Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
may68
Neoprof expérimenté

Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par may68 le Ven 10 Mar 2017 - 10:05
"Dernier avatar de la marchandisation de l’école, la « Trousse à projet », lancée par Najat Vallaud-Belkacem à quelques mois de son départ de la rue de Grenelle. Présentée comme une « plateforme numérique au service de projets éducatifs et pédagogiques », la « Trousse à projet » doit permettre à des enseignants de financer leurs projets par des « donateurs, particuliers, associations ou entreprises ». Le dispositif est pour l’heure expérimenté dans cinq académies." :

https://paulvannier.wordpress.com/2017/02/28/et-le-ps-inventa-le-partenariat-public-prive-pedagogique/

Avec "la banque à qui parler" , c'est pas super ça ? !!!

http://www.education.gouv.fr/cid113031/la-trousse-a-projets.html
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Zagara le Ven 10 Mar 2017 - 10:12
Bientôt chez vous : le lycée bourgeois dont les sorties, événements, etc, seront financés par Vincy ou Apple, et le lycée pauvre financé uniquement par l'Etat, sans aucun projet.
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par neomath le Ven 10 Mar 2017 - 12:09
La droite en a rêvé. Le PS l'a fait.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
may68
Neoprof expérimenté

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par may68 le Ven 10 Mar 2017 - 16:49
Quelques réactions sur twitter :

https://twitter.com/cafepedagogique/status/836192796709105664
avatar
Balthamos
Grand sage

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Balthamos le Ven 10 Mar 2017 - 17:10
Donc on va devoir faire de la pub et de la communication pour que les partenaires (privés) financent notre projet et pas celui des autres écoles ?
Je vais créer un flyer et faire les marchés pour a visite au musée.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Fesseur Pro le Ven 10 Mar 2017 - 18:17
@neomath a écrit:La droite en a rêvé. Le PS l'a fait.
Vivement la Gauche !

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Sphinx le Ven 10 Mar 2017 - 19:00
On va finir comme ces profs d'université britanniques qui sont sommés de faire fournir la totalité de leur salaire plus quelques centaines de milliers de livres par an pour leur fac en faisant subventionner leurs projets de recherche par le privé.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Zagara
Vénérable

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Zagara le Sam 11 Mar 2017 - 9:52
Ou avec des "chaire coca-cola" ou "chaire lego". Version secondaire ce serait "la classe Coca-Cola, ouverte grâce à l'aide de la sainte entreprise".
avatar
William Foster
Neoprof expérimenté

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par William Foster le Sam 11 Mar 2017 - 10:01
Daria, episode 501.


_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
Seifer
Fidèle du forum

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Seifer le Sam 11 Mar 2017 - 11:07
Rire.

On parle de l'abaissement du niveau actuellement, mais regardons ce qu'on fait en haut pour produire ça. Le problème n'est jamais en bas de la chaîne.

_________________
Pour les rêves qu'on a faits, et pour ceux qu'on fera.
Pour le poing qu'on a levé, pour celui qu'on lèvera.
Pour un idéal, pour une utopie.
Allons marchons ensemble enfants de la Patrie.
Chamil
Niveau 9

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Chamil le Sam 11 Mar 2017 - 15:23
Je trouve les réactions un peu sévères. L'enseignement supérieur permet des financements conjoints depuis des années, voire des financements totalement privés. Après avoir suscité des cris d'orfraie sur la "privatisation des savoirs" et du "néolibéralisme blabla", les conventions CIFRE pour les doctorants par exemple apparaissent comme plutôt positives au bout de trois décennies. De même, l'ouverture de chaires a permis aussi de couvrir des thèmes qui auraient du mal à émerger ou régressé au sein du paysage universitaire (typiquement les études moyen-orientales, soutenues par l'industrie pétrolière à l'époque où le sarkozysme triomphant virait les ambassadeurs arabophones).

La vraie question est, comme pour l'accord Microsoft/MEN, l'existence ou pas de règles sérieuses pour éviter les conflits d'intérêt et les stratégies de pénétration sournoise de l'institution par des intérêts marchands. Vu la puissance financière de certains acteurs qui guettent le marché potentiel de l'EN combinée à la nullité de certains cadres de ce ministère, tout juste bons à s'enthousiasmer pour une nouveauté parce que c'est nouveau, ce n'est en effet pas gagné.
avatar
Fesseur Pro
Vénérable

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Fesseur Pro le Sam 11 Mar 2017 - 17:19
@Zagara a écrit:ce serait "la classe Coca-Cola".
Réservée à l'élite alors, que des cas nets.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Finrod
Expert spécialisé

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Finrod le Sam 11 Mar 2017 - 17:44
@Chamil a écrit:Je trouve les réactions un peu sévères. L'enseignement supérieur permet des financements conjoints depuis des années, voire des financements totalement privés. Après avoir suscité des cris d'orfraie sur la "privatisation des savoirs" et du "néolibéralisme blabla", les conventions CIFRE pour les doctorants par exemple apparaissent comme plutôt positives au bout de trois décennies. De même, l'ouverture de chaires a permis aussi de couvrir des thèmes qui auraient du mal à émerger ou régressé au sein du paysage universitaire (typiquement les études moyen-orientales, soutenues par l'industrie pétrolière à l'époque où le sarkozysme triomphant virait les ambassadeurs arabophones).

La vraie question est, comme pour l'accord Microsoft/MEN, l'existence ou pas de règles sérieuses pour éviter les conflits d'intérêt et les stratégies de pénétration sournoise de l'institution par des intérêts marchands. Vu la puissance financière de certains acteurs qui guettent le marché potentiel de l'EN combinée à la nullité de certains cadres de ce ministère, tout juste bons à s'enthousiasmer pour une nouveauté parce que c'est nouveau, ce n'est en effet pas gagné.

Les bourses financent des étudiants qui ont vocation à entrer sur le marché du travail.  ça a du sens.

Financer des enseignants pour leurs projets est plus problématique sur le plan déontologique et il existe effectivement un risque de dérive, comme pointé dans le second message du fil.
Le Privé applique le principe de réalité, ils investiront là où ils ont un intérêt.

Cela existe déjà au niveau des assos détudiants des grandes écoles qui ont de gros budgets presque entièrement financés par les entreprises qui veulent les recruter...
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Zagara le Sam 11 Mar 2017 - 18:24
Ça existe déjà aussi, de manière plus détournée, aux USA. Des circuits de "charité", alimentés par dons privés, financent les établissements du secondaire, ce qui crée des effets boules de neige qui augmentent les inégalités dans le service public.

Les écoles qui ont la chance d'avoir des anciens élèves ou parents d'élèves riches, qui ont réussi, donc, ne nous cachons pas derrière un petit doigt, les écoles implantées dans les quartiers CSP+, ont beaucoup de dons. Lesquels leurs permettent, dans le cadre d'une politique de recrutement "autonome", d'engager des professeurs de bonne qualité, d'acheter du matériel de pointe et d'organiser des événements réguliers.

On passe parfois ne serait-ce qu'une rue et on peut trouver, dans la même ville, des écoles qui n'ont pas la chance d'avoir ce réseau de généreux donateurs. On observe alors des écoles paupérisées, qui n'arrivent pas à assurer la continuité des enseignements (postes vacants), qui travaillent sur du matériel obsolète, etc.

Bref, il y a un lien fort entre la prépondérance qu'on accorde aux financements privés ainsi que l'autonomie des établissements, et l'augmentation des inégalités territoriales.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par trompettemarine le Sam 11 Mar 2017 - 21:11
Allez, encore deux mois à tenir, après ouste... à Villeurbanne (Les pauvres !)
avatar
Dikkenek
Niveau 4

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par Dikkenek le Sam 11 Mar 2017 - 23:07
il y a ça aussi...
http://prix.fondation-egalitedeschances.fr/le-concours-2/

J'aurai bien voté pour faire plaisir à un collègue, mais on me demande d'autoriser les entreprises de faire des opérations de promotion avec mes coordonnées... tant pi!
may68
Neoprof expérimenté

Re: Et le PS inventa les partenariats public-privé pédagogiques

par may68 le Dim 12 Mar 2017 - 9:46
@Dikkenek a écrit:il y a ça aussi...
http://prix.fondation-egalitedeschances.fr/le-concours-2/

J'aurai bien voté pour faire plaisir à un collègue, mais on me demande d'autoriser les entreprises de faire des opérations de promotion avec mes coordonnées... tant pi!

Le pétrolier , le fabriquant de soda , la banque etc etc ... ils sont tous là !
A quand le marchand d'armes ?
affraid
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum