Georges Perec

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par stench le Jeu 29 Juin 2017 - 13:24

Lombalgia a écrit:
Paul Dedalus a écrit:Mon favori est toujours L'homme qui dort, je l'utilise très fréquemment dans mes cours ou dissertations.

Wouarffff !!! Pouarf !!! Un homme qui ...

Je rigole hein, c'est pas méchant, mais bon en même temps c'est pas pareil du tout, et sans être puriste de Marcel ...



Tu m'as grillé, j'allais faire la remarque Razz

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par sifi le Jeu 29 Juin 2017 - 14:54

stench a écrit:
Lombalgia a écrit:
Paul Dedalus a écrit:Mon favori est toujours L'homme qui dort, je l'utilise très fréquemment dans mes cours ou dissertations.

Wouarffff !!! Pouarf !!! Un homme qui ...

Je rigole hein, c'est pas méchant, mais bon en même temps c'est pas pareil du tout, et sans être puriste de Marcel ...



Tu m'as grillé, j'allais faire la remarque Razz

Moi aussi, moi aussi!!

Le puriste de Perec est un brin tatillon...
avatar
sifi
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par Nadejda le Mer 12 Juil 2017 - 23:11

Semaine Georges Perec sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/georges-perec-1-dans-lombre-des-disparus Smile
avatar
Nadejda
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par Bad Mojo le Mar 18 Juil 2017 - 18:13

Premier poste sur ce forum !

Bonjour à toutes et à tous, je lis Perec en dilettante je suis étudiant en art plastique. Pour moi Perec a une écriture très poétique et inspirante. Je l'ai découvert par le biais de Philippe Katerine dont je suis amateur aussi.



(à priori aucun rapport et pourtant... )

D'abord Espèces d'Espaces puis confirmation du charme avec La vie mode d'emploi. En ce moment je bataille sec avec La vie mode d'emploi.

Ce qui me fascine chez lui c'est la simplicité de son style et la poésie qu'il arrive à émerger du banal. Il donne à voir le quotidien, les objets et les lieux d'une façon primordiale, un courant d'air frais pour toute âme sensible.

En revanche, un bémol pour certaines de ses digressions dans la vie mode d'emploi, si je lui faisait pas confiance j'aurais abandonné. C'est une oeuvre très exigeante pour les lecteurs.


avatar
Bad Mojo
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par Paul Dedalus le Mar 1 Aoû 2017 - 1:27

Ah oui, Un homme qui dort. Mea culpa (je vérifierai si j'ai fait la faute dans ma dissertation au CAPES tiens). Je reverrai bien le film durant cette nuit d'insomnie.
Je le trouve super fidèle au livre (normal, il est adapté par Georges Pérec lui-même), on sent bien le glissement, brutal mais narré progressivement, dans la léthargie et sans raison (apparente) véritable. L'ambivalence de l'état du personnage - car contrairement à beaucoup de commentateurs, je ne dirai pas qu'il est forcément dépressif - est aussi très bien rendu par cette adaptation cinématographique. On voit vraiment qu'il est dans un espace neutre (expérimental?), qui devient néanmoins intolérable à la longue et appelle l'action - la fin de cette longue errance, néanmoins formatrice - pour qu'il y ait événement et donc, vie active se définissant par différenciation de cette période transitive (que, pour ma part, je vois plutôt comme une période de "bildung" pour le jeune écrivain qu'était alors Pérec, le texte étant autobiographique - ou même, autofictionnel).
C'est vraiment un beau texte.




@Lombalgia, sinon pour l'agrégation de philosophie, on doit choisir un texte étranger pour l'oral (Anglais, Allemand, Italien, Arabe, Grec ou latin). Le niveau proprement dit pour la langue est bien moindre que pour les agrégations de langue mais il faut quand même avoir des bases solides pour bien traduire et conséquemment bien commenter. J'essaie de me remettre sérieusement au latin ces temps-ci, ce n'est pas facile. Je vais tâcher d'être régulier à défaut d'être efficace (j'ai eu le CAPES haut la main mais pas l'agrégation, mais bon, je m'attendais largement à être recalé à l'agreg').

PS : oui, je réponds plus d'un mois après vos invectives! Et alors! Razz
Je suis comme le personnage de Pérec...je m'arroge un espace-temps particulier.

_________________
«Primus ego in patriam mecum, modo uita supersit. »

Virgile  Georgiques.
avatar
Paul Dedalus
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par Nadejda le Mar 1 Aoû 2017 - 13:05

Perec sans accent tssss Razz

Je viens de découvrir qu'une exposition se tient à la médiathèque Françoise Sagan dans le 10e arrondissement de Paris jusqu'à la mi-août : les textes de Perec sont "traduits" en broderies !
https://bibliotheques.paris.fr/Default/doc/QUEFAIRE/17735/exposition-perec-au-fil
C'est très curieux...
avatar
Nadejda
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Georges Perec

Message par Isidoria le Mer 2 Aoû 2017 - 21:04

topela Nadejda
Paul Dedalus, tu devrais (re)lire W ou le souvenir d'enfance, Perec y évoque l'histoire de ce -e-.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum