Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Roumégueur Ier le Ven 10 Mar 2017 - 12:16

Pour m'être souvent fait la réflexion qu'il y avait de plus en plus d'élèves atteints de troubles autistiques ou s'approchant de ce spectre, pour croiser de plus en plus de parents déstabilisés par les réactions de leurs enfants, cette vidéo m'interpelle. Certains ont-ils d'autres éléments tangibles sur le rapport écran-trouble autistique ou n'est-ce qu'un fantasme, une erreur d'appréciation? Lire aussi les commentaires en-dessous.
http://www.gynger.fr/ecrans-et-autisme-un-medecin-de-pmi-lance-lalerte/


Dernière édition par Thalia de G le Ven 10 Mar 2017 - 13:59, édité 1 fois (Raison : Titre précisé)
avatar
Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par archeboc le Ven 10 Mar 2017 - 14:01


Si on suit les liens, on voit que les tauliers de gynger.fr ont bien fait leur boulot :
http://www.gynger.fr/ecrans-et-autisme-des-chercheurs-reagissent/

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Ven 10 Mar 2017 - 16:30

Ça doit être à peu près la centième théorie foireuse à propos des origines de l'autisme. Rolling Eyes
Ce serait bien de s'appuyer sur des études scientifiques sérieuses avant de balancer ce genre d'affirmation à la presse. En tout cas, ce serait reposant pour les gens qui sont concernés.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par MelanieSLB le Ven 10 Mar 2017 - 16:50

En fait, le titre est trompeur: elle dénonce plus l'influence des écrans sur les tout-petits qui se conduisent comme des enfants ayant un vrai trouble du spectre autistique (et il suffit de lire les posts des PE de maternelle pour constater qu'ils sont de plus en plus nombreux) alors que la suppression des écrans leur permet de retrouver un développement normal. Elle indique bien que lorsqu'elle voit des petits qui lui sont envoyés pour trouble du spectre autistique par l'école, elle demande d'abord que les écrans soient bannis pendant un mois de la vie du petit, et que si cela ne change rien au développement de l'enfant, il y a probablement autisme et elle les envoie faire un bilan à l'hôpital; par contre, il y a une partie non négligeable des enfants qu'elle voit dont les troubles disparaissent quand les écrans disparaissent de leur vie. Je crois que justement l'argument principal est que l'exposition trop importante aux écrans miment les symptômes du spectre autistique et qu'il est de ce fait bien plus difficile de traiter les enfants qui sont vraiment autistes.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Roumégueur Ier le Ven 10 Mar 2017 - 17:07

@archeboc a écrit:
Si on suit les liens, on voit que les tauliers de gynger.fr ont bien fait leur boulot :
http://www.gynger.fr/ecrans-et-autisme-des-chercheurs-reagissent/

Merci, n'ayant pu faire la moindre vérification sur gynger ni sur le médecin en question au moment où j'ai visionné la vidéo, ce nouvel éclairage est salutaire.
avatar
Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Volubilys le Ven 10 Mar 2017 - 19:04

@MelanieSLB a écrit:En fait, le titre est trompeur: elle dénonce plus l'influence des écrans sur les tout-petits qui se conduisent comme des enfants ayant un vrai trouble du spectre autistique (et il suffit de lire les posts des PE de maternelle pour constater qu'ils sont de plus en plus nombreux) alors que la suppression des écrans leur permet de retrouver un développement normal. Elle indique bien que lorsqu'elle voit des petits qui lui sont envoyés pour trouble du spectre autistique par l'école, elle demande d'abord que les écrans soient bannis pendant un mois de la vie du petit, et que si cela ne change rien au développement de l'enfant, il y a probablement autisme et elle les envoie faire un bilan à l'hôpital; par contre, il y a une partie non négligeable des enfants qu'elle voit dont les troubles disparaissent quand les écrans disparaissent de leur vie. Je crois que justement l'argument principal est que l'exposition trop importante aux écrans miment les symptômes du spectre autistique et qu'il est de ce fait bien plus difficile de traiter les enfants qui sont vraiment autistes.
Je comprends de la même façon : les écrans provoquent de "faux-autiste".
En tant que PE de maternelle, je constate tous les jours les effets délétères des écrans sur le développement cognitif et communicationnel.


Dernière édition par Volubilys le Ven 10 Mar 2017 - 21:37, édité 1 fois

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Ven 10 Mar 2017 - 19:47

Je pense que personne ne niera les effets délétères des écrans sur les enfants.
Mais là, le problème, c'est que ce médecin n'a aucune preuve de ce qu'elle dit, et en attendant, elle culpabilise des tas de gens qui font ce qu'ils peuvent avec leur gosse autiste à la maison.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Volubilys le Ven 10 Mar 2017 - 20:24

Sauf que ce n'est pas du tout ça le sujet de la vidéo, ce n'est pas l'autisme vrais, ni ses causes, ni sa prise en charge. Elle soulève dans cette vidéo l'existence d'une énorme épidémie de faux-autistes liée à l'hyper exposition aux écrans des très jeunes enfants, elle parle d'enfants parfaitement normaux que les écrans détruisent et que cette destruction imite les symptômes de l'autisme.
On doit les laisser être détruit sans rien faire? sans alerter le public? juste pour ne pas chagriner les vrais autistes et leur famille?

Dans ma classe je vois ces enfants, les bébé-écrans, avec des troubles relevant du spectre TSA, j'en ai 4 sur 24 élèves à degré plus ou moins sévères : alors soit il y a un gros souci sanitaire dans ma commune pour avoir autant d'autistes parmi les enfants, soit ce que cette dame dit est assez vrai.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Rabelais le Ven 10 Mar 2017 - 20:43

@Volubilys a écrit:Sauf que ce n'est pas du tout ça le sujet de la vidéo, ce n'est pas l'autisme vrais, ni ses causes, ni sa prise en charge. Elle soulève dans cette vidéo l'existence d'une énorme épidémie de faux-autistes liée à l'hyper exposition aux écrans des très jeunes enfants, elle parle d'enfants parfaitement normaux que les écrans détruisent et que cette destruction imite les symptômes de l'autisme.
On doit les laisser être détruit sans rien faire? sans alerter le public? juste pour ne pas chagriner les vrais autistes et leur famille?

Dans ma classe je vois ces enfants, les bébé-écrans, avec des troubles relevant du spectre TSA, j'en ai 4 sur 24 élèves à degré plus ou moins sévères : alors soit il y a un gros souci sanitaire dans ma commune pour avoir autant d'autistes parmi les enfants, soit ce que cette dame dit est assez vrai.
+1000

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Ven 10 Mar 2017 - 20:51

Mais elle n'a aucune preuve que c'est directement lié aux écrans ! Qu'il y ait plus de cas d'autisme, bien sûr, c'est connu. Seulement, il faudrait faire des recherches scientifiques sérieuses pour pouvoir affirmer que l'augmentation de ces cas d'autisme est directement liée aux écrans.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Ajupouet le Ven 10 Mar 2017 - 21:36

Elle a un début de preuve assez troublant, tout de même, si un paquet d'enfant se mettent à progresser de façon fulgurante en un mois sans écran, grâce à une guidance parentale, non?
Evidemment, l'autisme, c'est autre chose qu'un souci d'écran, malheureusement. Ce serait si simple sinon...
J'attends les témoignages et vidéos avant/après qu'elle dit pouvoir produire, mais ne produit pas.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Volubilys le Ven 10 Mar 2017 - 21:49

@Ajupouet a écrit:Elle a un début de preuve assez troublant, tout de même, si un paquet d'enfant se mettent à progresser de façon fulgurante en un mois sans écran, grâce à une guidance parentale, non?
en effet, et je la crois car je peux aussi témoigner de la corrélation entre hyper-exposition aux écrans et symptômes des TSA auprès de mes élèves, étrangement la totalité des élèves ayant des troubles du comportement et du langage dans ma classe ont la télé dans leur chambre depuis avant leur entrée à l'école (soit 2ans 1/2~3ans), et les plus atteints ont aussi tablette, console, passe leur temps à jouer sur le téléphone de papa ou maman , ils ont fait des crises terribles au début pour jouer sur l'ordi de la classe (qui est à mon usage exclusif) ou pour que je leur donne mon téléphone quand ils le voient .
Sauf que moi, je ne suis pas médecin et ne peux pas demander aux parents de limiter les écrans pour le bien de leur enfant, je regarde donc impuissante ces familles détruire leur enfant à grand coup d'écran.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Sam 11 Mar 2017 - 7:48

@Ajupouet a écrit:Elle a un début de preuve assez troublant, tout de même, si un paquet d'enfant se mettent à progresser de façon fulgurante en un mois sans écran, grâce à une guidance parentale, non?

Si c'est vrai, c'est sûr que c'est troublant ; mais ça ne constituerait pas une preuve pour autant. Par exemple des tas d'enfants ont fait aussi des progrès fulgurants en adoptant un régime sans gluten ; pourtant, je ne crois pas que pour le moment le gluten soit considéré comme une cause possible de l'autisme.
Sinon, je connais plein d'enfants qui sont gavés d'écrans toute la journée et qui ne sont pas autistes pour autant ; quant aux enfants autistes que je connais, aucun n'est accroc aux écrans, pour la simple raison que parmi ceux que je connais, aucun n'est capable de se concentrer plus de 5 mn sur quelque chose, y compris sur les écrans (je rappelle que ce genre de trouble de l'attention est caractéristique de l'autisme).
Donc il faut être prudent. Surtout quand il s'agit d'accuser des gens en les rendant responsables de l'autisme de leur enfant.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par ptitMarcassin le Sam 11 Mar 2017 - 13:04

@Nasopi a écrit:
Sinon, je connais plein d'enfants qui sont gavés d'écrans toute la journée et qui ne sont pas autistes pour autant ; quant aux enfants autistes que je connais, aucun n'est accroc aux écrans, pour la simple raison que parmi ceux que je connais, aucun n'est capable de se concentrer plus de 5 mn sur quelque chose, y compris sur les écrans (je rappelle que ce genre de trouble de l'attention est caractéristique de l'autisme).
Donc il faut être prudent. Surtout quand il s'agit d'accuser des gens en les rendant responsables de l'autisme de leur enfant.

Elle ne dit pas le contraire et surtout elle ne dit pas que les enfants chez qui elle décèle des TSA sont des enfants autistes. Elle annonce justement que dans une grande partie des cas, ces enfants ne sont pas autistes mais ils ont développés des "symptômes" de l'autisme parce qu'ils surconsomment des écrans très jeunes.
avatar
ptitMarcassin
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Sam 11 Mar 2017 - 14:30

@ptitMarcassin a écrit:
Elle ne dit pas le contraire et surtout elle ne dit pas que les enfants chez qui elle décèle des TSA sont des enfants autistes. Elle annonce justement que dans une grande partie des cas, ces enfants ne sont pas autistes mais ils ont développés des "symptômes" de l'autisme parce qu'ils surconsomment des écrans très jeunes.

J'ai bien compris qu'elle dit ça. Mais elle ne le prouve pas. C'est ça qui me gêne. Elle part de son expérience à elle, et c'est tout. Il faudrait une étude beaucoup plus poussée pour pouvoir affirmer ce genre de choses. Le passage de mon message que tu cites, je l'écivais juste pour montrer que si je pars de mon expérience à moi, j'ai des conclusions opposées aux siennes. Une expérience personnelle, ni la mienne, ni la sienne, ne peut pas suffire.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par RogerMartin le Sam 11 Mar 2017 - 16:17

@Nasopi a écrit:Je pense que personne ne niera les effets délétères des écrans sur les enfants.
Mais là, le problème, c'est que ce médecin n'a aucune preuve de ce qu'elle dit, et en attendant, elle culpabilise des tas de gens qui font ce qu'ils peuvent avec leur gosse autiste à la maison.
Oui, et ras-le-bol. On a eu les dingos "c'est la faute de la mère" (j'ai une copine japonaise à qui un médecin a meme sorti "on le sait, les Japonais ne parlent pas à leurs enfants, d'ailleurs vous ne dites presque rien en RDV, donc à cause de ça votre fils est autiste" furieux ), ça continue sous mille et une formes, qui pointent l'environnement, histoire de bien culpabiliser les parents.
Donc ce serait bien--et je suis la première à raler contre les écrans--d'éviter les raccourcis à cent balles y compris dans les titres. Et chez les scientifiques il me semble que ce devrait etre la norme. Elle n'a qu'à parler de troubles de l'attention, et ne pas agiter le chiffon de l'autisme, merci.

_________________
Pardon, je n'ai plus moyen d'accéder à l'accent circonflexe sur mon clavier  Embarassed

Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.

Rome n'est plus dans Rome, elle est toute où je suis.
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
RogerMartin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Ajupouet le Sam 11 Mar 2017 - 17:20

@Nasopi a écrit:
@ptitMarcassin a écrit:
Elle ne dit pas le contraire et surtout elle ne dit pas que les enfants chez qui elle décèle des TSA sont des enfants autistes. Elle annonce justement que dans une grande partie des cas, ces enfants ne sont pas autistes mais ils ont développés des "symptômes" de l'autisme parce qu'ils surconsomment des écrans très jeunes.

J'ai bien compris qu'elle dit ça. Mais elle ne le prouve pas. C'est ça qui me gêne. Elle part de son expérience à elle, et c'est tout. Il faudrait une étude beaucoup plus poussée pour pouvoir affirmer ce genre de choses. Le passage de mon message que tu cites, je l'écivais juste pour montrer que si je pars de mon expérience à moi, j'ai des conclusions opposées aux siennes. Une expérience personnelle, ni la mienne, ni la sienne, ne peut pas suffire.

Elle ne le prouve pas, car elle n'en a pas les moyens, une étude sérieuse de cette portée, ça ne se fait pas sur un coin de table.
Par contre, elle incite la communauté scientifique à se pencher sur le problème. Et ça c'est bien.
Il suffit d'un thésard, et d'une bonne volonté pour que le premier domino tombe et qu'on en sache plus. Les études d'envergure suivront.
Et je peux te dire que ma nièce, Maman d'un pitchoune de 9 mois, m'a dit qu'elle ferait ce qu'il faut pour que son petiot ne joue pas dans une pièce où la télé tourne, car ça arrive.
Elle a grandi dans une famille où la télé tourne de 7h à minuit et a fait le parallèle avec le comportement de ses 3 petits frères...

Mais je sais aussi que tu as raison, et que l'amalgame va être fait. Autisme? c'est ta faute, supprime ta télé... et ça c'est triste et injuste.






_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Sam 11 Mar 2017 - 17:39

@Ajupouet a écrit:
Mais je sais aussi que tu as raison, et que l'amalgame va être fait. Autisme? c'est ta faute, supprime ta télé... et ça c'est triste et injuste.

Oui. Et comme le souligne RogerMartin, il y a un contexte. La question de la culpabilisation des parents d'enfants autistes est encore une question extrêmement sensible aujourd'hui.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Volubilys le Dim 12 Mar 2017 - 10:04

Bref, si j'ai bien compris, pour ne pas culpabiliser les parents des vrais autistes, il faut laisser des centaines d'enfant développer des troubles autistiques et être classés handicapés avec toute la souffrance que cela comporte.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Dim 12 Mar 2017 - 10:18

Je n'ai jamais dit ça.
Et, tu vois, tu parles déjà comme si on était sûr que les écrans provoquaient des troubles autistiques. Je le redis donc une cinquantième fois : ça n'a pas été prouvé.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Cathy le Dim 12 Mar 2017 - 10:30

Ce médecin parle effectivement de son expérience et ne peut s'appuyer sur une étude scientifique. Cependant tous les professionnels de santé qui s'occupent d'enfants jeunes "soumis" à des écrans à haute dose constatent la même chose :il y a un effet catastrophique sur le développement de ces enfants.
En tant qu'orthophoniste, je le constate : en l'espace de 4 mois, j'ai déjà orienté en centre référent trois enfants avec de gros retards de langage et des attitudes que l'on retrouve dans les TSA: absence de contact visuel, stéréotypies, gestes répétés, placages langagiers. Ces enfants ne sont pas autistes mais ils sont victimes des écrans qui ne leur permet pas de développer les compétences attendues en communication, pragmatique mais aussi en motricité. Ils sont coupés de la réalité quotidienne car ils ne l'ont pas expérimentée. Et là, oui, les parents sont responsables : à chaque fois, ce sont des familles avec de grosses carences éducatives, enfants laissés toute la journée devant les écrans, pas de jeux, peu d'échanges.... Il m 'arrive très souvent d'apprendre à jouer aux parents... Alors, oui, il ya des raisons à leurs difficultés de parents mais quand on leur explique l'origine des difficultés de leur enfant, la plupart réagissent en disant qu'ils n'ont pas d'autre solution que l'écran parce que sinon, leur enfant s'agite, veut sortir et que, eux, sont fatigués....
Ces parents n'ont rien à voir avec les parents d'enfants TSA dont la responsabilité dans le handicap de leur enfant n'existe pas!
avatar
Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Dim 12 Mar 2017 - 10:39

@Cathy a écrit:
Ces parents n'ont rien à voir avec les parents d'enfants TSA dont la responsabilité dans le handicap de leur enfant n'existe pas!

On est parfaitement d'accord. Mais selon l'article, ce médecin dit l'inverse :
Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI en Ile de France a mis en ligne la semaine dernière sur Youtube, avec une de ses collègues, le docteur Isabelle Terrasse, une vidéo édifiante (ci-dessous en fin d’article) dans laquelle elle établit un lien direct entre la surconsommation d’écrans et l’augmentation des troubles du spectre autistique (TSA) chez les enfants de 3-4 ans.

Et elle se sert bien de sa théorie pour expliquer l'augmentation actuelle des cas d'autisme dans les pays occidentaux.

Après, je crois que c'est une évidence pour tout le monde ici qu'exposer un enfant à 6 heures d'écran par jour, c'est totalement délirant. Et les médecins et les enseignants n'ont pas besoin de parler d'autisme pour dire aux parents que les écrans, c'est mauvais pour les enfants.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Cathy le Dim 12 Mar 2017 - 10:51

Je pense, Nasopi, que cette phrase est un raccourci du journaliste car sans son interview, elle précise bien que ce ne sont pas des TSA maid des troubles approchants. Je suis d'accord avec toi que ce genre de raccourci est odieux.
avatar
Cathy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Dim 12 Mar 2017 - 11:39

C'est peut-être ce qui m'a autant troublée dans cet article, alors, qui doit être un ramassis de raccourcis.
Si c'est quelqu'un de sérieux, qui indique seulement l'effet des écrans sur les jeunes enfants comme une piste à explorer par rapport à certains troubles qu'elle constate dans son métier, je ne trouve rien à y redire. Mais j'ai plutôt eu l'impression de quelqu'un qui avait découvert LA vérité sur l'augmentation actuelle des cas d'autisme et qui l'affirmait sans aucune preuve.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Ma'am le Dim 12 Mar 2017 - 15:55

@Nasopi a écrit:
@Cathy a écrit:
Ces parents n'ont rien à voir avec les parents d'enfants TSA dont la responsabilité dans le handicap de leur enfant n'existe pas!

On est parfaitement d'accord. Mais selon l'article, ce médecin dit l'inverse :
Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI en Ile de France a mis en ligne la semaine dernière sur Youtube, avec une de ses collègues, le docteur Isabelle Terrasse, une vidéo édifiante (ci-dessous en fin d’article) dans laquelle elle établit un lien direct entre la surconsommation d’écrans et l’augmentation des troubles du spectre autistique (TSA) chez les enfants de 3-4 ans.

Et elle se sert bien de sa théorie pour expliquer l'augmentation actuelle des cas d'autisme dans les pays occidentaux.

Après, je crois que c'est une évidence pour tout le monde ici qu'exposer un enfant à 6 heures d'écran par jour, c'est totalement délirant. Et les médecins et les enseignants n'ont pas besoin de parler d'autisme pour dire aux parents que les écrans, c'est mauvais pour les enfants.

Pour tout le monde, sauf pour le MEN. Quand on voit que les TBI se généralisent à l'école primaire, qu'on dote les écoles maternelles de tablettes affraid on ne peut que s'affoler en tant que parent.
J'avais un collègue, maître formateur, très bien noté, dont les élèves passaient littéralement toute la journée devant un écran, plongés dans le noir.
Il faisait toutes ses séances sur TBI, parce qu'il était "pour les pédagogies innovantes" (sic).

Pardon pour le HS, j'ai fait dévier votre discussion, mais moi ça m'interpelle.
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum