Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marc027
Niveau 7

Re: Bi-admissibilité

par marc027 le Jeu 19 Oct 2017 - 20:30
Tout de même... C'est pas très sympa de voir son statut dégradé aussi vite !...
avatar
Anaxagore
Guide spirituel

Re: Bi-admissibilité

par Anaxagore le Jeu 19 Oct 2017 - 20:31
Aux prochaines élections professionnelles, votons bien.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Will.T
Prophète

Re: Bi-admissibilité

par Will.T le Jeu 19 Oct 2017 - 20:38
@EricAU a écrit:Bonjour à tous,

Et qu'en est-il du montant des HSA ? N'était-il pas différent suivant le grade (classe normale, bi-admissible, hors classe) ?
Ah oui, c'est vrai, il y avait un taux particulier pour les hse/hsa... je n'avais pas pensé à ça !

Je ne comprends pas du tout cette façon de faire. Enfin je comprends des économies de bout de chandelles vu le faible nombre de collegues concernés, mais pourquoi vouloir supprimer le grade et rétrograder ceux qui l'ont ? Mystère
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Bi-admissibilité

par Lefteris le Jeu 19 Oct 2017 - 21:13
@Anaxagore a écrit:Aux prochaines élections professionnelles, votons bien.
Je crois que sans parler de "bien" ou de "mal", il  faudrait simplement faire un tableau  croisé avec deux colonnes,  dans l'une  les principales organisations syndicales , dans l'autre les grandes mesures ( refondation, qui a ouvert la boîte de Pandore, rythmes scolaires, PPCR, réforme du lycée, réforme du collège...) , en cochant qui a approuvé quoi . Là les collègues voteraient en connaissance de cause, car comme dit Daphné, certains hurlent à la mort maintenant parce qu'ils sont victimes de mesures approuvées par leur propre syndicat, mais ils ne font pas le lien.
Dans les couillonnés du PPCR , il y a des indifférents qui ne se sont jamais intéressés à quoi que ce soit, d'autres qui ont traité de "catastrophistes" ceux qui les mettaient en garde , d'autres  qui ont applaudi des  mains  et des pieds parce que l'ancien système était naze. Ce qui est vrai, mais il n'ont pas assez médité ce chapitre de Montaigne "De ne changer aisément une loi reçue".  
Aujourd'hui, ils voient que la HC, qui aurait été lente,mais avec barème,  c'est probablement pour jamais, que les bia-ad, on les enterre,  que l'échelon  qu'ils attendaient pour dans 3 mois,  ça sera un an et demi, etc. Il arrive un moment où tout se paie : les actions certes, mais  aussi l'inaction. Là, les fonctionnaires passent à la caisse, et en première ligne les enseignants, appelés à pleurer ce qu'ils n'ont pas su défendre.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
eponine21
Niveau 6

Re: Bi-admissibilité

par eponine21 le Jeu 19 Oct 2017 - 21:58
Et d'autres qui ont bien vu qu'ils allaient se faire couillonner et qui n'ont rien fait parce qu'ils n'ont rien pu faire et qu'ils ne savaient même pas quoi faire !...
avatar
Binary
Niveau 3

Re: Bi-admissibilité

par Binary le Ven 20 Oct 2017 - 11:10
Et pour dire, certains sont "habitués" à être fataliste... car tout au long de leur vie (formation ou pas)... n'a été que de désillusion en désillusion côté travail...

_________________
Dans l'éducation nationale, ne jamais attendre d'être informé(e), règle numéro 1: s'informer soi-même !
Aponie
Niveau 5

Re: Bi-admissibilité

par Aponie le Dim 22 Oct 2017 - 0:28
Les boules : j'étais tri-admissible (à l'externe, consécutivement), et les efforts répétés, déjà payés d'insuccès, sont rayés d'un trait.
tintin4444
Niveau 3

Re: Bi-admissibilité

par tintin4444 le Dim 22 Oct 2017 - 14:33
Bonjour, pour ma part, après m'être renseigné, il s'avère que la bi admissibilité  a, certes, disparue pour les futurs admissibles à l'agreg.
Mais, bien que les actuels bi-admissibles soient reclassés  en "certifié",  ils obtiennent une bonification indiciaire leur permettant le maintien de leur avantage en termes de salaire. Cette Bonif. Indiciaire serait pérenne garantissant à tous les bi admissibles, le maintien de leur avantage.
De plus, le taux des hsa demeure plus élevé comme avant.
Pour la hc, la bi ad serait  prise en compte. De toute façon, dès  lors que on passe à la hc, on redevient certifié.  La bi admissibilité ne constitue qu'un avantage que jusqu'au passage à la hors classe.
Par contre, pas de nouveaux entrants dans la bi ad. Là, oui, pour ceux qui ne le étaient pas, c est une perte d'un avantage.
Source des Infos : snes et legifrance.


Dernière édition par tintin4444 le Dim 22 Oct 2017 - 19:36, édité 1 fois
avatar
Will.T
Prophète

Re: Bi-admissibilité

par Will.T le Dim 22 Oct 2017 - 19:18
Désolé @tintin4444 je ne comprends pas ce que tu as écrit.
avatar
thierry75
Niveau 7

Re: Bi-admissibilité

par thierry75 le Dim 22 Oct 2017 - 23:08
C'est pourtant très clair, non ?

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
En Bretagne, il ne pleut que sur les cons.
avatar
iPso
Niveau 2

Re: Bi-admissibilité

par iPso le Dim 5 Nov 2017 - 12:57
Je transfère : https://www.change.org/p/le-ministre-de-l-%C3%A9ducation-nationale-bi-admissibles-2017
User17706
Enchanteur

Re: Bi-admissibilité

par User17706 le Dim 5 Nov 2017 - 13:04
Signé et partagé.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Bi-admissibilité

par micaschiste le Dim 5 Nov 2017 - 13:16
pétition signée

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Bi-admissibilité

par lectiole le Dim 5 Nov 2017 - 13:16
@Aponie a écrit:Les boules : j'étais tri-admissible (à l'externe, consécutivement), et les efforts répétés, déjà payés d'insuccès, sont rayés d'un trait.

Quand j'en ai parlé autour de moi, ayant longtemps été bi puis tri-admissible avant d'être agrégée (et j'aurais très mal pris de ne plus être biadmissible... vu que ça me remboursait les frais engagés et que c'était la seule chose que mes efforts m'avait apporté), j'ai parfois eu comme réponse, de la part d'autres enseignants, que c'est normal, que la biadmissibilité ne fait pas le bon enseignant, qu'on ferait mieux d'augmenter les enseignants qui s'investissent que ceux qui ont eu le temps de passer le concours de l'agrégation, qui ne sert à rien.
Du coup, je me demande si la pétition aboutira... vu que même le corps enseignant est partagé.

Mais je signe, bien entendu.
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Bi-admissibilité

par gauvain31 le Dim 5 Nov 2017 - 13:32
Pétition signée également
avatar
mobo
Expert

Re: Bi-admissibilité

par mobo le Dim 5 Nov 2017 - 14:15
Pétition signée!
avatar
Oudemia
Empereur

Re: Bi-admissibilité

par Oudemia le Dim 5 Nov 2017 - 17:38
Signé trefle
avatar
MesonMixing
Habitué du forum

Re: Bi-admissibilité

par MesonMixing le Dim 5 Nov 2017 - 19:10
Signé :-)
avatar
fullmetalchemist
Niveau 6

Re: Bi-admissibilité

par fullmetalchemist le Dim 5 Nov 2017 - 19:23
Signée!
avatar
Cisil
Niveau 9

Re: Bi-admissibilité

par Cisil le Dim 5 Nov 2017 - 19:26
Pétition signée et transmise ;-)

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques uns." Jacques Brel.
avatar
marc027
Niveau 7

Re: Bi-admissibilité

par marc027 le Dim 5 Nov 2017 - 20:50
Signé !
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Bi-admissibilité

par Lefteris le Dim 5 Nov 2017 - 21:07
@lectiole a écrit: j'ai parfois eu comme réponse, de la part d'autres enseignants, que c'est normal, que la biadmissibilité ne fait pas le bon enseignant, qu'on ferait mieux d'augmenter les enseignants qui s'investissent que ceux qui ont eu le temps de passer le concours de l'agrégation, qui ne sert à rien.
Lourd de sous-entendus et de jalousie : la bi-admissibilité rendrait même les enseignants plus mauvais,  puisqu'uls ne se sont pas "investis" (dingue d'entendre les éléments de langage administratifs dans la bouche de ceux qui subissent, totalement intégrés...) .
Et ceux qui s'investissent, c'est eux, non ?
Enfin "ceux qui ont eu le temps". Les jaloux bossent tellement qu'ils n'ont pas le temps. Ils ne se demandent pas quels sacrifices ont fait les agrégés bossant à temps plein, sur leur vie privée, leurs loisirs.
Enfin, l'agrégation qui "ne sert à rien,  sous-entend qu'on a intégré là aussi  le discours pédagogiste que les savoirs disciplinaires ne servent à rien, voire son nuisibles.   Qu'un bi-admissible ait bossé et avalé des  connaissances  très pointues dans le domaine qu'il enseigne et qui  est l'essentiel de son métier, comme du leur, ne semble pas leur effleurer l'esprit.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013).

"Ce troisième grade [celui du PPCR] , c’est un peu l’agrégation pour tous: elle (sic)  donne la possibilité d’atteindre un niveau de rémunération proche de celui d’un agrégé en fin de carrière, soit 4.500 euros nets par mois" Frédéric Sève,SGEN-CFDT (penseur   très moderne,à l'école de la précédente).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: Bi-admissibilité

par Garance le Dim 5 Nov 2017 - 21:32
Signé parce que j'aurais très mal vécu que ma bi-admissibilité ne soit pas reconnue et cela s'est joué à 1an...
avatar
gauvain31
Grand Maître

Re: Bi-admissibilité

par gauvain31 le Dim 5 Nov 2017 - 21:39
@Lefteris a écrit:
@lectiole a écrit: j'ai parfois eu comme réponse, de la part d'autres enseignants, que c'est normal, que la biadmissibilité ne fait pas le bon enseignant, qu'on ferait mieux d'augmenter les enseignants qui s'investissent que ceux qui ont eu le temps de passer le concours de l'agrégation, qui ne sert à rien.
Lourd de sous-entendus et de jalousie : la bi-admissibilité rendrait même les enseignants plus mauvais,  puisqu'uls ne se sont pas "investis" (dingue d'entendre les éléments de langage administratifs dans la bouche de ceux qui subissent, totalement intégrés...) .
Et ceux qui s'investissent, c'est eux, non ?
Enfin "ceux qui ont eu le temps". Les jaloux bossent tellement qu'ils n'ont pas le temps. Ils ne se demandent pas quels sacrifices ont fait les agrégés bossant à temps plein, sur leur vie privée, leurs loisirs.
Enfin, l'agrégation qui "ne sert à rien,  sous-entend qu'on a intégré là aussi  le discours pédagogiste que les savoirs disciplinaires ne servent à rien, voire son nuisibles.   Qu'un bi-admissible ait bossé et avalé des  connaissances  très pointues dans le domaine qu'il enseigne et qui  est l'essentiel de son métier, comme du leur,  ne semble pas leur effleurer l'esprit.

La jalousie rend aveugle.... cela montre quand même comment l'EN est remplie à tous les niveaux d'individus envahis par le ressentiment, c'est un des deux moteurs des réformes du lycée en 2010 et du collège en 2016.
avatar
lectiole
Habitué du forum

Re: Bi-admissibilité

par lectiole le Dim 5 Nov 2017 - 22:23
Vu que c'est mon entourage proche, ça m'affecte. Mais c'est comme ça...
Ce serait sans aucun doute le même discours si on supprimait l'agrégation.


_________________
Vivre dans l'instant me semble une mort constante.
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par Aliceinwonderland le Dim 5 Nov 2017 - 22:47
On peut la signer même si on n'est plus enseignant ou pas (je l'aurais bien signée ayant été multiadmissible dans une vie antérieure)? Je trouve sa suppression tellement significative de ce qui se passe ; je suis persuadée que c'est aussi une façon de tester si la suppression de l'agrégation serait possible.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum