir", parce que, déjà, je dois leur apprendre à dire bonjour quand on croise un adulte et que je trouve ça incroyable. Je n'ai pas envie que ma vie privée devienne, plus qu'elle ne l'est déjà, le prolongement de mon boulot. J'ai une vie et j'y tiens.

Et si j'osais je dirais que je trouve néfaste pour la condition enseignante de sortir avec les élèves en dehors des cours, laissant entendre qu'on n'a que ça à faire et qu'on pourrait bien nous faire bosser plus.

Maintenant libre à chacun de faire ce qu'il veut, mais décidément cette conception du métier m'étonne.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Touche pas à ma SEGPA
Niveau 9

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Touche pas à ma SEGPA le Jeu 26 Jan 2017 - 21:51
Une sortie au musée facultative hors temps scolaire, je l'ai fait deux fois avec des collègues d'histoire et d'arts pla, en lycée. Les élèves n'ont eu à payer que le ticket de rer (pour ceux qui n'avaient pas de pass navigo). Je n'ai pas eu l'occasion de le refaire depuis (je n'étais pas l'organisatrice) mais pourquoi pas. 
Je garde un souvenir ému, lorsque j'étais en 1e L, de ce professeur de français qui organisait des sorties à l'opéra qui nous revenaient à 4 euros la soirée. Sans lui, je n'aurais jamais approché tout cela. Ou bien plus tard.
En revanche, le restau, pour moi, c'est non.
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par liliepingouin le Jeu 26 Jan 2017 - 21:53
@PabloPE a écrit:
Pour la deuxième fois dans la soirée sur néo j'en arrive à la même conclusion: je suis trop vieille pour ce métier.


PS je n'ai jamais dit que les profs de lettres ne pouvaient pas analyser des oeuvres, j'ai juste dit que pour moi ce n'était pas une sortie pédagogique puisque elle ne pouvait avoir aucune exploitation en classe (hors programme et sans la majorité des élèves) donc c'était une sortie entre potes. Après je vais souvent au musée avec mes potes aussi c'est sympa je ne le nie pas.

Par contre non tu ne vas pas "ouvrir" les élèves au monde puisque vu le prix du japonais tu n'auras que des enfants qui de toutes façons peuvent sortir sans toi avec leurs vrais parents.
Ce que je persiste à ne pas comprendre en revanche c'ets pourquoi tu ne le fais pas pendant le temps scolaire ou un mercredi après midi après la cantine.

slynop a donné la réponse: il ne le fait pas sur le temps scolaire parce qu'en sortie scolaire il est obligatoire d'emmener tous les élèves et qu'il ne veut pas prendre le risque de sortir les élèves ingérables.

Les élèves mignons pâtissent énormément du comportement des pénibles: ces derniers accaparent une grande partie de l'attention des profs en classe et rendent impossible la réalisation de certaines activités. Je trouve très bien que des collègues trouvent des biais pour monter des projets pour eux.

Par ailleurs, comme cela a déjà été dit, ce n'est pas parce que des parents peuvent emmener leurs enfants au musée ou ailleurs qu'ils le font. Qui plus est, les opportunités ne se concurrencent pas, elles se complètent. Ce n'est pas parce qu'on va régulièrement au musée avec ses parents qu'il n'est pas intéressant d'y retourner avec son professeur.

Honnêtement, je trouve tout à fait légitime qu'on n'ait pas envie de sortir avec les élèves le soir, le week-end, les vacances ou sur le temps scolaire. Je suis la première d'ailleurs à refuser d'emmener les élèves au théâtre le soir.
Mais pourquoi reprocher à slynop de vouloir le faire? Cela fait-il du tort à quelqu'un?

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
stanleymilgram
Niveau 9

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par stanleymilgram le Jeu 26 Jan 2017 - 22:01
@liliepingouin a écrit:
@PabloPE a écrit:
Pour la deuxième fois dans la soirée sur néo j'en arrive à la même conclusion: je suis trop vieille pour ce métier.


PS je n'ai jamais dit que les profs de lettres ne pouvaient pas analyser des oeuvres, j'ai juste dit que pour moi ce n'était pas une sortie pédagogique puisque elle ne pouvait avoir aucune exploitation en classe (hors programme et sans la majorité des élèves) donc c'était une sortie entre potes. Après je vais souvent au musée avec mes potes aussi c'est sympa je ne le nie pas.

Par contre non tu ne vas pas "ouvrir" les élèves au monde puisque vu le prix du japonais tu n'auras que des enfants qui de toutes façons peuvent sortir sans toi avec leurs vrais parents.
Ce que je persiste à ne pas comprendre en revanche c'ets pourquoi tu ne le fais pas pendant le temps scolaire ou un mercredi après midi après la cantine.

slynop a donné la réponse: il ne le fait pas sur le temps scolaire parce qu'en sortie scolaire il est obligatoire d'emmener tous les élèves et qu'il ne veut pas prendre le risque de sortir les élèves ingérables.

Les élèves mignons pâtissent énormément du comportement des pénibles: ces derniers accaparent une grande partie de l'attention des profs en classe et rendent impossible la réalisation de certaines activités. Je trouve très bien que des collègues trouvent des biais pour monter des projets pour eux.

Par ailleurs, comme cela a déjà été dit, ce n'est pas parce que des parents peuvent emmener leurs enfants au musée ou ailleurs qu'ils le font. Qui plus est, les opportunités ne se concurrencent pas, elles se complètent. Ce n'est pas parce qu'on va régulièrement au musée avec ses parents qu'il n'est pas intéressant d'y retourner avec son professeur.

Honnêtement, je trouve tout à fait légitime qu'on n'ait pas envie de sortir avec les élèves le soir, le week-end, les vacances ou sur le temps scolaire. Je suis la première d'ailleurs à refuser d'emmener les élèves au théâtre le soir.
Mais pourquoi reprocher à slynop de vouloir le faire? Cela fait-il du tort à quelqu'un?


Wink
Cette initiative pourrait faire partie d'un "futur cahier des charges de l'enseignant" ,initiative que nos IPR (et certains parents) attendront de nous comme un dû.(En plus de tout le reste....)
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par PabloPE le Jeu 26 Jan 2017 - 22:01
@liliepingouin a écrit:

slynop a donné la réponse: il ne le fait pas sur le temps scolaire parce qu'en sortie scolaire il est obligatoire d'emmener tous les élèves et qu'il ne veut pas prendre le risque de sortir les élèves ingérables.

Les élèves mignons pâtissent énormément du comportement des pénibles: ces derniers accaparent une grande partie de l'attention des profs en classe et rendent impossible la réalisation de certaines activités. Je trouve très bien que des collègues trouvent des biais pour monter des projets pour eux.

Par ailleurs, comme cela a déjà été dit, ce n'est pas parce que des parents peuvent emmener leurs enfants au musée ou ailleurs qu'ils le font. Qui plus est, les opportunités ne se concurrencent pas, elles se complètent. Ce n'est pas parce qu'on va régulièrement au musée avec ses parents qu'il n'est pas intéressant d'y retourner avec son professeur.

Honnêtement, je trouve tout à fait légitime qu'on n'ait pas envie de sortir avec les élèves le soir, le week-end, les vacances ou sur le temps scolaire. Je suis la première d'ailleurs à refuser d'emmener les élèves au théâtre le soir.
Mais pourquoi reprocher à slynop de vouloir le faire? Cela fait-il du tort à quelqu'un?
Oh mais je ne reproche rien, je dis juste que je ne comprends pas le but  Razz ... Quant à faire du tort je ne sais pas ... quid des gosses qui n'ont pas les moyens de venir? Quid des gosses dont les autorisations ne seront de toutes façons pas signées parce que bon on ne va pas annuler La Baule pour ça?
Après il fait bien ce qu'il veut hein mais en dehors de tout cadre légal je ne jouerais pas. Si un gamin se blesse ou abîme un tableau il va y avoir de gros gros problèmes de responsabilité (1384 toussa toussa) et l'Etat ne se substituera jamais pour une sortie entre potes.
Mais cela reste mon avis. abi

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par PabloPE le Jeu 26 Jan 2017 - 22:06
@Touche pas à ma SEGPA a écrit:Une sortie au musée facultative hors temps scolaire, je l'ai fait deux fois avec des collègues d'histoire et d'arts pla, en lycée. Les élèves n'ont eu à payer que le ticket de rer (pour ceux qui n'avaient pas de pass navigo). Je n'ai pas eu l'occasion de le refaire depuis (je n'étais pas l'organisatrice) mais pourquoi pas. 
Je garde un souvenir ému, lorsque j'étais en 1e L, de ce professeur de français qui organisait des sorties à l'opéra qui nous revenaient à 4 euros la soirée. Sans lui, je n'aurais jamais approché tout cela. Ou bien plus tard.
En revanche, le restau, pour moi, c'est non.
Les répétitions sont ouvertes aux scolaires en journée et c'est gratuit Very Happy
Et cela vaut pour pas mal de sorties en fait. Pour les autres on peut avoir pas mal d'aides. Là le hic c'est que en plus les parents paieront plein pot.
Mais je le répète je suis la première à le faire, je ne critique pas l'idée Very Happy

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
liliepingouin
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par liliepingouin le Jeu 26 Jan 2017 - 22:36
@stanleymilgram a écrit:

Wink
Cette initiative pourrait faire partie d'un "futur cahier des charges de l'enseignant" ,initiative que nos IPR (et certains parents)  attendront de nous comme un dû.(En plus de tout le reste....)

On ne va quand même pas priver des élèves de sorties culturelles pour un péril hypothétique.

Savoir dire non à toutes les lubies qu'on peut vouloir nous imposer ne doit pas nous empêcher de dire oui à ce qu'on a envie de faire personnellement. Il ne faut pas tout confondre. (Et autant je défends slynop dans son projet, autant je défends bec et ongles les collègues qui refusent de faire une quelconque sortie)

@PabloPE a écrit:
Oh mais je ne reproche rien, je dis juste que je ne comprends pas le but  Razz ... Quant à faire du tort je ne sais pas ... quid des gosses qui n'ont pas les moyens de venir? Quid des gosses dont les autorisations ne seront de toutes façons pas signées parce que bon on ne va pas annuler La Baule pour ça?
Après il fait bien ce qu'il veut hein mais en dehors de tout cadre légal je ne jouerais pas. Si un gamin se blesse ou abîme un tableau il va y avoir de gros gros problèmes de responsabilité (1384 toussa toussa) et l'Etat ne se substituera jamais pour une sortie entre potes.
Mais cela reste mon avis. abi

Bien sûr que c'est dommage pour les gosses qui n'auraient pas les moyens de venir, mais ne pas emmener les autres ne changera rien à leur situation. On ne leur donne rien de plus si on enlève des opportunités aux autres. Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas donner à tous qu'il ne faut pas donner à quelques-uns. C'est toujours ça de gagné.
Un gamin se blesse? Il a une assurance. C'est la même chose s'il se blesse dans son club de foot. On ne ferme pas les clubs de foot pour autant (quoique on puisse éventuellement le regretter diable )
Un gamin abîme un tableau?  Sa responsabilité civile entre en jeu.

Après, à titre personnel, ce genre de sortie le samedi je ne le ferais pas non plus, mais je trouve chouette que des collègues aient l'envie et le courage de le tenter.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
Enaeco
Fidèle du forum

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Enaeco le Jeu 26 Jan 2017 - 22:42
@stanleymilgram a écrit: Wink
Cette initiative pourrait faire partie d'un "futur cahier des charges de l'enseignant" ,initiative que nos IPR (et certains parents)  attendront de nous comme un dû.(En plus de tout le reste....)

A ce moment la, on s'interdit tout projet et on se refuse à organiser des voyages scolaires...
avatar
Sei
Monarque

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Sei le Jeu 26 Jan 2017 - 22:58
@stanleymilgram a écrit:
@liliepingouin a écrit:
@PabloPE a écrit:
Pour la deuxième fois dans la soirée sur néo j'en arrive à la même conclusion: je suis trop vieille pour ce métier.


PS je n'ai jamais dit que les profs de lettres ne pouvaient pas analyser des oeuvres, j'ai juste dit que pour moi ce n'était pas une sortie pédagogique puisque elle ne pouvait avoir aucune exploitation en classe (hors programme et sans la majorité des élèves) donc c'était une sortie entre potes. Après je vais souvent au musée avec mes potes aussi c'est sympa je ne le nie pas.

Par contre non tu ne vas pas "ouvrir" les élèves au monde puisque vu le prix du japonais tu n'auras que des enfants qui de toutes façons peuvent sortir sans toi avec leurs vrais parents.
Ce que je persiste à ne pas comprendre en revanche c'ets pourquoi tu ne le fais pas pendant le temps scolaire ou un mercredi après midi après la cantine.

slynop a donné la réponse: il ne le fait pas sur le temps scolaire parce qu'en sortie scolaire il est obligatoire d'emmener tous les élèves et qu'il ne veut pas prendre le risque de sortir les élèves ingérables.

Les élèves mignons pâtissent énormément du comportement des pénibles: ces derniers accaparent une grande partie de l'attention des profs en classe et rendent impossible la réalisation de certaines activités. Je trouve très bien que des collègues trouvent des biais pour monter des projets pour eux.

Par ailleurs, comme cela a déjà été dit, ce n'est pas parce que des parents peuvent emmener leurs enfants au musée ou ailleurs qu'ils le font. Qui plus est, les opportunités ne se concurrencent pas, elles se complètent. Ce n'est pas parce qu'on va régulièrement au musée avec ses parents qu'il n'est pas intéressant d'y retourner avec son professeur.

Honnêtement, je trouve tout à fait légitime qu'on n'ait pas envie de sortir avec les élèves le soir, le week-end, les vacances ou sur le temps scolaire. Je suis la première d'ailleurs à refuser d'emmener les élèves au théâtre le soir.
Mais pourquoi reprocher à slynop de vouloir le faire? Cela fait-il du tort à quelqu'un?


Wink
Cette initiative pourrait faire partie d'un "futur cahier des charges de l'enseignant" ,initiative que nos IPR (et certains parents)  attendront de nous comme un dû.(En plus de tout le reste....)

Euh quand même, faut pas pousser. Même quand j'étais élève, j'ai connu (très peu) des enseignants qui proposaient des sorties (au théâtre, essentiellement) hors temps scolaire. Ce n'est pas quelque chose de nouveau, et cela reste encore exceptionnel. Il y a a contrario beaucoup d'enseignants qui organisent des voyages linguistiques, et il me semble pourtant que les pressions ne sont pas légion pour obliger les-dits collègues à se farcir l'organisation d'un voyage (bon, le latin, c'est un cas particulier). J'espère que les collègues de langue ne vont pas me tomber dessus, mais en tout cas, je n'ai jamais rencontré de problèmes de ce genre dans les établissements par lesquels je suis passée.

Pour moi, l'avantage de la sortie facultative, c'est que, d'une part, on peut participer à des vrais temps de spectacle, pas seulement aux matinées réservées aux scolaires et que, d'autre part, cela peut simplifier la procédure en évitant de traîner des élèves peu intéressés (puisqu'on suppose que participent uniquement ceux qui en ont envie). Je trouve seulement assez malvenu de ne pas donner leur chance à tous les élèves (et réduire le coût de la sortie en évitant le resto ne me semble pas une mauvaise idée).
avatar
PabloPE
Érudit

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par PabloPE le Jeu 26 Jan 2017 - 23:12
@liliepingouin a écrit:
Un gamin se blesse? Il a une assurance. C'est la même chose s'il se blesse dans son club de foot. On ne ferme pas les clubs de foot pour autant (quoique on puisse éventuellement le regretter diable )
Un gamin abîme un tableau?  Sa responsabilité civile entre en jeu.
Ce n'est pas aussi évident que ça bien au contraire. Si on fait signer autant de papier à l'Administration pour aller balader nos élèves c’est pour avoir la garantie que l'Etat se substituera à notre responsabilité civile en cas de problèmes.
Sans ces autorisations le prof est seul contre les assureurs du môme et ça m'étonnerait qu'il gagne.
Et la licence dans les clubs n'est pas juste une cotisation c'est aussi une assurance

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
Sei
Monarque

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Sei le Jeu 26 Jan 2017 - 23:23
C'est vrai que le vide juridique pour les sorties facultatives est ahurissant.
D'ailleurs, le CDE est aussi le responsable, d'où la nécessité qu'il donne son accord écrit.
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Lizdarcy le Jeu 26 Jan 2017 - 23:38
@Sei a écrit:C'est vrai que le vide juridique pour les sorties facultatives est ahurissant.
D'ailleurs, le CDE est aussi le responsable, d'où la nécessité qu'il donne son accord écrit.

oui mais hors temps scolaire ? Le CDE répondra qu'il fait ce qu'il veut de son temps libre, mais "not in my name". Je n'arrive pas à voir le lien avec notre métier dans cette initiative personnelle.
Quelque chose me chiffonne dans cette affaire.
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Sphinx le Ven 27 Jan 2017 - 0:13
J'ai aussi eu un prof qui nous emmenait au théâtre le soir, complètement en dehors du temps scolaire (et nous devions nous y rendre par nos propres moyens), donc c'est que ça doit être possible Mais je ne saurais pas fournir les textes cadres. À titre personnel, je ne ferais pas cela non plus, essentiellement parce que j'habite très loin de mon collège et que je n'ai pas envie de revenir y prendre des élèves le samedi. Mais si certains le font, c'est très bien (et au moins les collègues de Slynop ne se plaindront pas que les cours n'avancent pas parce que les élèves sont toujours en sortie Wink)

Plusieurs choses cependant :
- comme certains l'ont signalé, il faut bien te renseigner (et probablement auprès de ton chef) sur ce que ça implique en terme d'autorisations parentales, d'assurances, etc.
- tu as intérêt à être bien sûr de la maturité de tes élèves avant de te lancer là-dedans. Des lycéens, oui, surtout si certains sont majeurs ; des 4e, cela me paraît plus risqué (mais en même temps, c'est toi qui vois).
- le restaurant, franchement, ça me paraît too much. La justification pédagogique est inexistante, ça fait considérablement monter le coût de la sortie, et de toutes façons pour trouver une table pour plus de dix dans un restau parisien en zone de musées, bonne chance (d'autant plus si tu veux du pas cher et de l'exotique : je trouve ça complètement irréaliste). Je pense que la sortie sera tout aussi réussie si les élèves emportent leur sandwich...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Leodagan
Fidèle du forum

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Leodagan le Ven 27 Jan 2017 - 0:40
Il y a 2 ans j'ai fait environ 45 heures de sorties hors temps scolaire. Une décharge à signer pour rassurer, malgré la faible valeur juridique de ce type de papelard.
Contenu sponsorisé

Re: Sortir le samedi avec des élèves volontaires

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum