[Inspection] sur les Misérables

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Isidoria le Dim 26 Mar 2017 - 20:11

Je n'ai absolument rien à te proposer, je voulais seulement dire que je trouve ta séquence vraiment bien. Quant à la formulation de ta problématique, elle a le mérite d'être simple et claire.
N'ayant plus de collège depuis quelques années, je n'ai plus travaillé sur Les Misérables depuis longtemps, et je trouve que n'étudier le parcours que d'un personnage est un axe d'étude très intéressant.

Une question: quand tu dis "j'ai enregistré une lecture de l'oeuvre complète pour que mes élèves en difficulté puissent lire l'oeuvre intégrale.", rassure-moi, ce n'est pas toi qui lis, si?

Bon courage, je suis sûre que ça va bien se passer.

Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Dim 26 Mar 2017 - 20:14

@Isidoria a écrit:Je n'ai absolument rien à te proposer, je voulais seulement dire que je trouve ta séquence vraiment bien. Quant à la formulation de ta problématique, elle a le mérite d'être simple et claire.
N'ayant plus de collège depuis quelques années, je n'ai plus travaillé sur Les Misérables depuis longtemps, et je trouve que n'étudier le parcours que d'un personnage est un axe d'étude très intéressant.

Une question: quand tu dis "j'ai enregistré une lecture de l'oeuvre complète pour que mes élèves en difficulté puissent lire l'oeuvre intégrale.", rassure-moi, ce n'est pas toi qui lis, si?

Bon courage, je suis sûre que ça va bien se passer.

Si, c'est moi qui lis, pour qu'ils aient la même édition que celle demandée en cours. Razz Je sais : je suis folle car ça m'a pris un temps fou. On entend même mon chat, mes éternuements... abi

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Izambard le Dim 26 Mar 2017 - 20:15

On peut le faire en lycée Isi.  
La plupart de mes premières littéraires ne l'avaient jamais compulsé. Du coup je l'ai donné en lecture intégrale et nous avons fait un groupement " grandes figures des Misérables " dans l'OE roman.
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Isidoria le Dim 26 Mar 2017 - 20:19

Ca doit être chouette, je n'en doute pas un seul instant!
Moi je suis bêtement dans Les Liaisons dangereuses, on travaille beaucoup sur le ressenti envers le personnage, je dis des trucs du genre "non, Valmont n'est pas un c...ard, il tombe amoureux, il se rachète".

Cannelle je suis vraiment TRES TRES impressionnée!
Il y a longtemps, j'avais lu en cours avec des 4è Aide et Soutien les Misérables sur l'année. Le jour où j'avais le malheur de ne pas lire je me faisais allumer par les élèves, ils adoraient ce temps de lecture, étaient très attentifs.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Izambard le Dim 26 Mar 2017 - 20:24

Sinon cannelle tu as reçu mes docs ?
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Dim 26 Mar 2017 - 20:53

@Izambard a écrit:Sinon cannelle tu as reçu mes docs ?

Oui, oui. Merci. Elle est bien faite cette adaptation. Je ne connaissais pas.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Izambard le Dim 26 Mar 2017 - 21:27

Oui c'est intéressant. 
8 volumes qui retracent la fresque en entier.
avatar
Izambard
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Dim 26 Mar 2017 - 21:33

@Izambard a écrit:Oui c'est intéressant. 
8 volumes qui retracent la fresque en entier.

Je vais en parler à mon collègue documentaliste.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par sand le Lun 27 Mar 2017 - 6:27

Tu travailles avec quelle édition Cannelle ? J'avais une édition abrégée Larousse, et je projetais aussi ce texte :

Le 22 avril 1796, on cria dans Paris la victoire de Montenotte remportée par le général en chef d e l’armée d’Italie, que le message du directoire aux Cinq –Cents, du 2 floréal an IV, appelle Buona Parte ;  ce même jour une grande chaîne fut ferrée à Bicêtre. Jean Valjean fit partie de cette chaîne. Un ancien guichetier de la prison, qui à près de quatre-vingt-dix ans aujourd’hui, se souvient encore parfaitement de ce malheureux qui fut ferré à l’extrémité du quatrième cordon dans l’angle nord de la cour. Il était assis à terre comme tous les autres. Il paraissait ne rien comprendre à sa position, sinon qu’elle était horrible.  Il est probable qu’il y démêlait aussi, à travers les vagues idées d’un pauvre homme ignorant de tout, quelque chose d’excessif. Pendant qu’on rivait à grands coups de marteau derrière sa tête le boulon de son carcan, il pleurait, les larmes l’étouffaient, elles l’empêchaient de parler, il parvenait seulement à dire de temps en temps : "J’étais émondeur à Faverolles". Puis, tout en sanglotant  il élevait sa main droite et l’abaissait graduellement sept fois comme s’il touchait  successivement sept têtes inégales, et par ce geste on devinait que la chose quelconque qu’il avait faite, il l’avait faite pour vêtir et nourrir sept petits enfants.
Il partit pour Toulon. Il y arriva après un voyage de vingt-sept jours, sur une charrette, la chaîne au cou. A Toulon, il fut revêtu de la casaque rouge. Tout s’effaça de ce qui avait été sa vie,  jusqu’à son nom ; il ne fut même plus Jean Valjean ; il fut le numéro 24601. Que devint la sœur ? Que devinrent les sept enfants ? Qui est-ce qui s’occupe de cela ? Que devient la poignée de feuilles du jeune arbre scié par le pied ?
C’est toujours la même histoire. Ces pauvres êtres vivants, ces créatures de Dieu, sans appui désormais, sans guide, sans asile, s’en allèrent au hasard, qui sait même ? Chacun de leur côté peut-être, et s’enfoncèrent peu à peu dans cette froide brume où s’engloutissent les destinées solitaires, mornes ténèbres où disparaissent successivement tant de têtes infortunées dans la sombre marche du genre humain.                                           Les Misérables, livre I, chapitre IV.
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Lun 27 Mar 2017 - 7:21

Merci.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Audrey le Lun 27 Mar 2017 - 12:17

Ton travail a l'air top, comme d'habitude... ;-)
Pour ton questionnement " Comment Jean Valjean évolue-t-il au fil de l'oeuvre?" passe très bien aussi... C'est ptêt plus vaste du coup que d'aborder uniquement l'idée attendue de rédemption à travers ta question...
Je ne m'inquiète pas pour toi, je suis certaine que ton IPR saura reconnaître la qualité de ton travail! Je te souhaite simplement un IPR réglo... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Lun 27 Mar 2017 - 15:22

@Derborence a écrit:
Jean Valjean était d'un caractère pensif sans être triste, ce qui est le propre des natures affectueuses. Somme toute, pourtant, c'était quelque chose d'assez endormi et d'assez insignifiant, en apparence du moins, que Jean Valjean. Il avait perdu en très bas âge son père et sa mère. Sa mère était morte d'une fièvre de lait mal soignée. Son père, émondeur1 comme lui, s'était tué en tombant d'un arbre. Il n'était resté à Jean Valjean qu'une sœur plus âgée que lui, veuve, avec sept enfants, filles et garçons. Cette sœur avait élevé Jean Valjean, et tant qu'elle eut son mari elle logea et nourrit son jeune frère. Le mari mourut. L'aîné des sept enfants avait huit ans, le dernier un an. Jean Valjean venait d'atteindre, lui, sa vingt-cinquième année. Il remplaça le père, et soutint à son tour sa sœur qui l'avait élevé. Cela se fit simplement, comme un devoir, même avec quelque chose de bourru de la part de Jean Valjean. Sa jeunesse se dépensait ainsi dans un travail rude et mal payé.
Il gagnait dans la saison de l'émondage vingt-quatre sous par jour, puis il se louait comme moissonneur, comme manœuvre, comme garçon de ferme bouvier, comme homme de peine. Il faisait ce qu'il pouvait. Sa sœur travaillait de son côté, mais que faire avec sept petits enfants ? C'était un triste groupe que la misère enveloppa et étreignit peu à peu. Il arriva qu'un hiver fut rude. Jean n'eut pas d'ouvrage. La famille n'eut pas de pain. Pas de pain. À la lettre. Sept enfants ! Un dimanche soir, Maubert Isabeau, boulanger sur la place de l’Église, à Faverolles, se disposait à se coucher, lorsqu'il entendit un coup violent dans la devanture grillée et vitrée de sa boutique. Il arriva à temps pour voir un bras passé à travers un trou fait d'un coup de poing dans la grille et dans la vitre. Le bras saisit un pain et l'emporta. Isabeau sortit en hâte; le voleur s'enfuyait à toutes jambes; Isabeau courut après lui et l'arrêta. Le voleur avait jeté le pain, mais il avait encore le bras ensanglanté. C'était Jean Valjean.
Ceci se passait en 1795. Jean Valjean fut traduit devant les tribunaux du temps « pour vol avec effraction la nuit dans une maison habitée ». Il avait un fusil dont il se servait mieux que tireur au monde, il était quelque peu braconnier ; ce qui lui nuisit. Il y a contre les braconniers un préjugé légitime. Le braconnier, de même que le contrebandier, côtoie de fort près le brigand. Pourtant, disons-le en passant, il y a encore un abîme entre ces races d'hommes et le hideux assassin des villes. Le braconnier vit dans la forêt le contrebandier vit dans la montagne ou sur la mer. Les villes font des hommes féroces parce qu'elles font des hommes corrompus. La montagne, la mer, la forêt, font des hommes sauvages. Elles développent le côté farouche, mais souvent sans détruire le côté humain.
Jean Valjean fut déclaré coupable. Les termes du code étaient formels. Il y a dans notre civilisation des heures redoutables; ce sont les moments où la pénalité prononce un naufrage. Quelle minute funèbre que celle où la société s'éloigne et consomme l'irréparable abandon d'un être pensant ! Jean Valjean fut condamné à cinq ans de galères.

Victor Hugo, Les Misérables.

J'axe la LA sur le portrait (milieu social, métiers, famille, personnage banal) et sur le vol (circonstances / peine).

Je vais travailler sur ce texte mais je peine à trouver une problématique. Je ne veux rien de compliquer. Je vais faire la lecture en deux temps : le portrait et le vol. L'heure suivante nous jouerons le procès de J.V.
J'ai pensé à : Quelle est la première étape du parcours de Jean Valjean ? ... mais c'est très simple.
Ou alors : Pourquoi Victor Hugo a-t-il choisi Jean Valjean comme héros ? (idée que personnage insignifiant qui bascule)

Je reviendrai vers vous pour les pistes de lecture.


_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Lun 27 Mar 2017 - 15:23

@Audrey a écrit:Ton travail a l'air top, comme d'habitude... ;-)
Pour ton questionnement " Comment Jean Valjean évolue-t-il au fil de l'oeuvre?" passe très bien aussi... C'est ptêt plus vaste du coup que d'aborder uniquement l'idée attendue de rédemption à travers ta question...
Je ne m'inquiète pas pour toi, je suis certaine que ton IPR saura reconnaître la qualité de ton travail! Je te souhaite simplement un IPR réglo... ;-)

Merci pour ton soutien fleurs2 . Mon inspecteur est réglo. Il est cependant extrêmement exigeant. Je le prends comme une forme de défi à relever.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par laura85lm le Mar 28 Mar 2017 - 15:17

Je commence Les Misérables jeudi.

J'ai prévu de débuter ma séquence par l'extrait de l'arrivée de JV à Digne (texte + film avec Lino Ventura), pour travailler sur le point de vue externe notamment.

Cependant, je bloque un peu pour la suite: habituellement je faisais l'analyse de l'arrivée chez l'évêque (réactions différentes des personnages) puis le retour en arrière avec le portrait et le vol du pain. Je montrais ainsi que l'identité était dévoilée au compte-gouttes.

Cela fonctionnait bien mais avec les nouveaux programmes et l'entrée thématique "confrontation de valeurs" je ne m'y retrouve plus.

Donc finalement, de votre côté, vous comptez faire la lecture du vol du pain et ensuite la rencontre avec l'évêque ? Si ce n'est pas dans l'ordre du roman peut-on nous le reprocher ?






laura85lm
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Mar 28 Mar 2017 - 17:23

@laura85lm a écrit:Je commence Les Misérables jeudi.

J'ai prévu de débuter ma séquence par l'extrait de l'arrivée de JV à Digne (texte + film avec Lino Ventura), pour travailler sur le point de vue externe notamment.

Cependant, je bloque un peu pour la suite: habituellement je faisais l'analyse de l'arrivée chez l'évêque (réactions différentes des personnages) puis le retour en arrière avec le portrait et le vol du pain. Je montrais ainsi que l'identité était dévoilée au compte-gouttes.

Cela fonctionnait bien mais avec les nouveaux programmes et l'entrée thématique "confrontation de valeurs" je ne m'y retrouve plus.

Donc finalement, de votre côté, vous comptez faire la lecture du vol du pain et ensuite la rencontre avec l'évêque ? Si ce n'est pas dans l'ordre du roman peut-on nous le reprocher ?



J'aurais préféré faire dans l'ordre du roman mais les élèves n'auront pas encore le livre et je voulais un texte court. C'est aussi pour cela que je parle de parcours : je suis l'ordre chronologique, plus cohérent dans ce cas.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Jeu 30 Mar 2017 - 6:28

Bon, bein, c'est aujourd'hui. Allez, tout le monde croise les doigts. Merci à celles qui m'ont aidée.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Thalia de G le Jeu 30 Mar 2017 - 6:39

On croise, on croise ! fleurs

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Derborence le Jeu 30 Mar 2017 - 6:53

Je croise tout Cannelle ! pompom pompom pompom trefle trefle trefle pompom pompom pompom

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Thalie le Jeu 30 Mar 2017 - 7:08

fleurs
avatar
Thalie
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par sand le Jeu 30 Mar 2017 - 7:08

Bonne chance Cannelle ! You're the best !!!
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Jeu 30 Mar 2017 - 18:19

Me revoilà. Tout s'est bien passé. Mes élèves ont été incroyables et sont allés loin dans l'analyse faisant même par eux-mêmes le lien avec la "damnation sociale" dans l'Avant-propos. Il a apprécié que je propose un parcours de lecture différencié. Il a apprécié que je parte de leurs réactions et que je les emmène où je les voulais.
En revanche, ils étaient tellement lancés que je n'ai eu que le temps d'amorcer la deuxième activité. Mais je lui ai dit que je ne me voyais pas les couper dans leur élan.
Le rapport, que j'ai lu, est positif.
Nous avons évoqué l'élaboration d'un document élève pour les compétences, car mon document était plus à destination du professeur. Il m'a suggéré de plus cadrer les moments de travail en autonomie. Les deux pistes de travail étaient très intéressantes.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Derborence le Jeu 30 Mar 2017 - 18:20

Super, Cannelle ! Je ne doutais pas de ta réussite.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Thalia de G le Jeu 30 Mar 2017 - 18:22

@Derborence a écrit:Super, Cannelle ! Je ne doutais pas de ta réussite.
Moi non plus.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Félicité75 le Jeu 30 Mar 2017 - 18:47

@cannelle21 a écrit: Il a apprécié que je propose un parcours de lecture différencié. Il a apprécié que je parte de leurs réactions et que je les emmène où je les voulais.
Bonjour Cannelle,
Je m'inspire de ce que je lis pour ma future séquence Misérables dans le cadre de la confrontation des valeurs. J'aurais deux questions, si tu veux bien y répondre :
- "parcours de lecture différencié" = le fait que les élèves choisissent tel ou tel personnage et rôle dans le procès ?
- peux-tu préciser sur quelles questions tu pars pour ta LA ? J'ai souvent entendu  dire par des collègues inspectés qu'on leur reprochait le questionnaire, toujours trop guidant.
Merci pour tes éventuelles réponses. Et bravo pour ton inspection !

Félicité75
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par cannelle21 le Jeu 30 Mar 2017 - 18:57

Parcours de lecture différencié car tous les élèves ne liront pas la même chose. Voici ce que je dis aux élèves :

Pour découvrir l’œuvre à votre rythme, vous pouvez :


 lire l’œuvre intégrale : Les Misérables, de Victor Hugo (Classiques & cie, Hatier).

 écouter l’enregistrement audio de l’œuvre (dans votre espace classe).

 lire un résumé très précis de l’œuvre (dans votre espace classe).

 découvrir l’œuvre à travers une ou plusieurs adaptations filmiques :
 Les Misérables, de Jean-Paul Le Chanois
 Les Misérables, de Claude Lelouch
 Les Misérables, de Josée Dayan
 Les Misérables, de Tom Hooper

 consulter des adaptations sous forme de bande-dessinée.


Quels que soient vos choix, vous devrez avoir lu les passages suivants :
 L’avant-propos (page 13)
 L’arrivée de Jean Valjean à Digne (pages 17 à 24)
 La rencontre entre Monseigneur Myriel et Jean Valjean (pages 25 à 50)
 L’épisode de Petit Gervaix (pages 51 à 57)
 La rencontre entre Fantine et les Thénardier (pages 61 à 68)
 L’opposition entre Monsieur Madeleine et Javert (pages 80 à 84)
 L’épisode de l’accident de Fauchelevent (pages 84 à 89)
 L’affaire Champmathieu (pages 97 à 101)
 La mort de Fantine (pages 102 à 105)
 La rencontre entre Cosette et Jean Valjean (pages 113 à 124)
 Marius tombe amoureux de Cosette (pages 155 à 157)
 Le guet-apens (pages 164 à 175)
 Les barricades (pages 194 à 201)
 La mort de Gavroche (pages 206 à 208)
 Jean Valjean épargne Javert (pages 208 à 212)
 La mort de Javert (pages 222 à 226)

Pour le portrait de Jean Valjean
- Je suis partie d'un petit travail de repérage pour construire la carte d'identité de Jean Valjean.
- Ensuite : Que pouvez-vous dire du personnage de Jean Valjean.
Ma problématique générale était : Pourquoi Victor Hugo a-t-il choisi le personnage de Jean Valjean comme héros de son roman ?
Pour les guider ensuite, il faut très bien connaître le texte et avoir bien préparé la lecture analytique. Je projette le texte, je marque leurs hypothèses de lecture autour, j'organise au fur et à mesure.

Mes élèves sont ainsi partis sur :
- portrait mélioratif ou péjoratif ?
- un archétype de misérable (avec l'inscription de réalités concrètes)
- un personnage marqué par la damnation sociale : fatalité
- un personnage ordinaire, privé d'histoire et d'identité

Je te conseille sur ce texte l'article de Guy Rosa "Réalisme et irréalisme".

Une autre façon de fonctionner est de proposer :
- un tête à tête de chaque élève avec le texte : réactions à chaud au brouillon, les thèmes, la forme..
- échange à deux pour confronter leurs interprétations de lecture
- mise en commun au tableau
- construction de la trace écrite : bilan des hypothèses de lecture


_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
avatar
cannelle21
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Inspection] sur les Misérables

Message par Félicité75 le Jeu 30 Mar 2017 - 19:21

Merci Cannelle pour ces réponses, et excuse-moi si je suis un peu tatillonne sur mes questions :
- "Hypothèses de lectures" : qui sortent avec des questions que tu leur poses ?
- Quand tu dis que les élèves "sont partis sur" par ex, mélioratif / péjoratif, c'est bien toi quand même qui énonces ces termes (mélioratif péjoratif, archétype, damnation sociale...) ? Quelles questions posent-tu pour qu'ils sortent ces termes précis ?
Je pense reprendre une partie de ta progression, mais n'ayant pas mis en place d'espace classe, je me suis contentée de leur demander de lire pendant les vacances la première partie "Fantine" avec comme consigne de choisir un personnage qu'ils suivront tout au long du roman - j'aime bien le fait qu'ils aient un fil rouge pendant leur lecture - et de repérer les passages où le personnage est évoqué (construction progressive d'une galerie de portraits). Comme je ne pense pas qu'ils trouveront les films, je leur projette une partie du Dayan.

Félicité75
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum