Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
perrin9
Niveau 1

avoir un deuxième emploi ?

par perrin9 le Mar 7 Mar 2017 - 0:17
Bonjour, je suis nouveau, j'envisage au regard des faibles salaires, d'occuper un second emploi, ou disons plutôt de faire des vacations dans n'importe quel établissement public ou privé pour gonfler le salaire. Je précise que je n'ai aucun problème à travailler 40 ou 45 heures semaine par exemple (tout compris) Je sais que légalement c possible, mais vis à vis du travail effectué à la maison, j'ai entendu bcp de choses. certains disent que cela ne prend pas tant de temps que ça et d'autres disent qu'ils bossent tous les week end. Bref y en a t il parmi vous qui font ce genre de chose (ou cours à domicile) etc ou qui pensent que c pas possible et dans ce cas pourquoi?
merci.
swurm
Niveau 5

Re: avoir un deuxième emploi ?

par swurm le Mar 7 Mar 2017 - 0:45
Oui, le travail d'enseignant est un travail à plein temps et il est totalement illusoire d'occuper un autre emploi complet en même temps. J'écarte bien sûr l'hypothèse d'un emploi de conseiller éditorial à la revue des deux mondes ou d'assistant de parlementaire sarthois...

En revanche, un complément de revenu sous la forme de vacations ponctuelles ou de cours particuliers, c'est tout à fait possible. Cela met un peu de beurre dans les épinards, comme on dit Smile
avatar
amour
Expert

Re: avoir un deuxième emploi ?

par amour le Mar 7 Mar 2017 - 1:30
La fonction de professeur à temps complet occupe effectivement en moyenne 35 à 50 heures par semaine. Il faut donc, que, tout comme vous, les agents qui ne souhaitent pas travailler à temps partiel soient capables de travailler sans problème 40 à 50 heures par semaine voire davantage quand ils, quand nous sommes porteurs de projets, avons des réunions, voyons les parents, etc...
mais il s'agit de cet emploi et pas d'un autre.
Les vacations et autres fonctions supplémentaires sont gérables si elles sont peu nombreuses et ont pour objet un thème dont on est spécialiste. Il faut aussi prévoir de construire ses sujets d'examen dans certains cas et pour ces semaines-là, ainsi que pour les celles des corrections, mieux vaut ne pas compter ses heures.
Vous savez, ce n'est pas un hasard si on est autorisé à refuser les heures supplémentaires au delà de la première.
Un CDE de lycée de ma connaissance estimait il y a déjà de nombreuses années qu'une heure de cours demandait à l'enseignant deux heures de travail personnel en moyenne pour la préparation et les corrections, avec des variables importantes bien sûr selon la discipline, le type de public, le nombre d'élèves et donc de réunions en plus, etc...Je ne sais d'où il tenait cette estimation mais mon expérience me l laisse penser réaliste. Il convient donc, si on le suit, de multiplier par trois le nombre d'heures qui vous est dévolu en présentiel pour estimer votre temps de travail hebdomadaire, hors projet, sorties, ou fonctions particulières.     
Il ne me semble pas réaliste d'envisager d'occuper un second emploi si on est enseignant à plein temps. Avez-vous déjà exercé vos fonctions à temps plein?
Fatras
Niveau 6

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Fatras le Mar 7 Mar 2017 - 3:09
Pendant 3 ans, j'ai accepté de travailler un peu moins que un mi-temps dans le superieur en plus du plein temps dans mon lycée public. Dans mon lycée j'étais déjà installé ( bcp de préparation était faites)
Je n'avais pas de  vie, travaillait tous les soir très tard : 8h-1h du matin sauf le samedi.
Les vacances étaient le moment de m'avancer.
J 'ai aimé le fait de faire plein de choses et de sortir de la routine du quotidien. Bizarrement cela m'a remotivé...
C'était au moment des heures sup défiscalisées, cela valait vraiment le coup financièrement.

Un de mes collègues fait toujours cela, il a l'air tout le temps fatigué...
On me l'a reproposé, j'ai refusé...
En ce moment je n'ai plus la hargne pour cela...



avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Daphné le Mar 7 Mar 2017 - 10:17
@amour a écrit:La fonction de professeur à temps complet occupe effectivement en moyenne 35 à 50 heures par semaine. Il faut donc, que, tout comme vous, les agents qui ne souhaitent pas travailler à temps partiel soient capables de travailler sans problème 40 à 50 heures par semaine voire davantage quand ils, quand nous sommes porteurs de projets, avons des réunions, voyons les parents, etc...
mais il s'agit de cet emploi et pas d'un autre.
Les vacations et autres fonctions supplémentaires sont gérables si elles sont peu nombreuses et ont pour objet un thème dont on est spécialiste. Il faut aussi prévoir de construire ses sujets d'examen dans certains cas et pour ces semaines-là, ainsi que pour les celles des corrections, mieux vaut ne pas compter ses heures.
Vous savez, ce n'est pas un hasard si on est autorisé à refuser les heures supplémentaires au delà de la première.
Un CDE de lycée de ma connaissance estimait il y a déjà de nombreuses années qu'une heure de cours demandait à l'enseignant deux heures de travail personnel en moyenne pour la préparation et les corrections, avec des variables importantes bien sûr selon la discipline, le type de public, le nombre d'élèves et donc de réunions en plus, etc...Je ne sais d'où il tenait cette estimation mais mon expérience me l laisse penser réaliste. Il convient donc, si on le suit, de multiplier par trois le nombre d'heures qui vous est dévolu en présentiel pour estimer votre temps de travail hebdomadaire, hors projet, sorties, ou fonctions particulières.     
Il ne me semble pas réaliste d'envisager d'occuper un second emploi si on est enseignant à plein temps. Avez-vous déjà exercé vos fonctions à temps plein?

L'Inspection Générale compte 1h de cours = trois heures de travail.
Cours + préparations + corrections + réunions statutaires + fatigue nerveuse que l'on oublie trop souvent.

La fatigue d'une heure de cours n'est pas la même que celle d'une heure de préparation par exemple.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Une passante le Mar 7 Mar 2017 - 10:38
A l'origine, le corps des certifiés n'était destiné qu'à enseigner au collège, on comptait donc pour une heure de cours, une heure et demi de préparation / corrections, ce qui faisait donc 45 heures de travail sur une semaine.
Un agrégé étant censé travailler en lycée, on comptait 2 heures de prépa/corrections pour une heure de cours. Nous parvenons aux mêmes 45 heures, puisque la réduction du temps de travail ne s'est jamais appliquée aux enseignants (voire le contraire quand on considère l'augmentation du nombre de classes, l'accroissement du travail administratif etc.).
Dans les faits (dixit entre autres un rapport de la Cour des comptes si je ne me trompe pas), les disciplines qui ont la charge de travail la plus importante sont le français/littérature, l'histoire-géographie et la philosophie. Vraisemblablement parce que les copies sont davantage rédigées, et donc plus longues à lire /corriger.
Comme cela a été signalé, la charge de travail varie aussi énormément en fonction des périodes de l'année.
Mais il y a quelqu'un sur le forum (en arts plastiques si je me souviens bien) qui annonçait ne travailler que trois jours par semaine (prépa/corrections incluses) et pouvait donc faire autre chose le reste du temps, c'est que cela doit donc être possible !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Daphné le Mar 7 Mar 2017 - 11:09
A l'origine, les lycées allaient de la 6ème à la terminale et aux classes préparatoires, il n'y avait pas de collèges au sens d'aujourd'hui et les certifiés étaient aptes à enseigner dans toutes ces classes, les agrégés devant en principe avoir les grandes classes. La réalité des EDT était souvent différente. Les classes à examen - sérieux à cette époque - étaient les 3ème pour le BEPC et les 1ère et terminales pour les deux bachots.

Il y avait l'heure de première chaire mais on pouvait n'avoir que 6h en 1ère et Terminale et tout le reste en 6ème et 5ème par exemple.

CAPES signifie certificat d'aptitude professionnelle à l'enseignement secondaire. Les certifiés n'ont jamais été cantonnés aux classes dites de collège aujourd'hui.

Ma mère qui a exercé dès le début des années 50 a toujours eu des classes de tous les niveaux en lycée, de la 6ème à la terminale. Ce n'est qu'en deuxième partie de carrière qu'elle a dû choisir entre le lycée et le collège quand la partition s'est faite au début des années 70.
avatar
lene75
Empereur

Re: avoir un deuxième emploi ?

par lene75 le Mar 7 Mar 2017 - 13:58
Comme les autres, ça me paraît possible à condition de pouvoir bosser bien au-delà de 40 à 45h par semaine, ce qui correspond peu ou prou au temps de travail normal d'un prof à temps complet.
D'un point de vue logistique, ça dépend aussi de la qualité de l'emploi du temps : avec un emploi du temps gruyère, on peut être coincé sur place toute la semaine, mieux vaut alors opter pour des cours particuliers qui peuvent avoir lieu soir et we, mais dans tous les cas, même s'il y a des plages libres en journée, il faut se dégager d'autres plages pour "rattraper" le boulot non fait à ce moment-là.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
perrin9
Niveau 1

Re: avoir un deuxième emploi ?

par perrin9 le Mar 7 Mar 2017 - 21:43
beaucoup de speach formels à part Fabien, mais je veux juste avoir des témoignages. merci quand même; en tout cas à vous entendre les gens qui m'ont dit qu'ils avaient du temps libre doivent être des mauvais profs alors! c'est impressionnant en tout cas comment la façon de travailler semble être variable. En tout cas si vous avez raison, cela veut dire que vous acceptez de travailler 50 heures semaines, pour des salaires de misères!!! ouha je vous admire! moi je ne passerai pas les concours si je ne peux pas gonfler le salaire parce que je n'ai pas repris mes études pour avoir un bac +5 et un salaire minable!! là je suis contractuel, je vais avoir l'occasion de voir comment je gère... merci en tout cas pour vos témoignages.
swurm
Niveau 5

Re: avoir un deuxième emploi ?

par swurm le Mar 7 Mar 2017 - 23:04
Il ne s'agit pas de "speech" (et non "speach" : j'espère que tu n'enseignes pas l'anglais...). Il s'agit de vécu. Mais comme ce n'est pas ce que tu souhaites entendre, tu considères que c'est purement formel. Or, je t'assure que les copies à corriger, les cours à préparer sont bien concrets, eux. Il ne faut pas sous-estimer le caractère usant du métier. Quant à bosser 50h pour un salaire de misère, c'est à peu de choses près une bonne definition du métier et la raison pour laquelle en période de chômage, le métier attire si peu et que des postes ne sont pas pourvus.

Mais fais donc ta propre expérience, si tu ne veux pas de nos conseils. Je pense que tu vas vite comprendre le truc... parce que le cliché du prof qui se tourne les pouces, eh bien ce n'est qu'un cliché. À moins de ne pas faire son travail sérieusement, et dans ce cas ce sont les élèves qui trinquent.


Dernière édition par swurm le Mer 8 Mar 2017 - 9:09, édité 1 fois
avatar
skindiver
Érudit

Re: avoir un deuxième emploi ?

par skindiver le Mar 7 Mar 2017 - 23:41
@perrin9 a écrit:beaucoup de speach formels à part Fabien, mais je veux juste avoir des témoignages. merci quand même; en tout cas à vous entendre les gens qui m'ont dit qu'ils avaient du temps libre doivent être des mauvais profs alors! c'est impressionnant en tout cas comment la façon de travailler semble être variable. En tout cas si vous avez raison, cela veut dire que vous acceptez de travailler 50 heures semaines, pour des salaires de misères!!! ouha je vous admire! moi je ne passerai pas les concours si je ne peux pas gonfler le salaire parce que je n'ai pas repris mes études pour avoir un bac +5 et un salaire minable!! là je suis contractuel, je vais avoir l'occasion de voir comment je gère...  merci en tout cas pour vos témoignages.

Tu risques de déchanter....
Tu peux certes bâcler ton travail mais tes élèves te le feront payer cher!
Avant j'étais en libéral, je bossais plus mais je n'étais pas autant crevé!
Je suis épuisé en fin de période avec seulement une HSA!
avatar
Artysia
Modérateur

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Artysia le Mar 7 Mar 2017 - 23:47
Des néos avaient déjà répondu à ce genre de questions http://www.neoprofs.org/t92145-possibilite-de-faire-des-heures-sup-en-etant-professeur#3162496

Pourquoi revenir sous un autre pseudo pour redemander les mêmes choses ?
perrin9
Niveau 1

Re: avoir un deuxième emploi ?

par perrin9 le Mer 8 Mar 2017 - 1:46
artysia je ne sais pas de quoi tu parles , je viens de m 'inscrire; vous êtes tjr autant agressif ?
perrin9
Niveau 1

Re: avoir un deuxième emploi ?

par perrin9 le Mer 8 Mar 2017 - 1:52
swurn, si j'ai posé la question ce n'est pas que je souhaite entendre ou non; sinon je me serai contenté d'écouter ceux qui sont selon vous des mauvais profs! ou peut être s'organisent t- ils mieux? vous semblez bien agressifs, alors je vais vous répondre de la même manière. Je voulais simplement avoir un large panel de témoignage, mais visiblement ça ne vous réussit pas d'être exploités! et non je n’enseigne pas l'anglais!!! sinon moi j'ai un conseil pour vous, mangez des carottes ça rend aimable!!!!
avatar
egomet
Grand sage

Re: avoir un deuxième emploi ?

par egomet le Mer 8 Mar 2017 - 2:55
Avant d'envisager des heures sup', il me paraît judicieux de laisser passer quelques mois sur ton temps plein normal, histoire de vérifier si tu peux tenir le rythme.

La charge de travail peut varier énormément d'un poste à l'autre (collège ou lycée, classe à examen ou non, devoirs à corriger plus ou moins nombreux etc.) En histoire, ça dépend de tes connaissances et de ta documentation. Tu peux avoir pas mal de recherches à faire les premières années, si tu dois traiter des sujets que tu maîtrises mal. Et même pour ceux que tu maîtrises, un minimum de vérifications est nécessaire.
Les corrections sont plutôt moins fréquentes au lycée, mais elles peuvent être très longues, surtout dans les matières littéraires. Une dissertation, c'est une demi-heure par copie. Attention aux coups de bourre! Tu peux avoir des semaines assez tranquilles suivies de semaines très lourdes au moment des examens blancs et autres DS. Si tu as pris trop d'engagements, tu vas sentir ta douleur.
J'ajoute que la pénibilité des heures de cours (et donc de ce qui va autour) varie énormément selon l'ambiance de l'établissement et le sérieux des classes. Au delà des 18h réglementaires, il est très difficile de savoir à l'avance ce qu'on pourra supporter.

Si tu veux faire des extras assez facilement ajustables, il y a les cours particuliers. Il n'est pas difficile de caser quelques heures à droite ou à gauche. En direct, ça peut être assez rentable. Et tu ne te bloques pas comme avec un vrai poste, pour lequel d'ailleurs le cumul peut poser des problèmes de légalité.
Ensuite, quand tu connaîtras mieux tes capacités, que tu seras titulaire, tu pourras te lancer dans des trucs plus sérieux, mais à ce moment-là tu auras peut-être envie de garder du temps pour ta vie de famille.
Maintenant, si tu te poses la question de passer le concours ou non, je suis au regret de te dire qu'il n'y a pas moyen de savoir à l'avance le temps que tu pourras travailler. Il y a un risque à prendre.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: avoir un deuxième emploi ?

par egomet le Mer 8 Mar 2017 - 3:01
De mon expérience personnelle, une préparation de cours peut aller de 5 minutes à un week-end pour une heure devant la classe.
Bon, 5 minutes, c'est quand tu maîtrises parfaitement le sujet ET que la classe est bienveillante ET que tu disposes d'un manuel bien fait (de plus en plus rare).
Un week-end, c'est quand tu dois faire bosser le élèves sur un bouquin que tu n'as pas choisi, que tu n'oses pas avouer que tu ne l'as jamais lu et que le bac approche. Pas le genre de truc que tu fais tous les jours non plus.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
Mr
Habitué du forum

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Mr le Mer 8 Mar 2017 - 7:50
@perrin9 a écrit:swurn, si j'ai posé la question ce n'est pas que je souhaite entendre ou non; sinon je me serai contenté d'écouter ceux qui sont selon vous des mauvais profs! ou peut être s'organisent t- ils mieux?  vous semblez bien agressifs, alors je vais vous répondre de la même manière. Je voulais simplement avoir un large panel de témoignage, mais visiblement ça ne vous réussit pas d'être exploités!  et non je n’enseigne pas l'anglais!!!    sinon moi j'ai un conseil pour vous, mangez des carottes ça rend aimable!!!!

Comme te l'ont indiqué les caciques du forum, ici, on envisage ce métier comme un sacerdoce. C'est pour cela que personne ne s'est aperçu de la faiblesse des salaires, dont beaucoup se plaignent, avant de venir, car personne n'a regardé la grille. De même, on se consacre corps et âme à son travail si chronophage qu'il laisse à peine le temps à certains d'atteindre les 3 heures de présence journalière sur le forum. Ici, on sait qu'il n'y a pas d'enseignants heureux, ou alors pas des "bons".

Autrement pour répondre à ta question, je dirais que tout dépend de ta matière, de ton affectation (1 ou plusieurs établissements), de ton organisation, du métier visé, de tes contraintes personnelles, de ton mode de vie, de ton envie... bref, tente le coup et tu verras bien. Very Happy
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Leclochard le Mer 8 Mar 2017 - 11:38
@perrin9 a écrit:Bonjour, je suis nouveau, j'envisage au regard des faibles salaires, d'occuper un second emploi, ou disons plutôt de faire des vacations dans n'importe quel établissement public ou privé pour gonfler le salaire. Je précise que je n'ai aucun problème à travailler 40 ou 45 heures semaine par exemple (tout compris) Je sais que légalement c possible, mais vis à vis du travail effectué à la maison, j'ai entendu bcp de choses. certains disent que cela ne prend pas tant de temps que ça et d'autres disent qu'ils bossent tous les week end. Bref y en a t il parmi vous qui font ce genre de chose (ou cours à domicile) etc ou qui pensent que c pas possible et dans ce cas pourquoi?
merci.

Juste une remarque: pour être précis, ce que tu cherches n'est pas un second travail mais un revenu plus élevé ou des revenus supplémentaires.
C'est une nuance importante. Selon ton raisonnement, on doit consacrer encore plus de temps pour gagner plus. Or, à mon avis, cette stratégie n'est pas la meilleure à terme (épuisement, temps de loisirs/repos réduit..).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Balthazaard le Mer 8 Mar 2017 - 13:05
@egomet a écrit:De mon expérience personnelle,  une préparation de cours peut aller de 5 minutes à un week-end pour une heure devant la classe.
Bon, 5 minutes, c'est quand tu maîtrises parfaitement le sujet ET que la classe est bienveillante ET que tu disposes d'un manuel bien fait (de plus en plus rare).
Un week-end, c'est quand tu dois faire bosser le élèves sur un bouquin que tu n'as pas choisi, que tu n'oses pas avouer que tu ne l'as jamais lu et que le bac approche. Pas le genre de truc que tu fais tous les jours non plus.

Tout à fait d'accord....pour moi rentrée de vacances, une grande partie du WE pour la journée de lundi (chance il pleuvait) et en gros 5mn par heures pour le reste de la semaine...
C'est ce qui fait dire qu'on fout rien...parce-qu’on va beaucoup me voir dehors cette semaine.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Balthazaard le Mer 8 Mar 2017 - 13:14
@perrin9 a écrit:beaucoup de speach formels à part Fabien, mais je veux juste avoir des témoignages. merci quand même; en tout cas à vous entendre les gens qui m'ont dit qu'ils avaient du temps libre doivent être des mauvais profs alors! c'est impressionnant en tout cas comment la façon de travailler semble être variable. En tout cas si vous avez raison, cela veut dire que vous acceptez de travailler 50 heures semaines, pour des salaires de misères!!! ouha je vous admire! moi je ne passerai pas les concours si je ne peux pas gonfler le salaire parce que je n'ai pas repris mes études pour avoir un bac +5 et un salaire minable!! là je suis contractuel, je vais avoir l'occasion de voir comment je gère...  merci en tout cas pour vos témoignages.
Je ne vois aucune agressivité dans les réponses, sauf si tu classes là-dedans tout ce qui dévie de la réponse que tu cherches.

Salaire minable tu l'auras, contre une possibilité de gérer ton temps libre. Contrairement à ce que tu crois ce n'est pas du tout une vision sacerdotale. j'ai pas mal d'activités annexes qui me demandent du temps en semaine, quitte à travailler plus tard le soir pour profiter d'une après midi ensoleillée.
Si tu aimes cela, ça n'a pas de prix...si tu aimes les grosses Audi, il ne faut pas faire cela.
C'est d'ailleurs ce qui énerve beaucoup d'anti-profs sans temps libre, ils aimeraient bien un classement social à base de taille de voiture...
Maintenant si tu te fous du temps libre et que tu veux le compléter pour arrondir tes fins de mois alors sans hésitation fais autre chose, si on excepte la sécurité de l'emploi (très chèrement contre-payée) le privé n'offre que des avantages. Mais comme tu viens de dire que tu es sur-diplomé, le chômage ne doit pas être une crainte.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Balthazaard le Mer 8 Mar 2017 - 13:21
@swurm a écrit:Il ne s'agit pas de "speech" (et non "speach" : j'espère que tu n'enseignes pas l'anglais...). Il s'agit de vécu.  Mais comme ce n'est pas ce que tu souhaites entendre, tu considères que c'est purement formel. Or, je t'assure que les copies à corriger, les cours à préparer sont bien concrets, eux. Il ne faut pas sous-estimer le caractère usant du métier. Quant à bosser 50h pour un salaire de misère, c'est à peu de choses près une bonne definition du métier et la raison pour laquelle en période de chômage, le métier attire si peu et que des postes ne sont pas pourvus.

Mais fais donc ta propre expérience, si tu ne veux pas de nos conseils. Je pense que tu vas vite comprendre le truc... parce que le cliché du prof qui se tourne les pouces, eh bien ce n'est qu'un cliché. À moins de ne pas faire son travail sérieusement, et dans ce cas ce sont les élèves qui trinquent.

D'expérience je peux te dire que les élèves voient très vite le prof qui n'assure pas ou qui bâcle son boulot. Ils lui font payer en général très cher.
swurm
Niveau 5

Re: avoir un deuxième emploi ?

par swurm le Mer 8 Mar 2017 - 13:27
@Balthazaard a écrit:
@swurm a écrit:Il ne s'agit pas de "speech" (et non "speach" : j'espère que tu n'enseignes pas l'anglais...). Il s'agit de vécu.  Mais comme ce n'est pas ce que tu souhaites entendre, tu considères que c'est purement formel. Or, je t'assure que les copies à corriger, les cours à préparer sont bien concrets, eux. Il ne faut pas sous-estimer le caractère usant du métier. Quant à bosser 50h pour un salaire de misère, c'est à peu de choses près une bonne definition du métier et la raison pour laquelle en période de chômage, le métier attire si peu et que des postes ne sont pas pourvus.

Mais fais donc ta propre expérience, si tu ne veux pas de nos conseils. Je pense que tu vas vite comprendre le truc... parce que le cliché du prof qui se tourne les pouces, eh bien ce n'est qu'un cliché. À moins de ne pas faire son travail sérieusement, et dans ce cas ce sont les élèves qui trinquent.

D'expérience je peux te dire que les élèves voient très vite le prof qui n'assure pas ou qui bâcle son boulot. Ils lui font payer en général très cher.

De fait, j'aurais dû l'ajouter !
avatar
henriette
Médiateur

Re: avoir un deuxième emploi ?

par henriette le Mer 8 Mar 2017 - 13:28
@perrin9 a écrit:artysia je ne sais pas de quoi tu parles , je viens de m 'inscrire; vous êtes tjr autant agressif ?
Bonjour perrin9,
Tu as reçu hier un message privé - tout à fait cordial - de la modération te signalant que les doubles comptes ne sont pas autorisés sur le forum et t'invitant à nous contacter, ce que tu n'as pas fait.
Par conséquent, au vu de ta réaction ici, tes deux comptes ont été rendus inactifs. Contacte-nous via le formulaire de contact pour régulariser ta situation.
Pour la modération,
henriette

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Contenu sponsorisé

Re: avoir un deuxième emploi ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum