stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Lucrezia le Mar 4 Avr 2017 - 12:50

Lisak35: Le C2I2E est-il obligatoire?
Il ne l'était pas quand j'ai passé le CAPES il y a quelques années, mais j'ai validé les premières compétences quand j'étais en master et que je pensais que ça pourrait être utile de l'avoir. J'ai arrêté (trop chronophage), mais il me semble que si je voulais reprendre, je n'aurais pas à repasser les compétences déjà validées qui figurent sur je ne sais quel papier plus ou moins officiel qui doit traîner dans un de mes cartons "fac".
Si cela te fait "péter un câble", et que ce que j'avance est confirmé par d'autres, franchement épargne-toi!

Lucrezia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Lisak35 le Mar 4 Avr 2017 - 12:55

Lucrezia: ben apparemment le C2I2E n'est plus obligatoire au niveau national, mais mon ESPE exige quand même que je le valide! C'est tellement chronophage en effet, mais surtout c'est tellement ridicule! Un autre exemple: "Identifier les personnes ressources Tic et leurs rôles respectifs au niveau local, régional et national." Réponse: "je me suis renseignée auprès des personnes concernées dans mon établissement : le référent TICE est M. ****. J'ai aussi consulté l'Internet pour trouver le rôle de différents référents TICE au niveau local, régional et national et ai consulté les circulaires répondant à cette question!" Laughing

Lisak35
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mayerling le Mer 5 Avr 2017 - 11:17

Ils exigent aussi que l'on valide le C2I2E dans mon centre de formation. Et mieux encore, certains l'ont déjà validé l'an dernier en M1, mais on leur demande quand même de valider les compétences. C'est parfaitement absurde.

D'autant qu'entre le mémoire, le bac à faire passer et les demandes de mutations (dans le privé, l'on doit postuler, on n'est pas affectés d'office), j'ai vraiment d'autres chats à fouetter ...
avatar
Mayerling
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Mike137 le Mer 5 Avr 2017 - 23:20

@Anna Von. a écrit:
Bien évidemment ça ne concerne pas seulement mon mari. Ses collègues à l'ESPE sont à bout. On les traite comme des gamins mais en même temps on ne leur passe rien. Ils sont tous soumis à un feu de critiques incroyablement malveillant.

N'étant pas seulement "femme de" mais aussi "fille de", je ne comprends pas comment on en arrive là.
Les mois qui viennent s'annoncent bien sombres.

Pareil pour moi. Les rapports malveillants, des niveaux zéro de compétences (c'est du délire complet, peut-on seulement constester ça?), etc. Pourtant, je fais le boulot à l'ESPE et (le plus important) sur le terrain pour les élèves. J'en suis arrivé à la conclusion qu'il n'y a rien à en tirer de cette année du côté de l'ESPE, on est à la merci de certains formateurs aux dents très longues. Je vois des collègues qui ont plus de 10 ans d'expériences (en contractuels ou dans le privé) se faire traiter comme de la chienlit pour permettre au formateur de dire plus tard que le stagiaire a évolué grâce à la formation de l'ESPE (dans le meilleur des cas), dans le pire des cas, les rapports restent médisants et le stagiaire ne peut absolument rien contester: il signe le "vu et pris connaissance".

Je ne comprends pas non plus comment on a pu donner autant de pouvoir à des personnes aussi ignobles. Ils font tout ce qu'ils veulent et personne pour les contrôler, pour contrôler la véracité de leurs rapports, leurs conseils grotesques et dans leur verbiage incompréhensible a.k.a. rapport de visite ?

Mike137
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Anna Von. le Ven 7 Avr 2017 - 15:36

En effet ils se couvrent: si le stagiaire est apprécié par le CE/l'IPR c'est grâce à l'ESPE et aux formateurs. S'il ne l'est pas, c'est parce qu'il n'a pas suivi leurs conseils et n'a rien écouté bien sûr. Et la règle est clairement: "on ne conteste rien, on accepte et on la ferme".
Même les syndicalistes consultés conseillent de ne pas chercher à rencontrer le recteur, à ne rien dire. Sous des arguments massues: "tu vas te faire mal voir".
Donc j'en viens à la conclusion que non, on ne peut pas contester effectivement.
Quant à la commission...
Reste le tribunal administratif?

Anna Von.
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Sépia le Sam 6 Mai 2017 - 22:10

à quelques jours de mon inspection: je suis au bord du burn-out.

Je n'arrête pas de pleurer pour rien, j'ai un mal fou à dormir sans anxiolytiques, je suis pas du tout sûre de moi et hyper fatiguée par cette rentrée de printemps.

Et je viens d'apprendre qu'une personne de ma famille est probablement sur le point de partir pour son dernier voyage (ça sera la deuxième depuis le début de l'année). Et il faut de nouveau que j'explique, la mort dans l'âme, que non je ne vais pas pouvoir me libérer.

Faut pas que je craque.
Faut pas que je craque.

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Sépia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ktia le Sam 6 Mai 2017 - 22:23

Je ne sais pas quoi te dire Sepia.
Il te reste quelques jours à tenir. Tu es forte, tu y arriveras.
Courage fleurs2
avatar
Ktia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Ktia le Sam 6 Mai 2017 - 22:24

"on ne sait jamais à quel point on est fort, jusqu'au jour où être fort est la seule option"
avatar
Ktia
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paleoprof le Dim 7 Mai 2017 - 10:15

Sépia : trefle trefle trefle
Tu as eu du temps pour préparer ta séance, c'est une chance ! Cela va bien se passer, le plus difficile est souvent de commencer, puis une fois lancée, j'espère que tu oublieras la présence de l'inspectrice en fond de classe.
Essaie de te reposer d'ici là, avec ce long week-end.... fleurs2
Nous sommes nombreux à te soutenir par la pensée !
avatar
Paleoprof
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par ritta68 le Dim 7 Mai 2017 - 10:44

Courage sépia..c'est la fin..
avatar
ritta68
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Kirth le Lun 8 Mai 2017 - 1:28

Bon courage à toi Sépia, c'est difficile, mais ne te blâme pas de ne pas pouvoir te libérer, malheureusement certains rendez-vous sont incontournables. On te souhaite le meilleur !

Personnellement mes deux visites sont passées et l'inspection arrive à grands pas. Je prépare un truc qui me semble bien, plus qu'à y croire !
avatar
Kirth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par magictipi60 le Mer 10 Mai 2017 - 21:24

Bonjour à tous !
Aujourd'hui c'était ma visite de titularisation ! Gros stress, pas dormi de la nuit. Mais finalement un ipr très gentil, très content de mon travail. Un réel moment d échanges et de nombreux projets ! Cette année de stage est vraiment éprouvante mais quand ton travail est reconnu ça donne vraiment le moral.
Bonne soirée

magictipi60
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par ritta68 le Jeu 11 Mai 2017 - 7:43

Félicitations..
avatar
ritta68
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par magictipi60 le Jeu 11 Mai 2017 - 7:45

@ritta68 a écrit:Félicitations..
Merci beaucoup

magictipi60
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Sépia le Jeu 11 Mai 2017 - 8:40

Quelle chance, que j'aimerais pouvoir dire ça.

Bon, ma séquence est lancée. Mais mes élèves sont des gros nazes... Je les ai prévenus, ils semblaient comprendre (mais n'étaient pas tous là à la première séance), maintenant que je les ai eu une deuxième fois....

Bazar, jem'enfoutisme, on écoute rien.... je découvre que certains "n'avaient pas compris" (en fait comprendre: "n'avaient pas écouté et de toute façon n'accordent aucune importance à ma matière").

Bref, j'ai encore sorti les rames, je vais faire avec, de toute façon je n'ai pas le choix.

Planquez les cordes, ça me déprime d'avance....

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
avatar
Sépia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par ritta68 le Jeu 11 Mai 2017 - 9:42

Je croise les doigts..
Tu es la meilleure :aaq:
avatar
ritta68
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Malviiina le Jeu 11 Mai 2017 - 12:51

Bravo MagicTipi ! Ca fait plaisir de lire ça !
Et Sépia, je me permets de donner mon avis. On a qu'une vie, et il est dommage de louper des événements importants à cause du taf. Car si on y réfléchis, ce n'est que un taf. Prenant, avec des responsabilités, mais c'est juste un taf. L'anniversaire de ma nièce/filleule tombait 6 jours avant ma dernière visite de l'espe, (qui elle tombait le lendemain de mon anniv', yeah !) c'était pas raisonnable mais je suis tout de même partie en weekend pour la voir, car ça m'aurait vraiment peinée de ne pas y être. J'ai bossé comme une guedin après, notamment le jour de mon anniversaire, mais au moins j'ai pu être avec mes proches pour la réunion de famille.
Cependant, ma visite ne s'est pas très bien passée. J'étais plutôt contente de ma séance, mais on m'a reprochée d'avoir fait une séance uniquement en cours dialogué (correction de dissertation avec projection de copies d'élèves), et je me suis fait démonter par ma tutrice terrain, car on ne communique plus depuis février. "Tout ça aurait pu être réglé si on s'était vues davantage, je comprends pas, y'avait pas de conflit ouvert". Heuuuu, cet adjectif qualificatif me laisse à penser qu'il y en avait un latent alors....
Bref, elle va faire un rapport négatif, mais : "si jamais je dois me mettre en retrait, je le ferai, l'éducation nationale cherche des profs, vous connaissez votre discipline, vous ne mettez pas les élèves en danger, c'est la démarche pédagogique qui est problématique." Super...
Je sais que je dois m'améliorer mais je sais que je me suis améliorée, mais surtout, je vois que mes élèves ont progressé, vraiment. C'est frustrant qu'il n'y ait pas de regard sur ça. De même, lorsque je discute autour de moi, je vois un grand nombre de stagiaires qui sont en conflit avec leur tuteur.rice, et je pense que c'est ce dispositif même qui induit ça. Je sais que ma tutrice est une excellente prof, qui m'a donné d'excellents conseils en début d'année auxquels je me suis pliée cependant, je pense qu'elle ne se rendait pas compte de la vulnérabilité des stagiaires et qu'elle a clairement manqué d'empathie. Elle n'a pas compris les difficultés que j'éprouvais pour sortir de ma posture d'étudiante chercheuse (quelques jours avant mon inspection, je suis allée la voir les larmes plein les yeux car j'étais complètement paniquée, ce qui cause chez moi une sorte de paralysie intellectuelle, la seule chose qu'elle m'ait dite lorsque je lui ai montré mes cours : "Je comprends pas pourquoi vous continuez à rédiger vos cours [il s'agissait seulement de quelques phrases] et c'est quoi ça, vous l'avez trouvé sur internet ?", et c'est suite à cette conversation que je ne l'ai plus contactée), et a tenu des propos paternalistes qui pour moi révélaient une forme de sexisme. Donc non, j'avais plus envie de la voir, en tout cas le temps d'encaisser tout ça, et après je me sentais trop mal à l'aise pour la contacter. Mais pourquoi nécessairement ce système de tutorat en tête à tête ? Si jamais les uns et les autres ont des fonctionnements différents, ça ne peut que créer un climat de tension. Alors pourquoi pas un système d'entraide plus ouvert ?
Je suis un peu amère là, je culpabilise car j'ai l'impression de faire de la merde alors qu'il y a quelques temps j'étais contente des séances que je faisais avec mes élèves, et encore une fois, je vois qu'ils ont fait des progrès, tout comme moi. Et en même temps, je m'en fous. J'ai fini ce foutu écrit réflexif, j'ai eu toutes mes visites, je n'ai plus pleuré à cause du travail depuis mon arrêt maladie de janvier, et je m'octroie une vie sociale. Si jamais je suis renouvelée, je serai envoyée pas loin de chez moi, si je suis licenciée, je suis grave dans la merde et je sais pas ce que je ferai, (mais hé, est-ce vraiment si fréquent ? puis une porte qui se ferme, c'est une autre qui s'ouvre !) et si je suis titularisée, je continuerai à progresser, en procédant selon mes méthodes. Donc, bon, maintenant je m'en fiche, je vais aller corriger les copies de mes petits lutins, et réfléchir au texte que je vais leur lire juste pour le plaisir demain en début de cours, car de toute façon, je suis en retard dans le programme, donc autant leur faire découvrir de jolis morceaux de littérature dans tous les cas. L'autre jour, une élève m'a emprunté les Fragments d'un discours amoureux de Barthes, et ça, c'est une petite réussite. J'emmerde l'espe et cette année de stage qui a failli me détruire, mais pas mes élèves !
Je vous envoie plein de bisous et d'ondes positives pour tenir cette fin d'année camarades stagiaires. Le plus dur est passé.

Malviiina
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Paleoprof le Jeu 11 Mai 2017 - 13:19

@Sépia a écrit:Quelle chance, que j'aimerais pouvoir dire ça.

Bon, ma séquence est lancée. Mais mes élèves sont des gros nazes... Je les ai prévenus, ils semblaient comprendre (mais n'étaient pas tous là à la première séance), maintenant que je les ai eu une deuxième fois....

Bazar, jem'enfoutisme, on écoute rien.... je découvre que certains "n'avaient pas compris" (en fait comprendre: "n'avaient pas écouté et de toute façon n'accordent aucune importance à ma matière").

Bref, j'ai encore sorti les rames, je vais faire avec, de toute façon je n'ai pas le choix.

Planquez les cordes, ça me déprime d'avance....

Sepia, s'agissait-il de ta séance de titularisation?
Courage! etoilecoeur
J'aimerais également pouvoir être soulagée comme Magictipi60, mais j'attends toujours ma visite de titularisation qui, à ce jour, n'est pas encore programmée. Ce n'est pas facile d'être dans l'attente, alors profite du fait que tu aies été prévenue près d'un mois à l'avance!
avatar
Paleoprof
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Lucrezia le Jeu 11 Mai 2017 - 13:20

Sépia, bon courage et bonne chance pour l'inspection!  trefle

Tu stresses parce que tu as envie de réussir cette inspection, et que la réussite de celle-ci ne dépend pas uniquement de toi...
Je ne sais pas si tu souffres de stress "paralysant", mais dis-toi que les dés sont plus ou moins jetés, avant même que l'inspection ait eu lieu... Je m'explique:

- Tu as su la date de ton inspection un long moment avant que celle-ci ait lieu: tu as beaucoup de chance!! Ca t'a permis de bien préparer ta séquence et ta séance d'inspection, de soumettre tes idées à ton loser de tuteur ou bien ici sur ce forum. Tu auras eu la possibilité de préparer une séquence et une séance qui sont satisfaisantes au moins sur le papier. Il s'agit ensuite de transformer l'essai...

- La séance d'inspection proprement dite est flippante parce qu'il y a des chances qu'elle ne se passe pas exactement comme tu l'auras prévue dans ton déroulé de cours. Tu as pu expérimenter ça depuis septembre; il faut sans cesse "savoir rebondir" en cas d'imprévu, s'adapter rapidement à toute situation. A toi donc d'essayer d'anticiper le plus possible ce qui pourrait survenir. D'un point de vue pédagogique, sois blindée sur ta séance, sache répondre aux éventuelles interrogations d'élèves: il s'agit de montrer que tu maîtrises absolument ton sujet, et que tu "englobes tous les élèves dans leur individualité" (en gros, tu sais répondre aux besoins spécifiques de chaque élève sans perdre pour autant la cohésion de classe. Bon, difficile à mettre en place, mais si tu n'y arrives pas, il faut montrer que tu tends au moins, dans tes pratiques, à y arriver.).

- Tu as eu une visite conseil: les défauts qui ont été pointés doivent avoir été corrigés/être en cours de correction. Tu dois montrer que tu as écouté les conseils et que les as mis en pratique. Tu dois montrer que tu as progressé.

- Enfin, les élèves. Ouch. Bon, tu sais avec quelle classe tu vas passer; depuis septembre, tu as eu le temps de bien cerner tes élèves. Tu sais quels vont être les loustics à surveiller: dès qu'ils dérapent, tu sanctionnes. Je sais, facile à dire, ils vont en plus sûrement se mettre à contester, à négocier. Et bien c'est parfait, l'inspecteur verra à quel genre d'élèves tu as affaire, et tu pourras valider la compétence "agir en fonctionnaire éthique et responsable". Vraiment, soupçonne qu'ils vont déraper, et prépare-toi à réagir en conséquence, à prouver à l'IPR que tu fais ce qu'il faut, que tu le fais correctement. [Si ça peut t'aider, te redonner une dose de confiance, il y a des fils de discussion sur le forum qui récapitule les solutions pour mater les élèves imbuvables.]
Quatre cas de figure sont possibles:
1/ Des élèves sont odieux, tu ne réagis pas --> tu te fais allumer à l'entretien, et c'est plutôt normal.
2/ Des élèves sont odieux, tu réagis, ça n'est que moyennement efficace --> à discuter en entretien. Il faut voir si ça n'est pas efficace parce que les gamins sont immunisés contre toute forme de sanction, ou si c'est parce que tu es trop "sympa", que la peine n'est pas à la hauteur du délit, que tu donnes des secondes chances, ... Dans tous les cas, dis-toi que l'entretien, c'est le moment où tu as la parole, où tu peux justifier tes pratiques, faire part des difficultés rencontrées. A titre personnel, il y a des élèves avec qui j'ai eu des soucis jusqu'au mois de juillet: rien à faire. Mais je sais aussi qu'entre septembre et mai, il y a des élèves, anciens perturbateurs, dont le comportement s'est bien amélioré, et ce grâce à ma ténacité. Il ne s'agit pas de se lancer des fleurs devant l'inspecteur, mais tu peux lui dire que grâce aux conseils reçus (hum hum), tu as pu améliorer ta gestion de classe, et que des élèves pénibles en début d'année ont désormais un bien meilleur comportement. ( N'hésite pas à jouer l'émerveillée, à dire que "Oh et c'est fantastique, les conseils reçus m'ont permis d'améliorer la gestion de classe, des élèves difficiles sont plus investis dans leur travail et du coup leurs résultats sont en progrès, mon dieu depuis ce jour le ciel est plus bleu, j'ai même croisé une licorne garée sur le parking des profs, c'est fantastique ce métier, ... [Bon, j'exagère, mais t'as compris l'idée]).
Dans ce cas de figure, l'IPR peut reconnaître que tes élèves sont insolents, que tu as réagis comme tu le devais, et discuter d'autres solutions. Ou alors, il se fait donneur de leçons, te dit que tu t'y prends comme un pied. Là, écoute-le avec attention, prends des notes, pose des questions, fais des rappels sur ton expérience en disant par exemple "Oui, j'ai tel souci, mon tuteur/l'ESPE m'a conseillé telle solution, ça n'a malheureusement pas marché/marché qu'un certain temps" pour montrer que tes échecs sont aussi ceux de tuteur & ESPE.
3/ Des élèves sont odieux, tu réagis, c'est efficace --> bravo madame! Où est mon tampon "titularisé avec mes félicitations!"?
4/ Tes élèves se tiennent bien --> Bizarrement, pas forcément "bravo", mais "vous avez de la chance, vos élèves sont gentils." Heu...

- J'imagine (j'espère!) que tous tes élèves ne sont pas des boulets en puissance. En cas de panique, appuie-toi sur les élèves sérieux si tu sens que ça patine et que tu veux redonner une impulsion au cours. Evidemment, interroge aussi les clowns, parce que ça te serait je pense reproché en entretien si tu les snobais...


Donne le meilleur de toi-même. Il est très dur d'être à 100% à chaque heure de cours de l'année. Là, ça va être l'objectif: donner le meilleur de toi-même. Etre incollable sur ton cours, tes objectifs de séance & séquence. Savoir justifier tes choix pédagogiques. Etre hyper vigilante en gestion de classe. Ne rien laisser passer parce que c'est ce qu'on attend de toi. Savoir justifier tes décisions & propos de la séance d'inspection lors de l'entretien. Avoir conscience que l'entretien est ta chance de montrer que tu veux bien faire, que tu écoutes tes aînés, que tu es enthousiaste aussi. Toujours souligner que tu as demandé et appliqué les conseils des collègues/tuteur/ESPE. Poser des questions à l'IPR.

_________________
"Tout homme normal est tenté à un moment de sa vie de cracher dans ses mains, hisser le drapeau noir et se mettre à trancher des gorges."  H.L. Mencken
"Un pays dans lequel n'existe plus, le soir, une chambre dans laquelle un enfant apprend le grec ou le violon est un pays perdu."  L. Schwarzenberg
"Il choisissait de ridicules chapeaux étroits pour se donner l'air d'avoir une forte tête." J. Renard


Grâce à MD, je l'écris: Mon cerveau n'est qu'un vieux morceau de gruyère.
avatar
Lucrezia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Kirth le Jeu 11 Mai 2017 - 21:36

Bon l'inspection s'est passée, gratifiée d'un "je suis uniquement là pour des raisons administratives mais je suis favorable à votre titularisation" donc content !

Sépia, je ne se sais pas dans quelle discipline tu es, mais si elle s'y prête et si ton soucis majeur en séance est le bruit / la discipline, pourquoi ne pas les faire travailler en groupe le jour J ? C'est exactement ce que j'ai fait et qui dit travail de groupe dit discussion, qui dit discussion dit bruit donc une mauvaise chose se transforme en une bonne. Oui un seul de tes groupe avancera et travaillera mais si tu passes tous les voir en les poussant et les encourageant, je pense que cela sera bien vu.
L'IPR m'a raconté quelques anecdotes notamment une séance où il n'a pas vu d'enseignement mais uniquement de la police, eh bien 10 minutes à la fin de la séance où il a fait exactement quelque chose d'attendu dans notre matière (faire rédiger la trace écrite par les élèves en partant d'une de leur phrase qui n'a pas grand sens pour que tous s'y mettent pour la transformer en belle phrase de cours) ont été suffisantes pour le convaincre du bon travail de l'enseignant. Enfin, il m'a pointé plein d'erreurs (dont certaines qui n'en n'étaient pas mais il a pas bien tout écouté non plus) en me disant "mais ça je vous en veux pas, l'important c'est que les élèves soient en activité, vous passez, vous circulez, vous les encouragez".
Je ne peux que te souhaiter tout plein de courage et te proposer de discuter en MP si jamais tu souhaites que l'on partage nos expériences, car même si la fin s'est bien passée, j'ai eu des moments difficiles que j'ai réussi à gérer Smile.

Sinon c'était un IPR très présomptueux qui a passé 1 heure à parler, je n'ai pas pu en placer une ni pour justifier mes choix, ni pour expliquer ce que je changerais, ni poser des questions dont je n'aurai probablement jamais la réponse Sad . Frustrant car l'occasion ne se représentera que dans... 4 échelons.
avatar
Kirth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par skindiver le Jeu 11 Mai 2017 - 23:31

@Kirth a écrit:Bon l'inspection s'est passée, gratifiée d'un "je suis uniquement là pour des raisons administratives mais je suis favorable à votre titularisation" donc content !

Sépia, je ne se sais pas dans quelle discipline tu es, mais si elle s'y prête et si ton soucis majeur en séance est le bruit / la discipline, pourquoi ne pas les faire travailler en groupe le jour J ? C'est exactement ce que j'ai fait et qui dit travail de groupe dit discussion, qui dit discussion dit bruit donc une mauvaise chose se transforme en une bonne. Oui un seul de tes groupe avancera et travaillera mais si tu passes tous les voir en les poussant et les encourageant, je pense que cela sera bien vu.
L'IPR m'a raconté quelques anecdotes notamment une séance où il n'a pas vu d'enseignement mais uniquement de la police, eh bien 10 minutes à la fin de la séance où il a fait exactement quelque chose d'attendu dans notre matière (faire rédiger la trace écrite par les élèves en partant d'une de leur phrase qui n'a pas grand sens pour que tous s'y mettent pour la transformer en belle phrase de cours) ont été suffisantes pour le convaincre du bon travail de l'enseignant. Enfin, il m'a pointé plein d'erreurs (dont certaines qui n'en n'étaient pas mais il a pas bien tout écouté non plus) en me disant "mais ça je vous en veux pas, l'important c'est que les élèves soient en activité, vous passez, vous circulez, vous les encouragez".
Je ne peux que te souhaiter tout plein de courage et te proposer de discuter en MP si jamais tu souhaites que l'on partage nos expériences, car même si la fin s'est bien passée, j'ai eu des moments difficiles que j'ai réussi à gérer Smile.

Sinon c'était un IPR très présomptueux qui a passé 1 heure à parler, je n'ai pas pu en placer une ni pour justifier mes choix, ni pour expliquer ce que je changerais, ni poser des questions dont je n'aurai probablement jamais la réponse Sad . Frustrant car l'occasion ne se représentera que dans... 4 échelons.

Tu seras inspecté l'année prochaine. Il me semble que l'inspection de néotit est toujours d'actualité.


Dernière édition par skindiver le Jeu 11 Mai 2017 - 23:31, édité 1 fois (Raison : Majuscule)
avatar
skindiver
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Kirth le Ven 12 Mai 2017 - 0:43

Ah ce n'est pas ce qu'il m'a dit, je verrai bien du coup !
avatar
Kirth
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par magictipi60 le Ven 12 Mai 2017 - 6:43

A vous lire j'ai vraiment eu de la chance ! Bon courage pour celles et ceux qui n'ont pas encore eu la visite de titularisation.

magictipi60
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Vorro le Sam 13 Mai 2017 - 14:33

J'aime ce métier mais cette année d'enfer (et je pèse mes mots) à l'ESPE m'a vidé de toute envie de pratiquer devant les élèves. J'ai des envies suicidaires et une réelle envie de donner des claques à mes instructeurs-formateurs-c***.

Le pire est que l'on ne peut rien contester, sinon on est mal vu, ça me révolte. J'ai envie de tout foutre en l'air!

Vorro
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par orph le Sam 13 Mai 2017 - 20:10

@Vorro a écrit:J'aime ce métier mais cette année d'enfer (et je pèse mes mots) à l'ESPE m'a vidé de toute envie de pratiquer devant les élèves. J'ai des envies suicidaires et une réelle envie de donner des claques à mes instructeurs-formateurs-c***.

Le pire est que l'on ne peut rien contester, sinon on est mal vu, ça me révolte. J'ai envie de tout foutre en l'air!

Même chose ici. Seule la colère rentrée et l'envie de démontrer à tous ces imbéciles que SI, je suis fait pour ce métier, et NON, ils n'auront pas ma santé mentale, mon envie d'être devant les élèves et ma confiance en moi m'auront fait tenir jusqu'à la fin de cette longue seconde première année. Courage, ne lâchez rien camarades stagiaires, le bizutage est presque fini.

_________________
"Soyez donc résolu à ne servir plus, et vous voilà libre" Etienne de la Boétie

"les journalistes écrivent des articles par lesquels ils présentent une réalité romancée. Et tout le monde les croit. Et les écrivains écrivent des romans où ils présentent la vérité. Et personne ne les croit." Bernard Werber
avatar
orph
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: stagiaires 2016/2017 : comment allez-vous ?

Message par Cicyle le Sam 13 Mai 2017 - 20:24

Pas d'inspection automatique en tant que neotit, Skindiver. Je ne l'ai pas été l'année dernière (et d'ailleurs toujours pas cette année en tant que T2).
Courage à tous les stagiaires. Cette année est terrible, pour tout un tas de raisons (ESPE, charge de travail, inspections couperets, tuteurs problématiques, manque de légitimité ressenti par l'enseignant qui influe sur sa "gestion de classe", etc.).
Mais vous êtes presque au bout !! Et quand vous serez libérés de tout ça, vous pourrez enfin apprécier le métier (ou pas, et auquel cas, vous pourrez sereinement et en toute connaissance de cause envisager autre chose). fleurs2 fleurs2
avatar
Cicyle
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum