Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
archeboc
Esprit éclairé

[Le Monde] L'université de Limoges à l'heure des restrictions

par archeboc le Sam 18 Fév 2017 - 19:18

http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/02/17/apres-toulouse-3-et-orleans-l-universite-de-limoges-a-l-heure-des-restrictions_5081558_4401467.html

A l’université de Limoges, qui compte 15 500 étudiants et a connu une augmentation d’un millier d’étudiants lors des trois dernières années, 43 postes ne seront pas remplacés en 2017 et une coupe de 17 % dans l’enveloppe de l’offre de formation a été décidée le 17 février, lors du vote du budget.

Déjà en déficit en 2015, de 400 000 euros – qu’elle a dû piocher dans ses réserves – l’université prévoit un résultat encore plus critique pour l’année 2016, avec 1,4 million d’euros à combler, pour un budget global d’environ 157 millions d’euros. D’où l’urgence de redresser franchement la barre, comme l’ont déjà fait ces derniers mois les universités de Toulouse 3 (Paul Sabatier), d’Orléans ou encore de Dijon.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


Chamil
Niveau 9

Re: [Le Monde] L'université de Limoges à l'heure des restrictions

par Chamil le Dim 19 Fév 2017 - 10:22
@archeboc a écrit:
http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/02/17/apres-toulouse-3-et-orleans-l-universite-de-limoges-a-l-heure-des-restrictions_5081558_4401467.html

A l’université de Limoges, qui compte 15 500 étudiants et a connu une augmentation d’un millier d’étudiants lors des trois dernières années, 43 postes ne seront pas remplacés en 2017 et une coupe de 17 % dans l’enveloppe de l’offre de formation a été décidée le 17 février, lors du vote du budget.

Déjà en déficit en 2015, de 400 000 euros – qu’elle a dû piocher dans ses réserves – l’université prévoit un résultat encore plus critique pour l’année 2016, avec 1,4 million d’euros à combler, pour un budget global d’environ 157 millions d’euros. D’où l’urgence de redresser franchement la barre, comme l’ont déjà fait ces derniers mois les universités de Toulouse 3 (Paul Sabatier), d’Orléans ou encore de Dijon.

A très moyen terme, cette situation qui touche un nombre croissant d'universités depuis la LRU n'a que trois issues possibles, qui n'ont rien d'exclusives:
- L'Etat laisse la possibilité aux universités d'augmenter les droits d'inscription, avec un cycle prévisible (désengagement financier des pouvoirs publics, accoutumance à la hausse des droits, dette étudiante).
- L'Etat permet aux universités de faire ce qui fait dans le monde entier (mais qui a sûrement tort puisque la France est toujours la lumière de l'univers): la sélection à l'entrée, afin d'éviter qu'une majorité d'étudiants en L1 d'une filière ne finissent pas la licence dans les temps.
- L'Etat joue vraiment le jeu de l'autonomie et dote financièrement les universités de manière massive, afin de créer des marges de manoeuvre, quitte à reprendre la gestion comme il le fait déjà aujourd'hui en cas de gestion erratique.

A très moyen terme, une des solutions devient inévitable.
XIII
Fidèle du forum

Re: [Le Monde] L'université de Limoges à l'heure des restrictions

par XIII le Dim 19 Fév 2017 - 14:09
Voilà ce qui attend les collèges et lycées d'ici peu...
Contenu sponsorisé

Re: [Le Monde] L'université de Limoges à l'heure des restrictions

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum