les perles de l'ESPE

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Shere Khan le Mer 15 Mar 2017 - 22:16

@Une passante a écrit:Pourtant, tout le monde semble s'accorder sur le fait que les formations offrent un intérêt certain en réunissant des stagiaires qui peuvent ainsi discuter, échanger !
Bien sûr, certaines "formations" sont ridicules, mais tout n'est pas à jeter, et heureusement certains formateurs sont une aide précieuse. Et les fameuses journées "échanges de pratiques" peuvent être très utiles, ne serait-ce qu'en permettant aux stagiaires de s'interroger sur leurs cours, de voir comment les autres font.
Bref, je suis très critique vis-à-vis de la formation des stagiaires, mais la supprimer totalement ne serait pas une bonne idée. Après tout, c'est comme nos élèves, même s'ils n'aiment pas le prof / la discipline, en y mettant un peu de bonne volonté, on peut toujours apprendre quelque chose !
Ben oui, mais que dire d'une "formation" dont le seul point positif est non pas la rencontre avec leurs formateurs, mais avec d'autres stagiaires, qui pourraient tout aussi bien aller papoter dans un café, bien tranquilles ?

Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Une passante le Mer 15 Mar 2017 - 22:52

En toute honnêteté, qui serait aller rencontrer les autres stagiaires (que nous n'avions pas les moyens de connaître si ce n'est par le feu IUFM) pendant toute une journée dans un café sans y être obligé ?
Nous étions contraints d'être là, mais finalement contents d'être ensemble.
Après, personne n'a dit que la formation proposée était pleinement satisfaisante, mais je ne pense pas que la supprimer totalement soit une bonne chose, parce qu'il y a quand même des aspects intéressants (même si ce ne sont pas ceux auxquels on est en droit de s'attendre).
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Danska le Mer 15 Mar 2017 - 22:56

Mais à quoi bon payer des formateurs, dans ce cas ? Autant imposer des journées de rencontres entre stagiaires et les laisser papoter entre eux, ça fera toujours ça d'économiser pour payer des profs là où on a besoin d'eux (les TZR, notamment) !
avatar
Danska
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par monseigneur le Mer 15 Mar 2017 - 22:59

@Une passante a écrit:En toute honnêteté, qui serait aller rencontrer les autres stagiaires (que nous n'avions pas les moyens de connaître si ce n'est par le feu IUFM)  pendant toute une journée dans un café sans y être obligé ?
Nous étions contraints d'être là, mais finalement contents d'être ensemble.
Après, personne n'a dit que la formation proposée était pleinement satisfaisante, mais je ne pense pas que la supprimer totalement soit une bonne chose, parce qu'il y a quand même des aspects intéressants (même si ce ne sont pas ceux auxquels on est en droit de s'attendre).

Je dirais plutôt que l'on est en droit d'attendre, voire d'exiger. Comme toi, je ne pense pas qu'il faille supprimer la formation, mais à mon avis il faudrait sérieusement la revoir (et revoir aussi ceux qui en sont chargés...).
avatar
monseigneur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Une passante le Mer 15 Mar 2017 - 23:07

Et je suis pleinement d'accord, la seule formatrice dont je me souvienne parce qu'elle ne disait pas d'absurdités, enseignait dans le secondaire.
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Balthazaard le Mer 15 Mar 2017 - 23:14

@Une passante a écrit:Pourtant, tout le monde semble s'accorder sur le fait que les formations offrent un intérêt certain en réunissant des stagiaires qui peuvent ainsi discuter, échanger !
Bien sûr, certaines "formations" sont ridicules, mais tout n'est pas à jeter, et heureusement certains formateurs sont une aide précieuse. Et les fameuses journées "échanges de pratiques" peuvent être très utiles, ne serait-ce qu'en permettant aux stagiaires de s'interroger sur leurs cours, de voir comment les autres font.
Bref, je suis très critique vis-à-vis de la formation des stagiaires, mais la supprimer totalement ne serait pas une bonne idée. Après tout, c'est comme nos élèves, même s'ils n'aiment pas le prof / la discipline, en y mettant un peu de bonne volonté, on peut toujours apprendre quelque chose !

En gros ptêt bien que oui mais ptêt bien que non!  et c'est comme ça que les c....durent depuis 30 ans et continueront à durer pendant 30 ans...Je ne partage pas du tout mais pas du tout cet avis. Ces positions médianes qui ont l'apparence de la sagesse (l'apparence seulement, car la sagesse pour moi c'est agir et prendre des décisions, quitte à les assumer) ne mènent à rien du tout. Pour moi l'iufm, l'espe et les futurs avatars de tout cela , un bon coup de chasse et c'est tout!
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Balthazaard le Mer 15 Mar 2017 - 23:17

@monseigneur a écrit:
@Une passante a écrit:En toute honnêteté, qui serait aller rencontrer les autres stagiaires (que nous n'avions pas les moyens de connaître si ce n'est par le feu IUFM)  pendant toute une journée dans un café sans y être obligé ?
Nous étions contraints d'être là, mais finalement contents d'être ensemble.
Après, personne n'a dit que la formation proposée était pleinement satisfaisante, mais je ne pense pas que la supprimer totalement soit une bonne chose, parce qu'il y a quand même des aspects intéressants (même si ce ne sont pas ceux auxquels on est en droit de s'attendre).

Je dirais plutôt que l'on est en droit d'attendre, voire d'exiger. Comme toi, je ne pense pas qu'il faille supprimer la formation, mais à mon avis il faudrait sérieusement la revoir (et revoir aussi ceux qui en sont chargés...).
Peux tu expliciter? car là , dire cela ou rien c'est à peu près pareil.


@Danska a écrit:Mais à quoi bon payer des formateurs, dans ce cas ? Autant imposer des journées de rencontres entre stagiaires et les laisser papoter entre eux, ça fera toujours ça d'économiser pour payer des profs là où on a besoin d'eux (les TZR, notamment) !
Parfaitement d'accord!

Fusion de deux messages successifs postés à une minute d'intervalle. Merci de bien vouloir utiliser la citation multiple.
La modération
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Une passante le Mer 15 Mar 2017 - 23:33

@Balthazaard a écrit:
@Une passante a écrit:Pourtant, tout le monde semble s'accorder sur le fait que les formations offrent un intérêt certain en réunissant des stagiaires qui peuvent ainsi discuter, échanger !
Bien sûr, certaines "formations" sont ridicules, mais tout n'est pas à jeter, et heureusement certains formateurs sont une aide précieuse. Et les fameuses journées "échanges de pratiques" peuvent être très utiles, ne serait-ce qu'en permettant aux stagiaires de s'interroger sur leurs cours, de voir comment les autres font.
Bref, je suis très critique vis-à-vis de la formation des stagiaires, mais la supprimer totalement ne serait pas une bonne idée. Après tout, c'est comme nos élèves, même s'ils n'aiment pas le prof / la discipline, en y mettant un peu de bonne volonté, on peut toujours apprendre quelque chose !

En gros ptêt bien que oui mais ptêt bien que non!  et c'est comme ça que les c....durent depuis 30 ans et continueront à durer pendant 30 ans...Je ne partage pas du tout mais pas du tout cet avis. Ces positions médianes qui ont l'apparence de la sagesse (l'apparence seulement, car la sagesse pour moi c'est agir et prendre des décisions, quitte à les assumer) ne mènent à rien du tout. Pour moi l'iufm, l'espe et les futurs avatars de tout cela , un bon coup de chasse et c'est tout!

Ce n'est pas une position médiane, je suis clairement contre la suppression de toute formation et pour l'amélioration de celle-ci ! On ne peut pas se satisfaire d'une formation qui n'apprend pas correctement comment s'y prendre, une formation dispensée par des personnes n'ayant pas vu d'élèves depuis des années, voire des décennies. Ce qui ne veut pas dire que les stagiaires devraient être formés "à la dure" directement jetés dans le bain sans préparation ! On voit bien l'augmentation du nombre de démissions de stagiaires qui n'en peuvent plus du travail superflu que l'ESPE leur demande alors qu'ils doivent déjà se dépatouiller avec la/les classe(s) dont ils ont la charge, mais, et je le redis clairement, une formation intelligente doit être exigée et dispensée.
Mais je suis curieuse de savoir ce que tu veux dire par "il faut agir et prendre des décisions", quelles décisions veux-tu que nous, enseignants en exercice, prenions ? quel pouvoir avons-nous ? Je serais ravie que tu nous indiques comment nous pourrions changer les choses !
avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Balthazaard le Mer 15 Mar 2017 - 23:42

Moi ou toi n'avons aucun pouvoir, avant de nous écouter, il faut peut-être nous entendre. Et ce que j'entends est pour moi inaudible! Que signifie "formation intelligente"? , celle qui est dispensée ne l'est pas? Les gens qui la font ont les diplômes et ne nous en déplaise la légitimité (au sens primitif su mot). Tu penses que remplacer m X par m Y changera quelque chose, je pense que ce système qui épuise les stagiaires, les détourne du principal qui est leur quotidien est tout simplement mauvais, quelles que soient les couches de peinture que l'on placera dessus.
Alors déjà le dire! et certains ici insistent sur la vacuité intersidérale du truc, d'autres interviennent pour dire qu'après tout ce n'est pas si mal et que hormis le contenu tout n'est pas à jeter....inaudible et dès lors en effet inchangeable.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Une passante le Mer 15 Mar 2017 - 23:56

"Formation intelligente", c'est une formation qui préparer aux premiers cours, n'attend pas le mois de janvier pour expliquer comment on monte une progression, qui explique d'emblée comment éviter les bavardages etc.. Une formation qui accompagne véritablement le stagiaire tout au long de l'année, une formation dispensée par des personnes en exercice qui savent de quoi elles parlent, une formation dans laquelle on trouve l'interlocuteur qui saura apporter son aide efficacement et non avec des discours théoriques inutiles. Une formation qui assiste véritablement le stagiaire et non le surcharge de travaux superflus qui ne font qu'alourdir sa charge de travail.
Voilà une formation "intelligente", formation n'est pas formateur, desquels je ne remets pas en cause l'intelligence.
Il faut garder le meilleur de ce qui existe déjà, et remplacer ce qui est inutile par de l'utile.


avatar
Une passante
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Balthazaard le Mer 15 Mar 2017 - 23:58

Je ne réponds pas, j'en suis lassé mais les espe ont encore de beaux jours...
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Ventre-Saint-Gris le Jeu 16 Mar 2017 - 0:58

@Henri Stanley a écrit:"Je ne pense pas que ça suffise, mais faire en sorte que les personnels des ÉSPÉ, au moins une partie, aient une obligation d'enseignement dans le primaire ou dans le secondaire, ça me paraît une assez bonne idée, une de celles qu'il ne faudrait pas accepter de voir écarter."

...de préférence en dehors de certaines structures d'enseignement protégées (écoles d'application, zones tranquilles....). Qu'ils soient confrontés à du "lourd", bien chargé. Ce genre de vécu imparable calme les initiatives ou tentatives pédagogico-délirantes. Ce n'est pas ça qui manque dans le paysage (n'est-ce pas, charmante NVB ?).
J'ai vu beaucoup de formateurs en lettres, dans mon académie, qui continuaient à enseigner et qui, de temps en temps, n'étaient pas inintéressants. La plupart bossaient dans des établissements difficiles. S'ils nous semblaient donc légitimes, ils savaient cependant se rendre absolument insupportables tant ils étaient des idéologues, des missionnaires qui avaient combattu contre le traditionalisme scolaire, avaient œuvré à décomplexer des enfants brimés par les méchants profs à l'ancienne, avaient travaillé à libérer les talents.
Il n'était pas des pédagogistes carriéristes, mais religieux. Je me suis souvent dit que si j'avais enseigné trente ou quarante ans plus tôt, j'aurais été de leur côté : j'aurais aimé défendre des pratiques plus libertaires dans une école du moule, qui imposait un carcan sans se préoccuper beaucoup des déterminismes individuels. Seulement, ces gens avaient figé leurs conceptions et étaient restés des militants post-soixante-huitards. Ils ne voyaient pas que la société avait changé, et qu'il pouvait être délétère de continuer à défendre un modèle libertaire dans une société de la déliquescence éducative.
avatar
Ventre-Saint-Gris
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par monseigneur le Jeu 16 Mar 2017 - 1:05

@Balthazaard a écrit:
@monseigneur a écrit:

Je dirais plutôt que l'on est en droit d'attendre, voire d'exiger. Comme toi, je ne pense pas qu'il faille supprimer la formation, mais à mon avis il faudrait sérieusement la revoir (et revoir aussi ceux qui en sont chargés...).

Peux tu expliciter? car là , dire cela ou rien c'est à peu près pareil.

Je pense qu'une formation des nouveaux profs est nécessaire et qu'il serait parfaitement irresponsable de les "lancer" devant les classes à 18h sans aucune formation, ce qui a été déjà fait avec Sarkozy. Et ce qui se fait d'ailleurs aujourd'hui avec les contractuels sous Hollande.
Je pense que le contenu de la formation actuelle n'est pas adapté aux besoins des stagiaires.
Je déplore que le rôle de formateur soit parfois (trop souvent) confié à des profs qui ne veulent (ou ne peuvent) plus voir des élèves.

Après, si tu me demandes de définir le contenu de ce que devrait être la formation, je dirais qu'à mon petit niveau je ne prétends pas le faire. Quelques idées comme ça : du concret, des trames de cours, des méthodes de préparation, des choses basiques mais utiles pour pouvoir garder la tête hors de l'eau les premiers temps. Puis ensuite peut-être plus une réflexion plus large sur le métier. C'est ce dont j'aurais eu besoin en tout cas. Tout ceci est très vague je sais bien.
avatar
monseigneur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Balthazaard le Jeu 16 Mar 2017 - 1:32

Ce qui est extraordinaire c'est que tous, ou presque vous vous focalisez sur le contenu.  Comme si il y avait des recettes, (genre apprendre à éviter aux élèves de bavarder, j'ai plus de 30 an dans le métier, pas du genre qu'on chahute, mais ça, comme la quasi totalités de mes collègues c'est la recherche du saint graal...personne, absolument personne ne sait, pas plus à l'espe qu'ailleurs...tu as des classes où les mouches volent et d'autres....!!!). je pense qu'il est impossible qu'il y ait du contenu faute de nature du dit contenu. Je ne crois qu' à l'apprentissage sur le tas, pas un gramme de théorie mais du vécu. Ce qui ne veut pas dire le truc de sarko, qui était un vrai scandale mais je crois en priorité au  tutorat, à l'apprentissage avec un vrai maitre de stage et un horaire de classe réduit (genre 6 heures). Le tuteur étant vraiment payé et éventuellement déchargé avec un vrai quota d'heures à passer avec son stagiaire. Il n'y a pas 2 classes pareilles mais un type avec du métier voit du premier coup d’œil ce qui va ou ne va pas et comment il faudra se positionner, et ce serait beaucoup plus utiles que des pseudo-théories sur les techniques de classe.
Qu'on ne me dise pas que cela couterait cher, en liquidant ces machins inutiles que sont les espe, en dépense de fonctionnement et en postes récupérés en renvoyant tout ce beau monde devant élèves, on serait largement bénéficiaire.
avatar
Balthazaard
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par monseigneur le Jeu 16 Mar 2017 - 2:14

J'aime bien l'idée du tuteur à plein temps !
Mais il y a aussi des obstacles : il faudrait que le tuteur soit déchargé de la moitié de ses cours pour avoir vraiment du temps, et aujourd'hui il est parfois difficile de trouver des volontaires pour être tuteur, donc le risque c'est que le tuteur ne soit pas de "qualité" ou ne fasse pas vraiment son travail.
A mon avis il faudrait aussi quand même que les stagiaires puissent passer un peu de temps en formation hors de leur établissement, ne serait-ce que pour avoir des contacts avec les autres.
avatar
monseigneur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par mistinguette le Jeu 16 Mar 2017 - 5:50

C'est pas si dur: sur un temps plein de 18h, 6 pour le stagiaire et 12h pour le tuteur. Le tuteur à donc 6h dans son service pour voir le stagiaire et échanger.
Plus de pb de poste de stagiaire!

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
mistinguette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par orph le Jeu 16 Mar 2017 - 22:54

"Ce qui compte au début de l'année, c'est d'être sévère, de faire preuve d'autorité. Il faut poser un cadre et des règles pour fixer l'ambiance de classe".
Judicieux conseil me direz-vous. Enfin une formatrice ESPE qui dit un truc intelligent, applaudissons des deux mains. Néanmoins, le fait qu'elle n'arrive que 6 mois et demi après ledit début de l'année, et après une lobotomisation formation à base de "bienveillance gnagnagna pas de stigmatisation gnagnagna l'autorité c'est pas bien" fait que cette parole intelligente ne parvient même pas à illuminer mon cœur de stagiaire aigri...

_________________
"Soyez donc résolu à ne servir plus, et vous voilà libre" Etienne de la Boétie

"les journalistes écrivent des articles par lesquels ils présentent une réalité romancée. Et tout le monde les croit. Et les écrivains écrivent des romans où ils présentent la vérité. Et personne ne les croit." Bernard Werber
avatar
orph
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par alanne le Jeu 16 Mar 2017 - 23:18

Alors en cette période de formation , "Les élèves sont plus intelligents que vous" "Le référentiel ne sert à rien" et des pires mais cela me grillerait si je les mettais. Bon sinon , module droits et obligations des enseignants et des élèves (pas fait pas le temps) animé par des professeurs de Philosophie (certes probablement compétent dans leur filière) mais le lien entre droits et obligations et philosophie m'échappe y compris dans leur brillant parcours.

_________________
Wait and see
avatar
alanne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Kimberlite le Ven 17 Mar 2017 - 0:42

@Lucrezia a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:Un souvenir d'Espe : "si un élève bavarde, vous mettez deux doigts sur sa table en le regardant et il va se taire." Je l'aurais bien envoyé dans une vraie classe ce formateur, avec ses astuces débiles.

Ah? Moi, j'ai eu droit à la version "trousse magique".
professeur "Si un élève bavarde, vous prenez la trousse magique sur votre bureau [quoi, notre trousse de prof??] et vous la posez calmement sur le bureau de l'élève en le regardant dans les yeux. Et là, il n'a plus le droit de parler, alors il se tait."
J'imagine que dans une certaine mesure ça marche: l'élève doit sûrement rester muet de stupeur pendant au moins deux secondes!... avant de pousser des hurlements de rire et d'envoyer la troutrousse mazik au visage de son enseignant...
Merci, je me suis étouffée de rire toute seule en face de mon écran, en imaginant la tête d'un de mes collégiens si je fais ça... ça me fait penser à ma principale préférée qui m'a convoquée pour me dire que des parents (un, apparemment) s'était plaint que je lançais des bouchons de feutres (et que soit-disant j'aurais interdit à un élève blessé à l’œil d'aller à l'infirmerie... mouarf), m'avait donné ce super conseil: pour les faire taire, faites le silences, ils se tairont aussi (on voit bien qu'elle n'a jamais enseigné, celle-là... la plupart de mes classes peuvent s'occuper une heure durant sans se préoccuper du prof. Le pire est qu'elle a une formation de psy!).

K

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Kimberlite le Ven 17 Mar 2017 - 1:08

C'est dommage, je me souviens de beaucoup de graphiques délirants servis par certains formateurs, mais je ne pense pas avoir conservé ces œuvres d'art (souvent les formateurs transmettent leur diaporama après le "cours").
Ce serait joli, une petite "galerie des horreurs" dans ce fil...
(Stagiaires, pensez à faire des photos ;-) ).
K

_________________
Spoiler:
avatar
Kimberlite
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Joshouah le Ven 17 Mar 2017 - 5:45

@alanne a écrit:Alors en cette période de formation , "Les élèves sont plus intelligents que vous"

Ce genre de manque de considération et de mépris me choque profondément!
Dans le même genre, alors que je disais, pour justifier un projet interdisciplinaire autour de la presse, que cette idée nous était venue car nous avions remarqué que les élèves s'informaient beaucoup sur les résaux sociaux. La formatrice m'interromp pour me dire "comme vous!", je lui ai répondu un "non" sec avant de reprendre l'exposé...
Mais la bienveillance ne s'applique pas aux stagiaires... (en tout cas les formateurs de cette magique ue 4: culture commune" s'en contre fichent) chat:
avatar
Joshouah
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Ajupouet le Ven 17 Mar 2017 - 7:16

@Balthazaard a écrit: Je ne crois qu' à l'apprentissage sur le tas, pas un gramme de théorie mais du vécu.

Pour la gestion de classe, peut-être.
Pour l'enseignement de la lecture, de l'écriture et de la tenue de crayon... titanic

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Ponocrates le Ven 17 Mar 2017 - 8:24

@monseigneur a écrit:J'aime bien l'idée du tuteur à plein temps !
Mais il y a aussi des obstacles : il faudrait que le tuteur soit déchargé de la moitié de ses cours pour avoir vraiment du temps, et aujourd'hui il est parfois difficile de trouver des volontaires pour être tuteur, donc le risque c'est que le tuteur ne soit pas de "qualité" ou ne fasse pas vraiment son travail.
A mon avis il faudrait aussi quand même que les stagiaires puissent passer un peu de temps en formation hors de leur établissement, ne serait-ce que pour avoir des contacts avec les autres.
Il suffirait de prendre pour tuteur quelqu'un qui part en retraite l'année suivante. Comme dit par quelqu'un d'autre, on décharge le tuteur 6 heures pour que le stagiaire puisse prendre une ou plusieurs classes - stagiaires et tuteurs s'arrangent et se répartissent les choses, sur l'année. Cela ferait d'une pierre deux coups: l'expérience accumulée de l'"ancien" ne part pas aux oubliettes, le collègue qui part se prépare doucement, y compris psychologiquement, le collègue qui arrive entre doucement dans le métier.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Ponocrates
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par alanne le Ven 17 Mar 2017 - 9:50

Alors attention car quand je vois mes collègues depuis quelques années qui partent à la retraite , ils utilisent tous les m^mes cours depuis plus de 10 ans , ne sont pas au point sur les réformes ce qui peut plomber le stagiaire.

_________________
Wait and see
avatar
alanne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Daphné le Ven 17 Mar 2017 - 10:36

@alanne a écrit:Alors en cette période de formation , "Les élèves sont plus intelligents que vous" "Le référentiel ne sert à rien" et des pires mais cela me grillerait si je les mettais.

On a le droit de   abi   Laughing   :aaq:       :mdr3:  
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: les perles de l'ESPE

Message par Daphné le Ven 17 Mar 2017 - 10:38

KinetteKinette a écrit:
@Lucrezia a écrit:
@Fires of Pompeii a écrit:Un souvenir d'Espe : "si un élève bavarde, vous mettez deux doigts sur sa table en le regardant et il va se taire." Je l'aurais bien envoyé dans une vraie classe ce formateur, avec ses astuces débiles.

Ah? Moi, j'ai eu droit à la version "trousse magique".
professeur "Si un élève bavarde, vous prenez la trousse magique sur votre bureau [quoi, notre trousse de prof??] et vous la posez calmement sur le bureau de l'élève en le regardant dans les yeux. Et là, il n'a plus le droit de parler, alors il se tait."
J'imagine que dans une certaine mesure ça marche: l'élève doit sûrement rester muet de stupeur pendant au moins deux secondes!... avant de pousser des hurlements de rire et d'envoyer la troutrousse mazik au visage de son enseignant...
Merci, je me suis étouffée de rire toute seule en face de mon écran, en imaginant la tête d'un de mes collégiens si je fais ça... ça me fait penser à ma principale préférée qui m'a convoquée pour me dire que des parents (un, apparemment) s'était plaint que je lançais des bouchons de feutres (et que soit-disant j'aurais interdit à un élève blessé à l’œil d'aller à l'infirmerie... mouarf), m'avait donné ce super conseil: pour les faire taire, faites le silences, ils se tairont aussi (on voit bien qu'elle n'a jamais enseigné, celle-là... la plupart de mes classes peuvent s'occuper une heure durant sans se préoccuper du prof. Le pire est qu'elle a une formation de psy!).


Ça ne serait pas ça le problème ?
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum