Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Hélips le Jeu 16 Fév 2017 - 19:03

@sweetlittlemouse a écrit:
je cible plutôt le privé, mais comme je vais déménager à environ 45/55 min de toulouse (haute garonne limite ariège), je crains de manquer de choix et du coup vais peut être devoir postuler privé ET public.
Euh... tu risques d'avoir un atterrissage brutal. Le concours public t'amène à pouvoir être nommée sur la France entière. Ce qui ne veut pas dire que tu peux choisir d'aller où tu veux, mais que tu peux demander d'aller où tu veux et que l’État te nomme où il veut. Par exemple en région parisienne.

Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Jeu 16 Fév 2017 - 19:45

Hello Hélips, je sais que mes propos peuvent être ambigus mais je parlais de postuler dans le public uniquement en tant que vacataire, donc pas de déménagement nécessaire ;-)
je n'envisage pas de passer un concours de suite, notamment car je préfère savoir si le boulot me plaît avant, et si j'en passais un, ça serait celui du privé, donc aucun souci. Toulouse étant une grande ville, je pense pouvoir y trouver un emploi de prof vacataire sans trop de difficultés.
Je ne plane pas, je suis bien au courant des conditions du concours public, donc pas d'atterrissage ;-)


Dernière édition par sweetlittlemouse le Jeu 16 Fév 2017 - 20:02, édité 1 fois
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Hélips le Jeu 16 Fév 2017 - 19:47

OK, je n'avais pas compris ! Tu me rassures Smile

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Sam 18 Fév 2017 - 14:53

je reposte mon long post qui a été occulté par la remarque d'Hélips:

Bonsoir Dalva,
je te remercie pour ta réponse. Je n'ai certes pas le niveau exceptionnel en anglais mais comme je le disais j'ai un bac+5, 1 an en Angleterre (il y a 7 ou 8 ans lol), fait prépa, une bonne culture G, donc à condition de bien bosser je pense que ça pourrait passer face à des collégiens et lycéens.
Ce qui me fait peur c'est que je n'ai aucune répartie, souffre d'un manque de confiance en moi assez manifeste, et c'est ce qui m'a retenue jusqu'à présent. Quand un adulte me parle, je rougis encore souvent, et même pas de timidité, juste d'émotivité (je suis très émotive).
et ça aussi ça me fait flipper parce que je sais que les élèves détectent tout.
du coup, contrairement à ce que beaucoup de tes collègues me conseillent, je voulais tenter quelques mois voire 1 année comme AED pour apprendre à gérer mon émotivité fasse à des groupes d'élèves et aussi me familiariser avec le milieu. Car si je me jette face à une classe demain, en tant que prof remplaçante, je sais que je risque de vraiment paniquer.

je cible plutôt le privé, mais comme je vais déménager à environ 45/55 min de toulouse (haute garonne limite ariège), je crains de manquer de choix et du coup vais peut être devoir postuler privé ET public.
je pense (à tort???) que c'est moins ingrat d'enseigner dans le privé car moins de flicage, plus de temps d'enseignement. mais je me trompe peut être. Ce sont les deux stages d'observations fait il y a 1 an, 1 an 1/2 qui me laissent penser ça.

là je craque d'être vendeuse en magasin bio, je DOIS me reconvertir dans un boulot qui a plus de sens. je n'en peux plus de travailler aussi dur pour enrichir un gérant alors que nous autres nous faisons tous exploiter. Je n'en peux plus de conseiller les gens sur les pains gluten ou sans gluten parce-que je trouve cela inutile, au fond (quoi qu'un peu moins que si je vendais des tee shirt).
ma chef est vraiment pénible, nous donne notre emploi du temps au dernier moment, je gagne le minimum mais bosse tous les samedi jusqu'à 20h30, mon emploi du temps change tout le temps alors j'ai du arrêter mon cours de yoga auquel je tenais tant, ne peux prévoir aucune activité hebdomadaire autre que toute seule, je ne peux jamais prendre de congés à un moment opportun car nous travaillons forcément pendant les fêtes, et sinon cela dépend toujours de ceux qui peuvent nous remplacer, il faut prévoir hyper longtemps à l'avance et dès que je change de boulot je n'ai pas de vac pendant des mois. mon équilibre sens/intérêt/salaire/ambiance pro est vraiment mis à mal.

niveau boulot, en débutant hypothétiquement à plein temps comme prof (donc 18 heures?), à combien d'heures de travail présence lycée collège comprise estimeriez vous le temps de travail?
je suis quelqu'un d'assez organisé mais pour pallier mon manque de confiance en moi (incapable d'improviser par exemple ou de meubler avec un forte personnalité), je crois que je vais me sentir obligée de blinder chaque cours, ce qui risque de demander un temps de travail considérable. est-ce que 50h par semaine semble réaliste la première année à temps complet?

je ne suis pas glandeuse et ne m'oriente pas vers ce job en espérant ne rien foutre, mais entre les taches domestiques, le trajet, et le reste, je me vois mal consacrer bcp plus de 50h/semaine à un nouveau travail.

voilà mes questions^^
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par BelaLugosi le Lun 20 Fév 2017 - 11:24

Ne t'en fais pas, tu sauras gérer. Je t'encourage à quitter ton job de vendeuse. Tu t'épanouiras plus en tant que prof. Je suis néotit' et je bosse largement moins que 50h/semaine.

BelaLugosi
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par BritLéty le Lun 20 Fév 2017 - 12:16

@sweetlittlemouse a écrit:
niveau boulot, en débutant hypothétiquement à plein temps comme prof (donc 18 heures?), à combien d'heures de travail présence lycée collège comprise estimeriez vous le temps de travail?
je suis quelqu'un d'assez organisé mais pour pallier mon manque de confiance en moi (incapable d'improviser par exemple ou de meubler avec un forte personnalité), je crois que je vais me sentir obligée de blinder chaque cours, ce qui risque de demander un temps de travail considérable. est-ce que 50h par semaine semble réaliste la première année à temps complet?

je ne suis pas glandeuse et ne m'oriente pas vers ce job en espérant ne rien foutre, mais entre les taches domestiques, le trajet, et le reste, je me vois mal consacrer bcp plus de 50h/semaine à un nouveau travail.

voilà mes questions^^

Je ne pense pas que tu feras 50h / semaine, ou alors tu es très mal organisée.
Pour un temps plein, donc 18 ou 19h / semaine ( voir souvent plus, certains collègues peuvent monter jusqu'à 21h... ) je crois qu'il faut simplement multiplier par deux, ce qui te fait grosso modo entre 36 et 40h / semaine.
Après pour le présentiel en collège / lycée, ça dépend de ton EdT. Tu peux en avoir un " bien " qui te permette d'avoir des blocs et de rentrer chez toi dès le boulot fini, ou bien alors en avoir " à trous " et cumuler plusieurs heures de trous dans la semaine. Mon record personnel est de 7h de trous, c'était l'année dernière, avec mon magnifique jeudi où je commençais à 8h et finissais à 17h avec seulement 4h de cours: à 8h: cours, à 9h: rien, à 10h cours, rien de 11 à 14h, 14h cours, 15h rien, puis 16h cours.... Même si j'aime les heures de creux car je trouve très difficile de travailler chez soi ( je suis maman de deux jeunes enfants ), le jeudi avait un peu de mal à passer l'année dernière...
avatar
BritLéty
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Lefteris le Ven 24 Fév 2017 - 18:23

@sweetlittlemouse a écrit: je cible plutôt le privé, mais comme je vais déménager à environ 45/55 min de toulouse (haute garonne limite ariège), je crains de manquer de choix et du coup vais peut être devoir postuler privé ET public.
je pense (à tort???) que c'est moins ingrat d'enseigner dans le privé car moins de flicage, plus de temps d'enseignement. mais je me trompe peut être. Ce sont les deux stages d'observations fait il y a 1 an, 1 an 1/2 qui me laissent penser ça.

Oui, globalement , mais ce n'est pas une règle absolue. Là où le privé peut choisir ses élèves, a des files d'attente, évidemment, il n'y a pas photo. Loi du marché, en quelque sorte. Mais il y a des établissements privés pas terribles, où l'on fourre même ceux qui sont insupportables.

là je craque d'être vendeuse en magasin bio, je DOIS me reconvertir dans un boulot qui a plus de sens. je n'en peux plus de travailler aussi dur pour enrichir un gérant alors que nous autres nous faisons tous exploiter. Je n'en peux plus de conseiller les gens sur les pains gluten ou sans gluten parce-que je trouve cela inutile, au fond (quoi qu'un peu moins que si je vendais des tee shirt).
Quand on est vendeur, que l'on a un métier d'exécution, mal payé, surveillé, il vaut en effet mieux être enseignant, ça ne pourra pas être pire. Si tu étais cadre, bien payée, je dirais le contraire.


niveau boulot, en débutant hypothétiquement à plein temps comme prof (donc 18 heures?), à combien d'heures de travail présence lycée collège comprise estimeriez vous le temps de travail?
je suis quelqu'un d'assez organisé mais pour pallier mon manque de confiance en moi (incapable d'improviser par exemple ou de meubler avec un forte personnalité), je crois que je vais me sentir obligée de blinder chaque cours, ce qui risque de demander un temps de travail considérable. est-ce que 50h par semaine semble réaliste la première année à temps complet? je ne suis pas glandeuse et ne m'oriente pas vers ce job en espérant ne rien foutre, mais entre les taches domestiques, le trajet, et le reste, je me vois mal consacrer bcp plus de 50h/semaine à un nouveau travail.
C'est une question à laquelle il est difficile de répondre. Etant en lettres, j'explosais les 50 heures en débutant comme certifié (à 18 ou 19 heures), ne serait-ce que parce que j'avais un emploi du temps sur 5 jours, sans mercredi après-midi, et sur une amplitude de près de 35 heures et criblé de trous, et tous les niveaux. De plus , je me laissais solliciter (projets, réunions...) Pourtant je travaille assez vite, mais une telle vie aurait tourné au cauchemar si je n'avais pas levé le pied.
Avec un emploi du temps plus compact, on peut s'en sortir mieux, et avec des cours prêts, l'usage de manuels bien faits. Et surtout refuser les sollicitations, projets, être professeur principal (tant pis pour les 100 € d'ISOE, etc. la réunionite est un cancer de la profession , et si on ajoute ça, on passe du temps en jacasseries inutiles et à mourir d'ennui.
J'ai des collègues en langue, bien rôdés, ils arrivent à s'en sortir pas trop mal avec ces recettes. Une de mes relations a même été en lettres avant, et il préfère largement, ne serait-ce que pour les corrections (il applique aussi ces recettes)






_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Mayerling le Lun 27 Fév 2017 - 13:02

@sweetlittlemouse : je me retrouve pas mal, à la fois dans ton désir d'un emploi qui ait du sens que dans ton parcours.

J'ai fait pas mal de jobs que je trouvais aliénants avant de commencer à enseigner, et j'ai décidé de passer le CAPES d'anglais (le CAFEP, en fait, puisque je suis dans le privé) sur un coup de tête, parce que j'avais besoin de faire un métier qui serait un minimum utile à la société.

Je ne suis pas quelqu'un de sociable, vraiment pas. Je ne suis pour autant pas une timide, mais je n'ai jamais aimé prendre la parole devant mes pairs. Je sais que je peux également être froide, hautaine et dédaigneuse lorsque je suis mal à l'aise. Je doute énormément de moi et de mes capacités, et je me remets beaucoup (trop?) en question.
Durant mon année de préparation au concours , j'ai pris un job d'assistante pédagogique en collège, histoire de voir comment je me sentais face aux élèves (à la différence des surveillants, les assistants pédagogiques assurent du soutien dans certaines matières et l'aide aux devoirs. Du moins, c'était le cas dans mon établissement car je sais qu'ailleurs, on les emploie juste comme renfort à la vie scolaire. Mais ce n'est pas le sujet.)
Du coup, avant d'avoir réellement enseigné, j'avais déjà un avant goût des gestion de classe et du relationnel aux élèves. Je ne peux donc que t'encourager à devenir contractuelle pour constater par toi-même ton ressenti dans une salle de classe.

Me concernant, contre toute attente, j'ai eu le concours du premier coup. Je me suis retrouvée propulsée stagiaire en lycée, avec trois niveaux dont une terminale, dans un établissement privé exigeant. Pour moi, le vrai problème aujourd'hui c'est d'arriver à trouver mon rythme de travail et, comme ça a été dit plus haut,à ne pas me laisser parasiter par les sollicitations de toute part. Pour le peu que j'en sache à ce jour, il est très difficile de décrocher vraiment du boulot et de prendre du recul sans pour autant se laisser déstabiliser.

Concernant les vacances, je rejoins ce qui a été dit également. Je suis donc en année de stage et j'ai abandonné toute velléité de partir en vacances avant cet été. Je consacre beaucoup de temps à la préparation de mes cours, parce que je n'ai pas encore les réflexes et la totalité des outils nécessaires pour travailler vite et bien. Ça viendra, j'espère heureusement.

En revanche, si la préparation du concours a déjà été épuisante pour toi, ne t'attends pas à une partie de plaisir lors de tes premiers mois d'enseignement. J'ai trouvé les 4 premiers mois de stage bien plus fatigants que l'année de prépa CAPES.

Voilà pour mon expérience et mon ressenti sur l'entrée dans le métier.  Very Happy
avatar
Mayerling
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Lun 13 Mar 2017 - 12:10

Salut à tous et un grand merci pour vos réponses. Je n'étais pas venue depuis quelques semaines, pensant ne pas en avoir de nouvelles, mais j 'ai eu la chouette surprise en me connectant à l'instant.
ça va pas être évident de réagir à tout ce que vous avez dit mais il y a des points que j'ai retenus.
Oui, je n'ai eu que des boulots d'executante depuis l'obtention de mon Master 2, et je dois avouer qu'ils offrent peu d'intérêt, un salaire faible, et que c'est très frustrant d'executer des tâches ayant peu de sens. Je me posais la question de reprendre mes études car je suis une grande passionnée de psychologie et ai toujours rêvé d'être thérapeute, mais puisque j'ai ce diplôme et la culture G qui va avec, je me dis, pourquoi pas être prof.
J'ai comme toi Mayerling une grosse carence de confiance en moi et je me rends compte que ce n'est pas simplement en méditant et restant dans mon coin que cela va se résoudre magiquement. Avoir des boulots de merde uniquement par manque de confiance devient trop inconfortable. Je crois que tenter de travailler en collège lycée, d'abord peut être comme AED ou assistante pédago (belle idée, j'ai postulé à une offre il y a une semaine d'ailleurs) puis comme prof pourrait me permettre de gagner en confiance. Il faut poser des actions et pas attendre que la confiance vienne magiquement Smile
En plus, je fais aussi du yoga depuis plusieurs années, je rêve de transmettre mais je n'ose pas. Peur inconsciente qu'on me dise que je suis nulle, pas à ma place. Je crois que débloquer tout ça sera une vraie pierre que je poserai à l'édifice Smile

Concernant le nombre d'heures de travail, c'était pour avoir une idée. Parce-que je compte tester sans avoir le CAFEP et du coup, quand tu n'as que l'anglais mais pas la méthode ni l'expérience, je pense que ça peut être long de préparer des cours mais je pense que se fixer l'objectif de ne pas dépasser 45 h de boulot / semaine présence inclue à l'école, c'est un bon démarrage.
On a tous besoin d'un équilibre et de ne pas faire que bosser, pas vrai ;-)

Concernant les vacances, je crois que ce n'est pas grave si je passe ma première années sans trop partir, à part l'été. J'aimerais bien avoir enfin un boulot un peu valorisant et intéressant et en plus, je vais m'installer dans un joli village pas très loin de Toulouse, avec un grand jardin, ou j'espère avoir l'impression d'être en vacances toute l'année et ne pas être trop distraite de mon travail.

Bon allez, je vais préparer deux lettres de motivation pour la rentrée 2017: une comme AED et l'autre comme assistante pédago, et je vais postuler partout dans le privé à Toulouse / banlieue et campagne sud.

Ah j'oubliais: j'ai une sorte de petit emmerdement perso qui me fait un peu peur. Je ne suis pas si timide que ça, j'ai un peu exagéré le trait dans mes premiers messages ici. Par contre j'ai tendance à être quelqu'un qui rougit (souvent sans vraie raison).
Peau très claire, très sensible, et système nerveux très sensible aussi lol
Genre, on me pose une question anodine et je deviens parfois écarlate (et maîtriser ma respiration n'atténue que peu ce petit souci )
Je crains que ça ne soit une source d'ennuis avec les ados parce-qu'ils vont le remarquer et que ça va me faire passer pour une adulte beaucoup plus timide que je ne le suis. Pas mal de gens ont ça même sans être timide, il paraît que c'est le combo système nerveux hyper sensible, et peau très claire.
Parmi vous, certains ont ce souci? La prof avec qui j'avais fait un stage d'observation l'avait, mais avec + 10 ans d'expérience, elle le maîtrisait à peu près. Moi je deviens vraiment tomate. lol mon dieu, comment je vais faire?

Bon, la bise à tous Smile
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Pseudo le Lun 13 Mar 2017 - 13:28

@sweetlittlemouse a écrit:

Merci de vos avis tous très variés. Evidemment je sais qu'ils sont toujours en lien avec l'expérience individuelle de chacun, et que la meilleure réponse pour moi restera de tenter l'expérience de l'enseignement en vrai. Mon tempérament n'est peut être pas le plus répandu et est souvent mal vu par une société d'extraverti qui valorise énormément la sociabilité, la répartie, le charisme, mais nous autres introvertis avons des qualités qui peuvent être intéressantes en temps que profs: capacité d'écoute des élèves, capacité de concentration, sens de l'observation, etc.

Oh, détrompe-toi, il y aurait même une épidémie d'introvertis multipotentiels, souvent zèbre, anciens précoces plus ou moins mal dépistés et forcément incompris, et autres étiquettes flatteuses pour l'égo.

Mais des étiquettes n'ont jamais permis d'avancer. Elle fige l'identité (je suis comme çi, et comme ça, c'est ma "nature") alors que l'humain est très plastique, que ce sont nos expériences qui nous fabriquent. Nous sommes tous bien plus que les identités que l'on se colle sur la tronche.
Tu sera peut-être bien étonnée, dans quelques années, de ce que tu aura été capable de faire, et je te le souhaite. A condition d'accepter que, non, être introverti (ou tout ce qu'on voudra) n'empêche pas de faire ce qu'on décide de faire (bon, évidemment, si tu es myope, on ne te recrutera pas pour être pilote de chasse). Mais être introverti, ou extraverti, n'empêche pas d'être prof. Et n'empêche pas non plus d'aller vers son but plutôt que d eprendre des chemins de traverses compliqués et tortueux. Tu veux être prof ? hé bien postule. Tu verra bien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Lun 13 Mar 2017 - 13:51

Pseudo tu n'as pas tort, les gens hyper sensibles, émotifs, anxieux, qui réfléchissent beaucoup et ont besoin de sens sont souvent des personnes à haut potentiel et avec une forte intelligence émotionnelle, intellectuelle et autre. Je suis sans doute un peu comme ça, moi qui rougit sans raison, qui n'aime que les discussions philosophiques et qui réfléchissait au sens de la vie à 7 ans pour lire Sartre à 9 ans (très déprimant le M. )

J'en fais mon affaire, ça marque très fortement ma personnalité (et maintenant en positif, puisque j'ai un peu gagné en confiance en moi et en ancrage !!!!) mais je ne veux plus que cela m'empêche d'avancer!

Comprends moi, j'ai pendant longtemps été traumatisée car on m'a beaucoup reproché mon introversion et je quitte mon job actuel dans 2 semaines principalement car la chef, très extravertie et tirant des conclusions hâtives, ne m'a pas comprise du tout. Il était important dans ce job, plutôt que de bien faire son job (ce qui est mon cas  Razz ) de savoir rigoler et s'intégrer "au groupe", et apparemment ça ne l'a pas fait puisque je suis une introvertie. Oui, je suis encore beaucoup sur la réserve tant que je ne me sens pas en confiance avec les individus :p
je ne le prends pas du tout comme un échec puisque chacun son caractère mais comme un échec de management de sa part car elle n'a pas su saisir le potentiel d'un caractère un peu différent des autres mais hyper performant dans son travail (ils sont tous dans cet équipe, il faut le dire, très extravertis et sociables!)

Je pense que dans l'univers de l'enseignement, il y a pas mal d'introvertis et que l'on va peut être moins me regarder de travers si je rougis pour rien ou annonce mon intention de passer mon samedi soir avec mes livres, mon amoureux et mon chien, ce qui est ma version à moi de faire la fête Smile
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Pseudo le Lun 13 Mar 2017 - 14:03

@sweetlittlemouse a écrit:Pseudo tu n'as pas tort, les gens hyper sensibles, émotifs, anxieux, qui réfléchissent beaucoup et ont besoin de sens sont souvent des personnes à haut potentiel et avec une forte intelligence émotionnelle, intellectuelle et autre. Je suis sans doute un peu comme ça, moi qui rougit sans raison, qui n'aime que les discussions philosophiques et qui réfléchissait au sens de la vie à 7 ans pour lire Sartre à 9 ans (très déprimant le M. )


Ne me prête pas des intentions qui ne sont pas les miennes. Les étiquettes et bannières de regroupement me navrent. Et quand tu aura aligné tous ces auto-diagnostics sur toi même (d'hyper sensible à haut potentiel en passant par l'intelligence émotionnelle faramineuse) tu n'aura fait preuve que de ta capacité à ranger des concepts dans des tiroirs pour te rassurer. Je suis désolée, mais ça n'offre pas un grand intérêt à mes yeux. Si ce n'est celui de ranger des  gens dans des tiroirs et de les opposer aux autres, ceux qui ne sont pas ceci ou cela et qui bien sûr ne comprennent pas (pffff.... les lourdeaux !).

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Lun 13 Mar 2017 - 14:11

Ok, bref ^^ on ne s'est pas compris.

je ne me suis pas collé beaucoup d'étiquettes avant ton post.
Hyper sensible est un fait, d'ailleurs, pas une étiquette.
On peut quand même se décrire un peu, non?

Quant au reste, j'ai un peu rebondi sur ce que tu disais, avec ta première phrase qui prêtait un peu à rebondir de cette façon, sinon je n'aurais jamais pensé à mentionner tout cela, car je ne me définis par du tout par rapport à ce caractère, dont j'ai plus souffert qu'autre chose ^^

j'ai d'ailleurs été scolarisée dans une classe pour gosses à haut potentiel, suite à ce qui disaient mes instits, et ça ne m'a pas spécialement ni aidée ni avancée puisque je suis restée avec d'énormes lacunes en confiance, en communication, que j'essaie tant bien que mal de combler seule à l'âge adulte.
ça ne m'a pas non plus donné d'outils, je pense simplement que l'on travaillait plus vite et plus fort que les autres classes avec un peu plus de hors programme.

Désolée si je suis tombée à tes yeux dans le piège du collage d'étiquettes, je ne suis pas du tout dans le passé mais dans l'instant présent et dans le futur et si j'ai toujours le même caractère et bien je n'en fais pas quelque chose qui me définit et essaie de me conduire comme une personne très ouverte et qui n'a AUCUN complexe de supériorité et ne pense pas être "différente".

Me suis je bien faite comprendre?

avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Mar 14 Mar 2017 - 18:01

bon c'est con ça a un peu tué le sujet du coup ^^
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par JaneB le Mar 14 Mar 2017 - 19:29

Il faut te lancer sinon ça restera un grand regret pour toi, j'ai l'impression. Ainsi tu pourras voir si ça te convient ou non ...
Par contre, attends-toi à beaucoup travailler au début puisque tu n'auras aucun cours sur lesquels te reposer : ça peut être rude et ça  te demandera  beaucoup d'organisation. Si tu es perfectionniste ou si tu manques de confiance en ce que tu fais, il y aura des moments de découragement, c'est certain! Ne sous estime pas non plus la fatigue inhérente au métier : certains soirs, tu n'auras plus tellement l'énergie de t'y remettre et pourtant tu n'auras pas le choix ...bon, il y aura  les vacances pour te requinquer mais toujours du travail à accomplir pour tenir le rythme. 
A toi de tenter pour te faire une idée!  Wink
avatar
JaneB
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Caspar le Mar 14 Mar 2017 - 20:36

@sweetlittlemouse a écrit:Pseudo tu n'as pas tort, les gens hyper sensibles, émotifs, anxieux, qui réfléchissent beaucoup et ont besoin de sens sont souvent des personnes à haut potentiel et avec une forte intelligence émotionnelle, intellectuelle et autre. Je suis sans doute un peu comme ça, moi qui rougit sans raison, qui n'aime que les discussions philosophiques et qui réfléchissait au sens de la vie à 7 ans pour lire Sartre à 9 ans (très déprimant le M. )

J'en fais mon affaire, ça marque très fortement ma personnalité (et maintenant en positif, puisque j'ai un peu gagné en confiance en moi et en ancrage !!!!) mais je ne veux plus que cela m'empêche d'avancer!

Comprends moi, j'ai pendant longtemps été traumatisée car on m'a beaucoup reproché mon introversion et je quitte mon job actuel dans 2 semaines principalement car la chef, très extravertie et tirant des conclusions hâtives, ne m'a pas comprise du tout. Il était important dans ce job, plutôt que de bien faire son job (ce qui est mon cas  Razz ) de savoir rigoler et s'intégrer "au groupe", et apparemment ça ne l'a pas fait puisque je suis une introvertie. Oui, je suis encore beaucoup sur la réserve tant que je ne me sens pas en confiance avec les individus :p
je ne le prends pas du tout comme un échec puisque chacun son caractère mais comme un échec de management de sa part car elle n'a pas su saisir le potentiel d'un caractère un peu différent des autres mais hyper performant dans son travail (ils sont tous dans cet équipe, il faut le dire, très extravertis et sociables!)

Je pense que dans l'univers de l'enseignement, il y a pas mal d'introvertis et que l'on va peut être moins me regarder de travers si je rougis pour rien ou annonce mon intention de passer mon samedi soir avec mes livres, mon amoureux et mon chien, ce qui est ma version à moi de faire la fête Smile

Il y a un peu de tout chez les profs, y compris des introvertis. Et tu n'es pas obligée de raconter ce que tu fais le samedi soir (la plupart de tes collègues s'en ficheront d'ailleurs complètement Very Happy ).
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Mar 14 Mar 2017 - 20:37

C'est cool alors Very Happy

Comme je vous le disais sur ce post, dans mon job actuel, ça c'est pas bien passé car ma chef me reprochait mon caractère calme et introverti dans cette bande de collègues extravertis au lieu de me juger sur mon amabilité et surtout sur mon travail ^^

j'avoue que ça ne m'était jamais arrivé depuis des taquineries au collège ou mon frère qui m'a toujours reproché mon tempérament... surtout au boulot... et ça a été très étrange. limite déplacé.
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par Caspar le Mar 14 Mar 2017 - 20:44

J'ai passé quelques années dans un établissement où il y avait beaucoup d'extravertis, une petite salle des profs et je ne suis jamais vraiment intégré mais dans les autres établissements ça s'est bien passé. L'avantage de notre métier c'est qu'on est relativement autonome et indépendant pour le travail mais aussi le côté social: si tu préfères rester dans une salle pour corriger des copies ou rentrer chez toi dès la fin des cours, il n'y a en général pas de problèmes. Dans mon établissement actuel, certains sont toujours fourrés dans la "cafétéria" de la salle des profs, d'autres n'y mettent jamais les pieds, so what?

Ne perds pas de vue l'essentiel: est-ce que ce métier te plaît, est-ce que tu as envie de passer du temps avec les élèves, de préparer des cours, est-ce que tu es passionnée par ta matière ? le reste, que tu sois introvertie, haut potentiel, comme ceci ou comme cela, ça n'a pas grande importance, il y a toutes sortes de profils parmi les professeurs, et tant mieux.
avatar
Caspar
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Après avoir zoné dans plein de petits boulots, reconversion surveillante puis prof d'anglais ?

Message par sweetlittlemouse le Mar 14 Mar 2017 - 20:46

Caspar Goodwood oui j'aime cette philosophie: ce qui compte c'est la passion, le désir de sens, le fait d'avoir envie de faire ce métier et pas les jugements et les étiquettes Smile
avatar
sweetlittlemouse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum