Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Ma'am le Dim 12 Mar 2017 - 15:55

@Nasopi a écrit:
@Cathy a écrit:
Ces parents n'ont rien à voir avec les parents d'enfants TSA dont la responsabilité dans le handicap de leur enfant n'existe pas!

On est parfaitement d'accord. Mais selon l'article, ce médecin dit l'inverse :
Anne-Lise Ducanda, médecin de PMI en Ile de France a mis en ligne la semaine dernière sur Youtube, avec une de ses collègues, le docteur Isabelle Terrasse, une vidéo édifiante (ci-dessous en fin d’article) dans laquelle elle établit un lien direct entre la surconsommation d’écrans et l’augmentation des troubles du spectre autistique (TSA) chez les enfants de 3-4 ans.

Et elle se sert bien de sa théorie pour expliquer l'augmentation actuelle des cas d'autisme dans les pays occidentaux.

Après, je crois que c'est une évidence pour tout le monde ici qu'exposer un enfant à 6 heures d'écran par jour, c'est totalement délirant. Et les médecins et les enseignants n'ont pas besoin de parler d'autisme pour dire aux parents que les écrans, c'est mauvais pour les enfants.

Pour tout le monde, sauf pour le MEN. Quand on voit que les TBI se généralisent à l'école primaire, qu'on dote les écoles maternelles de tablettes affraid on ne peut que s'affoler en tant que parent.
J'avais un collègue, maître formateur, très bien noté, dont les élèves passaient littéralement toute la journée devant un écran, plongés dans le noir.
Il faisait toutes ses séances sur TBI, parce qu'il était "pour les pédagogies innovantes" (sic).

Pardon pour le HS, j'ai fait dévier votre discussion, mais moi ça m'interpelle.

Ma'am
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par gelsomina31 le Dim 12 Mar 2017 - 16:21

+ 1000

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

« De chacun selon ses forces, à chacun selon ses besoins. »
avatar
gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Volubilys le Dim 12 Mar 2017 - 17:00

@Nasopi a écrit:Je n'ai jamais dit ça.
Et, tu vois, tu parles déjà comme si on était sûr que les écrans provoquaient des troubles autistiques. Je le redis donc une cinquantième fois : ça n'a pas été prouvé.
Pas de preuve car pas d'étude, pas d'étude car les lobbys de la TV, des tablettes, jeux vidéo... sont puissants et protègent farouchement leur gagne pain.
Les professionnels constatent les dégâts mais ils n'ont pas des preuves, ils ont juste devant eux les mômes détruits par les écrans...

Après, ça ne sert à rien que j'argumente avec toi, vu que tu refuses l'idée même que l'on puisse construire de faux autistes grâce aux écrans.

_________________
Je vous prie de m'excuser si mes messages contiennent des coquilles, je remercie les personnes qui me les signaleront par mp pour que je puisse les corriger.
avatar
Volubilys
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Dim 12 Mar 2017 - 17:56

Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Rabelais le Lun 13 Mar 2017 - 18:50

Je crois surtout que le problème est 1/ lexical 2/ dans les nouvelles classifications.
En effet, le trouble autistique est une catégorie des TSA parmi d'autres. Le problème de ce genre de classification imprécise est qu'elle n'envisage pas les TSA provoquées artificiellement et met tous les Oeufs dans le même panier.
Il est alors vexant et incroyable pour les familles connaissant bien le trouble autistique de " croire " les études, fusent-elles scientifiques, et ils ont raison : il n'existe que peu de rapports entre l'autisme réel, qui relève de causes multiples peu déterminées et les altérations du trouble autistique, l'autisme " mimé", qui lui, peut s'expliquer et s'améliorer.

Ainsi, si l'on se réfère à la definition première des TSA, alors les causes pluri factorielles, dont peut -être le surconsommation d'écran comme facteur aggravant ou provoquant ( attendons les études encore vingt ans, mais en attendant, ne tapons pas sur les lanceurs d'alerte et prenons les mesures qui s'imposent ) sont valides.
Cette definition expliquera les possibilités d'actions, de remédiation, d'espoir vécu, possibilités qui ne sont pas offertes à l'autisme vrai.
" le trouble du spectre de l’autisme est le résultat de problèmes médicaux qui ont comme conséquence l’apparition de troubles graves et envahissants du développement chez les très jeunes enfants. Le TSA n’est pas une maladie mentale et n’est en aucun cas relié à des problèmes psychologiques.

Les dernières recherches ciblent comme causes probables :

Une prédisposition génétique;
Un débalancement métabolique;
Une atteinte virale;
Des facteurs environnementaux;
Un dysfonctionnement du système immunitaire;
Une intoxication aux métaux lourds.

Les chercheurs constatent régulièrement comme manifestation clinique :

Atteinte du système gastro-intestinal :
Constipation et diarrhée,
Parasites intestinaux et Candida albicans.
Intolérance et allergies alimentaires;
Déficiences enzymatiques et vitaminiques "

Ainsi, oui, il y a de multiples possibiltés d'élimination des causes de ces TSA et NON, elles ne s'appliquent pas au trouble autistique.
Confusion dans l'appellation d'un ensemble de symptômes et d'un trouble global : il faudrait trouver un autre mot pour nommer cet ensemble de symptômes mimant l'Autisme et l'autisme en lui-même.
Trouble du spectre autistique me paraissa
nt peu compréhensible pour tous.


Dernière édition par Rabelais le Lun 13 Mar 2017 - 19:25, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Rabelais le Lun 13 Mar 2017 - 19:03

Deja dans mon autre vie, on essaya de nous vendre la culpabilité des parents et de la mère dans l'autisme, à cause effectivement de cas avérés d'altération du spectre chez des enfants laissés sans soins, sans nursing ou encore sans interactions sociales.
On en déduisait que la cause de tous les autismes, quelle horreur, etait psychanalytique et tenait de la relation à la mere.
Théorie contre laquelle on s'est battu longtemps et qui a été remise en question.
Nous voyions bien la différence dans les patients que nous avions en exemple.
Mais le problème n'était pas là, je crois que fondamentalement, il est dans l'amalgame.
Comme il y a plusieurs sortes d'autisme, il y a aussi l'autisme mimé, ou provoqué, dans lequel ces exemples qui ne font pas loi peuvent être placés, comme la vaccination trivalente, comme le déficit en gluten, comme la télévision, l'intoxication aux métaux lourds etc...
Il y a altération du schéma cognitif-sensoriel et communicationnel, mimant l'autisme jusque dans l'agencement des structures cérébrales.
Voilà.
Ce n'est qu'un avis personnel.


Dernière édition par Rabelais le Lun 13 Mar 2017 - 19:26, édité 1 fois

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Nasopi le Lun 13 Mar 2017 - 19:09

Merci pour cet éclairage intéressant, Rabelais (je crois me rappeler que tu as fait des études de psychologie).
Je pense effectivement depuis longtemps que le mot "autisme" ne veut plus rien dire, tant il recouvre de réalités variées.

_________________
"Donne-moi la sérénité nécessaire pour accepter telles qu’elles sont les choses qu’on ne peut pas changer, donne-moi le courage de changer celles qui doivent l’être ; donne-moi la sagesse qui permet de discerner les unes et les autres." (Marc-Aurèle)
avatar
Nasopi
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Rabelais le Lun 13 Mar 2017 - 19:23

@Nasopi a écrit:Merci pour cet éclairage intéressant, Rabelais (je crois me rappeler que tu as fait des études de psychologie).
Je pense effectivement depuis longtemps que le mot "autisme" ne veut plus rien dire, tant il recouvre de réalités variées.
Merci Nasopi, tout ceci est bien loin, mais je regrette tellement qu'après tout ce temps, on en soit toujours aux balbutiements en ce qui concerne cette " pathologie " et qu'on n'ait pas éclairci au moins la réalité de ce trouble par rapport aux autres, ne serait-ce que par égard pour les familles.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un médecin de PMI alerte sur les écrans (rapport écran-trouble autistique)

Message par Ajupouet le Lun 13 Mar 2017 - 20:18

@Nasopi a écrit:Merci pour cet éclairage intéressant, Rabelais (je crois me rappeler que tu as fait des études de psychologie).
Je pense effectivement depuis longtemps que le mot "autisme" ne veut plus rien dire, tant il recouvre de réalités variées.

+1


_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.com   - Facebook
avatar
Ajupouet
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum