Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sousou68
Je viens de m'inscrire !

Détachement dans le privé

par Sousou68 le Ven 3 Mar 2017 - 21:59
Bonsoir, j'ai énormément besoin de conseils et surtout d'infos.
Titulaire depuis septembre 2015, j'ai été affecté dans l'Académie de Dijon.
J'aimerais retourner en Alsace mais pour la rentrée 2017 ça ne sera pas possible...
J'ai la possibilité de postuler dans des lycées privés.
Ma question est la suivante: est il possible d'être détachée dans le privé à temps partiel?
J'attends un enfant qui devrait pas tarder et un lycée privé n'a que 10 h à me proposer...
Merci d'avance pour vos réponses.
avatar
kook
Niveau 8

Re: Détachement dans le privé

par kook le Ven 3 Mar 2017 - 23:08
j'ai essayé d'être détachée il y a quelques années dans un établissement privé sur un poste spécifique...zéro chance, entre manque de profs et puis surtout des gens avec un concours privé qui veulent des postes.
Il faut passer le concours privé dans ce cas...sauf si les choses ont évolué depuis.
Pierre-Henri
Habitué du forum

Re: Détachement dans le privé

par Pierre-Henri le Sam 4 Mar 2017 - 7:35
Aucune chance. S'il était aussi facile de contourner le système de mutations du public, tout le monde le ferait.
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 8:46
Je travaille dans le privé et j'ai eu une collègue agrégée qui avait commencé dans le public et ensuite, après plusieurs années, avait intégré le privé, où elle a poursuivi et terminé sa carrière. Ça existe.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 8:57
@kook a écrit:j'ai essayé d'être détachée il y a quelques années dans un établissement privé sur un poste spécifique...zéro chance, entre manque de profs et puis surtout des gens avec un concours privé qui veulent des postes.
Il faut passer le concours privé dans ce cas...sauf si les choses ont évolué depuis.

C'est vrai qu'ils sont pénibles ces gens du privé à vouloir le poste pour lequel ils ont passé le concours... surtout quand on sait que leur salaire dépend de ce poste....
Spoiler:
j'ai bien compris que ta phrase était mal formulée, mais bon... Rolling Eyes

_________________
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 9:03
Ben oui, c'est vrai, on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et les fesses de la crémière en prime. Dans le privé, il n'y a aucune sécurité de salaire en cas de perte d'heures. Une classe ferme, et un prof peut s'il est chanceux, compléter son service dans un autre bahut... ou tout simplement perdre son salaire.
Il est donc normal qu'on n'accepte les profs du public que quand on a assuré un emploi à tous les maîtres du privé.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 9:05
@Milè a écrit:Je travaille dans le privé et j'ai eu une collègue agrégée qui avait commencé dans le public et ensuite, après plusieurs années, avait intégré le privé, où elle a poursuivi et terminé sa carrière. Ça existe.

J'en profite pour poser des questions.

Un enseignant du public à qui on ne peut fournir que 16h sera payé 18H. (j'ai bien compris que c'était de plus en rare et que vous aviez souvent des compléments de service.)

Un enseignant du privé à qui on ne peut fournir que 16h sera payé 16h. (et pourra être prioritaire pour une mut' ou se verra proposer un complément de service)

Qu'en est-il d'un prof du public détaché dans le privé ? Comment sera-t-il payé ? Ou ira-t-il faire son complément horaire ?

Et en cas de perte d'heures importantes dans un établissement ? Qui du prof du public ou du prof du privé doit partir ?

_________________
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 9:06
Être prioritaire pour une mutation ne signifie pas l'obtenir. D'où des situations parfois dramatiques.
Le prof du public reste fonctionnaire. Il est protégé en cas de perte d'heures, me semble-t-il.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 9:13
@Milè a écrit:Être prioritaire pour une mutation ne signifie pas l'obtenir. D'où des situations parfois dramatiques.
Le prof du public reste fonctionnaire. Il est protégé en cas de perte d'heures, me semble-t-il.

Justement, sera-t-il "renvoyé" dans le public ?

Et le salaire en cas de perte d'heures minimes me titille aussi...

Spoiler:
je deviens mesquine avec tous ces posts sur les demandes de détachement. Veuillez m'en excuser... ça passera quand la mode reviendra aux attaques en règle contre le privé... Rolling Eyes

_________________
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 9:23
Je te comprends, Totoro.
Mais la guéguerre privé/public m'agace tout autant... Comme le fait que les gens s'imaginent que nous roulons sur l'or, que tous les gamins du privé sont d'excellents élèves, bons fils de famille de surcroît, et que nous sélectionnons les gamins.
Et le plus énervant, ce sont les politiques qui vitupèrent contre l'école privée, mais y inscrivent en réalité (et surtout en cachette) leurs propres gamins.
On est tout aussi compétents, on n'a juste pas les mêmes conditions de travail ni les mêmes avantages. Le prof du privé n'est pas fonctionnaire, son salaire net est très inférieur, et il n'a aucune sécurité d'emploi.
La protection des plus jeunes enseignants (ce sont les premiers touchés en cas de fermeture de classe) me semble donc absolument essentielle.
avatar
Eleanor Rigby
Niveau 3

Re: Détachement dans le privé

par Eleanor Rigby le Sam 4 Mar 2017 - 9:35
Juste une petite précision : nos salaires bruts sont identiques (mêmes grilles, mêmes échelons, mêmes points d'indice...) mais les prélèvements sociaux sont plus élevés (salariés de droit privé "assimilés fonctionnaires" et non fonctionnaires) donc le salaire net est effectivement plus faible (plus on monte dans les échelons, plus cela se voit). Le calcul de la retraite se fait aussi selon le système du privé (sur 25 années etc.).

Les seuls enseignants du public passés dans le privé que je connais (deux en 15 ans de carrière) sont des agrégés (agrégation externe) avec un CV long comme le bras (thèse, enseignement en fac, jury de concours...) qui enseignent en prépa.
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 9:53
C'est bien pourquoi je parlais de salaire NET, Elénore.

Le terme "assimilé fonctionnaire" m'a toujours fait rire : "On dirait un fonctionnaire, ça ressemble à un fonctionnaire, ça fait le travail d'un fonctionnaire, mais ça n'est pas un fonctionnaire" (... et c'est pour ça que ça gagne moins!)
Very Happy

Maintenant que tu le dis, effectivement, la collègue dont je parlais, qui avait quitté le public pour le privé, était elle aussi agrégée.


Dernière édition par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 10:43, édité 2 fois
Sousou68
Je viens de m'inscrire !

Re: Détachement dans le privé

par Sousou68 le Sam 4 Mar 2017 - 10:05
Merci pour toutes vos réponses... Perso la perte de salaire nest pas du tout un problème pour moi car je veux travailler. Sil est possible d'être détaché sur un temps partiel, ça me va très bien et m'eviteras de demander une dispo pour élever un enfant.
Aussi je trouve normal que les postes du privé soient réservés aux profs du privé... Après il arrive que les établissements aient recours à nos services en cas de galère de recrutement.
Certes je "détourne" le système de mutation mais je rend service ailleurs. Mais ceci est encore un autre sujet.
avatar
Milè
Niveau 6

Re: Détachement dans le privé

par Milè le Sam 4 Mar 2017 - 10:07
En Alsace, c'est peut-être plus facile, Sousou68. Il y a pas mal d'établissements privés dans cette région.
Bon courage en tout cas.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 10:56
@Sousou68 a écrit:Merci pour toutes vos réponses... Perso la perte de salaire nest pas du tout un problème pour moi car je veux travailler. Sil est possible d'être détaché sur un temps partiel, ça me va très bien et m'eviteras de demander une dispo pour élever un enfant.
Aussi je trouve normal que les postes du privé soient réservés aux profs du privé... Après il arrive que les établissements aient recours à nos services en cas de galère de recrutement.
Certes je "détourne" le système de mutation mais je rend service ailleurs. Mais ceci est encore un autre sujet.

Je comprends ta demande et ta situation. C'est seulement qu'après l'année passée où se sont multipliés les messages anti-privé, la multiplication des posts sur les détachements me crispe un peu.
Je me retenais de râler jusqu'à présent, mais la maladresse du message de kook m'a fait réagir.

_________________
avatar
kook
Niveau 8

Re: Détachement dans le privé

par kook le Sam 4 Mar 2017 - 11:16
@totoro a écrit:
@kook a écrit:j'ai essayé d'être détachée il y a quelques années dans un établissement privé sur un poste spécifique...zéro chance, entre manque de profs et puis surtout des gens avec un concours privé qui veulent des postes.
Il faut passer le concours privé dans ce cas...sauf si les choses ont évolué depuis.

C'est vrai qu'ils sont pénibles ces gens du privé à vouloir le poste pour lequel ils ont passé le concours... surtout quand on sait que leur salaire dépend de ce poste....
Spoiler:
j'ai bien compris que ta phrase était mal formulée, mais bon...  Rolling Eyes  

je ne comprends pas ta réaction ironique (?) alors.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 12:03
Pris au premier degré, tu admettras que c'est pour le moins TRES maladroit... Trouver normal d'avoir passé un concours qui apporte sécurité emploi / salaire et aller chercher ledit-emploi là où ceux qui tentent de l'occuper n'ont pas cette sécurité emploi / salaire, ça me peut me rendre un peu agressive.

Mon spoiler n'était là que pour expliciter l'ironie (pas toujours perceptible à l'écrit).

_________________
avatar
kook
Niveau 8

Re: Détachement dans le privé

par kook le Sam 4 Mar 2017 - 15:59
Si tu relis mon post, je parle pour ma part d'un poste spécifique où en l’occurrence, l''établissement ne trouvait personne avec une qualification nécessaire et un concours privé.

Je ne vais pas m'attarder sur maladresse ou pas, ce n'est pas ma langue maternelle. Je ne voulais que renseigner le collègue et non être jugée sur le fait que j'ai essayé de postuler dans le privé.
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Détachement dans le privé

par totoro le Sam 4 Mar 2017 - 16:37
Si ce n'est pas ta langue maternelle, je comprends mieux pourquoi tu ne vois pas ta maladresse.
La phrase que j'ai graissé laisse entendre que le refus de détachement est de la faute des profs du privé qui occupent les postes que souhaiteraient ceux du public.

Pour le reste, pas de problème.

_________________
meskiangasher
Niveau 9

Re: Détachement dans le privé

par meskiangasher le Sam 4 Mar 2017 - 20:57
@totoro a écrit:
@Milè a écrit:Être prioritaire pour une mutation ne signifie pas l'obtenir. D'où des situations parfois dramatiques.
Le prof du public reste fonctionnaire. Il est protégé en cas de perte d'heures, me semble-t-il.
Justement, sera-t-il "renvoyé" dans le public ?
Oui, le fonctionnaire sera le premier à partir.
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: Détachement dans le privé

par freche le Dim 5 Mar 2017 - 2:37
@Eleanor Rigby a écrit:Juste une petite précision : nos salaires bruts sont identiques (mêmes grilles, mêmes échelons, mêmes points d'indice...) mais les prélèvements sociaux sont plus élevés (salariés  de droit privé "assimilés fonctionnaires" et non fonctionnaires)  donc le salaire net est effectivement plus faible (plus on monte dans les échelons, plus cela se voit). Le calcul de la retraite se fait aussi selon le système du privé (sur 25 années etc.).

Les seuls enseignants du public passés dans le privé que je connais (deux en 15 ans de carrière) sont des agrégés (agrégation externe) avec un CV long comme le bras (thèse, enseignement en fac, jury de concours...) qui enseignent en prépa.

Il y a une autre différence (mais elle ne concerne pas les collègues ayant eu des enfants après 2003 ou 2004) : les femmes enseignant dans le privé bénéficient de 8 trimestres de bonification par enfant pour la retraite alors que la bonification n'est que de 4 trimestres par enfant dans le public.



Contenu sponsorisé

Re: Détachement dans le privé

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum