Robine : guide sanitaire

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par Danska le Sam 25 Mar - 17:55

Un soutien sérieux et crédible, ce serait mieux.

Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par colombane le Sam 25 Mar - 17:59

Déjà d'avoir eu l'idée d'y penser....

_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
avatar
colombane
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par Danska le Sam 25 Mar - 18:06

Mais quand je vois les réactions sur Néo, et même hors-Néos (j'ai envoyé le document à plusieurs personnes qui ne travaillent pas dans l'EN)... Les réactions sont toutes du même genre, presque personne ne s'est demandé s'il y avait quelque chose à en tirer.

Tu penses vraiment qu'une initiative aussi mal menée peut être utile ? (c'est une vraie question)
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par colombane le Sam 25 Mar - 18:14

Je pense que les services de gestion l'ont pris en pleine face pour leur demander de faire des efforts, etc... ainsi que la vie scolaire... et que dans quelques temps, on aura une belle enquête pour nous demander ce que l'on aura fait...
Si les profs ne l'ont pas pris très au sérieux (il est vrai que le sujet peut faire sourire), je pense que l'infirmière de mon lycée, va se l'approprier et nous "harceler" pour faire quelque chose.
Elle a justement des "cas" directement concernés par le sujet. Des filles malades, faisant des infections.... parce qu'elles n'osent pas y aller.
Il s'y passe aussi des choses un peu olé olé...
Et pourtant, chez nous, c'est très correct.


_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
avatar
colombane
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par Danska le Sam 25 Mar - 20:08

Le problème avec ce document, c'est qu'il est tellement grotesque qu'il occulte le problème bien réel des sanitaires dans les établissements scolaires. Le lecteur lambda (qui inclut les enseignants, en l'occurrence) le classera illico dans la catégorie "encore une c*** du ministère, poubelle" sans même prendre le temps de réfléchir :/
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par KinetteKinette le Sam 25 Mar - 20:29

Ce n'est pas parce que l'on trouve ce document ridicule, car il massacre le français, jargonne à mort et prétend mettre tout ceci au centre de la pédagogie que l'on nie les problèmes existants et que l'on pense qu'il ne faut rien faire!
Personnellement, je suis plus proche de certaines des personnes qui font le ménage que de certains collègues profs, et je discute pas mal avec les élèves des problèmes d'hygiène et d'accès au toilettes... notre règlement intérieur (comme beaucoup certainement) interdit les passages par les lieux d'aisance en dehors des récréations. J'avoue faire des exceptions, pour les envies trop pressantes, les périodes des filles, etc...

MAIS non, franchement, dans quel système est-on pour que des histoires d'hygiène et d'éducation "de base" en arrivent à être considérés au point que l'on nous enjoigne de les prendre en compte comme quelque chose de central, quelque chose qui puisse justifier un EPI. Bientôt, nous aurons des EPI-lavage de main, des EPI-douche, des EPI-poux (on sait combien le problème des poux est récurent dans les établissements, et peut entraîner du harcèlement ou un mal-être)... mes élèves sont également très préoccupés par les flirts ou encore les chamailleries entre copains: je propose que l'on articule des EPI autour de ces sujets qui devraient en plus les motiver, car au cœur de leurs préoccupations et importants pour le climat de vie scolaire.

K
PS: en tant que prof de SVT, j'aimerais que l'on arrête de considérer notre matière seulement comme un outil d'éducation à la santé et à l'écologie...

_________________
Spoiler:
avatar
KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par Danska le Sam 25 Mar - 20:36

KinetteKinette, à qui réponds-tu, en fait ? Personne n'a jamais dit l'inverse, il me semble scratch

(par contre, les "périodes des filles"... Impossible de savoir si une fille a ses règles ou pas, et je ne tiens pas à le savoir, encore moins à les obliger à le mentionner. Filles ou garçons, envie pressante ou pas, je n'interdit jamais à un élève d'aller aux toilettes - sauf si j'ai vraiment l'impression qu'un élève se fiche de moi.)
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par monseigneur le Sam 25 Mar - 20:40

@ Kinette : + 1
Et en tant que prof d'histoire géo, j'aimerais bien que ma discipline ne soit pas convoquée dans tous les EPI et autres parcours à la c*n.
avatar
monseigneur
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par KinetteKinette le Sam 25 Mar - 20:42

Bonsoir,
Danska, je répondais aux messages qui disaient que, pourtant, c'est un problème bien réel (lu un peu vite). Je précisais ma vision des choses (donc pas d'opposition).

Mon année de stage, j'ai eu une élève qui a vomi dans ma salle, sans prévenir... du coup, j'avoue ne pas trop hésiter à les faire sortir quand ils me disent qu'ils se sentent mal ou qu'ils doivent aller urgemment aux toilettes, et évidemment je ne vérifie pas pour les filles... quand j'ai l'impression que ce n'est pas si urgent, je discute avec l'élève en lui demandant s'il ne peut pas attendre (surtout s'il ne reste pas trop de temps avant la sonnerie), et beaucoup acceptent (je leur précise que si ça ne va pas, ils doivent me redemander). Je fais toujours sortir deux élèves en prenant un camarade sérieux pour accompagner. Mais je sais que s'il se passe quelque chose, on me considérera comme responsable/coupable...

K

_________________
Spoiler:
avatar
KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par Danska le Sam 25 Mar - 20:47

Tu es en collège, Kinette ? En lycée, je prends moins de précautions : je pars du principe que si un élève demande à sortir, c'est qu'il a une bonne raison. Et à tout prendre, je préfère laisser sortir quelquefois un élève qui n'a pas de bonne raison plutôt que d'obliger un élève à se retenir, ou à rester en cours alors qu'il se sent mal.
avatar
Danska
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par frimoussette77 le Sam 25 Mar - 22:24

@KinetteKinette a écrit:Ce n'est pas parce que l'on trouve ce document ridicule, car il massacre le français, jargonne à mort et prétend mettre tout ceci au centre de la pédagogie que l'on nie les problèmes existants et que l'on pense qu'il ne faut rien faire!
Personnellement, je suis plus proche de certaines des personnes qui font le ménage que de certains collègues profs, et je discute pas mal avec les élèves des problèmes d'hygiène et d'accès au toilettes... notre règlement intérieur (comme beaucoup certainement) interdit les passages par les lieux d'aisance en dehors des récréations. J'avoue faire des exceptions, pour les envies trop pressantes, les périodes des filles, etc...

MAIS non, franchement, dans quel système est-on pour que des histoires d'hygiène et d'éducation "de base" en arrivent à être considérés au point que l'on nous enjoigne de les prendre en compte comme quelque chose de central, quelque chose qui puisse justifier un EPI. Bientôt, nous aurons des EPI-lavage de main, des EPI-douche, des EPI-poux (on sait combien le problème des poux est récurent dans les établissements, et peut entraîner du harcèlement ou un mal-être)... mes élèves sont également très préoccupés par les flirts ou encore les chamailleries entre copains: je propose que l'on articule des EPI autour de ces sujets qui devraient en plus les motiver, car au cœur de leurs préoccupations et importants pour le climat de vie scolaire.

K
PS: en tant que prof de SVT, j'aimerais que l'on arrête de considérer notre matière seulement comme un outil d'éducation à la santé et à l'écologie...
Chez nous, on ne peut plus faire d'exception, c'est fermé en dehors des récréations. Et certains élèves finissent trempés en classe, devant tout le monde.
avatar
frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par June le Dim 26 Mar - 22:31

C'est fort qd même, maintenant le Ministère ne se donne même plus la peine de faire croire qu'il y a encore un peu de contenu disciplinaire et des savoirs à transmettre : on peut désormais faire un EPI sur les toilettes... Tant que "tous les acteurs de la communauté éducative" sont mobilisés dans le but du "vivre ensemble", peu importe le sujet traité...

Et j'adore tout particulièrement le travail réservé au français dans ce fabuleux EPI : faire des affiches de sensibilisation... A travers des formulations interrogatives, hein, parce que les injonctions, ça traumatise, et un élève traumatisé est un élève potentiellement constipé. Je vois bien l'affiche "As-tu tiré la chasse d'eau ? Si oui, tu es un citoyen responsable !"

On ne pouvait vraiment pas s'y prendre autrement pour résoudre le problème réel de l'état des sanitaires ?
avatar
June
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par gauvain31 le Lun 27 Mar - 8:25

Dans mon lycée de la mort; un élève en décembre dernier a volontairement déféqué à côté des toilettes. La technicienne a photographié le délit et l'a montré au proviseur....

Donc oui :un projet "caca et vivre ensemble" est une nécessité professeur On n'est jamais trop prudent. Quelques élèves poussent le bouchon un peu trop loin.
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par menerve le Lun 27 Mar - 10:34

Moi ce qui m'étonne c'est qu'il faille pondre un texte officiel pour régler des problèmes qui découlent du bon sens...quant à proposer deux élèves "dame et monsieur pipi" ...ben mince!

Encore une fois on décharge sur l'école un apprentissage qui fait partie de celui inculqués par leurs parents aux enfants...la pudeur, la propreté...

Cela devient tout de même incroyable qu'au collège et au lycée, les élèves n'aient pas acquis des bases qui normalement sont acquises à l'entrée en maternelle.

Pour la vétusté des locaux, c'est un autre problème mais nul besoin de projet pédagogique : il suffirait que chaque gestionnaire et chef fasse part des problèmes au département ou à la région.


Bon sinon pour un travail en epi, en Français on peut toujours étudier Clochemerle et initier au débat argumenté "Pour ou contre les pissotières?"
avatar
menerve
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Robine : guide sanitaire

Message par VinZT le Lun 27 Mar - 10:46

Quand est sorti l'AP au lycée, en seconde, où il ne fallait surtout pas faire de disciplinaire, mais des trucs bizarres (comme ce magnifique document en est la preuve : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Accompagnement_personnalise/98/2/LyceeGT_Ressource_AP_Organisation-Gestion-du-temps_sequence1_215982.pdf), j'avais dit à des collègues, sous forme de boutade : « bientôt, on va devoir leur apprendre à pisser ». Finalement je n'en était pas si loin…

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
avatar
VinZT
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum