6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Message par ProfNinja le Lun 30 Jan 2017 - 10:37

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis actuellement en train de préparer une évaluation de compréhension de texte pour mes sixièmes, dans le cadre de la fin de mon chapitre 3, qui portait sur la nature en poésie. Je pensais faire cette évaluation sur le poème "En hiver la terre pleure" de Victor Hugo, mais je crains que ce ne soit un peu difficile pour mes petits sixièmes... Auriez-vous des idées de poèmes pouvant faire l'objet d'une évaluation de compréhension de texte qui soient relativement abordables par des sixièmes un peu faibles ? Pour le moment, je m'en tiens à ce poème, en essayant de faire des questions assez ciblées, mais je suis toute ouïe si quelqu'un a des suggestions !
Merci d'avance Smile

Voici le poème en question :

"En hiver la terre pleure ;
Le soleil froid, pâle et doux,
Vient tard, et part de bonne heure,
Ennuyé du rendez-vous.

Leurs idylles sont moroses.
- Soleil ! aimons ! - Essayons.
O terre, où donc sont tes roses ?
- Astre, où donc sont tes rayons ?

Il prend un prétexte, grêle,
Vent, nuage noir ou blanc,
Et dit : - C'est la nuit, ma belle ! -
Et la fait en s'en allant ;

Comme un amant qui retire
Chaque jour son coeur du noeud,
Et, ne sachant plus que dire,
S'en va le plus tôt qu'il peut."


Dernière édition par Thalia de G le Lun 30 Jan 2017 - 10:49, édité 1 fois (Raison : Voir infra)

ProfNinja
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Message par Thalia de G le Lun 30 Jan 2017 - 10:51

ProfNinja, tu peux éditer ton précédent message si tu veux le modifier, compléter, plutôt que d'en poster un autre.
Bouton en haut à droite de ton message.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Message par adumbrate le Lun 30 Jan 2017 - 12:01

J'ai étudié le poème en classe et les élèves avaient du mal à le comprendre. Ça me semble plutôt difficile en évaluation pour des sixièmes, effectivement.
Ma séquence était sur les saisons, et j'avais proposé une évaluation portant sur un extrait d'un poème d'Anna de Noailles, mais je ne suis pas sûre que ça t'aide. Au cas, où, l'extrait proposé :

Voici venu le froid radieux de septembre :
Le vent voudrait entrer et jouer dans les chambres ;
Mais la maison a l'air sévère, ce matin,
Et le laisse dehors qui sanglote au jardin.

Comme toutes les voix de l'été se sont tues !
Pourquoi ne met-on pas de mantes1 aux statues ?                                              1. mante : cape avec une capuche
Tout est transi2, tout tremble et tout a peur ; je crois                                          2. transi : paralysé par le froid
Que la bise3 grelotte et que l'eau même a froid.                                                   3. bise : vent violent et froid

Les feuilles dans le vent courent comme des folles ;
Elles voudraient aller où les oiseaux s'envolent,
Mais le vent les reprend et barre leur chemin :
Elles iront mourir sur les étangs demain.

adumbrate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Message par ProfNinja le Lun 30 Jan 2017 - 17:51

Merci bien, ça m'est très utile ! Je vais sûrement utiliser ce poème...

ProfNinja
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: 6ème - Evaluer compréhension de texte - chapitre poésie

Message par Yolatengo le Lun 30 Jan 2017 - 20:30

J'avais proposé ce poème de Victor Hugo :

Voici que la saison décline

Voici que la saison décline,
L'ombre grandit, l'azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L'oiseau frissonne, l'herbe a froid.

Août contre septembre lutte ;
L'océan n'a plus d'alcyon ;
Chaque jour perd une minute,
Chaque aurore pleure un rayon.

La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l'été fond.

Yolatengo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum