Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pugs_not_bugs
Niveau 1

Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par pugs_not_bugs le Dim 19 Fév 2017 - 12:46
Bonjour,

Je suis curieuse de connaitre les expériences d'autres professeurs qui sont nés et qui ont grandi dans un pays étranger et qui enseignent une matière autre que les langues étrangères. (Je n'aime pas du tout l'appellation "d'origine étrangère", je ne sais pas pourquoi cela me donne des frissons en mode spécial quand quelqu'un me demande "t'es de quelle origine". beurk beurk beurk! Je ne suis pas une marque de café ou de banane!)

Alors moi je suis en France depuis quelques ans, stagiaire cette année et parfois j'oublie le fait que j'ai un accent, jusqu'à ce qu'un élève me lance "Madame on ne comprend pas ce que vous dites" ou bien quand je parle à un élève et qu'il se tourne vers un autre, en demandant "que'est-ce qu'elle a dit?", ce que je trouve ULTRA irrespectueux.

Normalement je n'ai pas des soucis, tous mes proches et le monde en dehors du collège comprend ce que je dis, et même au collège tout va bien sauf quelques petites exceptions mais je sens que mes compétences sont mises en question par les élèves et surtout par leurs parents!

Je le sens au niveau du comportement, j'ai un peu de mal à être prise en sérieux. J'ai déjà entendu des imitations et je n'ai pas su comment réagir.

Mais ce qui me bluffe c'est que qu'en Ile de France tout le monde a des "origines étrangères" mais même ces gens me lancent des choses! Les élèves sont nés en France pour la plupart mais leurs parents viennent de quelque part car j'ai repéré quelques accents! Pourquoi est-ce donc si menaçant quand ça vient d'un prof?

Tout va bien en tout cas, rien de grave, mes avis sont favorables, 70% des élèves sont très attentifs et ils apprennent des choses, ce qui veut dire que je suis contente. Mais je suis parfois un peu sur la défensive car il est frustrant d'avoir fait les mêmes efforts que tout le monde mais mes compétences sont parfois mises en question sans raison. Ce sont des choses insignifiantes mais qui me rongent ne cerveau quand même la nuit: comme cette chose amusante, un petit oiseau m'a conseillé de ne pas appeler les parents si on a un accent, mais d'écrire un mot dans le carnet ou un mél.  Very Happy

En même temps, je ne fais pas la victime, c'est un choix que j'ai fait et personne ne m'a obligé de vivre dans ce pays ou d'entendre ces remarques donc je ne me plains pas, je voulais juste connaitre les expériences d'autres profs.

Qui d'autre a des histoires? Positives, négatives, "the good, the bad, and the ugly" et des solutions pour gérer cela au mieux? Pour ma part je fais comme si je n'ai rien entendu, sauf une fois quand j'ai mis une heure de colle pour insolence car une élève m'a lancé un truc incroyable par rapport à mes """"origines"""".

Bisous!
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par Fesseur Pro le Dim 19 Fév 2017 - 12:57
Dans quelle matière enseignes-tu ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
clélia
Niveau 9

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par clélia le Dim 19 Fév 2017 - 15:00
J'ai eu deux collègues de français, l'une d'origine russe, l'autre libanaise. Elles étaient toutes les deux certifiées et parlaient (et écrivaient) un français à faire pâlir plusieurs de nos collègues. Elles n'ont pas eu de soucis à ma connaissance avec les élèves. J'ai eu aussi une collègue de musique d'origine russe. Ça a été plus difficile parce qu'au début, elle avait un accent assez prononcé mais il s'est atténué au fil des années. Pour relativiser, il y a des élèves de troisièmes qui ont râlé une année parce que c'est le collègue d'HG qui avait fait la dictée du brevet blanc et qu'il avait - selon eux - un accent qui les a perturbés (il est de Montpellier...)

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
avatar
Jul
Habitué du forum

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par Jul le Dim 19 Fév 2017 - 15:36
J'ai plusieurs collègues d'origine étrangère. Je n'y vois aucun problème et eux-mêmes ne rencontrent aucun problème dans leur profession pour ce motif.
Une remarque toutefois: je ne saisis pas très bien ta remarque et tes frissons concernant les éventuelles questions sur tes origines. Je suis certain que les questions sont bienveillantes et nullement malveillantes.
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par Rabelais le Dim 19 Fév 2017 - 16:27
Je ne trouve pas que quiconque puisse se donner le droit de remettre en question tes compétences, puisque tu as passé un concours et que tu as donc, selon la loi, Le droit d'enseigner n'importe quelle matière.
Tu as dû remplir, comme les autres, les conditions pour postuler.
En ce qui concerne l'accent, je ne trouve pas irrespectueux que les élèves te demandent de faire attention, ou qu'ils n'osent pas et se demandent entre eux ce que tu dis.
C'est un point qu'il te faudra travailler, je pense, afin de t'assurer que le cours a bien été compris.

@ les accents territoriaux : même à l'intérieur de notre pays, je trouve qu'il faudrait, en tant que professeur, faire plus attention. C'est très joli dans un cadre privé, mais cette fâcheuse tendance dans mon académie à prononcer les "er" comme les " ais" ne rend pas service aux élèves .
Fin de l'aparté. Very Happy

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par olive-in-oil le Dim 19 Fév 2017 - 16:36
J'ai connu une stagiaire en arts plastiques qui était espagnole. Parfois, elle parlait un peu trop vite, oubliait d'articuler et du coup, certains élèves se plaignaient de ne pas la comprendre (ce qui était un peu vrai). Après, elle était vraiment compétente et dynamique, elle est parvenue à se faire accepter mais cela lui a demandé des efforts qu'on ne demande pas à quelqu'un qui a la même langue maternelle. Le métier d'enseignant représente la maîtrise presque "absolue" de la discipline que l'on enseigne et il faut pouvoir communiquer aisément pour transmettre, c'est comme ça.
avatar
mamieprof
Neoprof expérimenté

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par mamieprof le Dim 19 Fév 2017 - 16:37
J 'ai une collègue agrégée avec un fort accent étranger qui enseigne en HG et DNL en anglais. Quand les élèves sont curieux elle leur dit d'où elle vient et en plus elle organise régulièrement des échanges avec un lycée français de son pays d'origine où elle a étudié. Les élèves sont curieux pas méchants et ils comprennent vite que c'est une prof comme une autre.
Par contre l'an dernier on avait une contractuelle sans aucune expérience avec un accent qui rendait son français incompréhensible en fait c'était le vocabulaire de base qui lui manquait mais comme il faut mettre un prof devant les élèves et que le rectorat n'avait personne elle a fait une année scolaire ce qui fut très pénible pour elle et pour les élèves...
Contenu sponsorisé

Re: Story time: Professeurs étrangers qui enseignent autre chose qu'une langue étrangère: êtes vous pris en sérieux?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum