Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Message par Lula qui n'est plus là le Lun 3 Aoû 2009 - 16:35

Cappuccinette a écrit:"La complainte du progrès" de Boris Vian ?

Oui, c'est ce que je pensais aussi.

Lula qui n'est plus là
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Message par bibliominis le Lun 3 Aoû 2009 - 18:41

J'ai mis Vian dans mon GT. Merci.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Message par romarin le Lun 3 Aoû 2009 - 18:57

@doublecasquette a écrit:
@bibliominis a écrit:
@romarin a écrit:Je vous remercie aussi pour ces idées .
J'aimerais bien utiliser le texte de Steinbeck. Je ne connais pas Marcello Argilli.
J'ai relu Les Oubliés de Vulcain que je voulais donner en lecture cursive mais j'avoue que la fin ( à la gloire des clones ... )et les remerciements ( agence nationale pour la recherche des déchets radioactifs...) qui suivent m'ont refroidie !

C'est l'agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.
Cette agence lui a probablement fourni des informations concernant le "stockage" des déchets radioactifs. Aucun mot n'apporte un jugement positif envers cette agence.
Il n'y a pas d'apologie du clonage. Charley reçoit en cadeau son animal de compagnie qui a été cloné car il était mort. C'est un évènement logique. Dans le futur, certains clonages seront peut-être autorisés... C'est une possibilité.
A toutes fins utiles, je tiens à vous préciser qu'il ne s'agit déjà plus de SF, tout au moins en ce qui concerne le chat. On peut faire cloner son chat dans certains pays dont les Etats-Unis et depuis plusieurs années déjà. Comptez aux alentours de 5000 $. Dans le genre surconsommation immorale, ce n'est pas mal, quand on pense au nombre de chatons vigoureux qui sont euthanasiés chaque année faute d'adoptant.

Je ne voulais pas faire de procès d'intention à l'auteur et ma remarque n'était peut être pas assez argumentée .
Pour moi le nucléaire est un véritable état dans l'état et cette agence ne peut en toute logique que faire la promotion du nucléaire.La remercier, c'est pour moi lui accorder un certain crédit et moi je n'accorde aucun à l'énergie atomique .
En ce qui concerne le clone , je trouve dommage que le héros lui parle comme si c'était son charat : " comme s'il ne l'avait jamais quitté ... Tu m'as manqué , petit frère" . Je trouve cette réplique choquante . Dans le prolongement, je trouve que l'article sur un clone de chat est vraiment intéressant! Et je ne peux pas m'empêcher de relier cela aux OGM, à Monsanto...
Pour moi c'est un sujet sensible, c'est pour cela que je réagis ainsi . Peut-être que j'interprète mal les choses...
Maintenant il est vrai que ce roman n'est pas récent et l'auteur écrirait peut-être cette histoire autrement . Si je le fais lire, j'exploiterai sans doute l'article que tu as trouvé .

romarin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Message par romarin le Lun 3 Aoû 2009 - 19:10

Je pense à un album de Claudine Desmarteau "Vu à la télé" . Il y a aussi ces dessins pour des articles de presse , notamment Télérama
http://c-desmarteau.club.fr/index.html

romarin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire dénonçant surproduction surconsommation

Message par doublecasquette le Lun 3 Aoû 2009 - 20:12

@romarin a écrit:
@doublecasquette a écrit:
@bibliominis a écrit:
@romarin a écrit:Je vous remercie aussi pour ces idées .
J'aimerais bien utiliser le texte de Steinbeck. Je ne connais pas Marcello Argilli.
J'ai relu Les Oubliés de Vulcain que je voulais donner en lecture cursive mais j'avoue que la fin ( à la gloire des clones ... )et les remerciements ( agence nationale pour la recherche des déchets radioactifs...) qui suivent m'ont refroidie !

C'est l'agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs.
Cette agence lui a probablement fourni des informations concernant le "stockage" des déchets radioactifs. Aucun mot n'apporte un jugement positif envers cette agence.
Il n'y a pas d'apologie du clonage. Charley reçoit en cadeau son animal de compagnie qui a été cloné car il était mort. C'est un évènement logique. Dans le futur, certains clonages seront peut-être autorisés... C'est une possibilité.
A toutes fins utiles, je tiens à vous préciser qu'il ne s'agit déjà plus de SF, tout au moins en ce qui concerne le chat. On peut faire cloner son chat dans certains pays dont les Etats-Unis et depuis plusieurs années déjà. Comptez aux alentours de 5000 $. Dans le genre surconsommation immorale, ce n'est pas mal, quand on pense au nombre de chatons vigoureux qui sont euthanasiés chaque année faute d'adoptant.

Je ne voulais pas faire de procès d'intention à l'auteur et ma remarque n'était peut être pas assez argumentée .
Pour moi le nucléaire est un véritable état dans l'état et cette agence ne peut en toute logique que faire la promotion du nucléaire.La remercier, c'est pour moi lui accorder un certain crédit et moi je n'accorde aucun à l'énergie atomique .
En ce qui concerne le clone , je trouve dommage que le héros lui parle comme si c'était son charat : " comme s'il ne l'avait jamais quitté ... Tu m'as manqué , petit frère" . Je trouve cette réplique choquante . Dans le prolongement, je trouve que l'article sur un clone de chat est vraiment intéressant! Et je ne peux pas m'empêcher de relier cela aux OGM, à Monsanto...
Pour moi c'est un sujet sensible, c'est pour cela que je réagis ainsi . Peut-être que j'interprète mal les choses...
Maintenant il est vrai que ce roman n'est pas récent et l'auteur écrirait peut-être cette histoire autrement . Si je le fais lire, j'exploiterai sans doute l'article que tu as trouvé .
Scientifiquement, ça peut se relier mais, commercialement parlant, ce n'est pas la même optique. Dans le cas du clone de chat, on exploite les sentiments de l'homme envers son animal de compagnie. C'est ignoble moralement et il serait certes intéressant de réfléchir sur ce sujet avec de jeunes ados qui, en règle générale, tolèrent très mal la mort de leur animal de compagnie, mais pas dangereux sur le plan de la diversité des biotopes et de l'écologie car ça restera un phénomène marginal. Monsanto, c'est terriblement dangereux à l'échelle planétaire, aussi bien écologique qu'économique.
Il est vrai que, sur le clone de chat de compagnie, il y a plein de pistes à exploiter. Physiquement, le chat sera identique à la naissance mais on ne pourra reproduire à l'identique les conditions de vie du chat précédent. On peut partir de là pour faire travailler les élèves sur l'inné et l'acquis, par exemple.

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum