Effarée par le comportement d'un collègue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Barbiegirl le Lun 20 Mar 2017, 05:16

Je suis nouvelle inscrite sur le forum car je voulais avoir votre avis sur des attitudes qui me choquent.

Depuis quelques années, un collègue sévit dans mon lycée et j'avoue que ça dépasse les limites. Ce qui m'attriste c'est aussi l'attitude de la direction/vie scolaire vis à vis de lui.
Je m'explique.

Le lycée a des classes difficiles, souvent de milieu défavorisés.
Ce collègue passe des films en classe (qui n'ont aucun lien pédagogique avec sa matière) plusieurs fois par mois.
Les élèves sont souvent livrés à eux mêmes pendant "ses cours", certains jouent sur leurs portable, d'autres ont les écouteurs ou dorment.
Une collègue m'a meme dit l'avoir vu assis à son bureau jouer à un jeu sur tablette avec une élève assise à coté de lui, qui lui expliquait comment jouer. Le reste de la classe, eh ben il s'en foutait royalement.
Une autre fois, même situation, mais là il rédigait des mails. Comment on le sait? Parce que l'écran est dirigé vers la porte et donc il est aisé de reconnaitre la fenêtre gmail.
Comment fait il pour ne pas se faire bordéliser pendant ce temps, c'est un mystère.

Comme il a des cours sur poste informatique, il met internet aux élèves qui s'empressent d'aller sur youtube. Il ne fait rien pour les en empêcher. Eh oui, comme ça on a la paix!!

Evidemment il surnote massivement.

Mais là où c'est encore plus fort, c'est que j'ai appris qu'il a supprimé un cours de 12 à 13h au bout d'un trimestre avec une classe en demi groupe sans rien dire à personne "parce que ce cours n'était pas très important et que comme ça vous aurez le temps de manger". Evidemment tôt ou tard, les élèves l'ont dit.

Tout le monde se doute qu'il a une 2e activité certainement non déclarée, et qu'il ne se gêne pas pour y travailler dessus dans l'enceinte même du lycée. Il vient de temps en temps avec son portable et se met dans une salle où il n'y a pas cours. Et puis c'est pratique, au lycée il y a des scanners, des imprimantes et du papier gratos!
Vous me direz qu'il peut très bien travailler ses cours (mwarf), sauf que parfois l'imprimante en réseau a des bourrages, et des documents qui n'ont rien à voir avec le niveau de ses classes ressortent (avis d'impositions, bilan de société d'une entreprise de plomberie).

TOUS les jeudis, il arrive tiré à 4 épingles (veste-cravate) avec un attaché case alors qu'il n'a que 2h de cours en 1/2 groupe tôt le matin.

Quand il a des classes en stage, il ne fait pas les visites de stage.
Il prend en moyenne 2 ou 3 arrêts maladie par an. Si une réunion ou un conseil de classe a lieu un jour où il ne travaille pas, il ne vient pas.

Pour les élèves, M.X il est gentil lui au moins, "il est cool". Et puis en 3e j'avais 6 de moyenne alors qu'avec M.X je suis passé à 14.
Une fois, la PP lui a demandé comment il faisait pour que tel élève très faible et perturbateur ait 12.5 de moyenne chez lui alors qu'il tourne à 3 ou 4 dans les autres matières, il a répondu qu'il avait décidé de surnoter les perturbateurs, et qu'il ne voulait pas de problème avec les familles de maghrébins.

Le CPE le soutient et la Direction ferme les yeux.
C'est l'impunité totale.

Je suis sidérée qu'un tel comportement malhonnète et dilettante soit récompensé.

Une collègue grande gueule lui a dit un jour qu'il n'en fichait pas une lors d'une réunion. Il l'a regardée amusé, il n'a pas répondu. Il s'en fout.
C'est comme s'il venait faire un petit boulot, comme un passe temps.

Barbiegirl
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Verdurette le Lun 20 Mar 2017, 05:39

C'est LE grand mystère de l'Education Nationale ... j'ai quitté une école(élémentaire) dans laquelle le directeur faisait à peu près la même chose, avec les conséquences qu'on imagine pour les élèves, et à l'école c'est donc la semaine entière, pas quelques heures par semaine...

Il y a eu plusieurs situations de harcèlement de collègues, qui ont quitté l'école, il y a eu aussi des problèmes majeurs avec des élèves (un gamin physiquement maltraité par lui dont les parents ont porté plainte, et qui a été changé d'école, un autre qui a fait une tentative de suicide, une gamine qui a fugué de l'école et que la police des transports a retrouvée à 25 km de là ...)
On enquiquine certains enseignants pour des broutilles, et des gens comme ça agissent dans la plus totale impunité ... cherchez l'erreur.. abb Shocked heu

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par sifi le Lun 20 Mar 2017, 06:20

Effectivement, c'est un mystère, et je n'ai aucune idée des recours possibles... il faudrait dans l'absolu que les parents réagissent, fassent des courriers au CDE, au rectorat... il n'y a que ça qui fonctionne (un peu).
Le problème c'est qu'il en existe, des profs comme ça... j'ai eu un prof de musique au collège pendant les 4 ans, il nous laissait faire ce qu'on voulait, et nous passait des films (c'est avec lui que j'ai découvert L'Homme au Pistolet d'Or, Ghost, Top Gun...). Une fois par trimestre, il nous jouait 3 notes au piano, on devait deviner lesquelles et ça donnait une note. A ma connaissance, il n'a jamais été embêté (en tout cas, pas pendant mes années collège!).

Le pire, c'est que les gens retiennent toujours quand ils ont eu un prof comme ça, et que ça nuit gravement à l'image du prof "qui ne fout rien". Evil or Very Mad
avatar
sifi
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par meskiangasher le Lun 20 Mar 2017, 06:29

@Barbiegirl a écrit:Je suis nouvelle inscrite sur le forum car je voulais avoir votre avis sur des attitudes qui me choquent.

Depuis quelques années, un collègue sévit dans mon lycée et j'avoue que ça dépasse les limites. Ce qui m'attriste c'est aussi l'attitude de la direction/vie scolaire vis à vis de lui.
Je m'explique.

Le lycée a des classes difficiles, souvent de milieu défavorisés.
Ce collègue passe des films en classe (qui n'ont aucun lien pédagogique avec sa matière) plusieurs fois par mois.
Les élèves sont souvent livrés à eux mêmes pendant "ses cours", certains jouent sur leurs portable, d'autres ont les écouteurs ou dorment.
Une collègue m'a meme dit l'avoir vu assis à son bureau jouer à un jeu sur tablette avec une élève assise à coté de lui, qui lui expliquait comment jouer. Le reste de la classe, eh ben il s'en foutait royalement.
Une autre fois, même situation, mais là il rédigait des mails. Comment on le sait? Parce que l'écran est dirigé vers la porte et donc il est aisé de reconnaitre la fenêtre gmail.
Comment fait il pour ne pas se faire bordéliser pendant ce temps, c'est un mystère.

Comme il a des cours sur poste informatique, il met internet aux élèves qui s'empressent d'aller sur youtube. Il ne fait rien pour les en empêcher. Eh oui, comme ça on a la paix!!

Evidemment il surnote massivement.

Mais là où c'est encore plus fort, c'est que j'ai appris qu'il a supprimé un cours de 12 à 13h au bout d'un trimestre avec une classe en demi groupe sans rien dire à personne "parce que ce cours n'était pas très important et que comme ça vous aurez le temps de manger". Evidemment tôt ou tard, les élèves l'ont dit.

Tout le monde se doute qu'il a une 2e activité certainement non déclarée, et qu'il ne se gêne pas pour y travailler dessus dans l'enceinte même du lycée. Il vient de temps en temps avec son portable et se met dans une salle où il n'y a pas cours. Et puis c'est pratique, au lycée il y a des scanners, des imprimantes et du papier gratos!
Vous me direz qu'il peut très bien travailler ses cours (mwarf), sauf que parfois l'imprimante en réseau a des bourrages, et des documents qui n'ont rien à voir avec le niveau de ses classes ressortent (avis d'impositions, bilan de société d'une entreprise de plomberie).

TOUS les jeudis, il arrive tiré à 4 épingles (veste-cravate) avec un attaché case alors qu'il n'a que 2h de cours en 1/2 groupe tôt le matin.

Quand il a des classes en stage, il ne fait pas les visites de stage.
Il prend en moyenne 2 ou 3 arrêts maladie par an. Si une réunion ou un conseil de classe a lieu un jour où il ne travaille pas, il ne vient pas.

Pour les élèves, M.X il est gentil lui au moins, "il est cool". Et puis en 3e j'avais 6 de moyenne alors qu'avec M.X je suis passé à 14.
Une fois, la PP lui a demandé comment il faisait pour que tel élève très faible et perturbateur ait 12.5 de moyenne chez lui alors qu'il tourne à 3 ou 4 dans les autres matières, il a répondu qu'il avait décidé de surnoter les perturbateurs, et qu'il ne voulait pas de problème avec les familles de maghrébins.

Le CPE le soutient et la Direction ferme les yeux.
C'est l'impunité totale.

Je suis sidérée qu'un tel comportement malhonnète et dilettante soit récompensé.

Une collègue grande gueule lui a dit un jour qu'il n'en fichait pas une lors d'une réunion. Il l'a regardée amusé, il n'a pas répondu. Il s'en fout.
C'est comme s'il venait faire un petit boulot, comme un passe temps.

En quoi est-ce ton problème ?

De plus tu n'as pas à juger les arrêts maladie : d'une part c'est un droit, d'autre part c'est validé par un médecin et cela peut être contrôlé par la suite.

Enfin, tu parles de stages, tu dois donc enseigner en lycée professionnel. Il faut être honnête, bien souvent la plupart des formations sont considérées comme le système comme des garderies. Or ton collègue garde les élèves sans faire de vagues, il remplit donc parfaitement son rôle social, celui attendu par sa hiérarchie.

meskiangasher
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Reine Margot le Lun 20 Mar 2017, 06:59

Il y a plusieurs choses:

- le contenu pédagogique de ses cours, qui ne peut être jugé que par un IPR (et il appartient au CDE, qui en a sans doute entendu parler si le programme n'est pas fait, d'en référer à l'inspection) et non par des cancans de salle des profs.
- la suppression de son heure de cours: laisser des élèves dont on a la responsabilité est un manquement, mais il appartient à l'administration de faire le nécessaire. Et qui sait, il a peut-être fait le nécessaire auprès d'eux et vous ne le savez pas? 
- son cumul d'activités: la demande de cumul d'activités est à faire auprès du Rectorat, sous couvert du CDE, ça passe encore une fois par l'administration. Il a peut-être une autorisation, inutile donc de chercher des documents dans les poubelles auprès des imprimantes. 

Bref, vous avez mieux à faire que de vous occuper du travail de ce collègue, en ces temps de réforme il y a une charge de travail suffisamment importante, non?

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Olympias le Lun 20 Mar 2017, 07:34

C'est le problème de la hiérarchie et éventuellement des parents. Pas le tien.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par roxanne le Lun 20 Mar 2017, 07:43

Reine Margot, dans l'absolu, d'accord. Mais...Dans notre académie, il y a un prof notoirement connu pour son incompétence et son glandouillage (euphémisme). Bien, les établissements se le refilaient suite aux plaintes des parents (parce que non, au long terme un prof qui ne fait rien faire, c'est pas super bien vu et ça se sait). Parallèlement, il avait une activité extra-scolaire ( du style échecs) très développée avec un club où il formait les jeunes, les enfants, le tout avec une certaine publicité. Et bien, il a réussi à avoir un poste adapté en lien avec son activité. Pourquoi pas, au moins il ne faisait plus de tort. Mais en plus, il s'est fait refiler les Palmes Académiques. Je peux te dire que les profs de sa matière qui ont dû , année après année, rattraper son absence totale de boulot, l'ont quand même eu mauvaise. Et lui, aussi, avait des arrêts maladie fréquents ce qui ne l'empêchait pas d'être dans le journal local pendant ces arrêts faisant son activité. Alors, oui, il faut bien reconnaître qu'il y a des brebis galeuses galopant dans l'impunité et que parfois c'est un peu dur à encaisser pour les autres collègues vers qui on va pinailler pour une moyenne trop faible ou des heures de retenue.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par gnafron2004 le Lun 20 Mar 2017, 07:53

Et puis ça nous regarde un peu quand même du fait que ça a une influence sur notre propre relation avec les élèves, notre propre charge de travail (les visites de stage, il faut bien que quelqu'un les fasse...)...non...?
Après, à mon avis, les seuls en position d'agir sont les parents.
avatar
gnafron2004
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Honchamp le Lun 20 Mar 2017, 07:54

Je vous trouve bien sèches avec une jeune collègue qui exprime son étonnement et son écoeurement...

Bien sûr que ce n'est pas son pb...
C'est une des 1ères règles qu'on s'entendait donner dans certaines formations quand il y en avait : "A qui appartient le pb ? "....
Bien sûr qu'elle n'a qu'à s'en laver les mains.

Maintenant, on sait tous que ce genre d'individus nuit à tous par l'effet qu'ils ont sur les élèves, et par l'image qu'ils renvoient.

La CPE a certainement d'autres chats à fouetter, et le pédagogique n'est pas son pb.
Quand au proviseur, soit il est content d'avoir un prof à mettre devant ses élèves, soit il est lâche, ce qui est assez souvent le cas devant un prof à pb mais qui a un certain rayonnement.

Bref, oui, Barbiegirl, ce genre de chose existe et je trouve assez rafraîchissant que tu t'en heurtes (si tu n'es pas un troll...)
Comme toi, cela me choque. Il y a au moins Roxanne et moi...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
avatar
Honchamp
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Guigues le Lun 20 Mar 2017, 08:15

@roxanne a écrit:Reine Margot, dans l'absolu, d'accord. Mais...Dans notre académie, il y a un prof notoirement connu pour son incompétence et son glandouillage (euphémisme). Bien, les établissements se le refilaient  suite aux plaintes des parents (parce que non, au long terme un prof qui ne fait rien faire, c'est pas super bien vu et ça se sait). Parallèlement, il avait une activité extra-scolaire ( du style échecs) très développée  avec un club où il formait les jeunes, les enfants, le tout avec une certaine publicité. Et bien, il a réussi à avoir un poste adapté en lien avec son activité. Pourquoi pas, au moins il ne faisait plus de tort. Mais en plus, il s'est fait refiler les Palmes Académiques. Je peux te dire que les profs de sa matière qui ont dû , année après année, rattraper son absence totale de boulot, l'ont quand même eu mauvaise. Et lui, aussi, avait des arrêts maladie fréquents ce qui ne l'empêchait pas d'être dans le journal local pendant ces arrêts faisant son activité. Alors, oui, il faut bien reconnaître qu'il y a des brebis galeuses  galopant dans l'impunité et que parfois c'est un peu dur à encaisser pour les autres collègues vers qui on va pinailler pour une moyenne trop faible ou des heures de retenue.

Elle parle de 2-3 par an. Si c'est fréquent alors que dois-je dire avec mes 5 arrêts depuis le début de l'année ?

Guigues
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par roxanne le Lun 20 Mar 2017, 08:18

Tu poses dans le journal pendant tes arrêts? Comment peut-on justifier ça auprès des parents qui voient que leurs gamins n'ont plus de prof et que celui-ci est dans le journal local avec les huiles en plus? Tout n'est pas justifiable à un moment.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Guigues le Lun 20 Mar 2017, 08:26

Etre en arrêt ne veut pas dire être alité chez soi. Après je comprends ce que tu dis mais perso je me moque de ce que font mes collègues et j'apprécie la réciproque.

Guigues
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Reine Margot le Lun 20 Mar 2017, 08:26

@roxanne a écrit:Reine Margot, dans l'absolu, d'accord. Mais...Dans notre académie, il y a un prof notoirement connu pour son incompétence et son glandouillage (euphémisme). Bien, les établissements se le refilaient  suite aux plaintes des parents (parce que non, au long terme un prof qui ne fait rien faire, c'est pas super bien vu et ça se sait). Parallèlement, il avait une activité extra-scolaire ( du style échecs) très développée  avec un club où il formait les jeunes, les enfants, le tout avec une certaine publicité. Et bien, il a réussi à avoir un poste adapté en lien avec son activité. Pourquoi pas, au moins il ne faisait plus de tort. Mais en plus, il s'est fait refiler les Palmes Académiques. Je peux te dire que les profs de sa matière qui ont dû , année après année, rattraper son absence totale de boulot, l'ont quand même eu mauvaise. Et lui, aussi, avait des arrêts maladie fréquents ce qui ne l'empêchait pas d'être dans le journal local pendant ces arrêts faisant son activité. Alors, oui, il faut bien reconnaître qu'il y a des brebis galeuses  galopant dans l'impunité et que parfois c'est un peu dur à encaisser pour les autres collègues vers qui on va pinailler pour une moyenne trop faible ou des heures de retenue.

On est d'accord, mais c'est à l'administration et à l'inspection de s'en occuper quand ces cas existent.

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Effarée par le comportement d'un collègue

Message par Tamerlan le Lun 20 Mar 2017, 08:29

Sujet fermé temporairement le temps de procéder à certaines vérifications.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum