Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par Aliceinwonderland le Dim 5 Nov 2017 - 22:47
On peut la signer même si on n'est plus enseignant ou pas (je l'aurais bien signée ayant été multiadmissible dans une vie antérieure)? Je trouve sa suppression tellement significative de ce qui se passe ; je suis persuadée que c'est aussi une façon de tester si la suppression de l'agrégation serait possible.
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par corailc le Dim 5 Nov 2017 - 22:49
Oui c'est tellement mesquin. Je te rejoins complètement sur la fin de ton message aliceinwonderland.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
Lefteris
Empereur

Re: Bi-admissibilité

par Lefteris le Dim 5 Nov 2017 - 22:52
@gauvain31 a écrit:
La jalousie rend aveugle.... cela montre quand même comment l'EN est remplie à tous les niveaux d'individus envahis par le ressentiment, c'est un des deux moteurs des réformes du lycée en 2010 et du collège en 2016.
Des enseignants retraités parmi mes proches et dignes de foi m'ont expliqué que la réduction énorme des heures de français depuis les années 70 était passée comme une lettre à la poste du fait de la jalousie d'autres matières , parce qu'un certifié pouvait n'avoir que deux classes. Certains PEGC en étaient verts de jalousie. Ils n'ont rien eu de plus, mais ont été satisfaits de voir les enseignants passer peu à peu à 4 classes (au moins).

@lectiole a écrit:Vu que c'est mon entourage proche, ça m'affecte. Mais c'est comme ça...
Ce serait sans aucun doute le même discours si on supprimait l'agrégation.

Si encore l'aspiration se faisait par le haut, progressivement, on pourrait comprendre. Mais certains en effet se réjouiraient de voir un nivellement par le bas, sans rien obtenir. Et au passage démolir encore un peu plus le métier, en faisant encore refluer les candidats par suppression de l'espoir d'amélioration de sa condition, en anéantissant les disciplines (il y avait déjà un fossé entre le capes et l'agreg, mais avec les nouveaux concours, c'est un abîme), en rabaissant encore son image par l'absence d'une catégorie A+ comme tous les autres ministères.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble".
(F. Robine , penseure moderne,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, par la stratégie du puzzle).

« Tant qu’il y aura des hommes qui n’obéiront pas à leur raison seule, le genre humain restera partagé en deux classes : celles des hommes qui raisonnent et celles des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ».Condorcet (autre penseur, mais ancien et périmé)
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Bi-admissibilité

par gauvain31 le Dim 5 Nov 2017 - 23:19
@Aliceinwonderland a écrit:On peut la signer même si on n'est plus enseignant ou pas (je l'aurais bien signée ayant été multiadmissible dans une vie antérieure)? Je trouve sa suppression tellement significative de ce qui  se passe ; je suis persuadée que c'est aussi une façon de tester si la suppression de l'agrégation serait possible.

Ils ne devraient pas tenter et ne sont pas en position de la faire.... ça porterait un coup fatal à l'éducation en France. D'abord, tout le monde sait que les professeurs français sont sous-payés par rapport à la moyenne de l'OCDE. Beaucoup de collègues qui ont le CAPES, s'en contentent en espérant obtenir un jour l'agrégation; c'est une motivation importante. La bi-admissibilité était déjà une motivation importante. 120 euros de plus chaque mois, désolé , mais ce n'est pas rien.
Alors si on enlève l'agrégation, qui franchement aura envie de faire ce métier dans ces conditions? Presque plus personne; Il y a une grave crise de recrutement, le gouvernement Macron le sait bien. Supprimer l'agrégation aura un effet repoussoir auprès des étudiants et accentuera la crise du recrutement. Nous entrerions définitivement dans le modèle américain (ou australien que décrivait Lefteris) sans aucun espoir de retour. De plus cela aura des conséquences économique à long terme, puisque nous "produirons" plus de cerveaux de haute technicité ... et la France perdrait son rang de"nation développée"..... sauf à recruter des ingénieurs d'Inde, de Singapour ou de Corée du Sud. Je ne crois pas qu'on en est là.....enfin du moins pour l'instant.


Dernière édition par gauvain31 le Jeu 9 Nov 2017 - 14:18, édité 1 fois
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: Bi-admissibilité

par Dr Raynal le Lun 6 Nov 2017 - 0:46
Mon cher Gauvain, tu es bien naïf.
L'agrégation ne saurait perdurer sous sa forme actuelle. Elle ne sera pas brutalement supprimée, mais peu à peu vidée de son intérêt.

Quand à la crise de recrutement, un contractuel est bien plus avantageux pour l'état, dans la situation actuelle, qu'un titulaire.

Par contre, j'avoue ne pas voir le rapport entre agrégation et "production de cerveaux de haute technicité".
avatar
marc027
Niveau 8

Re: Bi-admissibilité

par marc027 le Lun 6 Nov 2017 - 6:57
Pour moi l'Agrégation va subsister encore de nombreuses années...
Ce qui m'inquiète c'est le maintien (ou non) des concours en interne du CAPES et de l'Agrégation ?
avatar
amalricu
Habitué du forum

Re: Bi-admissibilité

par amalricu le Lun 6 Nov 2017 - 7:59
@marc027 a écrit:Pour moi l'Agrégation va subsister encore de nombreuses années...
Ce qui m'inquiète c'est le maintien (ou non) des concours en interne du CAPES et de l'Agrégation ?

En torpillant les avantages de la bi-admissibilité, le travail de sape est bien entamé.

Qui aura assez de motivation si le lot de consolation disparaît ?
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par Aliceinwonderland le Lun 6 Nov 2017 - 8:06
Je ne sais pas s'ils vont la supprimer complètement mais pour ma part je ne pense pas que l'interne soit plus visée ; ils ont bien créé une agreg ouverte aux doctorants ; peut-être en faire peu à peu un accès à la fac en vidant les postes en externe au profit d'une agreg plus pédagogiquement correcte? Je verrais bien quelque chose comme cela.
avatar
shadowoflife
Neoprof expérimenté

Re: Bi-admissibilité

par shadowoflife le Jeu 9 Nov 2017 - 12:26
Bonjour,

Petite question : je viens de trouver dans mon casier l'arrêté de reclassement "dans les conditions fixées ci-après" :
- J'étais certifiée bi-admissible échelon 6 avec un Indice Bonifié de 593 depuis le 11/07/2015.
- Je passe au 01/09/2017 certifiée de classe normale échelon 6 avec un nouvel IB de 565. Je conserve mon ancienneté.

C'est moi ou je me fais clairement enfler (à en juger par la diminution de mon IB) ? Pour moi mon indice restait le même (et j'avais en tête 511 et pas les chiffres précités).

Merci d'avance pour vos lumières !

_________________
Votre réglette en signature pour les forums et vos emails

Maman comblée de deux adorables petits garçons : Léo né le 23 juillet 2013 et Maël né le 14 février 2018.
Professeur d'anglais en lycée.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Bi-admissibilité

par gauvain31 le Jeu 9 Nov 2017 - 12:52
@Dr Raynal a écrit:Mon cher Gauvain, tu es bien naïf.
L'agrégation ne saurait perdurer sous sa forme actuelle. Elle ne sera pas brutalement supprimée, mais peu à peu vidée de son intérêt.

Quand à la crise de recrutement, un contractuel est bien plus avantageux pour l'état, dans la situation actuelle, qu'un titulaire.

Par contre, j'avoue ne pas voir le rapport entre agrégation et "production de cerveaux de haute technicité".

"Vidée de sont intérêt", c'est à dire?

Je ne faisais pas de lien direct entre agrégation et cerveau de haute technicité, mais indirect via par l'exemple la nomination de professeurs agrégés en CPGE préparant à des écoles qui, elles , formeront des cerveaux "de haute technicité" .
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par corailc le Jeu 9 Nov 2017 - 13:11
Source off, - 20% de postes à l'agrégation l'an prochain.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
User17706
Enchanteur

Re: Bi-admissibilité

par User17706 le Jeu 9 Nov 2017 - 13:16
@corailc a écrit:Source off,  - 20% de postes à l'agrégation l'an prochain.
Source « off »icielle ou « off »icieuse ?

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
MesonMixing
Niveau 10

Re: Bi-admissibilité

par MesonMixing le Jeu 9 Nov 2017 - 18:29
@corailc a écrit:Source off,  - 20% de postes à l'agrégation l'an prochain.
Pour quelle(s) discipline(s) ?
avatar
corailc
Fidèle du forum

Re: Bi-admissibilité

par corailc le Jeu 9 Nov 2017 - 19:41
HG, source officieuse d'un collègue universitaire.

_________________
In tenebris lumen rectis.
Terre des Lettres, manuel militant et intelligent. http://terredeslettres.nathan.fr/
avatar
Will.T
Prophète

Re: Bi-admissibilité

par Will.T le Jeu 9 Nov 2017 - 20:05
@shadowoflife a écrit:Bonjour,

Petite question : je viens de trouver dans mon casier l'arrêté de reclassement "dans les conditions fixées ci-après" :
- J'étais certifiée bi-admissible échelon 6 avec un Indice Bonifié de 593 depuis le 11/07/2015.
- Je passe au 01/09/2017 certifiée de classe normale échelon 6 avec un nouvel IB de 565. Je conserve mon ancienneté.

C'est moi ou je me fais clairement enfler (à en juger par la diminution de mon IB) ? Pour moi mon indice restait le même (et j'avais en tête 511 et pas les chiffres précités).

Merci d'avance pour vos lumières !

Tu vas avoir une BI pour compenser la perte.
avatar
fullmetalchemist
Niveau 6

Re: Bi-admissibilité

par fullmetalchemist le Jeu 9 Nov 2017 - 21:33
Bon moi ça me saoule! J'ai même plus envie de me battre! Je vais perdre pas mal d'argent tout ça parce que je n'ai pas réussi à faire ma demande de reclassement en tant que bi-admissible assez tôt pour une stupide histoire de papiers!!!! *vénère*
avatar
MarieH83
Je viens de m'inscrire !

Re: Bi-admissibilité

par MarieH83 le Ven 3 Aoû 2018 - 18:39
Bonjour à tous!
Je serai fonctionnaire stagiaire en septembre prochain (certifiée) et je me pose des questions concernant la bi-admissibilité. Je m'excuse par avance si cela a déjà été dit, mais juste pour être sûre d'avoir bien tout compris: ayant été admissible une première fois à l'agrégation en 2017, et une deuxième fois cette année, ai-je la possibilité de faire valoir ma bi-admissibilité d'une quelconque façon, ou bien est-ce définitivement enterré et je suis "arrivée" trop tard? Razz
Merci d'avance pour vos réponses
avatar
Will.T
Prophète

Re: Bi-admissibilité

par Will.T le Ven 3 Aoû 2018 - 18:44
Trop tard...
tintin4444
Niveau 5

Re: Bi-admissibilité

par tintin4444 le Ven 3 Aoû 2018 - 19:37
Pour avoir droit à la bi-admissibilité, il fallait l'être avant le 01/09/2017. Après cette date, le statut n'existe plus. Les anciens bi-admissibles deviennent certifiés (tout cours) avec cependant une bonification indiciaire.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Bi-admissibilité

par Balthazaard le Ven 3 Aoû 2018 - 22:44
@gauvain31 a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:On peut la signer même si on n'est plus enseignant ou pas (je l'aurais bien signée ayant été multiadmissible dans une vie antérieure)? Je trouve sa suppression tellement significative de ce qui  se passe ; je suis persuadée que c'est aussi une façon de tester si la suppression de l'agrégation serait possible.

Ils ne devraient pas tenter et ne sont pas en position de la faire.... ça porterait un coup fatal à l'éducation en France. D'abord, tout le monde sait que les professeurs français sont sous-payés par rapport à la moyenne de l'OCDE. Beaucoup de collègues qui ont le CAPES, s'en contentent en espérant obtenir un jour l'agrégation; c'est une motivation importante. La bi-admissibilité était déjà une motivation importante. 120 euros de plus chaque mois, désolé , mais ce n'est pas rien.
Alors si on enlève l'agrégation, qui franchement aura envie de faire ce métier dans ces conditions? Presque plus personne; Il y a une grave crise de recrutement, le gouvernement Macron le sait bien. Supprimer l'agrégation aura un effet repoussoir auprès des étudiants et accentuera la crise du recrutement. Nous entrerions définitivement dans le modèle américain (ou australien que décrivait Lefteris) sans aucun espoir de retour. De plus cela aura des conséquences économique à long terme, puisque nous "produirons" plus de cerveaux de haute technicité ... et la France perdrait son rang de"nation développée"..... sauf à recruter des ingénieurs d'Inde, de Singapour ou de Corée du Sud. Je ne crois pas qu'on en est là.....enfin du moins pour l'instant.
D'accord avec toi...le coup des contractuels ne tient pas la route, chez nous depuis quatre ans les classes sans profs à la rentrée, faute de contractuels sont traditionnelles, les contractuels nuls avec petitions à la clef de même...c'est même un marronier pour le presse locale. Les parents s'en mèlent et ça le pouvoir ne peut l'ignorer.
Contenu sponsorisé

Re: Bi-admissibilité

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum