Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
kiwi
Vénérable

Procédure de création d'une bilangue

par kiwi le Ven 27 Jan 2017 - 19:41
Petite question : l'ouverture d'une classe bilangue est-elle soumise à un vote au CA? Quelle que soit la réponse, quelqu'un aurait-il un texte sur le sujet? 

Merci.
avatar
laMiss
Expert spécialisé

Re: Procédure de création d'une bilangue

par laMiss le Ven 27 Jan 2017 - 20:25
Je pense que oui.
Créer une bilangue nécessite de mettre des moyens horaires en 6e. Mettre des moyens horaires nécessite d'en parler lors du vote de la répartition de la DHG.
Je n'ai pas "sous la main" de texte sur le vote de la bilangue au CA, mais il faudrait retrouver un texte sur la DHG et le vote de sa répartition.

D'après ce que j'ai vu, les horaires bilangues sont fléchés dans la DHG fournie par le rectorat aux chefs. Ce fléchage est censé suivre ce qui a été décidé par "la carte des langues" élaborée sous le regard des IPR qui semblent avoir peu de marge de manœuvre.
Après, ton CDE peut toujours tenter de créer une bilangue non fléchée au départ, mais j'en doute. Le rectorat va le gronder.

Les critères retenus par la carte des langues varient d'une académie à l'autre. En gros, on retrouve les critères suivants :
- présence de la langue en primaire (condition obligatoire mais non suffisante d'après l'arrêté de mai 2015, malgré une certaine tolérance pour la phase transitoire)
Arrêté mai 2015, article 8 :
Les élèves qui ont bénéficié de l'enseignement d'une langue vivante étrangère autre que l'anglais ou d'une langue régionale à l'école élémentaire peuvent se voir proposer de poursuivre l'apprentissage de cette langue en même temps que l'enseignement de l'anglais dès la classe de sixième. Le cas échéant, une dotation horaire spécifique peut être attribuée à cette fin.
- effectifs
- ZEP
- offre déjà existante dans le secteur
- pérennité du poste de l'enseignant concerné
...

Voilà ce que j'ai pu comprendre, mais je n'ai peut-être pas tout compris.

Infos sur la carte des langues :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94580


Au niveau académique, la carte des langues permet aux recteurs d'académie de définir une politique en faveur des langues vivantes qui tienne compte des orientations nationales et des spécificités locales. Il appartient plus précisément à la commission académique sur l'enseignement des langues vivantes étrangères de proposer une carte des langues conçue comme un schéma d'organisation pluriannuel à même de développer, de diversifier et de rationaliser l'offre linguistique proposée aux élèves sur l'ensemble de leur parcours. Afin de garantir leur pleine prise en compte, le conseil académique des langues régionales sera consulté sur le projet de carte pour veiller à la place des enseignements de langues et cultures régionales dans les académies concernées et à la diversité de leur mode d'enseignement dans le cadre de l'élaboration d'un plan pluriannuel de développement.

À partir d'un état des lieux de l'enseignement des langues au niveau académique, la commission veille à la continuité du parcours linguistique tout au long du cursus des élèves, quelle que soit la filière choisie. Elle assure le maintien d'une pluralité de langues dans un statut de première langue vivante, notamment l'allemand dès le CP.

La carte des langues élaborée par la commission académique doit faire l'objet d'une information claire et accessible aux familles. Elle montre avec précision les parcours linguistiques possibles du CP au collège et dans les diverses filières du lycée général, technologique et professionnel.

Les réseaux d'éducation prioritaire (Rep et Rep+) constituent une cible prioritaire pour le développement d'une offre linguistique diversifiée dans le premier degré et la mise en place de dispositifs bi-langues de continuité au collège.

_________________
Bonne route !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum