Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Philomène87 le Mer 8 Mar 2017 - 15:44

Déjà que je ne mets aucune pj sur l'ent, parce que ça prend du temps. Salsepareille, je te trouve trop sympa, et ta direction (et les parents) risquent d'en abuser. Qu'ils se débrouillent, voilà tout. Courage.

Philomène87
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par PabloPE le Mer 8 Mar 2017 - 15:55

@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 8 Mar 2017 - 17:32

@Thalia de G a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.
Les cours du CNED, ça coûte cher à la longue et ils ne suivent pas toujours la progression du prof du moins en français.
Dans le cas que j'ai cité, la mère a arrêté de travailler pour s'occuper de son fils. Il est des situations pour lesquelles il me semble normal que l'enseignant fasse un effort. À condition bien sûr que ce soit exceptionnel et que les parents aient fait tout ce qu'il fallait.

@PabloPE a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid


Je suis d'accord avec vous. Cependant, le CNED peut ne pas être payant, il s'agit des cas de CNED réglementés, qui supposent l'accord de l'IA-DASEN, et le motif maladie fait bien entendu partie des motifs valables, mais il faut notamment que le dossier soit avisé par le médecin technique.

Dans les cas mentionnés dans ce fil, ce sont peut-être des maladies longues, mais qui ne vont pas forcément couvrir l'ensemble de l'année scolaire, et c'est peut-être pour cela que les familles préfèrent garder l'inscription classique en établissement.
Fournir le cours, cela peut très bien être photocopier (ou faire photocopier) le cours d'un élève sérieux régulièrement.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Thalia de G le Mer 8 Mar 2017 - 17:37

@ProvençalLeGaulois a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.
Les cours du CNED, ça coûte cher à la longue et ils ne suivent pas toujours la progression du prof du moins en français.
Dans le cas que j'ai cité, la mère a arrêté de travailler pour s'occuper de son fils. Il est des situations pour lesquelles il me semble normal que l'enseignant fasse un effort. À condition bien sûr que ce soit exceptionnel et que les parents aient fait tout ce qu'il fallait.

@PabloPE a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid


Je suis d'accord avec vous. Cependant, le CNED peut ne pas être payant, il s'agit des cas de CNED réglementés, qui supposent l'accord de l'IA-DASEN, et le motif maladie fait bien entendu partie des motifs valables, mais il faut notamment que le dossier soit avisé par le médecin technique.

Dans les cas mentionnés dans ce fil, ce sont peut-être des maladies longues, mais qui ne vont pas forcément couvrir l'ensemble de l'année scolaire, et c'est peut-être pour cela que les familles préfèrent garder l'inscription classique en établissement.
Fournir le cours, cela peut très bien être photocopier (ou faire photocopier) le cours d'un élève sérieux régulièrement.
J'avais demandé à ma cde si mon élève ne pouvait pas bénéficier du CNED, et bien non, en vertu de je ne sais quelle argutie labyrinthique dont l'administration a parfois le secret.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par ProvençalLeGaulois le Mer 8 Mar 2017 - 18:51

Ce n'est pas un dossier que je traite personnellement même si je vois passer quelques demandes, je n'en connais donc pas toutes les modalités, il doit y avoir également une question de délai, et malheureusement comme pour tous les dossiers, cela peut varier d'un département à l'autre, d'un DASEN à l'autre.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
avatar
ProvençalLeGaulois
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Thalia de G le Mer 8 Mar 2017 - 20:47

J'ai retrouvé dans ma mémoire défaillante : c'est SAPAD (Service d’Aide Pédagogique A Domicile) ou CNED, sachant que les heures assurées par le SAPAD étaient réduites au strict minimum parce que peu d'enseignants étaient disponibles et / ou volontaires.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Marie-Henriette le Mer 8 Mar 2017 - 21:53

En tant qu' élève, j'ai loupé environ deux mois de cours en début de seconde. Jamais il ne me serait venu à l'idée de demander (d'exiger) que les enseignants (ou l'établissement) me fournissent les cours manqués.
Une amie me les apportait chaque soir pour que je les recopie.
Ma mère avait juste demandé à rencontrer un des professeurs qui refusait de donner les documents en double à l'amie qui me portait les cours (ne m'ayant jamais vue, il doutait de mon existence).
Par la suite, ma mère m'a payé qq cours privés dans certaines matières pour me remettre à flot, et mon année s'est poursuivie normalement.
C'était une autre époque sans doute...
Il ne faut pas céder face aux injonctions abusives. Bientôt, on nous demandera d'aller leur chanter une berceuse le soir pour les aider à s'endormir.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Ajupouet le Mer 8 Mar 2017 - 22:09

Les cours du CNED, pour leur écrasante majorité, étaient en ligne il,y a peu sur académie en ligne... maths et français y sont encore.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Marie-Henriette le Mer 8 Mar 2017 - 23:08

@PabloPE a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid

Je ne trouve pas que ça prenne «deux minutes» de faire (ou de faire faire) des photocopies des cours, puis de les mettre en ligne, chaque fois, pendant des semaines ou des mois.
Les parents ne sont pas responsables de la maladie de leur enfant, mais ils sont responsables de leur enfant tout court.
Nous ne pouvons pas faire du suivi individuel à toutes les sauces, on n'est pas des machines corvéables à l'infini.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par PabloPE le Mer 8 Mar 2017 - 23:24

@Marie-Henriette a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid

Je ne trouve pas que ça prenne «deux minutes» de faire (ou de faire faire) des photocopies des cours, puis de les mettre en ligne, chaque fois, pendant des semaines ou des mois.
Les parents ne sont pas responsables de la maladie de leur enfant, mais ils sont responsables de leur enfant tout court.
Nous ne pouvons pas faire du suivi individuel à toutes les sauces, on n'est pas des machines corvéables à l'infini.
Bizarrement je croyais que l'Etat était le garant de... et que nous étions... bref. Je suis d'accord sur tout ton speech sur le fait que nous ne soyons pas corvéables à merci mais franchement je trouve très dure la charge que vous rejetez sur les parents des enfants malades.
On ne parle pas de parents qui exigent des trucs insensés on parle juste de parents qui essayent de maintenir la scolarité de leurs gamins, maintenant si les propres profs du gamin n'en ont cure scratch
Sinon il suffit de désigner deux responsables cahiers qui vont faire des photocopies à la fin de la journée et laisse le tout au secrétariat si celui-ci veut bien prendre 2 minutes pour les stocker le temps que les parents viennent les chercher sans un centime d'augmentation.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Marie-Henriette le Mer 8 Mar 2017 - 23:36

L'état est garant et nous sommes, en effet,....ceux sur qui ça retombe systématiquement.
Je compatis aux difficultés des parents des enfants malades, handicapés, dys, et tout ce qu'on veut. Je m'inquiète juste de la tendance actuelle qui consiste à toujours charger notre barque (en nous culpabilisant bien au passage), alors que le travail «ordinaire» est déjà bien lourd.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Salsepareille le Jeu 9 Mar 2017 - 0:37

J'apporte quelques précisions, surtout pour PabloPE. Mais ça m'intéresse de voir les avis divergents.
PabloPE: crois-moi je fais vraiment ce que je peux pour mes élèves. Mais là j'ai quand même des doutes, et ça ne me prend pas 2 minutes, ça prend bien plus.
Rien, déjà, ne dit que tous ces enfants sont vraiment malades. Certains, oui, et ça me pousse à les aider. D'autres: nous n'avons aucun certificat. Rien.

J'ai un enfant par classe de concerné. Soit je prends ça en charge, soit je refile le gâteau aux délégués / volontaires... qui se lasseront dans quelques semaines. Si je prends ça en charge (les camarades n'ont pas envie de le faire: je rappelle qu'il s'agit d'élèves que parfois ils n'ont jamais vus, ou d'élèves qui sont venus ponctuellement en cours sans raison valable apparente): cela suppose de récupérer un classeur à chaque cours (allez... on va dire à chaque semaine), de laisser le classeur à la loge (hé oui... ici nous n'avons pas libre accès à la photocopieuse). D'attendre que les photocopies se fassent (jamais dans l'immédiat). De récupérer le classeur. De partir à la chasse de l'élève qui a donné son classeur. De mettre tout ça au secrétariat qui enverra les cours.
Ca n'a l'air de rien, comme ça, vraiment de rien (d'où ma culpabilité et mon sentiment d'aigreur).
A multiplier par le nombre de classes.
A multiplier encore car c'est un phénomène grandissant d'année en année.
Mais ce qui me dérange surtout: c'est que c'est nor-mal. Comme le dit quelqu'un plus haut qui avait loupé les cours pendant 2 mois, ce quelqu'un s'était démené pour récupérer les cours auprès de ses camarades. Mais là, il n'y a même pas cette tentative.

Je vois que tu es PE. C'est peut-être plus facile lorsqu'on est PE: on récupère un cahier à la fin de la journée, hop photocopie, et hop on rend le cahier. Tu as une classe. Mais moi, la sonnerie rythme chaque heure. A chaque fin d'heure je gère: le cahier de texte en ligne, l'heure de colle à untel, le mot aux parents de l'autre, la vérification que le PAI a bien fini de noter son cours. Et il faudrait que je coure après les classeurs des élèves?

Dis comme ça, ça hérisse, c'est sûr (ils sont malades etc etc). Mais en fait, c'est la goutte de trop, je n'ai même jamais vu les parents de ces élèves.
En fait... je donne tellement déjà aux élèves présents, et j'aimerais donner encore plus aux élèves présents, que je n'y arrive plus avec les élèves absents.
avatar
Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Salsepareille le Jeu 9 Mar 2017 - 0:43

@PabloPE a écrit:
@Philomène87 a écrit:Et pourquoi les parents ne prendraient-ils pas leurs responsabilités, eux ? Par exemple, payer les cours du Cned ? Pourquoi ce serait aux professeurs de se démener, sans un centime d'augmentation ? Ca a été dit plus haut : c'est un métier, pas un sacerdoce.

abb ils sont responsables de la maladie de leur enfant? T'es sérieuse deux secondes? Le CNED est très cher et là on ne parle pas de parents qui ont choisi de déscolariser leur enfant mais de parents qui subissent une situation douloureuse. Pourquoi serait-ce aux professeurs de se démener hum.... parce que là en faisant faire une photocopie aux délégués des cahiers et en la mettant sur pronote ils rendent un grand service à un gamin malade et ça leur prend en tout et pour tout 2 min. Mais effectivement sans un centime d'augmentation pourquoi se fouler....
Autant je suis la première à dénoncer les demandes hallucinantes de certains parents autant j'avoue que lire ce genre de post me affraid
Avec quelle photocopieuse? Avec quel scanner (un scanner pour 85 profs)? Avec quel ordinateur? (4 ordinateurs pour 85 profs).
avatar
Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par clap le Jeu 9 Mar 2017 - 8:49

Salsepareille, je comprends ton agacement et je crois qu'en effet il faut faire la différence entre un gamin vraiment malade et un absentéiste notoire. Quand je lis plus haut que le gamin malade n'a qu'à redoubler, j'hallucine! L'an dernier j'ai eu un élève qui a eu une grave opération, excellent élève, qui rongeait son frein chez lui de ne pouvoir venir en classe. Les parents venaient chercher les cours tous les deux ou trois jours. Je faisais photocopier à la loge (même systyque dans ton établissement) chaque chapitre terminé. L'élève avait un prof qui venait l'aider à la maison. Tous mes collègues l'ont fait comme moi.
Fn revanche on avait aussi une absentéiste notoire, on nous a mis la pression pour qu'on lui donne les cours, qu'on revoit tout avec elle... Et bien dans ce cas-là on a dit clairement non. Elle n'avait qu'à venir en classe.
avatar
clap
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par lene75 le Jeu 9 Mar 2017 - 9:21

Je crois effectivement qu'il y a incompréhension avec PabloPE parce que nous n'avons pas les mêmes conditions de travail. Si nous prenons le cahier d'un élève, il faut le lui rendre avant son départ de l'établissement pour qu'il puisse bosser (même s'il n'a pas l'intention de le faire, ce serait lui tenir un discours incohérent que de répéter à longueur d'année qu'il faut bosser ses cours le soir même et de lui dire qu'il n'a pas besoin de son cahier ce soir...), ce qui laisse un délai très variable, sauf qu'à la fin de l'heure, nous n'avons plus l'élève sous la main, qui part à ses autres cours ou rentre chez lui, sauf que nous ne pouvons pas nous permettre de laisser en plan les 35 élèves de notre classe suivante pour aller faire la photocop fissa à la fin de l'heure, donc il faudra le faire sur une heure de trou si on en a ou sur notre pause midi (à condition qu'on ne soit pas l'aprèm...) qui ne dure parfois que 50 min, sauf qu'il n'y a souvent pas de scanner en sdp (chez nous il n'y en a pas, donc pas de possibilité de mettre sur l'ENT), qu'il y a toujours la queue à la photocopieuse (pendant les récrés, pas la peine d'y penser, déjà qu'on n'a pas toujours le temps d'aller aux chiottes...), presque toujours la queue aux ordis (avec 5 ordis pour 70 profs, pas étonnant), qui sont d'une lenteur incroyable. Qu'une fois qu'on a fait la photocop, il faut la déposer au secrétariat ou chez la CPE, où il y a la queue aussi, si c'est la CPE qui s'en charge, elle est rarement dans son bureau, il faut donc lui courir après, à la vie sco on nous dit qu'elle est à tel endroit, mais elle n'y est pas ou plus, on peut toujours confier à la vie sco, mais alors il faudra revenir vérifier que ça a été transmis, parce que comme ils sont débordés (souvent 2 surveillants pour 900 élèves avec vigipirate à gérer, 3 les bons jours) ils ont vite fait d'oublier le truc dans un coin. Si on vient les soûler comme ça trop souvent, ils vont vite nous envoyer sur les roses : comme tout le monde ils veulent bien dépanner, mais ça ne peut pas être sans arrêt. Bon, une fois la photocop confiée (on est à un peu plus de 2 min, là, hein Wink il faut maintenant rendre le cahier. Si on a de la chance, on peut espérer croiser un collègue qui a l'élève plus tard dans la journée (ce qui suppose d'être allé préalablement regarder l'edt de l'élève), si on n'a pas cette chance... bah c'est à nouveau le parcours du combattant...

Alors on peut le faire une fois, pour un élève, à condition qu'on n'ait pas d'autre incident à gérer au même moment, mais quand c'est une disposition permanente et qu'on a 150 élèves dont une quinzaine de PAI, ça devient vite infernal, et il ne faut pas rêver, ce temps consacré à un élève, c'est autant de temps qui n'est pas consacré aux autres.

Et je suis d'accord avec Salsepareille sur le fait que c'est un service qu'on rend mais qui est considéré comme un dû.

Pour situer un peu le truc, l'an dernier, j'avais, entre autres, un élève dyspraxique qui me donnait tout son travail sur clé usb (j'ai fait des pieds et des mains pour qu'il m'en fournisse une d'une parce que j'ai des trucs persos sur la mienne, comme les sujets des futurs DS... de deux parce qu'il me refilait sans cesse des virus), lasse d'imprimer son travail chez moi sur mes deniers personnels (en police 16 avec gros interlignes, chaque devoir faisait 20 pages), j'ai décidé de l'imprimer le matin en arrivant au lycée. Comme j'arrive tôt, il y a peu de monde et les ordis, et surtout l'unique imprimante de la sdp, sont disponibles... mais toujours éteints (et super longs à mettre en marche) mais pas toujours en état de marche... J'arrive à 7h35 le matin, les cours commencent à 8h05... je ne compte plus le nombre de fois où je suis arrivée en retard en cours à cause de ça, si bien que j'ai dû renoncer : plus de 30 min pour un seul devoir d'un seul élève et parfois/souvent pour un échec (bourrage de l'imprimante qui n'est pas faite pour un usage aussi intensif, cartouche vide, plus de papier et intendante pas arrivée, mise à jour du réseau donc ordis trop lents pour se loguer en 30 min..., etc.) Rolling Eyes Ça paraît invraisemblable mais c'est pourtant la vérité.

Ah et j'oubliais : en général on nous demande d'assurer le SAV par e-mail, ce qui est finalement logique, parce que la prise de note d'un camarade n'est guère exploitable, il y manque les explications du prof, qui est donc sommé de les fournir par e-mail...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Lizdarcy le Jeu 9 Mar 2017 - 19:14

Lene a parfaitement décrit la situation.
avatar
Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par pasbien le Jeu 9 Mar 2017 - 19:48

@Marie-Henriette a écrit:
Je ne trouve pas que ça prenne «deux minutes» de faire (ou de faire faire) des photocopies des cours, puis de les mettre en ligne, chaque fois, pendant des semaines ou des mois.

Je dégaine mon smartphone en fin de séance, je prends en photo le cahier d'un élève, je partage immédiatement par mail, je range mon smartphone. Moins de 30 secondes.

Je donne simplement une astuce pour gagner du temps, je n'interviens pas sur le fond du sujet qui mérite d'être débattu.

Bien évidemment cette astuce est encore à nos frais, mais nous sommes relativement nombreux à avoir un smartphone avec un forfait data surdimensionné, enfin du moins c'est mon cas.


pasbien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Hirondelle78 le Jeu 9 Mar 2017 - 19:53

L'an dernier, une étudiante très sérieuse a été hospitalisée assez longtemps. Elle m'a contactée immédiatement par e-mail pour que je sois informée et que je n'aie pas une mauvaise opinion d'elle. J'ai pris l'habitude alors d'enregistrer mes cours sur dictaphone et de poster le fichier MP3 sur l'intranet. On a la fibre, il y en a pour quelques secondes. 

Après, chacun fait comme il veut...

Hirondelle78
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par PabloPE le Jeu 9 Mar 2017 - 19:58

Je répond en vrac Wink Lene et Salsepareille qu'on s'entende bien je comprends vos réticences (d'autant que Lene pour moi il serait hors de question d'imprimer depuis chez moi Very Happy ) et je vous rassure, dans le primaire non plus on n'a pas les élèves sous la main à la sortie des classes, entre les TAP et les parents qui râlent au portail à la moindre minute de retard c'est compliqué de les garder sous la main. Du coup je les envoie faire des photocopies à la récréation
Bon après je bosse dans un village donc les enfants sont souvent volontaires pour passer les poser à la fin de la journée, je pense que ça aide énormément.
En fait je me basais sur le fonctionnement dans le collège de mon fils où deux élèves sont chargés de prendre correctement le cours pour aller faire faire des photocopies au secrétariat à la pause. Ils le distribuent par la suite. Si le cours est "rapide" c'est texto aaq Ils gardent aussi les photocopies des exercices.

Après ce qui m'a choquée c'est de lire que les parents n'ont qu'à prendre leurs responsabilités alors que leur gosse est malade, pas que vous ayez du mal à répondre à leur demande

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par PabloPE le Jeu 9 Mar 2017 - 20:02

@Salsepareille a écrit:
Avec quelle photocopieuse? Avec quel scanner (un scanner pour 85 profs)? Avec quel ordinateur? (4 ordinateurs pour 85 profs).
La majorité des photocopieuses récentes peuvent avoir des adresses mails préenregistrées. Du coup quand on photocopie il suffit de choisir le destinataire et la photocopie va directement sur sa boîte mail. Mais ça par contre je ne le ferais pas faire aux élèves Very Happy


Dernière édition par PabloPE le Jeu 9 Mar 2017 - 21:07, édité 1 fois

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par lene75 le Jeu 9 Mar 2017 - 21:05

Quand je vous lis, j'ai l'impression d'enseigner dans un lycée du tiers monde...

Si j'avais un smartphone, je passerais ma vie sur neo Razz Mais c'est pas bête de demander aux élèves qui en ont de le faire (sans compter sur le wifi du lycée, hein Wink

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Salsepareille le Jeu 9 Mar 2017 - 21:19

Moi aussi, quand je vous lis, j'ai l'impression que mon collège doit s'équiper... La seule photocopieuse potable... est interdite d'accès aux professeurs (au cas où on la casserait!).
avatar
Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Balthamos le Jeu 9 Mar 2017 - 21:23

@Salsepareille a écrit:Moi aussi, quand je vous lis, j'ai l'impression que mon collège doit s'équiper... La seule photocopieuse potable... est interdite d'accès aux professeurs (au cas où on la casserait!).

C'est lamentable comme fonctionnement.

Et au CA, personne ne pose la question?
avatar
Balthamos
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par lene75 le Jeu 9 Mar 2017 - 21:29

@Salsepareille a écrit:Moi aussi, quand je vous lis, j'ai l'impression que mon collège doit s'équiper... La seule photocopieuse potable... est interdite d'accès aux professeurs (au cas où on la casserait!).

Sans vouloir insister, moi je préférerais qu'on donne la priorité aux chiottes de la sdp : le brave monsieur qui les répare nous a expliqué qu'il s'agissait de WC pour particuliers pas adaptés à la collectivité et nous a demandé de bien vouloir en faire un usage moins intensif si nous souhaitions qu'elles tombent moins souvent en panne... Après on pourra envisager de s'attaquer au chauffage (2 chaudières sur 3 en panne depuis plusieurs années mais il paraît que la région ne veut pas donner les sous pour les changer)... et seulement après aux photocopieuses qui tombent en panne tous les 4 matins et mettent des jours et des jours à être réparées. Pis dans une autre vie, on passera peut-être à la fibre... même si dans la vraie vie quelque chose me dit qu'on aura la fibre avant les chiottes... bref, je m'éloigne du sujet...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par pasbien le Jeu 9 Mar 2017 - 22:44

@lene75 a écrit:Quand je vous lis, j'ai l'impression d'enseigner dans un lycée du tiers monde...

Si j'avais un smartphone, je passerais ma vie sur neo Razz Mais c'est pas bête de demander aux élèves qui en ont de le faire (sans compter sur le wifi du lycée, hein Wink

On serait surpris du nombre de tablettes qui dorment dans les placards.
Dans ce cas précis un de ces chers gadgets pourrait finalement être fort utile.

pasbien
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Élèves absents : obligation de donner nos cours ?

Message par Marie-Henriette le Jeu 9 Mar 2017 - 23:12

On peut sans doute faire plein de choses avec un smartphone, une tablette, le matériel idoine. Mais doit on le faire?
J'y vois encore une dérive du numérique. On peut, donc on doit. Bientôt on devra aussi assurer le suivi par Skype des élèves absents.
Si on est bien équipé, à l'aise avec la technique, qu'on n'a pas 20 cas à gérer, pourquoi pas. Mais en faire une obligation institutionnelle, non.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum