Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
lessay
Niveau 6

Classe inversée, retour sur expérience Empty Classe inversée, retour sur expérience

par lessay le Ven 10 Fév 2017 - 17:59
Bonjour,
J'expérimente depuis le début de l'année la classe inversée dans un de mes niveaux.
Je me heurte à plusieurs problèmes:
Une part importante d'élèves n'effectuent pas le travail à la maison : j'utilise Moodle, la plupart d'entre eux, mots des parents à l'appui, invoquait des raisons techniques (internet marchait pas, l'ordi est en réparation etc...). J'ai alors pris la décision d'ouvrir la salle multimédia tous les midis pendant 1h30 pour qu'ils puissent y accéder. J'avais très peu d'élèves, des parents se sont plains que la pause de midi est faite pour se reposer, et que les élèves n'ont pas à faire de journée continue. Je n'ai pas les crédits photocopie nécessaires pour faire des polycopiés.

En classe, le fossé se creuse : les élèves excellents voient leurs résultats se tasser, les très mauvais progressent un peu mais les élèves "moyens" voient leurs résultats chuter. Pourtant je passe énormément de temps avec eux.
Pour la différenciation, à la fin de chaque chapitre, je distribue via l'ENT la correction de TOUS les exercices et problèmes traités. Je me suis rendu compte que les élèves ne corrigeaient pas leur travail, en ramassant des cahiers d'activités au hasard.

Je désespère, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose et en plus de me mettre à dos les parents. Je passe un temps fou à la préparation et les résultats ne sont pas là, où est-ce que j'ai faux ?

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
celitian
celitian
Expert

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par celitian le Ven 10 Fév 2017 - 18:15
Tes propos sont très proches d'un collègue
http://sticef.univ-lemans.fr/num/vol2014/23r-faillet/sticef_2014_faillet_23r.htm

Ce type de pédagogie n'est pas miraculeuse et dépend beaucoup de l'implication des élèves et de leur âge.
avatar
ddalcatel
Niveau 8

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par ddalcatel le Ven 10 Fév 2017 - 18:18
@lessay a écrit:

Je désespère, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose et en plus de me mettre à dos les parents. Je passe un temps fou à la préparation et les résultats ne sont pas là, où est-ce que j'ai faux ?

Bonjour,
Le fameux théorème (non démontré) : travail du prof + travail des élèves = constante.
Plus on en fait moins ils en font ! C'est bien gentil toutes ces expérimentations mais plus ça va et plus on travaille pour un salaire de plus en plus ridicule.
Docteur OX
Docteur OX
Grand sage

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Docteur OX le Ven 10 Fév 2017 - 18:29
Incroyable. Tu culpabilises parce que tu n'arrives pas à mettre en place un gadjeto-truc à la mode chez les pédagocrates ? Ce machin n'a jamais fait ses preuves. C'est encore une substance hallucinogène chronophage. Dans 5 ans, les mêmes formateurs qui nous conseillaient ce truc tellement innnnnnovant, diront que c'est une horreur archaïque et dangereuse. Et puis je te signale, que maintenant, certains parlent même de classe renversée ! On n'arrête pas le progrès !

http://defisdamphi.blog.lemonde.fr/2016/10/18/classe-inversee-plus-quune-simple-mode-mais-pas-de-miracle/

https://blogs.mediapart.fr/paul-devin/blog/130216/les-leurres-de-la-classe-inversee

http://www.laviemoderne.net/mirabilia/85-marcher-sur-la-tete

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-l-escroquerie-pedagogique-de-la-classe-inversee-16-01-2017-2097378_1886.php

avatar
lessay
Niveau 6

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par lessay le Ven 10 Fév 2017 - 18:32
@Docteur OX a écrit:Incroyable. Tu culpabilises parce que tu n'arrives pas à mettre en place un gadjeto-truc à la mode chez les pédagocrates ? Ce machin n'a jamais fait ses preuves. C'est encore une substance hallucinogène chronophage. Dans 5 ans, les mêmes formateurs qui nous conseillaient ce truc tellement innnnnnovant, diront que c'est une horreur archaïque et dangereuse. Et puis je te signale, que maintenant, certains parlent même de classe renversée ! On n'arrête pas le progrès !

http://defisdamphi.blog.lemonde.fr/2016/10/18/classe-inversee-plus-quune-simple-mode-mais-pas-de-miracle/

https://blogs.mediapart.fr/paul-devin/blog/130216/les-leurres-de-la-classe-inversee

http://www.laviemoderne.net/mirabilia/85-marcher-sur-la-tete

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-l-escroquerie-pedagogique-de-la-classe-inversee-16-01-2017-2097378_1886.php


Merci pour ces liens.
La classe renversée c'est lorsqu'on fixe les table et les chaises au plafond pour que les élèves aient la tête en bas et ainsi que les connais...compétences ne redescendent pas du cerveau ?

Je veux voir une expérimentation !!

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Ven 10 Fév 2017 - 18:56
J'ai de gros doutes sur la classe inversée pour des classes où la majorité des élèves travaillent peu à la maison. Tu as testé plusieurs mois sans succès, la classe inversée ne fonctionne peut être pas avec ta classe.
avatar
Félicité75
Niveau 4

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Félicité75 le Ven 10 Fév 2017 - 19:06
@Docteur OX a écrit:Incroyable. Tu culpabilises parce que tu n'arrives pas à mettre en place un gadjeto-truc à la mode chez les pédagocrates ? Ce machin n'a jamais fait ses preuves. C'est encore une substance hallucinogène chronophage. Dans 5 ans, les mêmes formateurs qui nous conseillaient ce truc tellement innnnnnovant, diront que c'est une horreur archaïque et dangereuse. Et puis je te signale, que maintenant, certains parlent même de classe renversée ! On n'arrête pas le progrès !

MERCI Docteur pour cette réponse pleine de bon sens. Je suis effarée de ce que les hautes sphères veulent faire de notre métier,    et de la complaisance plus ou moins grande des personnels face à cela.


Dernière édition par Thalia de G le Sam 11 Fév 2017 - 6:13, édité 1 fois (Raison : Balises de citation)
avatar
lessay
Niveau 6

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par lessay le Ven 10 Fév 2017 - 19:06
Je teste sur deux classes de 29 élèves d'un même niveau (5ème)

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Ven 10 Fév 2017 - 19:10
Tu ne peux pas utiliser la leçon du manuel ? Question bête : Tes élèves savent tous aller sur l'ENT et Moodle ?
Tu vois une différence entre les deux classes ?
Pour les corrections, tu pourrais en ramasser 5 à chaque fois et valoriser si le travail est sérieux.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Balthazaard le Ven 10 Fév 2017 - 19:12
@lessay a écrit:Bonjour,
J'expérimente depuis le début de l'année la classe inversée dans un de mes niveaux.
Je me heurte à plusieurs problèmes:
Une part importante d'élèves n'effectuent pas le travail à la maison : j'utilise Moodle, la plupart d'entre eux, mots des parents à l'appui, invoquait des raisons techniques (internet marchait pas, l'ordi est en réparation etc...). J'ai alors pris la décision d'ouvrir la salle multimédia tous les midis pendant 1h30 pour qu'ils puissent y accéder. J'avais très peu d'élèves, 1) des parents se sont plains que la pause de midi est faite pour se reposer, et que les élèves n'ont pas à faire de journée continue. Je n'ai pas les crédits photocopie nécessaires pour faire des polycopiés.

En classe, le fossé se creuse : 2) les élèves excellents voient leurs résultats se tasser, les très mauvais progressent un peu mais les élèves "moyens" voient leurs résultats chuter. Pourtant je passe énormément de temps avec eux.
Pour la différenciation, à la fin de chaque chapitre, je distribue via l'ENT la correction de TOUS les exercices et problèmes traités. 3) Je me suis rendu compte que les élèves ne corrigeaient pas leur travail, en ramassant des cahiers d'activités au hasard.

Je désespère, j'ai l'impression d'avoir raté quelque chose et en plus de me mettre à dos les parents. 4) Je passe un temps fou à la préparation et les résultats ne sont pas là, où est-ce que j'ai faux ?

1) Je pense qu'ils ont raison.
2) Il faut reconnaitre que c'est une constante dans toutes les innovations pédagogiques non validées
3) Pourquoi le feraient-ils? à ton avis?
4) C'est une réussite, le but de tout ces machins est de faire bosser le prof de manière à ce qu'il justifie son (maigre) salaire, tu as tout à fait atteint l'objectif

A mon avis, pas d'auto flagellation, tu viens seulement de prouver que ce bidule est une fois de plus une monstrueuse c....ie!
avatar
lessay
Niveau 6

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par lessay le Ven 10 Fév 2017 - 19:14
Notre manuel numérique n'est pas compatible avec notre ENT, et oui les élèves savent aller sur ENT et Moodle car bon nombre de collègues utilisent ces outils en classe (techno svt...)

Pour les corrections, quitte à les ramasser, j'en profite pour valider des compétences, et je supprime des évaluations.

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
Dalva
Dalva
Vénérable

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Dalva le Ven 10 Fév 2017 - 19:16
Ils ne font déjà pas les exercices d'automatisation donnés à faire après leçon et exercices d'entraînement. Pourquoi imaginer qu'ils vont se mettre à faire seuls des choses beaucoup plus compliquées ? On n'est pas à l'université ! (Et il paraît que même à l'université, ils ne lisent même plus les bouquins qui sont pourtant étudiés en cours, préalable basique s'il en est...)
BlackMail
BlackMail
Expert spécialisé

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par BlackMail le Ven 10 Fév 2017 - 19:27
Il aurait peut-être fallu commencer le test avec une classe pour voir si ce système te convient.

J'avoue de mon côté que la classe inversée ne m'intéresse pas et que je ne vois pas comment je pourrais l'appliquer avec mes élèves en français. Néanmoins, je suppose que cette pratique peut être profitable aux élèves puisque des collègues travaillent ainsi.

Bon, mon commentaire n'apporte pas grand-chose à la discussion bounce .
Pour résumer, je crois que l'essentiel est que tu sois à l'aise avec tes méthodes d'enseignement et que les élèves en tirent profit également. Être innovant pour être innovant n'a, à mon sens, pas grand intérêt.


Dernière édition par BlackMail le Ven 10 Fév 2017 - 19:29, édité 1 fois

_________________
Spoiler:
Classe inversée, retour sur expérience Tumblr_mg6e2igAD71rky2wgo1_500

I'm watching you.
Ajupouet
Ajupouet
Fidèle du forum

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Ajupouet le Ven 10 Fév 2017 - 19:28
Pour ma part, je pense que d'un point de vue pédagogique la classe inversée peut être vraiment extra.
Mais pour ça, il faudrait que les enfants aient travaillé de cette façon depuis le début ou presque. Pour que ça marche, il faut des gamins autonomes et qui ont envie d'apprendre. Des gamins qui produisent un travail pour eux le soir.
Quand je faisais l'instruction en famille de ma grande, nous travaillions beaucoup comme ça. Elle en a gardé l'habitude et je pense que c'est une grande chance pour elle.

Je pense aussi que si tous les profs de ces deux classes ne travaillent pas comme ça, cela risque encore de compliquer.

Bref, normal que ça ne marche pas.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
lessay
Niveau 6

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par lessay le Ven 10 Fév 2017 - 19:34
@BlackMail a écrit:Il aurait peut-être fallu commencer le test avec une classe pour voir si ce système te convient.

J'avoue de mon côté que la classe inversée ne m'intéresse pas et que je ne vois pas comment je pourrais l'appliquer avec mes élèves en français. Néanmoins, je suppose que cette pratique peut être profitable aux élèves puisque des collègues travaillent ainsi.

Bon, mon commentaire n'apporte pas grand-chose à la discussion bounce .
Pour résumer, je crois que l'essentiel est que tu sois à l'aise avec tes méthodes d'enseignement et que les élèves en tirent profit également. Être innovant pour être innovant n'a, à mon sens, pas grand intérêt.

Sauf que je me voyais mal doubler mes préparations, déjà que je n'ai plus de temps pour moi avec une seule préparation pour les deux classes.

_________________
- Encore en vacances ? Déjà fatiguée ?
- Oui, vivement la rentrée que je me repose !
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Ven 10 Fév 2017 - 19:46
@Ajupouet a écrit:Pour ma part, je pense que d'un point de vue pédagogique la classe inversée peut être vraiment extra.
Mais pour ça, il faudrait que les enfants aient travaillé de cette façon depuis le début ou presque. Pour que ça marche, il faut des gamins autonomes et qui ont envie d'apprendre. Des gamins qui produisent un travail pour eux le soir.

Classe inversée, retour sur expérience 2252222100
Et malheureusement, certaines classes de 5e sont très peu autonomes.
Balthazaard
Balthazaard
Sage

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Balthazaard le Ven 10 Fév 2017 - 20:27
Et surtout si on a des gamins comme cela, tout marche, quel que soit le point de vue. Je n'ai jamais vu un élève autonome et qui ait envie d'apprendre en difficulté.
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Ven 10 Fév 2017 - 20:29
Certains élèves en difficulté, font des efforts et ont envie de progresser. Je pense qu'il ne faut pas généraliser.

Pourquoi ne fais-tu pas les corrections en classe ? C'est peut être un point à retravailler et tu peux peut être varier les techniques : échange de copies, entourer les fautes et leur faire corriger les erreurs, correction plus magistrale... La correction est en général peu motivante pour les élèves, alors la faire à la maison, ça me paraît difficile.
avatar
elisa18
Niveau 10

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par elisa18 le Ven 10 Fév 2017 - 21:05
@BlackMail a écrit:
J'avoue de mon côté que la classe inversée ne m'intéresse pas et que je ne vois pas comment je pourrais l'appliquer avec mes élèves en français. Néanmoins, je suppose que cette pratique peut être profitable aux élèves puisque des collègues travaillent ainsi.
Mais si, c'est ce que j'ai appris en stage: ils travaillent la leçon de grammaire à la maison (que tu as mise sur l'ENT avec une zolie animation), et en classe font des exercices. Toi, tu te promènes cours dans la classe pour expliquer individuellement aux 29 têtes blondes ce qu'ils ne comprennent pas.
Bref, la classe inversée ne m'a jamais convaincue!
Retour de ma fille, 20 ans, 1° année de sciences po: le prof de sciences po a testé la méthode de la classe inverse avec eux cette semaine: il leur a balancé le cours sur moodle, elle l'a lu et l'a compris. En classe, ils devaient poser des questions sur ce qu'ils n'avaient pas compris: elle s'est emm.... ferme!
Jenny
Jenny
Modérateur

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Jenny le Ven 10 Fév 2017 - 21:10
Entre poser des questions et faire des exercices, il y'a une différence. Je suis pas très convaincue par la classe inversée, notamment en collège, mais ce n'est pas la même chose.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par ZeSandman le Ven 10 Fév 2017 - 22:48
@Docteur OX a écrit:Incroyable. Tu culpabilises parce que tu n'arrives pas à mettre en place un gadjeto-truc à la mode chez les pédagocrates ? Ce machin n'a jamais fait ses preuves. C'est encore une substance hallucinogène chronophage. Dans 5 ans, les mêmes formateurs qui nous conseillaient ce truc tellement innnnnnovant, diront que c'est une horreur archaïque et dangereuse. Et puis je te signale, que maintenant, certains parlent même de classe renversée ! On n'arrête pas le progrès !

http://defisdamphi.blog.lemonde.fr/2016/10/18/classe-inversee-plus-quune-simple-mode-mais-pas-de-miracle/

https://blogs.mediapart.fr/paul-devin/blog/130216/les-leurres-de-la-classe-inversee

http://www.laviemoderne.net/mirabilia/85-marcher-sur-la-tete

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-l-escroquerie-pedagogique-de-la-classe-inversee-16-01-2017-2097378_1886.php


Non non cela va encore plus loin dans l'innovation : le concept exact est "la classe renversante" (comme la pratique David Bouchillon par exemple).
À mes yeux il ne pouvait pas trouver meilleur adjectif qualificatif. Razz

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
chmarmottine
Érudit

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par chmarmottine le Ven 10 Fév 2017 - 23:16
Une remarque de maman sur la classe inversée :
Ma fille est une élève très sérieuse et qui fait tout (voire plus) ce que ses profs lui demandent. Elle passe du temps sur ses devoirs et réussit bien. Si ses profs s'amusaient à mettre en place la classe inversée, je serais extrêmement inquiète et en colère. Dans une matière, encore, pourquoi pas. Mais vous imaginez si cela s'étend à toutes les matières. Non, je ne veux pas voir ma fille passer des heures sur un pc à préparer les futurs cours qui devraient se faire en classe ! Et comment fait-on si on a plusieurs enfants ? On achète plusieurs ordis ? Ce principe est démagogique au possible.
Sans parler de classe inversée, je remarque que cette année, depuis la réforme, ma fille a de plus en plus de choses à faire sur pc (recherches, diaporamas, ...). Cela prend un temps énorme pour quel résultat ?
Et j'insiste : comment font les familles avec plusieurs enfants ?
avatar
chmarmottine
Érudit

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par chmarmottine le Ven 10 Fév 2017 - 23:21
Je pense aussi que j'aurais fait partie des parents mécontents si on avait demandé à ma fille d'aller bosser sur la plage méridienne parce qu'elle n'a pas pu le faire tranquillement à la maison pour cause de pb d'ordi. Et depuis quand est-on obligé de posséder un pc ? Je connais pas mal de familles qui ne peuvent pas s'en payer un.
Zenxya
Zenxya
Doyen

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Zenxya le Ven 10 Fév 2017 - 23:57
Extrait du lien donné par Celitian : http://sticef.univ-lemans.fr/num/vol2014/23r-faillet/sticef_2014_faillet_23r.htm

A la lumière de nos travaux, nous pensons que la classe inversée, dans les conditions de cette étude, est un outil de remédiation performant pour redonner ponctuellement de l’allant à certains élèves du lycée dépassés par un système trop souvent transmissif et pas assez permissif. Cela étant, nous ne saurions recommander, en l’état, un usage extensif de cette méthode qui n’est pas une panacée éducative. Du reste faut-il en rechercher ? La sagesse recommandant au pédagogue de ne pas s’enfermer dans un seul et unique modèle...

Je pense que j'ai "graissé" le plus important, surtout la dernière phrase. (Note : à apprendre par cœur et à ressortir à tout IPR/IEN)

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
VinZT
VinZT
Esprit éclairé

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par VinZT le Sam 11 Fév 2017 - 1:25
@Jenny a écrit:
@Ajupouet a écrit:Pour ma part, je pense que d'un point de vue pédagogique la classe inversée peut être vraiment extra.
Mais pour ça, il faudrait que les enfants aient travaillé de cette façon depuis le début ou presque. Pour que ça marche, il faut des gamins autonomes et qui ont envie d'apprendre. Des gamins qui produisent un travail pour eux le soir.

Classe inversée, retour sur expérience 2252222100
Et malheureusement, certaines classes de 5e sont très peu autonomes.

Certaines classes de terminale aussi …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Contenu sponsorisé

Classe inversée, retour sur expérience Empty Re: Classe inversée, retour sur expérience

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum