Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
AlexJob
Niveau 2

Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 9:22
Bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir quelques retours d'expérience de professeurs qui auraient eu à terminer leur doctorat en enseignant dans le secondaire et la "bienveillance" de l'administration par rapport à cela.

- Est ce qu'il vous a été possible d'obtenir, par "tolérance", quelques facilités pour participer à des séminaires, colloques ou autres évènements de recherche ? Par exemple, en remplaçant les heures perdues

- Concernant des auditions de maîtres de conférences, relèvent elles du cas des convocations pour passer un examen ?

Pour ma part, je suis confronté à un arbitrage sur le statut à prendre l'année prochaine pour finir ma thèse, mon contrat doctoral arrivant à échéance. Je suis plus intéressé pour prendre un poste d'agrégé (en néotit), plutôt que d'opter pour le sous-statut d'ATER qui est un cul de sac. Sans compter que j'ai très envie d'avoir une expérience d'enseignement dans le secondaire (oui, je suis sans doute très naïf  abi ).  

Néanmoins, je redoute un peu que cela vire au casse-tête permanent pour obtenir la moindre facilité d'absence très ponctuelle pour assister à quelques séminaires dans l'année. Est ce que, de votre expérience, les CDE se montrent plutôt conciliants ?

Un grand merci à vous Smile
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Panta Rhei le Lun 6 Fév 2017 - 10:20
Il me semble avoir lu quelque part il y a longtemps qu'un doctorant pouvait obtenir des aménagements de son emploi du temps (travailler par bloc d'une journée ou, le matin ou l'après-midi).

Es-tu agrégé? (tu parles de "prendre" un poste d'agrégé et je trouve ta formulation étrange...)

Sur le reste, sans vouloir te froisser, si tu choisis d'enseigner dans le secondaire, tu te dois d'effectuer ton service (tu le dois aux élèves).

Il est concevable qu'on te laisse assister à disons 1 séminaire par an. Mais, il faudra avoir prévenu bien en amont et avoir pensé à rattraper tes heures de cours.

Je te cite "(...), je redoute un peu que cela vire au casse-tête permanent pour obtenir la moindre facilité d'absence très ponctuelle pour assister à quelques séminaires dans l'année. "

Le passage souligné me gêne. Suis-je le seul?


_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Fires of Pompeii le Lun 6 Fév 2017 - 10:35
@AlexJob a écrit:Bonjour à tous,

Je souhaiterais avoir quelques retours d'expérience de professeurs qui auraient eu à terminer leur doctorat en enseignant dans le secondaire et la "bienveillance" de l'administration par rapport à cela.

- Est ce qu'il vous a été possible d'obtenir, par "tolérance", quelques facilités pour participer à des séminaires, colloques ou autres évènements de recherche ? Par exemple, en remplaçant les heures perdues

- Concernant des auditions de maîtres de conférences, relèvent elles du cas des convocations pour passer un examen ?

Pour ma part, je suis confronté à un arbitrage sur le statut à prendre l'année prochaine pour finir ma thèse, mon contrat doctoral arrivant à échéance. Je suis plus intéressé pour prendre un poste d'agrégé (en néotit), plutôt que d'opter pour le sous-statut d'ATER qui est un cul de sac. Sans compter que j'ai très envie d'avoir une expérience d'enseignement dans le secondaire (oui, je suis sans doute très naïf  abi ).  

Néanmoins, je redoute un peu que cela vire au casse-tête permanent pour obtenir la moindre facilité d'absence très ponctuelle pour assister à quelques séminaires dans l'année. Est ce que, de votre expérience, les CDE se montrent plutôt conciliants ?

Un grand merci à vous Smile

Aucune facilité n'est prévue dans nos statuts pour faciliter la poursuite de recherches quand on enseigne dans le secondaire. Après, quand tu fais des voeux d'emploi du temps au collège ou au lycée, on pourra peut-être t'accorder un edt sur 4 jours si ton service le permet, mais comme pour chaque prof même non-chercheur, rien de sûr.

Je n'ai pas encore demandé d'heures pour séminaire, car je sais que c'est impossible à rattraper vu l'edt des élèves et le mien...

Quant à prendre un poste d'agrégé, ça ne se prend pas au sens strict : tu as l'agreg et tu as un poste, ou pas. Laughing

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 10:42
Le cul-de-sac ATER est par nature temporaire, par ailleurs. Il y a bien deux lignes quelque part qui encouragent les chefs à bichonner l'EDT des professeurs qui mènent des recherches, mais elles n'ont vraiment rien de contraignant.

Pareil pour les autorisations d'absence, on peut te refuser de causer à un colloque ou à un séminaire (même si ça ne se fait guère, j'ai un exemple récent parmi mes relations, quelqu'un dont le chef est particulièrement obtus, certes), donc y assister, je ne m'attendrais pas à ce que ce soit facile.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 10:46
Il me semble avoir lu quelque part il y a longtemps qu'un doctorant pouvait obtenir des aménagements de son emploi du temps (travailler par bloc d'une journée ou, le matin ou l'après-midi).
Cela m'intéresse s'il y a des docs officiels à ce sujet...

Es-tu agrégé? (tu parles de "prendre" un poste d'agrégé et je trouve ta formulation étrange...)
Je suis agrégé en congé pour exercer des fonctions de doctorant contractuel. Une situation très classique pour les normaliens qui ont passé l'agreg puis enchaîné sur un doctorat. Du coup, nous sommes titularisés à l'issue du contrat doctoral et devons faire un choix entre : détachement comme ATER ou "prendre" un poste d'agrégé dans le secondaire.

Sur le reste, sans vouloir te froisser, si tu choisis d'enseigner dans le secondaire, tu te dois d'effectuer ton service (tu le dois aux élèves).
Alors, d'emblée on va se calmer tout de suite. D'une, je ne viens pas poser cette question pour me prendre des leçons de morale (je sais que nous sommes tous profs, mais je ne suis pas votre élève.). J'ai passé et réussi un concours où l'épreuve d'agir en fonctionnaire de l'Etat rappelle suffisamment les obligations des fonctionnaires. Je viens justement poser cette question pour connaître les possibilités d'aménagements réglementaires prévus par le ministère et les établissements pour faciliter la vie des personnes à situation particulière.

Si j'avais posé la même question mais pour aller me prendre du bon temps en "réunions syndicales" ou être jury d'examen/concours, je n'aurais pas eu ce genre de remarque désobligeante (quand on est jury d'agreg, on prend aussi des remarques sur le "bien des élèves" ?). J'ai le choix d'aller ou de ne pas aller dans le secondaire. Or, j'ai très envie d'y aller parce que j'ai beaucoup de respect pour ce métier que j'exerce déjà avec passion depuis 4 ans dans le supérieur. Donc le "bien des élèves" est d'abord ma priorité, mais j'ai également un projet doctoral qui est en train de se terminer et que je souhaite pouvoir mener à son terme. Si cela est totalement incompatible et qu'aucune facilité n'est possible pour deux ou trois jours dans l'année, hé bien je renoncerai. Tant pis pour les pénuries énormes dans ma discipline.

Il est concevable qu'on te laisse assister à disons 1 séminaire par an. Mais, il faudra avoir prévenu bien en amont et avoir pensé à rattraper tes heures de cours.
Cela tombe bien, c'était précisément dans la question puisque j'évoquais, naturellement, le fait de remplacer les heures éventuellement perdues. Il ne s'agissait pas de perdre ou de faire perdre des heures.

Je te cite "(...), je redoute un peu que cela vire au casse-tête permanent pour obtenir la moindre facilité d'absence très ponctuelle pour assister à quelques séminaires dans l'année. "

Le passage souligné me gêne. Suis-je le seul?
Quand je parle de facilités ponctuelles, il s'agit d'obtenir une ou deux journées d'absence autorisée en mai/juin pour éventuellement participer (quand je disais "assister", je voulais dire par là participer en tant qu'intervenant...) à un colloque, prévu de longue date (pour ceux qui ne le savent pas comment fonctionne la recherche, un colloque se programme a minima 6 mois avant). En recherche, on ne découvre pas notre participation à séminaire de la veille pour le lendemain. Si c'était le terme "assister" qui vous gênait, j'espère avoir levé le malentendu.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Ergo le Lun 6 Fév 2017 - 10:51
Comme mes petits camarades, ça dépend de l'intérêt du service. J'ai eu des edt sur trois jours et demi.
Une année, j'ai pu obtenir une journée d'absence sans contrepartie (séminaire jeudi-vendredi, je ne travaillais pas le vendredi), d'autres années, c'était sous réserve de rattraper des cours et/ou de faire des heures de surveillance supplémentaires. Mais c'était pour un seul séminaire récurrent...au-delà, je crois que ç'aurait été compliqué.

Une de mes amies a eu à rattraper des heures pour des auditions également (essentiellement les heures manquées pour les déplacements quand c'était à l'autre bout de la France).

Par ailleurs, mais c'est personnel, j'aurais du mal à finir ma thèse au cours d'une première année dans le secondaire.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 10:52
@AlexJob a écrit: Alors, d'emblée on va se calmer tout de suite. D'une, je ne viens pas poser cette question pour me prendre des leçons de morale [...]

Si j'avais posé la même question mais pour aller me prendre du bon temps en "réunions syndicales" [...]
Oh le beau fail rhétorique Razz

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 10:54
@Ergo a écrit:Comme mes petits camarades, ça dépend de l'intérêt du service. J'ai eu des edt sur trois jours et demi.
Une année, j'ai pu obtenir une journée d'absence sans contrepartie (séminaire jeudi-vendredi, je ne travaillais pas le vendredi), d'autres années, c'était sous réserve de rattraper des cours et/ou de faire des heures de surveillance supplémentaires. Mais c'était pour un seul séminaire récurrent...au-delà, je crois que ç'aurait été compliqué.

Une de mes amies a eu à rattraper des heures pour des auditions également (essentiellement les heures manquées pour les déplacements quand c'était à l'autre bout de la France).  

Merci pour ce retour d'expérience instructif ! Smile
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Ergo le Lun 6 Fév 2017 - 10:58
@AlexJob a écrit:Du coup, nous sommes titularisés à l'issue du contrat doctoral et devons faire un choix entre : détachement comme ATER ou "prendre" un poste d'agrégé dans le secondaire.

Je suis perplexe sur le choix d'être détaché comme ATER. Parce qu'en anglais, on candidate, avec d'autres candidats et peut-être éventuellement s'il y a un support, on est retenu. Et des supports, il n'y en a pas des masses malgré les besoins.
Et ensuite, l'EN détache. A moins que tu sois tout seul en contrat doctoral et qu'il y ait pile un poste d'ATER qui te soit réservé à la rentrée prochaine. Auquel cas, je ne cracherais pas sur ce sous-statut-cul-de-sac qui te permettrait d'abord de finir ta thèse dans de bien meilleures conditions que lors d'une première année dans le secondaire (sans même parler de mutation) et d'assister/participer également à davantage de séminaires. Wink
Mais ça dépend de l'avancement de ta thèse, de ta capacité de travail, de ton lieu d'affectation (académie / établissement) etc.


_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Autorisations d'absence et recherche

par DesolationRow le Lun 6 Fév 2017 - 10:59
@Ergo a écrit:
@AlexJob a écrit:Du coup, nous sommes titularisés à l'issue du contrat doctoral et devons faire un choix entre : détachement comme ATER ou "prendre" un poste d'agrégé dans le secondaire.

Je suis perplexe sur le choix d'être détaché comme ATER. Parce qu'en anglais, on candidate, avec d'autres candidats et peut-être éventuellement s'il y a un support, on est retenu. Et des supports, il n'y en a pas des masses malgré les besoins.
Et ensuite, l'EN détache. 

Et encore, le détachement n'est pas de droit. Il y a des exemples récents de doctorants qui ont obtenu un poste d'ATER, mais se sont vu refuser le détachement par l'EN.
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Ergo le Lun 6 Fév 2017 - 11:02
Exact, j'en parlais justement vendredi avec des M2 qui se posaient la question, tu fais bien de le rappeler.


_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 11:08
Même pour une allocation de recherche couplée, le rectorat peut refuser, j'ai des exemples récents en tête.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 11:16
Je suis perplexe sur le choix d'être détaché comme ATER. Parce qu'en anglais, on candidate, avec d'autres candidats et peut-être éventuellement s'il y a un support, on est retenu. Et des supports, il n'y en a pas des masses malgré les besoins.
Et ensuite, l'EN détache. A moins que tu sois tout seul en contrat doctoral et qu'il y ait pile un poste d'ATER qui te soit réservé à la rentrée prochaine. Auquel cas, je ne cracherais pas sur ce sous-statut-cul-de-sac qui te permettrait d'abord de finir ta thèse dans de bien meilleures conditions que lors d'une première année dans le secondaire (sans même parler de mutation) et d'assister/participer également à davantage de séminaires. Wink
Mais ça dépend de l'avancement de ta thèse, de ta capacité de travail, de ton lieu d'affectation (académie / établissement) etc.

Bon... le débat ne portait pas trop sur le statut d'ATER en soi, mais puisqu'il est évoqué, dans mon cas personnel (ma situation n'a pas valeur universelle) :

Dans mon établissement, les ex doctorants contractuels de ma discipline bénéficient quasi automatiquement d'un ATERat (beaucoup de contrats disponibles). C'est comme ça. Je suis conscient que c'est une situation très particulière puisque d'autres disciplines ont beaucoup de difficultés à en avoir. C'est pour ça que je me suis juste permis d'évoquer mon dilemme personnel.

Après d'un point de vue très personnel, là encore, j'en ai un peu marre de "stationner" dans l'enseignement supérieur dans un sous statut de contractuel. ATER est une situation peu enviable, professionnellement peu stimulante. En revanche, ce serait uniquement pour le côté "pratique" que je serais tenté de solliciter un détachement (qui, bien sûr, n'est pas de droit).

Etant donné l'avancement de ma thèse quasi achevée, je voulais profiter de l'opportunité de "l'entre deux" pour enseigner au moins une année à temps plein dans le secondaire avant, peut être, de tenter le recrutement MCF (là encore, c'est un calcul).

J'en suis donc au stade du bilan "coûts/avantages" entre les deux opportunités.

Je voulais donc avoir vos retours pour savoir si les établissements, en moyenne, se montraient plutôt tolérants et conciliants sur ces situations. Là encore, je ne demande pas 3 semaines de congé annuel pour aller donner des conférences, mais quelques journées de facilités rattrapées pour pouvoir donner quelques conférences. Si ce n'est pas envisageable et que les CDE sont insensibles au fait que les profs puissent continuer à se former et à contribuer la recherche, hé bien je tenterai l'option ATER même si j'ai quand même très envie d'enseigner dans le secondaire.

J'espère que c'est plus clair... mais voilà, je ne voudrais vraiment pas qu'on parte sur un débat sur l'ATERat. Je connais mon avancement de thèse et mes capacités de travail. Je veux juste savoir si les CDE peuvent être assez sympas si, en les prévenant bien en avance, on leur demande quelques facilités pour deux ou trois conférences sur l'année.

Merci pour ces partages en tout cas
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Ergo le Lun 6 Fév 2017 - 11:21
Ok. En ce cas, guère d'autre réponse que le fait que ce ne sont pas des absences de droit (y compris pour les auditions). Le reste ne sera qu'exemples et contre-exemples.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 11:23
Si tout le monde est prévenu très en avance et que les heures sont rattrapées (ce qui est toujours plus facile avec un EdT à 15h, certes, mais n'est pas toujours matériellement possible avec celui des élèves), en principe ça devrait passer, pour deux ou trois conférences (si "deux ou trois conférences" veut dire deux ou trois jours). Mais d'un CdE à l'autre les pratiques peuvent énormément différer.

Après, le reste du calcul est effectivement de ton ressort (càd. que c'est toi qui apprécies la différence que ça ferait du point de vue de ta carrière que d'aller dans le secondaire plutôt que de profiter d'une seconde année d'ATER). Je ne connais pas bien le rapport postes/candidatures dans ta discipline, mais pour ce que j'en sais elle est loin d'être sinistrée, donc pourquoi pas.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Fires of Pompeii
Grand Maître

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Fires of Pompeii le Lun 6 Fév 2017 - 11:24
@AlexJob a écrit:

Sur le reste, sans vouloir te froisser, si tu choisis d'enseigner dans le secondaire, tu te dois d'effectuer ton service (tu le dois aux élèves).

Alors, d'emblée on va se calmer tout de suite. D'une, je ne viens pas poser cette question pour me prendre des leçons de morale (je sais que nous sommes tous profs, mais je ne suis pas votre élève.). J'ai passé et réussi un concours où l'épreuve d'agir en fonctionnaire de l'Etat rappelle suffisamment les obligations des fonctionnaires. Je viens justement poser cette question pour connaître les possibilités d'aménagements réglementaires prévus par le ministère et les établissements pour faciliter la vie des personnes à situation particulière.

Si j'avais posé la même question mais pour aller me prendre du bon temps en "réunions syndicales" ou être jury d'examen/concours, je n'aurais pas eu ce genre de remarque désobligeante (quand on est jury d'agreg, on prend aussi des remarques sur le "bien des élèves" ?). J'ai le choix d'aller ou de ne pas aller dans le secondaire. Or, j'ai très envie d'y aller parce que j'ai beaucoup de respect pour ce métier que j'exerce déjà avec passion depuis 4 ans dans le supérieur. Donc le "bien des élèves" est d'abord ma priorité, mais j'ai également un projet doctoral qui est en train de se terminer et que je souhaite pouvoir mener à son terme. Si cela est totalement incompatible et qu'aucune facilité n'est possible pour deux ou trois jours dans l'année, hé bien je renoncerai. Tant pis pour les pénuries énormes dans ma discipline.


Ce n'était pas une leçon de morale, mais une réponse qui s'appuie sur les textes, et ce principe est la base de la réponse qui t'est fournie ici : l'intérêt du service domine, c'est ça qui est dit, et donc, les recherches dans l'EN ne rentrent dans aucun cadre. Voilà tout. Pas besoin de voir de la morale partout Wink

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 11:30
Ce n'était pas une leçon de morale, mais une réponse qui s'appuie sur les textes, et ce principe est la base de la réponse qui t'est fournie ici : l'intérêt du service domine, c'est ça qui est dit, et donc, les recherches dans l'EN ne rentrent dans aucun cadre. Voilà tout. Pas besoin de voir de la morale partout Wink

Pas de problème, le malentendu est donc levé. Smile Disons que je subis déjà pas mal de pressions de gens qui ont des propos quand même assez désobligeants sur le secondaire et voudraient me décourager d'y aller... Du coup, j'ai pris un peu pour moi cette remarque. Si même les collègues du secondaire s'y mettent, cela va finir de m'achever ahah

Si tout le monde est prévenu très en avance et que les heures sont rattrapées (ce qui est toujours plus facile avec un EdT à 15h, certes, mais n'est pas toujours matériellement possible avec celui des élèves), en principe ça devrait passer, pour deux ou trois conférences (si "deux ou trois conférences" veut dire deux ou trois jours). Mais d'un CdE à l'autre les pratiques peuvent énormément différer.

Est ce que vous me conseillez, au moment du mouvement intra, de demander directement aux CDE leur avis sur la question avant ? Là encore, dans ma discipline particulière, les pénuries sont énormes... 2/3 des postes au mouvement sont non pourvus à l'issue du mouvement intra. Donc, compte tenu de cette situation, il est possible de faire un peu la "fine bouche" sur les voeux d'établissement. Du coup, est ce qu'il serait possible et judicieux de sonder un peu les syndicats (oui, la boutade sur les syndicats était cynique puisque je suis un horrible syndiqué...) et les CDE là dessus ?
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 11:33
Une telle demande serait jugée bizarre par un CdE, me semble-t-il. Mais ce n'est qu'une impression, je n'ai jamais eu à me poser ce genre de question.

Et je ne sais pas dans quelle mesure un syndicat pourrait avoir, sur ce point précis, des informations...

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
Panta Rhei
Fidèle du forum

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Panta Rhei le Lun 6 Fév 2017 - 11:36
Bonjour AlexJob, j'aime beaucoup le docte ton que tu adoptes.

Cela n'engage que moi, mais si tu venais d'arriver dans un établissement (un peu comme tu le fais sur ce forum) et dont je serais le chef, je n'aurais pas envie de te faciliter la tâche.

C'est une réponse à ta question puisque dans un collège/lycée tout repose sur la bienveillance du chef.

Heureusement pour toi, je suis certifié. Nous ne serons donc jamais collègues.

Bonne continuation quoique tu choisisses.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 11:43
Bonjour AlexJob, j'aime beaucoup le docte ton que tu adoptes.

Sans blague, c'est celui qui vient me faire la leçon sur les obligations de service (sous entendu que je voudrais m'en départir) qui m'accuse d'adopter un "ton docte" ?

Effectivement, nous ne sommes pas du même monde. Mais avec une telle attitude, il ne faut pas s'étonner de la crise du recrutement. La frustration est quand même mauvaise conseillère...

Bonne continuation.
avatar
ipomee
Grand sage

Re: Autorisations d'absence et recherche

par ipomee le Lun 6 Fév 2017 - 11:47
PauvreYorick a écrit:Une telle demande serait jugée bizarre par un CdE, me semble-t-il. Mais ce n'est qu'une impression, je n'ai jamais eu à me poser ce genre de question.

Et je ne sais pas dans quelle mesure un syndicat pourrait avoir, sur ce point précis, des informations...

Un syndicat où on prend du bon temps ?
User17706
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par User17706 le Lun 6 Fév 2017 - 11:47
Un indice effectivement, ne serait-ce qu'à titre de pure précaution : il arrive qu'on tombe sur des gens qui sont un peu prévenus contre le supérieur en général (d'autres ont une attitude bien différente et sont plutôt du genre à se féliciter d'avoir des profs avec un gros cv et une expérience académique, mais dans mon expérience ils forment une minorité). Il faut éviter à tout prix de laisser ne serait-ce qu'imaginer qu'on penserait que quoi que ce soit est dû aux profs qui font de la recherche, ou qui ont réussi tel concours, etc.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 11:55
PauvreYorick a écrit:Un indice effectivement, ne serait-ce qu'à titre de pure précaution : il arrive qu'on tombe sur des gens qui sont un peu prévenus contre le supérieur en général (d'autres ont une attitude bien différente et sont plutôt du genre à se féliciter d'avoir des profs avec un gros cv et une expérience académique, mais dans mon expérience ils forment une minorité). Il faut éviter à tout prix de laisser ne serait-ce qu'imaginer qu'on penserait que quoi que ce soit est dû aux profs qui font de la recherche, ou qui ont réussi tel concours, etc.

Merci du conseil Smile Effectivement, je comprends mieux maintenant les retours d'expérience de certains camarades de promo sur l'attitude malveillante ou cynique des "collègues" vis à vis du supérieur (et des normaliens, des docteurs, etc. Bref tout ce qui peut être un peu différent). J'en prends bonne note...
avatar
Ergo
Enchanteur

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Ergo le Lun 6 Fév 2017 - 11:56
Je ne sais pas si tu peux t'en "servir" pour faire la "fine bouche" dans ton affectation mais j'ai prévenu les deux adjointes que j'ai eues que j'étais inscrite en thèse à quelques centaines de kms pour justifier la demande d'edt d'obtenir mon vendredi / mon vendredi après-midi. Ensuite, elles auraient été libres de ne pas en tenir compte dans la confection des edt (elles m'ont tout de même accordé ce que je demandais Wink). Mais il est vrai que j'étais affectée dans l'établissement sans avoir sondé qui que ce soit en amont.

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
AlexJob
Niveau 2

Re: Autorisations d'absence et recherche

par AlexJob le Lun 6 Fév 2017 - 12:01
Ok ! Oui, j'imagine que plus on prévient en amont et plus on laisse le temps d'anticiper et de solutionner les situations compliquées. Merci de cette information sur les questions d'affectation à la rentrée !
Contenu sponsorisé

Re: Autorisations d'absence et recherche

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum