Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Becca
Niveau 6

Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Mar 14 Mar 2017 - 13:20
Bonjour,

Avec ma classe de 2nde, nous travaillons actuellement sur la tragédie classique à travers l'étude de l'OI Phèdre. Par contre, j'ignore comment procéder pour les lectures analytiques. En effet, mes élèves sont très peu à l'aise, pour la plupart d'entre eux, avec la versification et ils risquent de ne pas comprendre grand chose aux répliques et autres monologues. Peut-on commencer par une analyse linéaire, à savoir peut-être leur demander de "traduire" chaque vers dans un français contemporain pour les aider ? Ou que préconisez-vous ?

Je vous remercie.
avatar
belote
Niveau 10

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par belote le Mar 14 Mar 2017 - 18:18
Je procède toujours avec des lectures linéaires en seconde. Nous n'avons aucune obligation à faire des commentaires composés. Ça peut être un exercice intéressant aussi de faire la lecture analytique en classe puis de leur demander de faire un plan de commentaire à la maison.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par nlm76 le Mar 14 Mar 2017 - 21:42
C'est un problème très délicat. La plupart de mes élèves ne comprennent de la pièce que les extraits que nous en étudions ensemble, plus ce que je leur dis de ce qui se passe entre deux.
Nous découpons souvent notre travail en trois ou quatre, avec une couleur différente pour chacun des points. Pour chaque vers ou paire de vers :

  1. dictée ou copie du texte
  2. commentaire littéral : vocabulaire, étude des inversions, des pronoms, paraphrase
  3. éléments de commentaire (parfois, uniquement à l'oral sans prise de notes)

Au total, ils ont la plupart du temps le texte à apprendre par cœur pour une récitation. La déclamation du texte par le professeur et par les élèves est un moment très important pour parvenir à sa compréhension, y compris littérale.
J'ai aussi évoqué ici un travail pour envisager le travail du vocabulaire.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Dim 19 Mar 2017 - 9:14
Comment procèdes-tu nlm76?

Smile
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par nlm76 le Dim 19 Mar 2017 - 9:19
@Becca a écrit:La façon dont tu procèdes me semble très intéressante, et j'ai quelques questions:

- La méthode en 3 points que tu préconises est-elle valable pour l'étude d'une scène dans son intégralité ou seulement pour l'étude d'un extrait de ladite scène?
- Pour ce qui est de la dictée/copie du texte: les élèves doivent donc recopier chaque vers étudié (même s'ils ont l'œuvre intégrale sous les yeux)?
- Pour ce qui est de la paraphrase: s'agit-il de résumer les vers concernés de façon à ce que les élèves aient bien compris ce dont il était question?
- Qu'entends-tu par "éléments de commentaire"?
- Cette étude se suffit-elle à elle-même ou proposes-tu une autre activité, par la suite, concernant cette même scène?
Pour commencer, je dirai que je ne "préconise" pas une méthode. D'une part, d'autres pratiques que les miennes sont efficaces, voire plus efficaces ; d'autre part, je n'applique pas toujours la même méthode — même si je m'efforce de doser variété et routine, laquelle est si nécessaire pour les élèves.
Je pratique la dictée/copie du texte pour des extraits relativement courts: cela prend déjà beaucoup de temps, et il serait impossible de prendre le temps en classe de tout copier. Cela dit, vous me donnez une idée. En effet, c'est ainsi que je pratique souvent moi-même pour m'approprier les textes latins ou grecs... alors pourquoi ne pas trouver le moyen d'y inciter les élèves, pour des textes qui leur sont du grec ?
La paraphrase permet de s'assurer de la compréhension du vers, de la proposition ou de la phrase, en passant par l'analyse du vocabulaire et de la morphosyntaxe. Elle permet de le faire avec précision. Elle vise à plusieurs choses : d'abord à distinguer la paraphrase du commentaire — ce qu'on a mis dans la case "paraphrase", on ne peut plus le mettre dans la case "commentaire" —, ensuite à construire le plan du texte — la liste des points paraphrasés constitue ce que j'appelle une paraphrase linéaire, qui permet d'entrevoir avec précision le mouvement du texte ; on peut, à partir de celle-ci établir un plan structuré - mais linéaire - du texte —, elle permet enfin de structurer les éléments du commentaire :

  1. pourquoi le propos, le contenu (~ la paraphrase) est intéressant ?
  2. pourquoi la façon de le dire est intéressante — ce qui nous intéresse, c'est ce qu'il y a "en plus" dans le texte par rapport à la paraphrase ?
  3. pourquoi l'ordre dans lequel c'est dit est intéressant ?

Mais, comme il s'agit de théâtre, l'interrogation est aussi axée sur l'interprétation et la mise en scène : sur quel ton doit-ce être dit ? Quelles sont les réactions des autres personnages ? Gestuelle, déplacement, rapport au public ?
Enfin, comme je vous le disais, je termine généralement ce genre de travail par la déclamation du texte par un maximum d'élèves.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Thalie
Doyen

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Thalie le Dim 19 Mar 2017 - 9:24
C'est très intéressant Nlm (comme d'habitude) juste une question où je me fais l'avocat du diable (propos entendus la semaine dernière dans un stage par une collègue) : Ne crains-tu pas de séparer ainsi le fond et la forme ? Comment fais-tu pour que ton 1 et 2 soient réunis dans l'esprit des élèves ?
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Dim 19 Mar 2017 - 10:29
Merci à tous pour vos précieux conseils. Very Happy
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par nlm76 le Dim 19 Mar 2017 - 12:13
@Thalie a écrit:C'est très intéressant Nlm (comme d'habitude) juste une question où je me fais l'avocat du diable (propos entendus la semaine dernière dans un stage par une collègue) : Ne crains-tu pas de séparer ainsi le fond et la forme ? Comment fais-tu pour que ton 1 et 2 soient réunis dans l'esprit des élèves ?
Difficile. D'une part, pour l'instant, je parviens difficilement à ce que je présente. Je tends à négliger la question "pourquoi cette idée est-elle intéressante ?", et tends à passer à "pourquoi est-elle présentée d'une façon intéressante ?". Or ne pas prendre le temps de répondre à la première question, c'est probablement perdre les trois quarts de nos élèves.
Maintenant, il faut articuler les deux. Comment ?
— Ce texte parle d'amour. Donc cela nous intéresse !
— Certes, mais suffit-il de parler d'amour pour être intéressant ?
— Non, mais ce texte dit qqch d'original sur l'amour.
— Ah. Quoi ?
— Ceci et cela.
— Pourquoi est-ce original ?
— Pcq ceci et cela.
— Oui mais vous dites que le texte dit "ceci et cela" (paraphrase); mais en fait le texte dit "haec et illa" (texte exact) ? Qu'est-ce que cela ajoute ?
— Cela rend le propos plus percutant, plus subtil parce que...
D'autre part, on peut voir les choses ainsi :

  1. Le texte est intéressant pcq il parle de thème (expliquer pk ce thème est intéressant)
  2. pcq il traite ce thème en suivant tel plan général (+ forme générale)
  3. pcq chaque idée du plan général (I, II, III) est développée de telle façon (sous-parties).
  4. et ainsi de suite jusqu'au plus détaillé.

Au fond, on articule toujours les deux : pourquoi la forme (détail) rend-elle plus intéressante le fond (plan plus général) — la différence entre forme et fond étant une différence de degré, plutôt que de nature.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Dim 26 Mar 2017 - 14:33
Bonjour,

Comment faites-vous pour être sûrs que les élèves aient bien compris les scènes qui ne sont pas étudiées en classe?
Je leur donne en effet à lire quelques scènes pour les séances suivantes afin qu'on avance, mais les scènes en question ne font pas forcément l'objet d'une étude en classe. Je leur donne quelques questions auxquelles ils doivent répondre, mais avez-vous d'autres idées? Comment procédez-vous?

Merci.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par nlm76 le Dim 26 Mar 2017 - 18:09
Pour ce qui est de mes élèves, je suis tout à fait sûr que la plupart d'entre eux n'en ont compris que ce que je leur ai expliqué !
Pour qu'ils comprennent, il faut qu'ils aient la capacité de se représenter théâtralement le texte, et qu'ils aient beaucoup de vocabulaire, ainsi que l'habitude de lire des phrases complexes. Qu'ils sachent lire, en somme. Et cela ne s'apprend pas d'un coup de baguette magique. Il faut du travail. Le tout est de réussir à les faire bosser ce satané vocabulaire. Ce qui demande de gros efforts — et aussi de ne pas jeter de la poudre aux yeux avec le pseudo-vocabulaire "littéraire", c'est-à-dire métalittéraire. Par exemple l'obsession des professeurs de français à enseigner les trois unités, les bienséances est symptomatique de leur préférence forcenée pour Scudéry et l'académie contre Corneille. L'une des pentes naturelles et mortifères de l'enseignant, c'est, celle, si confortable, de l'académisme et de la scolastique sorbonagriste.
Mais pour répondre à la question :

  1. S'en fiche qu'ils n'aient pas vraiment lu : c'est leur problème, et d'une certaine façon ce n'est pas si grave.
  2. Expliquer pourquoi, quoique ce ne soit pas obligatoire, c'est un moyen de mieux réussir tous les exercices demandés, que ce soit au plan de la maîtrise de la langue qu'au plan de la réflexion et de l'analyse.
  3. Faire mener un travail d'étude du vocabulaire (carnet de lecture, par exemple. Voir ce que je propose sur L'étranger sur www.lettresclassiques.fr. )
  4. Faire travailler l'analyse du texte au sens du début du XXe, càd l'établissement du plan (ou du "mouvement") des scènes non étudiées par les élèves.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
ysabel
Devin

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par ysabel le Dim 26 Mar 2017 - 19:02
@Becca a écrit:Bonjour,

Comment faites-vous pour être sûrs que les élèves aient bien compris les scènes qui ne sont pas étudiées en classe?
Je leur donne en effet à lire quelques scènes pour les séances suivantes afin qu'on avance, mais les scènes en question ne font pas forcément l'objet d'une étude en classe. Je leur donne quelques questions auxquelles ils doivent répondre, mais avez-vous d'autres idées? Comment procédez-vous?

Merci.

j'en lis un maximum en classe en "traduisant"... Cela prend du temps mais j'en vois les résultats à l'oral pour 'entretien.
Et les élèves sont contents car ils comprennent.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Dim 26 Mar 2017 - 19:29
Merci pour vos réponses.
avatar
Eliza-Jane
Niveau 2

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Eliza-Jane le Dim 26 Mar 2017 - 21:47
Je fais faire des tableaux synthétiques scène par scène, que je reprends avec eux systématiquement pour les 2 ou 3 premiers actes, si j'ai le temps seulement pour la fin de la pièce. Mais je suis d'accord avec "c'est leur problème"... Sinon, quand on fait l'introduction d'une LA, on récapitule ce qu'il faut avoir retenu des scènes précédentes, parfois je fais relire un extrait important pour comprendre l'enchaînement. Je sais que certains collègues utilisent aussi les captations pour les scènes non étudiées (voir + entendre peuvent être plus efficaces qu'une lecture solitaire), mais cela prend du temps.

_________________
Fais ce que dois, advienne que pourra.
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Sam 22 Avr 2017 - 19:21
Bonjour à tous,

J'aimerais savoir comment vous travaillez les lectures analytiques de poèmes. En effet, j'ai l'intention de proposer un poème de Du Bellay à mes 1ères STMG, mais si je leur laisse deviner le sens du poème sans les guider un minimum, j'ai bien peur qu'ils n'y arrivent pas.
J'avais dans l'idée, peut-être, de leur poser quelques questions préalables, histoire qu'ils réfléchissent avant d'entrer dans la L.A. à proprement parler, mais j'ignore si c'est recommandé en lycée.
Mes élèves ne sont pas vraiment férus de poésie, ni même de français en général (mais la poésie est vraiment "ennuyeuse" pour un grand nombre d'entre eux).

Merci.
avatar
trompettemarine
Grand sage

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par trompettemarine le Sam 22 Avr 2017 - 22:31
A chaque fois que j'étudie un sonnet de Du Bellay, je passe plus d'une heure à en extraire le sens, à vérifier que tout soit compris et surtout je m'arrête sur tous les latinismes sans en laisser passer aucun.
L'idéal est qu'ensuite ils apprennent le sonnet par coeur.
Alors seulement, je passe à l'explication littéraire proprement dite.
C'est, par exemple en début d'année, le moyen de faire comprendre ou ressentir la différence entre la compréhension et l'interprétation littéraire (l'avantage peut-être aussi de la poésie qui ne se laisse pas lire aisément.)
Si on étudie un seul sonnet dans un groupement de textes, il faut faire le choix cruel (pour le professeur) de laisser passer quelques éléments culturels trop complexes ou trop longs à expliquer (j'évite les sonnets satiriques.).
Bref, il faut prendre le temps et accepter de passer trois à cinq heures sur un sonnet.
Les élèves ne s'en plaignent pas en début d'année.
En fin d'année, le passage de la compréhension littérale de tels poèmes est peut-être plus délicat puisque les élèves ont été théoriquement entraînés au commentaire. Il faut alors peut-être procéder autrement.

Du Bellay me paraît difficile pour des STMG, néanmoins, la structure des sonnets et leur brièveté obligent à une lecture linéaire (je n'en imagine pas d'autre pour Du Bellay, même si je façonne des parties qui ne sont rien d'autre que celles que le poème fournit). C'est un point qui aide les élèves. Ils ne sont pas obligés de faire de multiples voyages dans le texte où ils se perdent totalement.
Je choisis d'ailleurs de plus en plus mes textes pour les STMG dans cette optique.

Un détour pour faire entrer dans la poésie les élèves en difficulté est de passer par la culture. Prends un mythe de l'antiquité, passe par le récit, raconte-le. Fais leur chercher le sens au-delà de la simple légende : Narcisse, Orphée, Icare, Ulysse, la création du monde, la genèse, tout ce que tu veux...
Puis, tu passes à des réécritures par la poésie. Ils peuvent alors s'appuyer sur quelque chose qu'ils connaissent, ils établissent des points communs, des différences et perçoivent, voire pour certains comprennent, la force de l'agencement des mots, des sons, des rythmes, des harmonies qui mènent à des beautés qu'ils n'auraient pas imaginées.

On oublie que la poésie exige une très grande connaissance culturelle qui leur manque. Il faut leur en fournir, sinon on tombe vite sur la poésie qui était destinée aux enfants, même écrite par de grands poètes.

EDIT : poser des questions de préparation en amont, cela peut s'appeler aujourd'hui de la pédagogie inversée. C'est très à la mode. diable
Fais comme tu le sens, comme le texte te l'indique, comme ta classe travaille, utilise toutes les approches possibles. Il n'y a pas la méthode miracle ; il y a du travail sur le texte par l'élève, guidé parle professeur, et c'est déjà bien.
Becca
Niveau 6

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Becca le Dim 23 Avr 2017 - 9:56
Merci trompettemarine.

J'ai choisi un sonnet de Du Bellay, pour introduire la séquence, car le sonnet en question traite d'un thème qui constitue le cœur même de la séquence en question. Les autres poèmes seront plus "faciles", du moins je l'espère.

Contenu sponsorisé

Re: Lecture analytique textes théâtraux

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum