Une journée en... Espé !

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Ergo le Lun 20 Mar 2017 - 14:04

+1.
Si les camarades de Guillaume le suivaient autrement que par des rires, ce serait autre chose mais là il est surtout isolé et potentiellement cible de convocations et de représailles (au niveau ESPE mais aussi au niveau rectorat).

Les actions de contestation sont plus efficaces quand elles sont collectives, surtout quand on a un statut précaire.

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Danska le Lun 20 Mar 2017 - 17:06

@bernardo a écrit:Je te crois Danska. Je voulais dire que, dans le cas exposé par Guillaume, il n'y a pas motif à représailles : Guillaume fait seulement remarquer à la formatrice que sa formation est nulle ; comme c'est la vérité (d'autres peuvent en témoigner), ça ne peut pas tourner mal pour ce stagiaire.
Je dis ça pour encourager à l'ouvrir plutôt qu'à la fermer. Mon intention n'est pas de dire que tout se passe bien à l'Espé et qu'il n'y a jamais de représailles.
Bon, j'allais répondre à ça, avec un peu de retard, mais Zagara a parfaitement répondu à ma place Wink
avatar
Danska
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par alanne le Lun 20 Mar 2017 - 17:33

Tu sais en analyse en pratique , notre formateur était étonné que nous avions peur de nous exprimer. Meme des personnes dont la titularisation n'était nullement en doute préfère se taire , certaines ont dailleurs des tuteurs qui leurs disent que leurs statuts leur permet juste de se taire.

Désolée , mais ce n'est pas l'année de faire des vagues. Déjà, quand on n 'en fait pas on réussit à avoir des embêtements.....

_________________
Wait and see
avatar
alanne
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Lady_Sagan le Lun 20 Mar 2017 - 18:32

Je viens de lire l'article. J'ai beaucoup ri. On croirait que c'est caricatural mais je n'ai pas de mal à croire que tout est véridique. Je suis dans le privé donc je n'ai pas été à l'ESPE mais ma formation était parfois ridicule mais je ne pensais pas qu'il y avait pire dans les niaiseries.
On était fliqués, infantilisés. Une formatrice en chef notait nos prises de parole, notait les retards. Il y avait les conseils de classe (s'appuyant sur quoi de concret, on ne le saura jamais), les réunions avec les délégués (à qui on ne pouvait pas demander de transmettre certaines remarques parce que les pauvres auraient été les cibles des formateurs). Bref, mieux valait ne pas se faire remarquer parce que ça allait d'une manière ou d'une autre remonter pour la titularisation.

Bon, quant à l'article: "la gentillesse" est donc à jeter à la poubelle? Sans gentillesse pas de bienveillance il me semble. Si on doit jeter les mots qui sont détournés pour correspondre à des idées pernicieuses, jetons honnêteté, franchise et autres.
Et les étapes "incompétent/inconscient" mais tout cela est très négatif, où est la bienveillance? Comment quelqu'un peut-il être complètement incompétent? Impossible! La quatrième marche avec une partie négative est après la troisième qui est complètement positive? Il faudra m'expliquer.
avatar
Lady_Sagan
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par PauvreYorick le Lun 20 Mar 2017 - 18:50

@alanne a écrit:Tu sais en analyse en pratique , notre formateur était étonné que nous avions peur de nous exprimer. Meme des personnes dont la titularisation n'était nullement en doute préfère se taire , certaines ont dailleurs des tuteurs qui leurs disent que leurs statuts leur permet juste de se taire.  

Désolée , mais ce n'est pas l'année de faire des vagues. Déjà, quand on n 'en fait pas on réussit à avoir des embêtements.....
Deux remarques me semblent s'imposer. La première, c'est que l'autorité que donnent la compétence et les marques extérieures de compétence importe beaucoup dans ce genre de contexte.

La deuxième, déjà répétée de très nombreuses fois, c'est qu'il n'est peut-être pas prudent de faire des vagues tout seul, mais que quand la majorité des stagiaires en fait, le rapport de forces est renversé. Le jour où les stagiaires ôteront les mottes de beurre qu'ils ont devant les yeux et constateront la réalité qui est qu'à condition d'être unis, ils tiennent l'ESPÉ, révérence parler, par la peau des coucougnettes, peut-être que les choses commenceront à aller un tout petit peu moins mal.

_________________
Οὐ γὰρ διὰ τὸ ἡμᾶς οἴεσθαι ἀληθῶς σε λευκὸν εἶναι εἶ σὺ λευκός, ἀλλὰ διὰ τὸ σὲ εἶναι λευκὸν ἡμεῖς οἱ φάντες τοῦτο ἀληθεύομεν.
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Zagara le Lun 20 Mar 2017 - 18:55

C'est déjà arrivé à Créteil en 2014-2015. Les stagiaires se sont ligués tous ensemble, en lien avec les syndicats, et ont obtenu divers avantages par rapport aux autres ESPE (pas de mémoire "réflexif", pas de véto à la titularisation de l'ESPE pour toute la promo). Ils s'étaient appuyés sur le bordel total de l'ESPE de Créteil à l'époque, qui essayait d'imposer des choses manifestement illégales aux stagiaires (encore plus qu'ailleurs).

Par contre la révolte n'a pas du tout pris à Paris (mais ESPE beaucoup mieux gérée et sans gros dysfonctionnement) et pas vraiment à Versailles (alors qu'ils ont eu 3 directeurs en 1 an et des ordres contradictoires ; y'avait matière à gueuler)
avatar
Zagara
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par bernardo le Lun 20 Mar 2017 - 19:45

@Zagara a écrit:
@bernardo a écrit:Je te crois Danska. Je voulais dire que, dans le cas exposé par Guillaume, il n'y a pas motif à représailles : Guillaume fait seulement remarquer à la formatrice que sa formation est nulle ; comme c'est la vérité (d'autres peuvent en témoigner), ça ne peut pas tourner mal pour ce stagiaire.
Je dis ça pour encourager à l'ouvrir plutôt qu'à la fermer. Mon intention n'est pas de dire que tout se passe bien à l'Espé et qu'il n'y a jamais de représailles.
Ce serait beau un monde où tous les acteurs seraient rationnels et honnêtes.
Si un formateur t'a choisi comme souffre-douleur parce que tu l'as contesté, et qu'il veut te faire souffrir pendant ton année, il a tous les moyens de le faire. La "vérité" des faits n'importe que peu, puisque les représailles sont avant tout des phénomènes irrationnels (émotionnels) et liés à la puissance des acteurs. Le stagiaire a un déficit de puissance face au formateur, donc si il résiste à un formateur irascible ou prétentieux, il a toutes les chances de passer une mauvaise année. A parole contre parole c'est toujours le faible qui perd. On peut discuter avec les formateurs intelligents, ouverts, disponibles, capables d'un retour critique, etc. Mais tous les formateurs ne sont pas comme ça.

J'ai plus confiance que toi dans ce monde, voilà tout. Et je pense qu'il y a suffisamment d'acteurs rationnels et honnêtes pour qu'une seule formatrice nulle ne puisse pas nuire à un stagiaire courageux.
avatar
bernardo
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Kan-gourou le Lun 20 Mar 2017 - 21:47

@Zagara a écrit:C'est déjà arrivé à Créteil en 2014-2015. Les stagiaires se sont ligués tous ensemble, en lien avec les syndicats, et ont obtenu divers avantages par rapport aux autres ESPE (pas de mémoire "réflexif", pas de véto à la titularisation de l'ESPE pour toute la promo). Ils s'étaient appuyés sur le bordel total de l'ESPE de Créteil à l'époque, qui essayait d'imposer des choses manifestement illégales aux stagiaires (encore plus qu'ailleurs).

Par contre la révolte n'a pas du tout pris à Paris (mais ESPE beaucoup mieux gérée et sans gros dysfonctionnement) et pas vraiment à Versailles (alors qu'ils ont eu 3 directeurs en 1 an et des ordres contradictoires ; y'avait matière à gueuler)

Ce n'est qu'une hypothèse mais c'était peut-être plus facile pour eux étant donné que ce qui était imposé les années précédentes était déjà très léger. En 2008-2009, j'ai fait mon année de stage à Créteil et je n'ai eu à rendre qu'un "mémoire" de dix pages maximum. De plus, je n'ai jamais entendu personne être menacé de non titularisation alors que certains ne se cachaient pas pour montrer leur désaccord ou leur ennui profond. La même année, une amie était à Versailles et elle a dû produire un mémoire final d'une cinquantaine de pages et la pression sur les stagiaires était constante.

_________________
                         Chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir.
avatar
Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Zagara le Lun 20 Mar 2017 - 22:38

Oui c'était aussi mon année de stage. Les menaces à la titularisation étaient monnaie courante et le mémoire devait effectivement faire entre 50 et 100 pages.
avatar
Zagara
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par PauvreYorick le Lun 20 Mar 2017 - 22:59

* Regarde l'âge indiqué dans le profil de Zagara *

* Estime l'âge où elle a dû avoir son bac *

* Transpire très fort *

_________________
Οὐ γὰρ διὰ τὸ ἡμᾶς οἴεσθαι ἀληθῶς σε λευκὸν εἶναι εἶ σὺ λευκός, ἀλλὰ διὰ τὸ σὲ εἶναι λευκὸν ἡμεῖς οἱ φάντες τοῦτο ἀληθεύομεν.
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Kan-gourou le Lun 20 Mar 2017 - 23:03

@PauvreYorick a écrit:* Regarde l'âge indiqué dans le profil de Zagara *

* Estime l'âge où elle a dû avoir son bac *

* Transpire très fort *



* Trouve le statut néo de Zagara très adéquat *

_________________
                         Chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir.
avatar
Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par DesolationRow le Lun 20 Mar 2017 - 23:05

Je pense qu'il faut prendre comme année de stage 2014-2015, pas 2008-2009 Wink
avatar
DesolationRow
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par KinetteKinette le Mar 21 Mar 2017 - 0:38

@LaurentKom a écrit:
@XIII a écrit:
La plupart des cours des ESPE, partout en France, sont de la même farine - même si celui-là tient le pompon - , mais rien ne bouge car beaucoup de jeunes professeurs sont enchantés par ces formations. À côté de ça, aucun cours sur l'histoire de l'École, l'histoire de la pédagogie, la sociologie de l'éducation, ou, évidemment, la psychologie infantile (puisque c'est une approche "remise en cause par la science").

https://blogs.mediapart.fr/guillaume-melere/blog/180317/le-reservoir-les-jolies-fleurs-et-la-poubelle/commentaires
N'importe quoi. Avez vous suivi des cours dans d'autres ESPE  avant de généraliser à toutes les ESPE de France?
Tout ne me plait pas, dans la mienne mais je suis bien content de ne pas avoir été mis à temps plein devant les élèves dès la première année.
J'aime bien les interventions qui commencent de cette façon... ça donne envie d'être sympa en retour.
Bon, franchement, j'ai fait partie de ceux qui avaient 15 h par semaine et un jour par semaine à l'ESPE: sur le rythme de travail, c'était intense, mais supportable. D'ailleurs, je pense qu'il est plus formateur de préparer un cours que l'on fait à plusieurs classes que de préparer un cours que l'on a seulement l'occasion de tester devant une seule classe (et ça ne demande pas plus de travail de préparation).
En plus, franchement, ça fait moins de fatigue si on habite dans le coin de son établissement que de se payer des aller-retour à l'ESPE à plus d'une heure de route de chez soi.
K.

_________________
Spoiler:
avatar
KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Zagara le Mar 21 Mar 2017 - 7:31

@DesolationRow a écrit:Je pense qu'il faut prendre comme année de stage 2014-2015, pas 2008-2009 Wink
Ben oui. Razz
avatar
Zagara
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Kan-gourou le Mar 21 Mar 2017 - 8:56

@Zagara a écrit:
@DesolationRow a écrit:Je pense qu'il faut prendre comme année de stage 2014-2015, pas 2008-2009 Wink
Ben oui. Razz

Rhooo, mais il ne fallait pas le dire ! Tu nous laissais rêver et tu devenais une légende ! Laughing

_________________
                         Chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir.
avatar
Kan-gourou
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une journée en... Espé !

Message par Zagara le Mar 21 Mar 2017 - 9:19

Ce serait trop de responsabilité.
avatar
Zagara
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum