La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Balthazaard le Mer 8 Mar 2017 - 15:07

C'est ce que je te dis , c'est un arrangement interne qui a toujours existé , baptisé De Robien par ton CE pour se faire mousser comme hyper-respectueux des textes.

Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Hugo78 le Mer 8 Mar 2017 - 15:09

@Balthazaard a écrit:C'est ce que je te dis , c'est un arrangement interne qui a toujours existé , baptisé De Robien par ton CE pour se faire mousser comme hyper-respectueux des textes.

Possible, mais les HSE ne sont pas prises sur la dotation de l'établissement mais sur une dotation rectorale réservée à cela, en tout cas dans mon bahut, les profs courent après et les parents sont plus que ravis.

Hugo78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Balthazaard le Mer 8 Mar 2017 - 15:22

Si tu m'as bien lu , tu vois que je n'ai jamais dit que c'était mal.

Disons qu ça doit pas mal marcher sur la base du volontariat si tu as un vivier de jeunes profs qui peinent sur leur salaire (sans ironie), chez nous dans ma matière il n'y a que des vieux croutons comme moi, plus sensible à leur santé qu'à leur porte monnaie, ayant tous atteint des échelons respectables.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par henriette le Mer 8 Mar 2017 - 17:01

@Luigi_B a écrit:La Cour des comptes met les pieds dans le plat à l'occasion de la présidentielle : http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Le-remplacement-des-enseignants-absents

La Cour formule donc les recommandations suivantes :
- Recommandation n° 1 : mentionner la mission de remplacement dans les missions liées au service d'enseignement qui composent, avec le service d'enseignement, les obligations de service des enseignants du second degré ;
- Recommandation n° 2 : fiabiliser le pilotage du remplacement et améliorer l'information sur le dispositif :
• parfaire la connaissance du besoin de remplacement et sa couverture, en particulier dans le second degré public et dans l'enseignement privé ;
• harmoniser les règles d'imputation des moyens entre les trois programmes budgétaires d'enseignement de la MIES relevant de l'Éducation nationale.
- Recommandation n° 3 : rendre effectif le remplacement des absences de courte durée dans le second degré :
• créer les conditions de l'application effective du protocole prévu par le décret n° 2005-1035 du 26 août 2005, en renforçant les prérogatives des chefs d'établissement dans la gestion des remplacements de courte durée ;
accentuer l'effort de réduction des absences institutionnelles des enseignants, a minima celles résultant de l'organisation de la formation continue.

Et d'ailleurs, si le remplacement est dans les missions liées, pourquoi le rémunérer ?  professeur
Ce que j'ai mis en gras n'est pas mal non plus : c'est grosso modo la porte ouverte aux formations hors temps de présence devant élèves, donc hors temps scolaire, non ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Zagara le Mer 8 Mar 2017 - 17:06

De toute façon la Cour est dans son rôle : chercher tous les moyens de faire des économies et les recommander, en étant tout à fait aveugle à leurs effets concrets.
avatar
Zagara
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Peinard le Mer 8 Mar 2017 - 17:07

@henriette a écrit:Ce que j'ai mis en gras n'est pas mal non plus : c'est grosso modo la porte ouverte aux formations hors temps de présence devant élèves, donc hors temps scolaire, non ?
Cela avait aussi été évoqué dans les "7 mesures pour améliorer le remplacement publiées par le MEN fin 2016.

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Marlou.Bassboost le Mer 8 Mar 2017 - 17:07

formation hors temps scolaire, annualisation de notre temps de travail....( genre une sortie d'élève sur nos cours = heures dues ... )
les chefs en parlent...pour économiser les HSE qui se font plus rares.
ça va nous tomber dessus dans pas longtemps, d'une manière plus officielle.

_________________
Nelson Mandela : « en faisant scintiller notre lumière nous offrons la possibilité aux autres d'en faire autant »
avatar
Marlou.Bassboost
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Niang973 le Mer 8 Mar 2017 - 17:46

Pour les formations hors temps scolaire çà commence dans mon académie.
J'ai suivi une formation de 3 jours lors de la première semaine de vacances. Et le pire c'est qu'on était nombreux. Donc je pense qu'ils ne vont pas tarder à institutionnaliser le concept.... professeur

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
 aah pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
avatar
Niang973
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Olympias le Mer 8 Mar 2017 - 19:23

C'est donc simple : s'il faut remplacer les heures de cours quand je programme une sortie scolaire souvent associée à un projet (qui me demande du travail avant pendant et après) = plus de sorties.
Par contre les heures de cours manquées par les élèves pour une palanquée de bouzins totalement inutiles...ça ne préoccupe pas la Cour des Comptes.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Daphné le Mer 8 Mar 2017 - 20:07

@Olympias a écrit:C'est donc simple : s'il faut remplacer les heures de cours quand je programme une sortie scolaire souvent associée à un projet (qui me demande du travail avant pendant et après) = plus de sorties.
Par contre les heures de cours manquées par les élèves pour une palanquée de bouzins totalement inutiles...ça ne préoccupe pas la Cour des Comptes.

Très franchement je ne suis même pas sûre qu'ils soient au courant.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Olympias le Mer 8 Mar 2017 - 20:11

@Daphné a écrit:
@Olympias a écrit:C'est donc simple : s'il faut remplacer les heures de cours quand je programme une sortie scolaire souvent associée à un projet (qui me demande du travail avant pendant et après) = plus de sorties.
Par contre les heures de cours manquées par les élèves pour une palanquée de bouzins totalement inutiles...ça ne préoccupe pas la Cour des Comptes.

Très franchement je ne suis même pas sûre qu'ils soient au courant.
Faudrait déjà vouloir sortir des idées préconçues.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Fesseur Pro le Mer 8 Mar 2017 - 20:13

@Niang973 a écrit:Pour les formations hors temps scolaire çà commence dans mon académie.
J'ai suivi une formation de 3 jours lors de la première semaine de vacances. Et le pire c'est qu'on était nombreux. Donc je pense qu'ils ne vont pas tarder à institutionnaliser le concept.... professeur
En même temps, si des collègues y assistent, je ne vois pas pourquoi ils se gêneraient.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Peinard le Mer 8 Mar 2017 - 20:16

La Cours de comptes se moquent totalement des heures de cours non remplacées... Elle considère simplement que le système actuel de remplacement (dont TZR) coûte trop cher à son goût et qu'il faut obliger les professeurs des établissements du secondaire à effectuer les remplacements et accentuer l'exploitation des contractuels. Les heures de cours non remplacées, c'est juste le prétexte justifiant les préconisations.


Dernière édition par Peinard le Mer 8 Mar 2017 - 21:31, édité 1 fois

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Niang973 le Mer 8 Mar 2017 - 21:28

@Fesseur Pro a écrit:
@Niang973 a écrit:Pour les formations hors temps scolaire çà commence dans mon académie.
J'ai suivi une formation de 3 jours lors de la première semaine de vacances. Et le pire c'est qu'on était nombreux. Donc je pense qu'ils ne vont pas tarder à institutionnaliser le concept.... professeur
En même temps, si des collègues y assistent, je ne vois pas pourquoi ils se gêneraient.
et oui , c'est machiavélique !!
Si les profs ne vont pas aux formations on dira qu'ils ne s'impliquent pas dans leur formation continue. Et à ceux qui rétorquent que c'est parce qu'elles ont lieu pendant les vacances on leur dira qu'ils n'ont qu'à assister à celles qui ont lieu durant les cours. Sauf qu'ils sont assez malin pour mettre les formations les plus intéressantes sur les vacances.
Bref , il y avait même la vice-rectrice à la fin de la formation, je pense qu'elle est venue prendre le pouls....

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
 aah pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
avatar
Niang973
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Dame Jouanne le Mer 8 Mar 2017 - 21:48

Les collègues qui participaient à ces formations étaient-ils indemnisés (transport, bouffe) ? Sinon c'est vraiment l'arnaque complète et il faut être maso pour y participer!
avatar
Dame Jouanne
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Cath le Mer 8 Mar 2017 - 22:09

@Iphigénie a écrit:
@Pérégrin a écrit:Remarque intéressante dans la réponse de la ministre :

- et, d'autre part, dans un contexte d'attractivité relative des concours de recrutement d’enseignants, l’objectif de constituer et fidéliser des viviers de contractuels est essentiel pour pourvoir les besoins. La stratégie institutionnelle s’attache ainsi à renforcer ces viviers, étoffant par là-même les viviers de candidats aux concours, et à en améliorer le pilotage territorial.

Même si la formulation euphémise ("contexte d'attractivité relative"), ça va à l'encontre de toutes les déclarations sur le succès incroyable de tous les concours de recrutement.
ben si on peine à recruter des titulaires, on aura vraiment "un vivier de contractuels"? dans quel marécage compten-ils  aller les pêcher?

D ailleurs, s'il y a du monde dans le vivier... Dans notre équipe, un collègue sera absent jusqu' à la fin de l'année, le stagiaire vient de démissionner et un autre part se faire opérer...

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par zeo le Jeu 9 Mar 2017 - 8:58

@Balthazaard a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Hugo78 a écrit:Les recommandations de la Cour des comptes ne sont jamais suivies et d'un point de vue du bon fonctionnement du service public, ça s'entend ! J'ai connu un établissement où beaucoup de profs font régulièrement des remplacements de Robien, et tout le monde est content.

Cela ne peut plus exister que de façon informelle...

Ah bon ? Ca se fait encore très très régulièrement. Dans mon collège, les profs en font une dizaine par semaine... Il faut s'inscrire sur un tableau à côté de l'heure d'absence d'un collègue.

Je veux dire que le dispositif De Robien était contraignant et imposait un système de rémunération des heures....si tu parles de volontariat, il n'y a plus de contrainte et le taux des HSE ayant été modifié plusieurs fois une hse est plus intéressante qu'un heure pondérée De Robien, c'est pour cela que je dis que le dispositif est fantôme.
Les remplacements sur la base du volontariat cela a existé bien avant De Robien.

De Robien dans l'esprit c'est "vous avez le mardi matin et jeudi AM de libre et bien vous aurez deux heures le mardi matin et trois le jeudi après midi pour remplacer M Machin..à vous de vous débrouiller, si vous n'êtes pas content la loi est contre vous"

Cela dit, je n'ai rien contre le système que tu décris, quand ma fille était au collège, les absences ponctuelles des profs (sans doute parfaitement justifiées) étaient insupportables. J'avais du mal face aux autres parent à expliquer que ce n'était pas le confort des profs qui voulait ça. Le ressenti était terrible contre nous.
Je ne partage pas tout à fait ton avis. Ces remplacement à la sauvette permettent surtout de rassurer les parents mais en terme pédagogique et ressources humaines, je trouve ça très limité.
Il existe d'autres solutions, peut-être plus coûteuses mais certainement plus efficaces. Par exemple, pourquoi ne pas affecter dans chaque pôle disciplinaire un professeur à temps plein mais qui ne ferait par exemple que 12h et qui remplacerait au pied levé ses collègues absents. Sur la base du volontariat bien sûr. Et pour les temps de non remplacement, il aurait du temps pour de la coordo, des préparation de projets, .... En fait quelque chose de moins précaire et de plus efficace. Mais evidemment, ça coûte de l'argent.

zeo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Ponocrates le Jeu 9 Mar 2017 - 9:15

@Niang973 a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@Niang973 a écrit:Pour les formations hors temps scolaire çà commence dans mon académie.
J'ai suivi une formation de 3 jours lors de la première semaine de vacances. Et le pire c'est qu'on était nombreux. Donc je pense qu'ils ne vont pas tarder à institutionnaliser le concept.... professeur
En même temps, si des collègues y assistent, je ne vois pas pourquoi ils se gêneraient.
et oui , c'est machiavélique !!
Si les profs ne vont pas aux formations on dira qu'ils ne s'impliquent pas dans leur formation continue. Et à ceux qui rétorquent que c'est parce qu'elles ont lieu pendant les vacances on leur dira qu'ils n'ont qu'à assister à celles qui ont lieu durant les cours. Sauf qu'ils sont assez malin pour mettre les formations les plus intéressantes sur les vacances.
Bref , il y avait même la vice-rectrice à la fin de la formation, je pense qu'elle est venue prendre le pouls....
En même temps c'est la loi: demander à suivre une formation- dans le cadre du CPF ou d'un CIF- revient à accepter de la faire en dehors de son temps de travail sans compensation financière.
Mais pour les formations imposées il y a un problème.Le salarié qui, à l'initiative de son employeur, suit une formation en dehors de son temps de travail,  doit recevoir la moitié de son salaire
Le législateur dans sa grande sagesse a écrit:Lorsque la formation est réalisée hors temps de travail, chaque heure effectuée donne lieu au versement d'une allocation de formation correspondant à 50 % de la rémunération nette du salarié.

Le montant de cette allocation s'ajoute à son salaire.

Un accord de branche peut prévoir une majoration de l'allocation d'au moins 10 % lorsque le salarié est contraint, durant sa formation, d'engager des frais supplémentaires pour garder son enfant. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3013
Certes, la question se pose : quand sommes-nous en dehors de notre temps de travail ? Nous avons des temps hors élèves mais pas officiellement de dates de vacances. Et nous savons bien que l'Etat est un employeur félon qui ne respecte pas systématiquement les lois...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Ponocrates
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Balthazaard le Jeu 9 Mar 2017 - 9:29

@zeo a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Hugo78 a écrit:
@Balthazaard a écrit:

Cela ne peut plus exister que de façon informelle...

Ah bon ? Ca se fait encore très très régulièrement. Dans mon collège, les profs en font une dizaine par semaine... Il faut s'inscrire sur un tableau à côté de l'heure d'absence d'un collègue.

Je veux dire que le dispositif De Robien était contraignant et imposait un système de rémunération des heures....si tu parles de volontariat, il n'y a plus de contrainte et le taux des HSE ayant été modifié plusieurs fois une hse est plus intéressante qu'un heure pondérée De Robien, c'est pour cela que je dis que le dispositif est fantôme.
Les remplacements sur la base du volontariat cela a existé bien avant De Robien.

De Robien dans l'esprit c'est "vous avez le mardi matin et jeudi AM de libre et bien vous aurez deux heures le mardi matin et trois le jeudi après midi pour remplacer M Machin..à vous de vous débrouiller, si vous n'êtes pas content la loi est contre vous"

Cela dit, je n'ai rien contre le système que tu décris, quand ma fille était au collège, les absences ponctuelles des profs (sans doute parfaitement justifiées) étaient insupportables. J'avais du mal face aux autres parent à expliquer que ce n'était pas le confort des profs qui voulait ça. Le ressenti était terrible contre nous.
Je ne partage pas tout à fait ton avis. Ces remplacement à la sauvette permettent surtout de rassurer les parents mais en terme pédagogique et ressources humaines, je trouve ça très limité.
Il existe d'autres solutions, peut-être plus coûteuses mais certainement plus efficaces. Par exemple, pourquoi ne pas affecter dans chaque pôle disciplinaire un professeur à temps plein mais qui ne ferait par exemple que 12h et qui remplacerait au pied levé ses collègues absents. Sur la base du volontariat bien sûr. Et pour les temps de non remplacement, il aurait du temps pour de la coordo, des préparation de projets, .... En fait quelque chose de moins précaire et de plus efficace. Mais evidemment, ça coûte de l'argent.

*L'efficacité pédagogique sur une heure, ça me laisse un peu froid compte tenu du temps que nous perdons par ailleurs par manque de travail , d'écoute ou de discipline
*Ce que tu décris est une usine à gaz de plus
*D'expérience, ces postes à décharge dans les bahuts tombent à 90% dans les bras des profs peu fiables ou à problème que l'administration est bien contente de caser dans un coin où ils ne feront aps de bruit.
Ce qui est relaté a un immense avantage, ça a l'air de marcher , on peut toujours vouloir mieux mais souvent cela conduit à moins bien
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Niang973 le Jeu 9 Mar 2017 - 10:03

@Dame Jouanne a écrit:Les collègues qui participaient à ces formations étaient-ils indemnisés (transport, bouffe) ? Sinon c'est vraiment l'arnaque complète et il faut être maso pour y participer!
Pour l'indemnisation je n'en sais rien, mais pour la bouffe oui , le vice-rectorat a "offert" les déjeuners. aai

_________________
L'amour c'est comme l'arithmétique : ça commence par un Bézout, on s'envoie Euler dans Lagrange, et ça finit par des Gauss
 aah pingouin  pingouin  pingouin  pingouin  
mon CV:
Deug MIAS, Licence EEA, Maitrise EEA, Master Télécom, Licence Droit, Master MEEF    
2008-2009: (28310) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e
2009-2010: (97354) : Prof de techno : 6e , 3e -- Prof d'SVT: 4e -- Documentaliste
2010-2011: (97354) : Prof de techno : 6e , 5e , 4e , 3e -- Prof d'SVT: 5e , 4e  -- Prof de Maths: 4e
2011-2012: (97351) : Prof de techno : 3e -- Prof d'SVT: 4e , 3e
2012-2013: (97351) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2013-2014: (43400) : Prof de Maths : 3e , 2nde , 1eSTMG , 1eES
2014-2015: (63600) : Prof de Maths : 6e , 5e , 4e , 3e
2015-2016: (78100) : Prof de Maths : 5e
2016-2017: (97660) : Prof de Maths : 6e, 5e, 4e
2017-2018: (97660) : Prof de Maths : 5e, 3e
avatar
Niang973
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Enaeco le Jeu 9 Mar 2017 - 10:18

@Iphigénie a écrit:
@Pérégrin a écrit:Remarque intéressante dans la réponse de la ministre :

- et, d'autre part, dans un contexte d'attractivité relative des concours de recrutement d’enseignants, l’objectif de constituer et fidéliser des viviers de contractuels est essentiel pour pourvoir les besoins. La stratégie institutionnelle s’attache ainsi à renforcer ces viviers, étoffant par là-même les viviers de candidats aux concours, et à en améliorer le pilotage territorial.

Même si la formulation euphémise ("contexte d'attractivité relative"), ça va à l'encontre de toutes les déclarations sur le succès incroyable de tous les concours de recrutement.
ben si on peine à recruter des titulaires, on aura vraiment "un vivier de contractuels"? dans quel marécage compten-ils  aller les pêcher?

Les contractuels qui sont chez moi sont arrivés la "un peu par hasard". Ils envisagent désormais de passer le concours pour améliorer leur situation.
je trouve donc que la réponse de la ministre a du sens.
En sortie d'études il y a souvent mieux à faire qu'un CAPES. Recruter en passant par le voie contractuels qui ensuite passeront le concours quand ils auront le pied à l'étrier, c'est viser un autre public, déjà auto-formé et visiblement pas si négligeable que ça.

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par zeo le Jeu 9 Mar 2017 - 10:50

@Balthazaard a écrit:
@zeo a écrit:
@Balthazaard a écrit:
@Hugo78 a écrit:

Ah bon ? Ca se fait encore très très régulièrement. Dans mon collège, les profs en font une dizaine par semaine... Il faut s'inscrire sur un tableau à côté de l'heure d'absence d'un collègue.

Je veux dire que le dispositif De Robien était contraignant et imposait un système de rémunération des heures....si tu parles de volontariat, il n'y a plus de contrainte et le taux des HSE ayant été modifié plusieurs fois une hse est plus intéressante qu'un heure pondérée De Robien, c'est pour cela que je dis que le dispositif est fantôme.
Les remplacements sur la base du volontariat cela a existé bien avant De Robien.

De Robien dans l'esprit c'est "vous avez le mardi matin et jeudi AM de libre et bien vous aurez deux heures le mardi matin et trois le jeudi après midi pour remplacer M Machin..à vous de vous débrouiller, si vous n'êtes pas content la loi est contre vous"

Cela dit, je n'ai rien contre le système que tu décris, quand ma fille était au collège, les absences ponctuelles des profs (sans doute parfaitement justifiées) étaient insupportables. J'avais du mal face aux autres parent à expliquer que ce n'était pas le confort des profs qui voulait ça. Le ressenti était terrible contre nous.
Je ne partage pas tout à fait ton avis. Ces remplacement à la sauvette permettent surtout de rassurer les parents mais en terme pédagogique et ressources humaines, je trouve ça très limité.
Il existe d'autres solutions, peut-être plus coûteuses mais certainement plus efficaces. Par exemple, pourquoi ne pas affecter dans chaque pôle disciplinaire un professeur à temps plein mais qui ne ferait par exemple que 12h et qui remplacerait au pied levé ses collègues absents. Sur la base du volontariat bien sûr. Et pour les temps de non remplacement, il aurait du temps pour de la coordo, des préparation de projets, .... En fait quelque chose de moins précaire et de plus efficace. Mais evidemment, ça coûte de l'argent.

*L'efficacité pédagogique sur une heure, ça me laisse un peu froid compte tenu du temps que nous perdons par ailleurs par manque de travail , d'écoute ou de discipline
*Ce que tu décris est une usine à gaz de plus
*D'expérience, ces postes à décharge dans les bahuts tombent à 90% dans les bras des profs peu fiables ou à problème que l'administration est bien contente de caser dans un coin où ils ne feront aps de bruit.
Ce qui est relaté a un immense avantage, ça a l'air de marcher , on peut toujours vouloir mieux mais souvent cela conduit à moins bien
Tu as peut-être raison, j'avoue ne pas avoir travailler la question très profondément.
C'est le principe du rafistolage qui me gène un peu. Et comme tout le temps, la mission du prof s'allonge au fur et à mesure des réforme mais son statut n'évolue pas, ce qui aboutit à la situation ubuesque  actuelle.
Je pense qu'en remettant à plat notre statut et nos missions, on doit pouvoir trouver des solutions pérennes et efficaces. Encore une fois, c'était une idée lancée comme ça qui n'a aucun fondement et aucune valeur d'exemple. Wink

zeo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par ycombe le Mar 14 Mar 2017 - 23:02

Pour améliorer les remplacements, il faut disposer de remplaçants. Deux catégories de personnels occupent ces postes:
- Les titulaires, payés même  quand ils ne remplacent pas et à qui on rembourse les frais de déplacements (sauf remplacement à l'année) et
- les contractuels, pas payés s'ils ne bossent pas et qui se payent leur déplacement eux-même.

L'inconvénient d'utiliser des contractuels comme remplaçants, c'est que dès que le remplacement est dans un bahut un peu loin, le contractuel va refuser. Vu le salaire, devoir financer deux à trois heures de trajet par jour pour bosser n'est pas vraiment intéressant. L'utilisation de contractuels est donc viable pour l'administration dans les zones denses avec beaucoup d'établissements. Pour les zones plus rurales, cela ne fonctionnera pas bien.

Moyennant quoi, dans l'académie de Montpellier, il n'est pas prévu que les titulaires soient affectés en ZR. En ZR, on ne trouvera bientôt plus que des contractuels, en particulier dans les disciplines en tension.

(Extrait de la circulaire de mutation intra).

J'ajoute qu'un contractuel fera plus facilement l'effort de prendre un poste à l'année un peu loin s'il a la garantie d'être payé toute l'année. Il serait donc logique de mettre des titulaires sur les ZR et de prévoir des contractuels sur des postes à l'année. Mais évidemment, ça voudrait dire payer des frais de déplacement sur les remplacements courts. L'intérêt des élèves ne pèse rien devant Bercy, ce dieu lointain devant qui tout se prosterne.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Verdurette le Mer 15 Mar 2017 - 5:55

Chez les PE, qui pour des raisons évidentes ne peuvent se remplacer entre eux, quand une absence se prolonge  et n'est pas remplacée (ce qui est fréquent à partir du mois de février, quand on a placé tous les ZIL sur des remplacements longs) on accueille dans sa classe 2, 3, 4 ... 6 élèves supplémentaires (ou plus ...) , qu'on essaie de faire travailler (mais quand on a des CP en CM2 ou inversement, ce n'est pas évident, toute la journée pendant une semaine ou dix jours) sans autre dédommagement que la fatigue ...

Lorsqu'un professeur est absent, les élèves sont privés de quelques heures dans la semaine (même si je comprends bien que cela manque dans le programme), avec un PE, c'est six heures par jour, tous les jours.... sur les élèves, l'effet n'est pas le même.

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La Cour des comptes recommande que le remplacement entre dans les obligations de service

Message par Sophie 37 le Dim 19 Mar 2017 - 15:45

@Verdurette a écrit:Chez les PE, qui pour des raisons évidentes ne peuvent se remplacer entre eux, quand une absence se prolonge  et n'est pas remplacée (ce qui est fréquent à partir du mois de février, quand on a placé tous les ZIL sur des remplacements longs) on accueille dans sa classe 2, 3, 4 ... 6 élèves supplémentaires (ou plus ...) , qu'on essaie de faire travailler (mais quand on a des CP en CM2 ou inversement, ce n'est pas évident, toute la journée pendant une semaine ou dix jours) sans autre dédommagement que la fatigue ...

Lorsqu'un professeur est absent, les élèves sont privés de quelques heures dans la semaine (même si je comprends bien que cela manque dans le programme), avec un PE, c'est six heures par jour, tous les jours.... sur les élèves, l'effet n'est pas le même.
Eh bien, je dois être une vilaine PE mais dans ma grande école où l'on a très souvent des absences non remplacées, je me refuse totalement à faire travailler les élèves des collègues absents. J'ai déjà bien trop à faire avec les miens et j'estime que ce n'est pas à moi de palier les déficiences de l'EN.
avatar
Sophie 37
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum