Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 15:46
Caspar Goodwood a écrit:
@Halybel a écrit:
@JEMS a écrit:Réunion apb. J'ai cru que j'allais défaillir devant tant de bienveillance. Il faut leur donner un coup de pouce, ce n'est pas un bulletin, si on ne met pas favorable voire très favorable ils n'ont aucune chance.....

Cela me fait penser au simulacre de conseil de classe de 3ème : "6 en math, 5 en francais? Il/elle a un profil STMG"

Entendu dans mon lycée: "trop mauvaise pour faire une STMG, elle ira donc en L."
:shock:
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Caspar le Mer 29 Mar 2017 - 15:51
J'ai un L qui a choisi Beyoncé comme "Ecrivain dans son siècle" pour son dossier de LELE, donc plus rien ne m'étonne. ("Mais Monsieur, elle a quand même gagné cinq Grammies")


Dernière édition par Caspar Goodwood le Mer 29 Mar 2017 - 16:02, édité 1 fois
avatar
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 16:00
De la part des élèves, il n'y a déjà plus grand chose qui m'étonne. Mais de la part des adultes, si, encore cafe
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Zagara le Mer 29 Mar 2017 - 16:01
Les adultes sont des élèves qui s'ignorent.
avatar
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 16:17
Contrairement aux élèves qui se croient déjà adultes Razz
avatar
bernardo
Fidèle du forum

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par bernardo le Mer 29 Mar 2017 - 16:24
L'état des lieux de l'école publique dressé ici fait frémir : l'école publique est un malade, dont la maladie est sciemment entretenue (et au chevet duquel aucun candidat à l'élection présidentielle ne se penche).

La bienveillance est une arme de destruction massive, qui inverse les valeurs : les professeurs qui continuent de noter selon le niveau des élèves et qui tentent de leur enseigner un contenu de qualité sont jugés mauvais et tout est fait pour les faire culpabiliser "obliger à se remettre en question".

L'empereur est nu mais aucun enfant n'a le droit de le dire, car l'illusion entretenue maintient une paix sociale relative. En effet si les très bons deviennent moyens (donc y perdent), ils ne s'en rendent pas compte car on continue de les appeler les très bons. Quant aux très moyens (qui "deviennent" faussement bons) et aux nuls (qui "deviennent" faussement moyens), ils croient y avoir gagné. Tout le monde bénéficie du pied d'estal imaginaire de la bienveillance.

La chute serait douloureuse ... si elle avait lieu : mais le moment de la chute est retardé, ce qui arrange tout le monde, puisque ça retarde le moment de l'entrée sur le "marché" du travail.

Seuls sont dupes les moins au courant ; mais tant qu'ils restent une majorité ça tient.

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
:MissT:
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 17:21
Quand tu vois que j'avais lu les déboires d'un prof licencié et qu'à un moment une lettre de maman justifie en disant qu'il était pas assez sévère et donc pas assez exigeant, tu te dis qu'au final tu sais plus sur quel pied danser...

Entre ca et un syndicat qui va te dénoncer comme un chantre de la gestapo, je pense que malheureusement tout part en vrille de partout !

J'avais lu un super article qui disait qu'en France, on ne choisissait pas un modèle : le modèle des compétences à l'allemande accès sur le professionnel, le modèle du bien etre de l'enfant accès sur les pays nordiques et celui du socle de connaissances accès sur le modèle japonais. Ba en France on nous demande de faire les trois! D'où l'imbroglio pédagogique qui en ressort et tant qu'on ne choisira pas un axe en y allant à fond, je pense qu'en haut comme en bas mais aussi sur les côtés (syndicats) ca n'ira malheureusement pas ...

Étant jeune prof, je suis arrivé avec mes îlots, la pédagogie différenciée, les critères de réussite, le cours inversé, les évaluations sommatives et formatives et adieu ma vie sociale!


Dernière édition par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 17:28, édité 1 fois
avatar
Zagara
Grand Maître

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Zagara le Mer 29 Mar 2017 - 17:24
Ce qui est ballot, c'est qu'on a oublié de s'inspirer du modèle français, axé sur l'exigence et le mérite.


Dernière édition par Zagara le Mer 29 Mar 2017 - 17:27, édité 1 fois
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 17:25
Effectivement mais PISA a dit : pas bien et le conseil supérieur de l'école que ca creuse les inégalités donc on a cherché où ça fonctionné et on a pompé!

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Caspar le Mer 29 Mar 2017 - 17:33
@Halybel a écrit:Quand tu vois que j'avais lu les déboires d'un prof licencié et qu'à un moment une lettre de maman justifie en disant qu'il était pas assez sévère et donc pas assez exigeant, tu te dis qu'au final tu sais plus sur quel pied danser...

Entre ca et un syndicat qui va te dénoncer comme un chantre de la gestapo, je pense que malheureusement tout part en vrille de partout !

J'avais lu un super article qui disait qu'en France, on ne choisissait pas un modèle : le modèle des compétences à l'allemande accès sur le professionnel, le modèle du bien etre de l'enfant accès sur les pays nordiques et celui du socle de connaissances accès sur le modèle japonais. Ba en France on nous demande de faire les trois! D'où l'imbroglio pédagogique qui en ressort et tant qu'on ne choisira pas un axe en y allant à fond, je pense qu'en haut comme en bas mais aussi sur les côtés (syndicats) ca n'ira malheureusement pas ...  

Étant jeune prof, je suis arrivé avec mes îlots, la pédagogie différencié, les critères de réussite, le cours inversé, les évaluations sommatives et formatives et adieu ma vie sociale!

Ton super article a l'air un brin caricatural quand même. Tout n'est pas "axé sur le professionnel" en Allemagne, loin de là. Quant à la fameuse Finlande, eldorado pédagogique, la sélection pour entrer au lycée et à l'Université y est paraît-il féroce. Il est de toute façon impossible d'adopter tel ou tel modèle, nous avons nos propres traditions et notre culture, on ne va pas devenir Finlandais ou Japonais du jour au lendemain. "un axe an y allant à fond" , ça manque un peu de nuances à mon goût, ça fait un peu troupeau de gnous qui détruit tout sur son passage. Very Happy

Pour ce qui des îlots et compagnie: économise-toi un peu, il faut que tu tiennes encore une quarantaine d'années. abi
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 17:41
J'ai résumé grosso-modo, je peux essayer de te retrouver l'article, c'était dans les cahiers pédagogiques (je peux essayer de te retrouver le numéro). Évidemment qu'il y a des nuances etc.

Édit : trouvé http://www.cahiers-pedagogiques.com/Nous-n-arrivons-pas-a-imaginer-que-l-ecole-pourrait-fonctionner-differemment

Ce que je voulais dire c'est qu'il faut une ligne directrice concrète avec certes une variable d'ajustements mais pas mille et une manière de fonctionner : pédagogie freynet, classe inverse, îlot, groupe de besoin etc ... si déjà on avait un cadre claire (j'aime bien excellence et mérite) on pourrait faire "des" pédagogies en ce sens et ne plus avoir à se farder les trucs inutiles ! En gros, et ca va faire bondir beaucoup améliorer l'efficacité des profs.

Après je précise aussi je ne veux pas toucher à la liberté pédagogique de chacun mais quand on voit les directives et les formations on voit bien que ca part dans tous les sens sans un programme clair.
Apres je suis inexpérimenté, donc je donne un regard plutôt neuf, et sans fondement pratique poussé.
Mince je suis devenu pédagogue!


(C'est quand même les îlots qui m'ont donné un rapport élogieux bien qu'il va pas me servir longtemps, j'ai l'impression)
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Caspar le Mer 29 Mar 2017 - 17:51
@Halybel a écrit:J'ai résumé grosso-modo, je peux essayer de te retrouver l'article, c'était dans les cahiers pédagogiques (je peux essayer de te retrouver le numéro). Évidemment qu'il y a des nuances etc.

Ce que je voulais dire c'est qu'il faut une ligne directrice concrète avec certes une variable d'ajustements mais pas mille et une manière de fonctionner : pédagogie freynet, classe inverse, îlot, groupe de besoin etc ... si déjà on avait un cadre claire (j'aime bien excellence et mérite) on pourrait faire "des" pédagogies en ce sens et ne plus avoir à se farder les trucs inutiles ! En gros, et ca va faire bondir beaucoup améliorer l'efficacité des profs.

Apres je précise aussi je ne veux pas toucher à la liberté pédagogique de chacun mais quand on voit les directives et les formations on voit bien que ca part dans tous les sens sans un programme clair.
Apres je suis inexpérimenté, donc je donne un regard plutôt neuf, et sans fondement pratique poussé.
Mince je suis devenu pédagogue!


(C'est quand même les îlots qui m'ont donné un rapport élogieux bien qu'il va pas me servir longtemps, j'ai l'impression)

La liberté pédagogique est un bien précieux et tu vas sans doute t'apercevoir assez vite que donner "une ligne directrice concrète" et "un cadre clair" c'est loin d'être simple, et pas forcément souhaitable: un même moule pour tout le monde, toutes les disciplines, tous les types d'établissements...franchement ça fait plutôt peur.

En vieillissant, tu verras les modes passer, et des trucs qu'on disait formidables seront déclarés ringards et dépassés, j'ai pris le parti d'en sourire. Je pense aussi qu'il faut varier les techniques et les méthodes selon tes objectifs: cours magistral, travail des élèves seuls, en binômes, en groupes, exposés d'élèves, recherches à la maison...Il n'y a pas UNE méthode miracle qui va marcher à chaque fois.

Pour les îlots, je passe mon tour, il y aurait beaucoup à dire, mais c'est sûr que c'est apprécié des inspecteurs en général.

PS: Page d'accueil des Cahiers Pédagogiques: le CRAP ( = caca en anglais), ça me fait sourire à chaque fois.
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 17:56
La vraie question que je me pose : est ce qu'on peut accorder socle de connaissances, compétences pratiques et épanouissement de l'enfant en mode bienveillance etc?


C'est à partir de là que je dis qu'il faut juste une ligne. Après si tu pars pour faire du socle de connaissance : tu appliques les méthodes qui te semblent justes.
Je sais pas si je suis clair tellement c'est du jargon pédagogique mais je suis parle de juste donner une ligne globale parce personnellement j'ai l'impression qu'on touche déjà à notre liberté pédagogique. (Ex : le magistral qui est carrément devenu la bête noire en collège) c'est simple j'ai pas vu un collègue en faire un...
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Caspar le Mer 29 Mar 2017 - 18:00
Bon, désolé, mais non, tu n'es pas très clair...
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 18:06
Je ne dis pas qu'il faut modifier les pédagogies juste ce qui les englobent.

Ex : tu décides d'appliquer le libéralisme > tu fais des politiques en ce sens. Le carcan de ta politique, c'est le libéralisme. La politique pour l'appliquer, c'est ta pédagogie. Et chacun est libre d'appliquer telle ou telle politique du moment que ca reste du libéralisme.

Sauf que la on doit faire du socialisme, du libéralisme et même du communisme...

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

Je reste fondamentalement persuadé, comme Mandela, que "l'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde".

"En temps de crise, le sage construit des ponts, tandis que le fou construit des murs"
avatar
roxanne
Devin

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par roxanne le Mer 29 Mar 2017 - 18:06
@Halybel a écrit:La vraie question que je me pose : est ce qu'on peut accorder socle de connaissances, compétences pratiques et épanouissement de l'enfant en mode bienveillance etc?


C'est à partir de là que je dis qu'il faut juste une ligne. Après si tu pars pour faire du socle de connaissance : tu appliques les méthodes qui te semblent justes.
Je sais pas si je suis clair tellement c'est du jargon pédagogique mais je suis parle de juste donner une ligne globale parce personnellement j'ai l'impression qu'on touche déjà à notre liberté pédagogique. (Ex : le magistral qui est carrément devenu la bête noire en collège) c'est simple j'ai pas vu un collègue en faire un...
Parce que tu es derrière chaque prof et tu sais tout ce qui se passe dans chaque cours?
avatar
bernardo
Fidèle du forum

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par bernardo le Mer 29 Mar 2017 - 18:08
Liberté pédagogique ? Quand tu as des professeurs qui mettent des notes, d'autres non, certains qui font de la grammaire, d'autres non, certains qui font des dictées, d'autres non, certains qui font des rédactions, d'autres non, certains qui mettent des bonnes notes, d'autres non, … est-ce encore la liberté ? Ou alors le borde* ?
A qui profite ce chaos ? Aux élèves les plus fragiles ? Non.
Il faudrait une ligne pédagogique nationale claire et durable si on veut donner des repères aux élèves ; or c'est le contraire qui se passe : des programmes par cycles, de "l'autonomie" ; chaque établissement se démer*** ; les parents les plus au courant deviennent des consommateurs qui font leur marché (quand il y a choix), sautant d'un établissement à l'autre en essayant d'éviter les pire.

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
:MissT:
avatar
ysabel
Devin

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par ysabel le Mer 29 Mar 2017 - 18:10
@pseudo-intello a écrit:Moi, je rapproche un peu le concept de la bienveillance du titre du blog de Céline Alvarez : "All you need is love" (elle l'a emprunté à quelqu'un, je crois).

Et on sait tous que qui aime bien châtie bien.

Comme quoi, sur ce point, on et globalement d'accord avec M. Hamon.

Celle-ci je la sors souvent.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 18:12
@roxanne a écrit:
@Halybel a écrit:La vraie question que je me pose : est ce qu'on peut accorder socle de connaissances, compétences pratiques et épanouissement de l'enfant en mode bienveillance etc?


C'est à partir de là que je dis qu'il faut juste une ligne. Après si tu pars pour faire du socle de connaissance : tu appliques les méthodes qui te semblent justes.
Je sais pas si je suis clair tellement c'est du jargon pédagogique mais je suis parle de juste donner une ligne globale parce personnellement j'ai l'impression qu'on touche déjà à notre liberté pédagogique. (Ex : le magistral qui est carrément devenu la bête noire en collège) c'est simple j'ai pas vu un collègue en faire un...
Parce que tu es derrière chaque prof et tu sais tout ce qui se passe dans chaque cours?
+1 !

Et il ne faut pas non plus exagérer dans l'autre sens : on est inspecté toutes les x années, x étant généralement supérieur à 5, quand ce n'est pas plus. Le reste du temps, quand il n'y a pas d'inspecteur dans la salle (et même quand il est là, à dire vrai), tant qu'on traite le programme, on peut bien faire comme on veut. Je fais du cours magistral à l'occasion (sans forcément me dire "aujourd'hui, cours magistral", d'ailleurs), quand les notions s'y prêtent, ou quand j'ai une classe mal réveillée à 8h, et personne n'a encore jamais déboulé dans ma salle pour me dire d'arrêter.
avatar
Halybel
Niveau 8

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Halybel le Mer 29 Mar 2017 - 18:15
Tu es en lycée danska me semble, je parle du collège.

Apres faut arrêter avec l'argument d'autorité du genre : tu es dans chaque cours ? Non me suffit de simplement de demander à ses collègues quelles sont leurs pédagogies : aucun collègue ne me parle de cours magistraux pendant 1h. Je parle bien du cours magistral d'une heure qu'on voit souvent, pardon que j'ai pu voir, en première et lycée car on est charrette

que le programme (vu pendant mon année d'observation en filière L et S)

Oui Bernardo c'est ce que j'essaie de dire
avatar
roxanne
Devin

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par roxanne le Mer 29 Mar 2017 - 18:21
J'ai fait 10 ans de collège, je connais par cœur. Et puis entre ce qui se dit et ce qui se fait, il y a une marge. D'ailleurs, c'est quoi le "magistral"? Il y a bien un moment où le prof parle, explique et où les gosses ECOUTENT. Parce oui, à un moment, je sais et ils ne savent pas. Alors ça ne dure pas forcément une heure, on alterne avec le cours dialogué (où c'est parfois le bazar). Et puis après, on peut faire un travail de groupe (sans ilôter pour autant), puis un travail écrit, puis... Et c'est comme ça, en alternant les modes opératoires qu'on avance. On en reparle dans 20 ans?
avatar
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 18:25
@Halybel a écrit:Tu es en lycée danska me semble, je parle du collège.

Apres faut arrêter avec l'argument d'autorité du genre : tu es dans chaque cours ? Non me suffit de simplement de demander à ses collègues quelles sont leurs pédagogies : aucun collègue ne me parle de cours magistraux pendant 1h. Je parle bien du cours magistral d'une heure qu'on voit souvent, pardon que j'ai pu voir, en première et lycée car on est charrette

que le programme (vu pendant mon année d'observation en filière L et S)  

Oui Bernardo c'est ce que j'essaie de dire
Je suis en lycée, et côtoie beaucoup de collègues du collège, donc je ne vois pas le rapport. Et moi non plus je ne vais pas te parler de cours magistraux si tu m'interroges ! En réalité, je ne prends pas la peine de définir quelle est ma "pédagogie" : si telle notion passe mieux quand c'est moi qui explique, alors j'explique (je suppose que c'est ce qu'on appelle "cours magistral") ; si une autre est mieux comprise quand les élèves travaillent d'abord dessus, eh bien je les laisse travailler.

Et selon ta définition, je ne fais pas de cours magistraux, au sens où je n'ai jamais passé une heure à parler seule devant un public qui prend des notes. Et donc ? Ca fait de moi une prisonnière de la doxa de l'EN ?

Edit : "Apres faut arrêter avec l'argument d'autorité du genre" : de quoi tu parles au juste ? Quand à ma discipline, il suffit de regarder mon profil, elle est affichée sans la moindre ambiguïté.


Dernière édition par Danska le Mer 29 Mar 2017 - 18:26, édité 1 fois
avatar
Caspar
Esprit sacré

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Caspar le Mer 29 Mar 2017 - 18:25
@bernardo a écrit:Liberté pédagogique ? Quand tu as des professeurs qui mettent des notes, d'autres non, certains qui font de la grammaire, d'autres non, certains qui font des dictées, d'autres non, certains qui font des rédactions, d'autres non, certains qui mettent des bonnes notes, d'autres non, … est-ce encore la liberté ? Ou alors le borde* ?
A qui profite ce chaos ? Aux élèves les plus fragiles ? Non.
Il faudrait une ligne pédagogique nationale claire et durable si on veut donner des repères aux élèves ; or c'est le contraire qui se passe : des programmes par cycles, de "l'autonomie" ; chaque établissement se démer*** ; les parents les plus au courant deviennent des consommateurs qui font leur marché (quand il y a choix), sautant d'un établissement à l'autre en essayant d'éviter les pire.

Ok, je comprends, mais le contraire ce serait des directives ultrastrictes, et un flicage pour vérifier que tout le monde fait pareil tout le temps (cf le mythe de tous les écoliers français faisant la même dictée partout en France à la même heure). Je ne sais pas si c'est la panacée. L'idéal se situe sans doute entre les deux...
user7434
Niveau 1

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par user7434 le Ven 8 Juin 2018 - 13:40
Plus dure sera la chute.
En tant que prof de pinceau je pourrais théoriser sur le "plus" qu'apporte ma discipline (dont tout le monde se fout à commencer par l'initiatrice de ce sujet) mais j'épargnerai à chacun un truc dont il se fout...

Pourquoi faut-il être bienveillant? Parce que le monde est tellement violent sur le plan économique, social et politique, qu'il est bon de berner materner (un peu) le peuple. On commence par dire que l'école va tout gérer (les handicaps, les "différences", les problèmes sociaux) avec méticulosité (une solution adaptée à chacun). De la préconisation "chirurgicale"... Et comme le prof est un brin idéaliste, il y croit; en tous cas, il a envie, malgré son scepticisme...
Alors, ça fait mal quand il retrouve 30 élèves qui n'ont jamais vu de livre et que, conscient de ce qui attend les chers petits, il perd son sang-froid et devient un odieux altruiste et cherche à les faire bosser pour leur bien...
Personne ne nous demande de faire bosser personne; y'a le privé pour ça (on recrute les élèves par niveau, les autres, les nôtres, on les jette). Le but c'est de garder au chaud tout ce petit monde qui pourrait avoir envie de grimper les échelons et de dire ***" à toute cette verticalité (si on lui faisait l'esprit "bien fait"). alors, on bosse sur des "padlets" en anglais (te demande un peu cette connerie!), on fait du PSC1, on lutte contre le harcèlement, on apprend que c'est beau la différence et qu'on doit aimer son prochain et on se fait empapaouter AVEC BIENVEILLANCE. Donc, mon point de vue, c'est qu'n nous demande d'empapaouter les élève et leurs familles "avec bienveillance".
Comme l'institution n'est pas dépourvue de sadisme, elle maltraite ses profs... Sans bienveillance cette fois...
Veillons à ne pas nous "venger" (inconsciemment bien sûr) sur nos élèves.

P-S: en tant que prof de pinceau je m'efforce de traiter mes collègues comme des égaux, malgré leur culture parfois défaillante pour ma discipline, et j'avoue, pas toujours de manière bienveillante... C'est de la réciprocité en somme!

Pour le reste, les profs et une majorité d' élèves sont dans la même merde: des oubliés de la réussite ambiante...
avatar
Danska
Modérateur

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Danska le Ven 8 Juin 2018 - 13:46
@APLAnnelouise, pourrais-tu éviter de remonter de vieux topics en chaîne ? Celui-ci date d'il y a plus d'un an, et ce n'est pas le premier que tu "déterres" ainsi.
Contenu sponsorisé

Re: Ras le bol de la Bienveillance !!!

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum