Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
FleurDuMal
FleurDuMal
Niveau 5

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Passer du public au privé : mission impossible ?

par FleurDuMal le Dim 26 Fév 2017 - 15:15
Bonjour à tous,


[ Je précise tout de suite que je poste ce message maintenant afin d'y voir pus clair mais qu'il concerne ce que je deviendrai dans un ou deux ans seulement...]


Pour résumer :
Je suis une littéraire qui a fait 4 ans de CPGE à Louis le Grand, bi-admissible à l'ENS d'Ulm, j'ai deux licences (anglais et lettres modernes), un Master recherche en littérature française (XIXème siècle) et je suis agrégée. J'effectue cette année mon stage, en lycée, dans le 77.

Pour des raisons qui seraient un peu longues à expliquer ici et n'apporteraient pas grand chose à l'affaire, j'aimerais enseigner le plus rapidement possible dans le privé. Cette année, j'ai participé au mouvement inter et je participerai au mouvement intra ( parcours logique quand on est stagiaire dans le public ). Pour raison géographique, je dois rester dans l'académie de Créteil (inutile de dire que j'obtiendrai ce voeu, vu que plus personne ne veut aller là-bas...)

Mes questions sont donc, à partir de là, les suivantes :

1) Est-il possible e t raisonnable de demander au rectorat un détachement dans le privé dès l'année de néo-tit ? Si non, combien de temps ( à peu près ) faut-il attendre ?
2) Selon vous, est-il "jouable" d'aller démarcher auprès des chefs d'établissements privés dès l'année de néo-tit ? Pour le privé, je suis prête à rester ou non dans l'académie de Créteil, cela m'est égal. Je ratisserais donc assez large.
3) Mon âge ( 24 ans à peine, je suis une "jeunette"...) sera-t-il un handicap ? J'entends tous les sons de cloche à ce sujet et je suis perdue : d'un côté, c'est "on manque de profs partout, on va t'ouvrir toutes les portes", et d'un autre côté, c'est "nan, t'es trop jeune, on 'évolue' plus tard" ...

J'ai fait quelques recherches sur le forum, pour des généralités concernant le passage pblic/privé, mais j'aimerais avoir des informations concernant mon "cas", et si possible des retours d'expériences de collègues qui s'y connaîtraint davantage que moi. cheers

MERCI à vous


Précisions :
Je suis passée par le privé en tant qu'élève (lycée)
Je parle du privé SOUS contrat uniquement
Pour les points et les possibilité de mutations ( je ne sais pas si ça "compte" dans le privé...), j'ai très peu de points, étant célibataire sans enfant [inutile de me conseiller de faire 3 enfants dans les années à venir, je ne peux pas et ne souhaite pas en avoir]
Puck
Puck
Grand sage

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Puck le Dim 26 Fév 2017 - 16:59
Ça a été mon cas, il y a longtemps : certifiée, je suis passée du public au privé, en milieu de carrière (le cafep n'existait pas). Une amie agrégée aussi. Et au début de sa carrière. Vois avec le rectorat, et demande à un syndicat. Je te conseille le Snalc qui a une branche pour le privé.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
VicomteDeValmont
VicomteDeValmont
Sage

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par VicomteDeValmont le Dim 26 Fév 2017 - 17:27
Le rectorat n'est aucunement obligé de t'accorder un détachement pour le privé, surtout dans une académie déficitaire comme Creteil.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Puck
Puck
Grand sage

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Puck le Dim 26 Fév 2017 - 17:30
C'est évident. Le rectorat est souverain dans cette décision.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
Ma'am
Ma'am
Érudit

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Ma'am le Dim 26 Fév 2017 - 17:53
Je n'ai pas de réponse à apporter à ta question, mais je me demande juste pourquoi tu n'as pas directement passé les concours du privé.
amour
amour
Expert

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par amour le Dim 26 Fév 2017 - 18:09
Tu peux peut-être te présenter au CAER.
amour
amour
Expert

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par amour le Dim 26 Fév 2017 - 18:09
Tu peux peut-être te présenter au CAER.
avatar
Pierre-Henri
Habitué du forum

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Pierre-Henri le Dim 26 Fév 2017 - 18:48
1) possible, sans doute. Raisonnable... certes pas. Avec la crise de recrutement, le public ne lâchera pas ses professeurs comme ça. Pour le rectorat, ce serait ouvrir la boîte de Pandore : s'il était aussi facile d'échapper au système des mutations du public, tout le monde le ferait, et il n'y aurait plus grand monde à mettre devant les classes de l'enseignement public.

2) Si vous êtes agrégée du public, un chef d'établissement privé ne peut rien pour vous. Le rectorat décide de tout, ce qui nous ramène au point 1.

Donc, comme dit, à moins de repartir à zéro et de repasser les concours dans le privé (CAFEP puis CAER), vous êtes fonctionnaire d'Etat, soumise aux règles de mutation des professeurs de l'enseignement public.
Isis39
Isis39
Bon génie

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Isis39 le Dim 26 Fév 2017 - 18:51
@Ma'am a écrit:Je n'ai pas de réponse à apporter à ta question, mais je me demande juste pourquoi tu n'as pas directement passé les concours du privé.

+1
Ruthven
Ruthven
Monarque

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Ruthven le Dim 26 Fév 2017 - 19:05
@Isis39 a écrit:
@Ma'am a écrit:Je n'ai pas de réponse à apporter à ta question, mais je me demande juste pourquoi tu n'as pas directement passé les concours du privé.

+1

On ne peut passer que l'équivalent de l'agrég. interne dans le privé.


Un collègue dans le privé a eu l'agrég. externe et a demandé à être maintenu dans le privé (mais il avait déjà le CAPES CAER).
Isis39
Isis39
Bon génie

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Isis39 le Dim 26 Fév 2017 - 19:17
@Ruthven a écrit:
@Isis39 a écrit:
@Ma'am a écrit:Je n'ai pas de réponse à apporter à ta question, mais je me demande juste pourquoi tu n'as pas directement passé les concours du privé.

+1

On ne peut passer que l'équivalent de l'agrég. interne dans le privé.


Un collègue dans le privé a eu l'agrég. externe et a demandé à être maintenu dans le privé (mais il avait déjà le CAPES CAER).

Il y a des concours spécifique pour enseigner dans le privé...
Hestia
Hestia
Niveau 10

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Hestia le Dim 26 Fév 2017 - 19:29
Pour le point 2), c'est inutile. Les chefs d'etbt du privé sont soumis aux règles du rectorat. Par exemples, les maîtres auxiliaires doivent avoir l'accord du rectorat pour être embauchés dans le privé donc ton statut bloque un peu tout.

Dans le privé aussi, les mutations commencent à être compliquées. Je connais une collègue cafepienne qui n'a pas pu rester dans son académie d'origine et a été mutée à 500 km.
Pas de "points" pour les mutations mais un système de hiérarchisation des demandes : si tu as l'externe, tu as une priorité sur les internes, etc.

Vu que tu n'es pas encore trop loin de ton passage du concours, je pense que le repasser peut être une bonne idée mais tu ne pourras passer que le CAFEP et attendre tes 5 ans d'ancienneté pour passer le CAER-PA. J'imagine que ça ne doit pas te réjouir forcément.
Waterlily
Waterlily
Niveau 6

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par Waterlily le Dim 26 Fév 2017 - 23:13
Il y a quelques années un ami avait obtenu un détachement dans le privé sans souci. Il était certifié et avait fait sa demande après son année de stage. Après cela dépend peut être des académies (c'était à Lille qui était plutôt déficitaire aussi).
Si tu as un établissement en vue, peut-être que tu pourrais rencontrer le directeur (dans le privé ils ont plus de poids sur les mutations que dans le public, créer des liens n'est pas négligeable), il pourrait sans doute te donner quelques conseils.
skindiver
skindiver
Érudit

Passer du public au privé : mission impossible ?  Empty Re: Passer du public au privé : mission impossible ?

par skindiver le Lun 27 Fév 2017 - 8:56
Ca dépend aussi des chefs d'établissement du privé.
J'étais contractuel dans le privé lorsque j'ai passé les concours dans le public. J'ai été affecté en tant que stagiaire dans un bahut loin de chez moi.
Mes collègues sont allé voir mon chef pour lui demander de me garder dans le privé (Sans m'en parler.... Si j'avais passé les concours dans le public ce n'était certainement pas pour rester dans le privé) Sa réponse à mes collègues avait été très claire: Hors de question d'embaucher un lauréat du public, c'est contraire à ses valeurs.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum