La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Daphné le Sam 15 Avr 2017 - 11:02

Oui, donc on a terminé son engagement assez "jeune", dix ans ça ne dure pas une carrière.

Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Hélips le Sam 15 Avr 2017 - 11:04

Nous sommes d'accord topela et en plus, la porte de sortie proposée par Reine est parfaitement accessible avant la fin des 10 ans.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Daphné le Sam 15 Avr 2017 - 11:07

Tout à fait.
Et puis les normaliens c'est vraiment infime comme recrutement par rapport à la masse salariale de l'EN...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Plutarque le Sam 15 Avr 2017 - 11:35

Oui c'est en effet aux normaliens que je pensais. A noter cependant que le contrôle de l'engagement décennal les concernant commence (enfin !) à être vraiment réel, avec l'obligation de signaler sa situation chaque année pendant les 10 ans.

Mais les nombreuses possibilités de reconversion qu'ils ont sans qu'il y ait situation de rupture de l'engagement décennal font que c'est souvent un faux problème. Sauf évidemment pour ceux qui ont choisi l'ENS pour son prestige et qui finalement cèdent aux sirènes des €€€ en devenant banquier (non non je ne vise personne)...

Plutarque
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Lefteris le Sam 15 Avr 2017 - 19:43

@Reine Margot a écrit:Oui. C'est bien ce qui agaçait le jury, un prof qui veut partir, ça déplaît.

Et en vertu de quoi ces gens décident qu'on ne peut évoluer dans la vie, changer, s'être trompé, ne plus supporter les dégradations ?
Raison pour laquelle je suis plus que jamais pour l'anonymat de concours.
Bon, certains réussissent quand même, heureusement que tous les jurys de toutes les administrations ne réagissent pas comme ça, j'ai vu des ex-profs devenir inspecteurs de travail, contrôleurs des douanes, gardiens de la paix ou officiers, attachés, magistrats même, et des tas d'autres boulots publics.
Une amie vient de réussir brillamment un concours de catégorie A au ministère des finances (mais pas en claquant des doigts, avec beaucoup d'efforts, en partant à zéro sans certaines matières).

@Daphné a écrit:Oui, donc on a terminé son engagement assez "jeune", dix ans ça ne dure pas une carrière.
De toute manière, l'engagement décennal concerne en principe le service public, donc changer d'administration ne pose aucun problème.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Reine Margot le Sam 15 Avr 2017 - 20:16

Plus exactement, le fait de quitter un poste sûr laisse soupçonner quelqu'un qui veut fuir les classes et n'a pas véritablement fait un choix positif, les jurys veulent vérifier qu'on a fait un vrai choix. Après oui il y a des jurys qui même en cuisinant sur ce point te donnent quand même le concours, j'en suis la preuve  Very Happy

Mais certains sont butés, le dernier jury que j'ai eu n'a eu de cesse de me redemander X fois pourquoi j'avais voulu quitter l'enseignement (alors que ça faisait 5 ans)

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Daphné le Sam 15 Avr 2017 - 20:26

@Lefteris a écrit:
@Reine Margot a écrit:Oui. C'est bien ce qui agaçait le jury, un prof qui veut partir, ça déplaît.

Et en  vertu de quoi ces gens décident qu'on ne peut évoluer dans la vie, changer, s'être trompé, ne plus supporter les dégradations ?
Raison pour laquelle je suis plus que jamais pour l'anonymat de concours.

Oui mais enfin à l'oral c'est difficile.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Lefteris le Sam 15 Avr 2017 - 21:39

@Daphné a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Reine Margot a écrit:Oui. C'est bien ce qui agaçait le jury, un prof qui veut partir, ça déplaît.

Et en  vertu de quoi ces gens décident qu'on ne peut évoluer dans la vie, changer, s'être trompé, ne plus supporter les dégradations ?
Raison pour laquelle je suis plus que jamais pour l'anonymat de concours.

Oui mais enfin à l'oral c'est difficile.
Je m'entends : on te voit, mais on n'a pas de dossier sous les yeux, on ne connaît que la tête et le nom du candidat (et encore au dernier moment, quand il amène sa petite fiche : un des rares bons points que je distribue à l'E.N.. J'ai suffisamment vu de concours où il y a un dossier de 4 pages sur le candidat, notamment en interne avec avis du chef de service sur l'opportunité d'une promotion).

Plus exactement, le fait de quitter un poste sûr laisse soupçonner quelqu'un qui veut fuir les classes et n'a pas véritablement fait un choix positif, les jurys veulent vérifier qu'on a fait un vrai choix. Après oui il y a des jurys qui même en cuisinant sur ce point te donnent quand même le concours, j'en suis la preuve  Very Happy

Mais certains sont butés, le dernier jury que j'ai eu n'a eu de cesse de me redemander X fois pourquoi j'avais voulu quitter l'enseignement (alors que ça faisait 5 ans)
Il se trouve  aussi que tu es restée dans le même ministère , donc on retrouve parmi le jury certains types de pensée, et  certains membres qui siègent partout, avec les mêmes clichés en tête. Ailleurs, c'est sans doute moins prégnant. En plus tu ne  partais pas pour évoluer sur le plan  de la carrière, donc cela les interrogeait.  Quelqu'un qui part pour une évolution de  carrière sera mieux compris, le système administratif étant ce qu'il est .

Partir pour régresser (ce qui était mon cas car j'ai démarré certifié) était aussi vu comme une injure, une manière de dire merdre, tout vaut mieux plutôt que vous,  et ça n'a été bien vu ni du côté  départ , ni du côté arrivée. Je l'ai compris après , en analysant le bal qu'on m'a fait pour ne pas me reclasser, me créer des soucis divers, et même essayer de me faire repartir.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Reine Margot le Sam 15 Avr 2017 - 21:59

J'avais répondu à l'argument de la catégorie B que A demandait une formation juridique et administrative que je n'avais pas, et que je préférais commencer par là pour apprendre sur le tas et évoluer ensuite.

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Sam 15 Avr 2017 - 22:02

@Reine Margot a écrit:Plus exactement, le fait de quitter un poste sûr laisse soupçonner quelqu'un qui veut fuir les classes et n'a pas véritablement fait un choix positif, les jurys veulent vérifier qu'on a fait un vrai choix. Après oui il y a des jurys qui même en cuisinant sur ce point te donnent quand même le concours, j'en suis la preuve  Very Happy

Mais certains sont butés, le dernier jury que j'ai eu n'a eu de cesse de me redemander X fois pourquoi j'avais voulu quitter l'enseignement (alors que ça faisait 5 ans)

Ouch, ça fait peur... Je passe les concours pour être bibliothécaire cette année et je sens que ça va être compliqué à l'oral... Si je vais à l'oral bien sûr. Parce que si je veux changer de métier, c'est parce que si j'étais restée prof, j'aurais fini dans un fleuve. Mais il ne faut pas le dire à l'oral. Je crains de donner l'impression d'être une pauvre nulle, même pas foutue d'être prof et qui ne fera pas mieux dans une bibliothèque.
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Reine Margot le Sam 15 Avr 2017 - 22:04

Profite du temps avant les oraux pour peaufiner ton argumentaire  Very Happy

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Sam 15 Avr 2017 - 22:07

Haha, c'est prévu Wink

Je ne sais pas à quel point je vais être cuisinée, je vais essayer de me dire que plus on me cuisine, mieux l'oral est en train de se passer, parce qu'en principe, le jury est censé être bienveillant, donc ne pas tirer sur l'ambulance.

Quel métier tu fais maintenant?
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Lefteris le Sam 15 Avr 2017 - 22:09

@Reine Margot a écrit:J'avais répondu à l'argument de la catégorie B que A demandait une formation juridique et administrative que je n'avais pas, et que je préférais commencer par là pour apprendre sur le tas et évoluer ensuite.
Argument fin (quoique réfutable).

@Babarette a écrit:[
Ouch, ça fait peur... Je passe les concours pour être bibliothécaire cette année et je sens que ça va être compliqué à l'oral... Si je vais à l'oral bien sûr. Parce que si je veux changer de métier, c'est parce que si j'étais restée prof, j'aurais fini dans un fleuve. Mais il ne faut pas le dire à l'oral. Je crains de donner l'impression d'être une pauvre nulle, même pas foutue d'être prof et qui ne fera pas mieux dans une bibliothèque.
On ne tombe pas que sur des gens ud microcosme, et beaucoup de gens savent que l'EN est une administration sinistrée. De plus, il n'est pas tabou partout de vouloir évoluer, c'est même parfois vu comme quelque chose de sain. Pas comme dans l'EN ou réclamer des HS pour du travail fait peut être considéré comme une mesquinerie inqualifiable.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Reine Margot le Sam 15 Avr 2017 - 22:15

Je suis saenes.

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Sam 15 Avr 2017 - 22:25

Ah, tu n'es donc pas partie bien loin Razz
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par oloc le Dim 16 Avr 2017 - 20:51

@Babarette a écrit:
@Reine Margot a écrit:Plus exactement, le fait de quitter un poste sûr laisse soupçonner quelqu'un qui veut fuir les classes et n'a pas véritablement fait un choix positif, les jurys veulent vérifier qu'on a fait un vrai choix. Après oui il y a des jurys qui même en cuisinant sur ce point te donnent quand même le concours, j'en suis la preuve  Very Happy

Mais certains sont butés, le dernier jury que j'ai eu n'a eu de cesse de me redemander X fois pourquoi j'avais voulu quitter l'enseignement (alors que ça faisait 5 ans)

Ouch, ça fait peur... Je passe les concours pour être bibliothécaire cette année et je sens que ça va être compliqué à l'oral... Si je vais à l'oral bien sûr. Parce que si je veux changer de métier, c'est parce que si j'étais restée prof, j'aurais fini dans un fleuve. Mais il ne faut pas le dire à l'oral. Je crains de donner l'impression d'être une pauvre nulle, même pas foutue d'être prof et qui ne fera pas mieux dans une bibliothèque.

Tu passes quoi exactement ? Si c'est bibliothécaire territorial (catégorie A), ce n'est pas une bonne idée : tu peux parfaitement l'obtenir, mais sans expérience antérieure et significative en bibliothèque, aucune collectivité ne te recrutera. Sauf miracle. Le taux de reçus /collés de ce concours est effrayant. Les postes auxquels il donne accès sont d'ailleurs assez "gros" et ne s'improvisent pas.

S'il s'agit des concours d'Etat, aucun problème : les lauréats ont tous un poste et en plus sont formés avant la prise de poste.
avatar
oloc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Marie-Henriette le Dim 16 Avr 2017 - 21:43

J'avais tenté une reconversion bibliothèque en tout début de carrière, sachant qu'en plus de mon CAPES, j'avais aussi une formation «métiers du livre». Rien à faire, j'étais déjà étiquetée «prof», mon désir de changer de crèmerie m'était reproché. Bref, je n'ai pas su convaincre.
J'ai donc enseigné, je ne m'en plains pas, mais de l'eau a coulé sous les ponts, la réforme est passée par là et m'a donné l'envie et l'énergie de montrer qu'il y a une vie hors de l'EN.
Bon courage et bonne chance aux collègues qui tentent d'autres concours, en particulier Bibliothèque. Les places sont chères.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par oloc le Dim 16 Avr 2017 - 23:15

@Marie-Henriette a écrit:J'avais tenté une reconversion bibliothèque en tout début de carrière, sachant qu'en plus de mon CAPES, j'avais aussi une formation «métiers du livre». Rien à faire, j'étais déjà étiquetée «prof», mon désir de changer de crèmerie m'était reproché. Bref, je n'ai pas su convaincre.
J'ai donc enseigné, je ne m'en plains pas, mais de l'eau a coulé sous les ponts, la réforme est passée par là et m'a donné l'envie et l'énergie de montrer qu'il y a une vie hors de l'EN.
Bon courage et bonne chance aux collègues qui tentent d'autres concours, en particulier Bibliothèque. Les places sont chères.

Tu as tenté un détachement, ou passé un concours ?

Les places sont effectivement chères. Il y aussi la concurrence avec les gens qui ont fait le pari de rentrer en catégorie C, même très diplômés, pour passer les concours internes. Ils connaissent déjà le boulot, et sont donc recrutés en priorité sur les postes à responsabilité, d'autant que la formation post-recrutement a quasi disparu, sauf pour les conservateurs. Pari risqué d'ailleurs, je connais plus de gens sur ce profil qui sont scotchés en categorie C, à plus de 40 ans, que de lauréats d'un concours, même B.

C'est vraiment compliqué ; comme insider, je ne recommanderais certainement pas cette voie pour une reconversion, sauf réussite au concours de conservateur.
avatar
oloc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Lun 17 Avr 2017 - 9:56

@oloc a écrit:
@Babarette a écrit:
@Reine Margot a écrit:Plus exactement, le fait de quitter un poste sûr laisse soupçonner quelqu'un qui veut fuir les classes et n'a pas véritablement fait un choix positif, les jurys veulent vérifier qu'on a fait un vrai choix. Après oui il y a des jurys qui même en cuisinant sur ce point te donnent quand même le concours, j'en suis la preuve  Very Happy

Mais certains sont butés, le dernier jury que j'ai eu n'a eu de cesse de me redemander X fois pourquoi j'avais voulu quitter l'enseignement (alors que ça faisait 5 ans)

Ouch, ça fait peur... Je passe les concours pour être bibliothécaire cette année et je sens que ça va être compliqué à l'oral... Si je vais à l'oral bien sûr. Parce que si je veux changer de métier, c'est parce que si j'étais restée prof, j'aurais fini dans un fleuve. Mais il ne faut pas le dire à l'oral. Je crains de donner l'impression d'être une pauvre nulle, même pas foutue d'être prof et qui ne fera pas mieux dans une bibliothèque.

Tu passes quoi exactement ? Si c'est bibliothécaire territorial (catégorie A), ce n'est pas une bonne idée : tu peux parfaitement l'obtenir, mais sans expérience antérieure et significative en bibliothèque, aucune collectivité ne te recrutera. Sauf miracle. Le taux de reçus /collés de ce concours est effrayant. Les postes auxquels il donne accès sont d'ailleurs assez "gros" et ne s'improvisent pas.

S'il s'agit des concours d'Etat, aucun problème : les lauréats ont tous un poste et en plus sont formés avant la prise de poste.

Oui, je suis au courant de tout cela. Je passe bibliothécaire d'état (raté), conservateur d'état, bibliothécaire territorial et conservateur territorial.
Comme, une fois le concours réussi, on a trois ans pour trouver un poste, je peux toujours faire des vacations en attendant de trouver un poste.
Je trouve parfaitement dégueulasse de faire un concours si c'est pour ne pas donner le poste à la sortie. Autant recruter sans concours dans ce cas.
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Marie-Henriette le Lun 17 Avr 2017 - 10:17

@oloc a écrit:
@Marie-Henriette a écrit:J'avais tenté une reconversion bibliothèque en tout début de carrière, sachant qu'en plus de mon CAPES, j'avais aussi une formation «métiers du livre». Rien à faire, j'étais déjà étiquetée «prof», mon désir de changer de crèmerie m'était reproché. Bref, je n'ai pas su convaincre.
J'ai donc enseigné, je ne m'en plains pas, mais de l'eau a coulé sous les ponts, la réforme est passée par là et m'a donné l'envie et l'énergie de montrer qu'il y a une vie hors de l'EN.
Bon courage et bonne chance aux collègues qui tentent d'autres concours, en particulier Bibliothèque. Les places sont chères.

Tu as tenté un détachement, ou passé un concours ?

Les places sont effectivement chères. Il y aussi la concurrence avec les gens qui ont fait le pari de rentrer en catégorie C, même très diplômés, pour passer les concours internes. Ils connaissent déjà le boulot, et sont donc recrutés en priorité sur les postes à responsabilité, d'autant que la formation post-recrutement a quasi disparu, sauf pour les conservateurs. Pari risqué d'ailleurs, je connais plus de gens sur ce profil qui sont scotchés en categorie C, à plus de 40 ans, que de lauréats d'un concours, même B.

C'est vraiment compliqué ; comme insider, je ne recommanderais certainement pas cette voie pour une reconversion, sauf réussite au concours de conservateur.

J'avais tenté un détachement.

Par la suite, je me suis présentée au concours, mais bon, j'enseignais déjà, j'attendais mon premier enfant: j'étais passée à autre chose. J'avais été admissible néanmoins, mais je n'ai pas insisté.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par oloc le Lun 17 Avr 2017 - 10:39

@Babarette a écrit:
Oui, je suis au courant de tout cela. Je passe bibliothécaire d'état (raté), conservateur d'état, bibliothécaire territorial et conservateur territorial.
Comme, une fois le concours réussi, on a trois ans pour trouver un poste, je peux toujours faire des vacations en attendant de trouver un poste.
Je trouve parfaitement dégueulasse de faire un concours si c'est pour ne pas donner le poste à la sortie. Autant recruter sans concours dans ce cas.

C'est le recrutement dans la FPT qui est ainsi... Oui c'est assez dégueulasse, et créateur de beaucoup d'espoirs déçus ; par contre, personne ne t'obligera à aller bosser à 1000 km de chez toi, ou dans une banlieue sinistre si tu ne le veux pas. Le système pourrait fonctionner s'il y avait une vraie formation post concours. C'est le cas pour les conservateurs territoriaux et même les purs externes trouvent du boulot.

(La liste d'aptitude est passée à quatre ans, ce qui ne change pas grand chose).
avatar
oloc
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Lun 17 Avr 2017 - 15:45

@oloc a écrit:
@Babarette a écrit:
Oui, je suis au courant de tout cela. Je passe bibliothécaire d'état (raté), conservateur d'état, bibliothécaire territorial et conservateur territorial.
Comme, une fois le concours réussi, on a trois ans pour trouver un poste, je peux toujours faire des vacations en attendant de trouver un poste.
Je trouve parfaitement dégueulasse de faire un concours si c'est pour ne pas donner le poste à la sortie. Autant recruter sans concours dans ce cas.

C'est le recrutement dans la FPT qui est ainsi... Oui c'est assez dégueulasse, et créateur de beaucoup d'espoirs déçus ; par contre, personne ne t'obligera à aller bosser à 1000 km de chez toi, ou dans une banlieue sinistre si tu ne le veux pas. Le système pourrait fonctionner s'il y avait une vraie formation post concours. C'est le cas pour les conservateurs territoriaux et même les purs externes trouvent du boulot.

(La liste d'aptitude est passée à quatre ans, ce qui ne change pas grand chose).

Ah, quatre ans, c'est un peu mieux, mais du coup, on se retrouve en concurrence avec les nouveaux lauréats.
Je veux bien aller bosser loin de chez moi dans une banlieue sinistre, il me faut un boulot et si c'est ça ou caissière chez Carrefour, je prend le poste de bibliothécaire.
Il devrait y avoir une formation, en effet.

Avec un peu de chance, je n'aurais pas trop de concurrence sur les postes pourris.
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par jésus le Mar 18 Avr 2017 - 9:02

Oui, vu le contexte d'attentisme actuel avec les élections, les postes dans la territorial se font rare. Il me reste moins de 8 mois de validité de concours après 3 ans ( déjà) de validité de liste d'aptitude.

Je crois aussi que le secteur culturel est très particulier. On me dit d'un côté que j'ai un bon CV, un bon parcours mais c'est toujours quelqu'un d'autre qu'on embauche. Il y a toujours quelqu'un qui a fait un cursus plus prestigieux, type école du Louvre, Thèse, stage prestigieux. Le fait qu'il prenne le clone de la personne précédente ( je suis un homme et le secteur est ultra féminisé) les pistonnés, les promotions internes. Il faut retirer aussi tous les temps partiels, les contrats aidés ( auxquels je ne suis pas éligible), les emplois saisonniers ( ça va bien quelque temps).
On se demande si vaudrait pas le coup de se reformer par soi-même en retournant à la fac ( alors que j'ai un concours, une formation, de l'expérience, des retours positifs sur mes candidatures, des CV et des lettres de motivation pas si nuls) pour débloquer la situation. Là, j'ai l'impression que c'est le signe d'un secteur bouché et qu'il serait pertinent de voir ailleurs.

jésus
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par Babarette le Mar 18 Avr 2017 - 18:35

Ah, j'ai peut-être une chance avec le stage prestigieux, je l'ai fait dans une antenne de ma BnF, ça jouera peut-être en ma faveur!
avatar
Babarette
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par jésus le Jeu 20 Avr 2017 - 8:37

oui, tout cela pour dire que pour travailler dans le secteur culturel, il vaut mieux avoir un bagage ( formation, expérience, réseau) pour s'en sortir.
Mais, à mon humble avis, le secteur associatif embauche plus facilement que le secteur culturel version FPT, et je pense qu'on peut plus facilement se trouver une porte de sortie pas ce biais.
Il faut être très patient dans FPT pour trouver un poste, et avoir la patience de passer par la case formation, petit contrat précaire ( remplacement, saisonnier, etc) et de facto chômage. ( à moins d'avoir de la chance). Cela reste une option intéressante, la plus intéressante mais si on partir fissa de l'EN, il vaut mieux ne pas être à la minute.

jésus
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La meilleure porte de sortie de l'EN ?

Message par fifi51 le Jeu 20 Avr 2017 - 15:39

Je ne sais pas précisément comment fonctionnent les recrutements dans la FPT (notamment ce qui détermine l'ouverture d'un poste au concours), mais effectivement le nombre de reçus-collés est important.
Ci-joint un rapport de 2012, je ne sais pas comment a évolué la situation depuis (page 23: le nombre de reçus-collés par spécialité)

Cf www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/124000263.pdf
avatar
fifi51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum