Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
joliefiona
Niveau 6

mi-temps et correction bac ?

par joliefiona le Mer 29 Mar 2017 - 10:55
Bonjour,

Je travaille à mi-temps.

D'après ce que j'ai compris, je corrigerai autant de copies de bac que les collègues à temps plein... Je ne trouve pas cela équitable car, vu ce qui s'annonce pour l'oral et l'écrit de Lettres, je serai obligée de travailler à temps plein pendant 3 semaines... et donc de payer une nourrice tout ce temps.

Est-ce que certains d'entre vous sont dans mon cas? Est-ce que le fait d'avoir autant de copies/oraux est une réalité ou est-ce que, en pratique, on en a moins ? Ou alors on ne corrige que l'oral ou que l'écrit?

Et si malheureusement c'est vrai, est-on payé plus quand on corrige? Un tarif par nombre de copies/oraux qu'on fait passer?

Merci pour vos réponses
avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: mi-temps et correction bac ?

par Lord Steven le Mer 29 Mar 2017 - 11:09
Mes collègues à mi-temps ont toujours corrigé autant de copies que les collègues à temps plein. J'avais une collègue qui, contrairement à vous, appréciait énormément cela car, d'après ses propres termes, les rémunérations pour corrections de copies ou interrogations d'oraux lui "permettait de mettre un peu de beurre dans les épinards".

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: mi-temps et correction bac ?

par Iphigénie le Mer 29 Mar 2017 - 11:19
C'est en effet parfaitement injuste surtout pour les oraux de français qui sont une très lourde  charge horaire ( qui dépasse déjà les 18 heures hebdomadaires d'un plein temps Certifié!) Les écrits se faisant à domicile sont plus acceptables et mieux rémunérés ...
Mais je ne pense pas qu'on fasse une différence entre rémunération plein temps ou mi-temps!
Tu peux toujours te rapprocher du service des examens du rectorat , pour demander à avoir plutôt des copies par exemple, on ne sait jamais: ils sont parfois très humains aussi! ...
archeboc
Esprit éclairé

Re: mi-temps et correction bac ?

par archeboc le Mer 29 Mar 2017 - 12:16

Tu écris au responsable de l'examen qu'en l'absence d'un mode de garde, tu viens avec ton chiard les jours qui correspondent à ton mi-temps.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3


anthracite
Niveau 7

Re: mi-temps et correction bac ?

par anthracite le Mer 29 Mar 2017 - 12:39
Tu peux toujours te rapprocher du service des examens du rectorat , pour demander à avoir plutôt des copies par exemple, on ne sait jamais: ils sont parfois très humains aussi! ...
Surtout que l'état vient de perdre au TA contre des salariées à 80 % de pôle emploi. Elles avaient autant de dossiers à suivre que leurs collègues à temps plein, en 4 jours au lieu de 5. Je me demande s'il n'y aurait pas quelque chose à creuser.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7

Re: mi-temps et correction bac ?

par Marie-Henriette le Mer 29 Mar 2017 - 13:05
Moi aussi je suis à mi_temps et sans cesse couillonnée: copies de brevet, réunions diverses, formations que je n'ai pas demandées, emploi du temps, etc. Et toujours 1000 euros par mois.
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: mi-temps et correction bac ?

par Mrs Hobie le Mer 29 Mar 2017 - 13:12
@anthracite a écrit:
Tu peux toujours te rapprocher du service des examens du rectorat , pour demander à avoir plutôt des copies par exemple, on ne sait jamais: ils sont parfois très humains aussi! ...
Surtout que l'état vient de perdre au TA contre des salariées à 80 % de pôle emploi. Elles avaient autant de dossiers à suivre que leurs collègues à temps plein, en 4 jours au lieu de 5. Je me demande s'il n'y aurait pas quelque chose à creuser.
Sauf que là, c'est payé à l'étudiant interrogé/copie corrigée ... A part demander d'en avoir moins, je ne pense pas que ça passe au TA.
Je suis à temps partiel (12/18), quand je suis de bac, j'ai autant de copies à corriger que mes collègues à temps plein. Par contre, depuis que j'ai repris le boulot après mon congé parental, j'ai des terminales tous les ans, mais je n'ai été convoquée qu'un an sur 2 ... je me suis demandée si c'était lié au temps partiel ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 13:20
@anthracite a écrit:Surtout que l'état vient de perdre au TA contre des salariées à 80 % de pôle emploi. Elles avaient autant de dossiers à suivre que leurs collègues à temps plein, en 4 jours au lieu de 5. Je me demande s'il n'y aurait pas quelque chose à creuser.

Ça ce serait une très bonne nouvelle ! Je suis à 80% de droit pour m'occuper de ma petite fille handicapée qui a de nombreuses rééducations et j'ai toujours eu la même charge de correction (et la même obligation d'assister aux réunions, notamment le mercredi...) que les collègues à plein temps, parfois plus, puisque ça tombe au hasard, sans pour autant être rétablie à plein temps pour le mois de bac, ni concernant la rémunération ni pour les droits à la retraite...
L'année dernière nous avons reçu une note du SIEC prenant les devants et rappelant que, conformément aux textes en vigueur, il ne serait tenu aucun compte des temps partiels pour les convocations au bac.

Pour ce qui est de la charge de correction, je finis par penser comme le collègue de LordSteven : comme il est hors de question que les soins de ma fille ne soient pas assurés pendant un mois, surtout que le mois de juin est le mois de tous les bilans, je suis obligée de corriger en un temps records, ce qui financièrement devient rentable. Il y a 2 ans, je disposais de 4 jours (se terminant à 16h) pour corriger 156 copies, autant dire que j'ai lu en diagonale et que je n'ai pas repris mon paquet comme d'habitude pour revoir la notation. C'est quand même très stressant et déprimant pour le mépris de notre travail que ça dénote de corriger dans ces conditions. Cette même année, j'ai été appelée pour un remplacement au pied levé pour des oraux de rattrapage dans un autre jury que le mien (où nous nous étions réparti les jours : j'étais libre ce jour-là et avais donc mes enfants avec moi) : on m'a laissé 1h pour trouver une solution pour faire garder mes enfants, je n'ai été libérée que le soir à 17h et j'ai été payée... 6€ pour la journée parce que je faisais passer peu d'oraux, avec plein de trous entre et que le jury se tenait en fin de journée...

La bienveillance du SIEC, je n'y crois pas : l'an dernier, enceinte, grossesse pathologique, j'avais demandé à être affectée près de chez moi (quelle idée Rolling Eyes ) ma secrétaire avait prévenu que mes médecins ne m'autorisaient pas à faire des trajets et que si la situation se présentait, je serais arrêtée... le SIEC n'a rien voulu entendre et m'a affectée loin... résultat, j'ai été arrêtée et n'ai pas corrigé le bac (et tant mieux en fait !!!).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 13:25
@Mrs Hobie a écrit:Sauf que là, c'est payé à l'étudiant interrogé/copie corrigée ... A part demander d'en avoir moins, je ne pense pas que ça passe au TA.
Je suis à temps partiel (12/18), quand je suis de bac, j'ai autant de copies à corriger que mes collègues à temps plein. Par contre, depuis que j'ai repris le boulot après mon congé parental, j'ai des terminales tous les ans, mais je n'ai été convoquée qu'un an sur 2 ... je me suis demandée si c'était lié au temps partiel ...

Ça pourrait : à temps partiel normalement on ne peut pas nous imposer d'heures sup, surtout pour les temps partiels de droit, ET nos droits à la retraite restent à temps partiel, ce qui ne me paraît pas très légal.

Pour ma part, en philo, je suis convoquée tous les ans pour surveillance (8h) + corrections (entre 140 et 180 copies) + réunions d'entente et d'harmonisation + jury + rattrapage et j'ai déjà eu des collègues à temps partiel convoqués en plus pour la vice-présidence de jury...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
sansara
Modérateur

Re: mi-temps et correction bac ?

par sansara le Mer 29 Mar 2017 - 13:28
C'est vrai que c'est dur, que le rectorat ne tienne pas compte des mi-temps pour le bac, en particulier pour les oraux qui sont épuisants. Tu peux peut-être les appeler et essayer de négocier ?

Cela dit, l'an dernier, j'ai dû remplacer au pied levé une collègue à qui le médecin avait fourni un arrêt de complaisance (ce sont ses propres termes, pas un jugement de ma part) pour lui éviter la moitié des journées d'oraux. Je comprends parfaitement ses raisons, mais j'avoue que, très égoïstement, j'aurais préféré qu'elle prévienne au moins le coordo, ça m'aurait évité d'avoir à improviser dans la panique la plus totale.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: mi-temps et correction bac ?

par Bouboule le Mer 29 Mar 2017 - 13:52
Même si je n'ai jamais été concerné, j'ai toujours trouvé que mieux encadrer la gestion des mi-temps en faveur des collègues qui les prennent mériterait de faire l'objet d'une réflexion paritaire, ne serait-ce que pour aboutir à une note de service mais je me suis toujours heurté à des "bof, non".
Lors du stage, on libère certains jours pour la formation des stagiaires mais pour la mère (ou le père ?) d'un enfant en bas-âge qui prend un mi-temps parce qu'elle habite loin etc., on la place sur 5 jours "parce que l'administration ne peut pas faire autrement et c'est dans l'intérêt des élèves", contradiction totale avec les cours qui sautent sans arrêt dès que ça arrange l'administration.
Alors évidemment, parfois, le ou la collègue préfère avoir 2 heures chaque jour mais il suffirait de donner le choix (9h sur 3j max si mi-temps, 15h sur 4 jours max si 80%, si le collègue le souhaite).
Pour les oraux, cela devrait être pareil.
Pour les copies corrigées à la maison et payées en plus, ce me semble plus difficile d'autant qu'il n'y a plus cours (en général).

(Juste ma vision qui peut évoluer en fonction des retours des concerné(e)s).

avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 14:35
@Bouboule a écrit:Pour les copies corrigées à la maison et payées en plus, ce me semble plus difficile d'autant qu'il n'y a plus cours (en général).

Le truc c'est que quand on prend un temps partiel, c'est qu'on a plus besoin de temps que d'argent.

Il y a aussi le problème de la retraite comptée à temps partiel alors qu'on travaille à temps plein : la moindre des choses serait de nous offrir la surcotisation (ou tout simplement de nous rétablir à temps plein) pour le mois concerné. Un mois ça ne paraît pas grand chose, mais un mois tous les ans sur toute une carrière, ça commence à faire...

Ça me paraît contraire à l'intérêt des élèves que de forcer les gens à corriger au lance-pierre et/ou quand ils sont épuisés (puisque quand on a des contraintes, le seul moyen de trouver le temps qu'on n'a pas, c'est de corriger la nuit...), mais comme les temps de trajets, réunions, etc., ne sont pas rémunérés et seront tout aussi lourds quel que soit le nombre de copies, je ne suis pas sûre qu'on s'y retrouverait, parce que non seulement on aurait les contraintes horaires des examens, mais en plus sans réelle compensation financière.

De toute manière il y a un problème global de gestion des temps partiels, en particulier, je trouve, pour les temps partiels pour soins : on fait la demande en janvier pour la rentrée de septembre, mais sans aucune garantie autre que la bienveillance de notre CDE qu'il y aura concordance entre les plages libérées dans notre edt (quand il y en a...) et les horaires des soins. Or en septembre, au moment de découvrir son edt, il est trop tard pour renoncer au temps partiel.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Leclochard
Guide spirituel

Re: mi-temps et correction bac ?

par Leclochard le Mer 29 Mar 2017 - 14:46
@lene75 a écrit:
@Bouboule a écrit:Pour les copies corrigées à la maison et payées en plus, ce me semble plus difficile d'autant qu'il n'y a plus cours (en général).

Le truc c'est que quand on prend un temps partiel, c'est qu'on a plus besoin de temps que d'argent.

Il y a aussi le problème de la retraite comptée à temps partiel alors qu'on travaille à temps plein : la moindre des choses serait de nous offrir la surcotisation (ou tout simplement de nous rétablir à temps plein) pour le mois concerné. Un mois ça ne paraît pas grand chose, mais un mois tous les ans sur toute une carrière, ça commence à faire...


Juste deux remarques: la retraite n'est pas calculée sur un nombre de mois mais de trimestres validés. Offrir un mois chaque année me semble compliqué.
Quand on est salarié, on peut valider un trimestre entier juste avec un mois de travail s'il est assez élevé. Ce n'est pas vrai dans la fonction publique.


Dernière édition par Leclochard le Mer 29 Mar 2017 - 14:48, édité 1 fois

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Bouboule
Expert spécialisé

Re: mi-temps et correction bac ?

par Bouboule le Mer 29 Mar 2017 - 14:47
@lene75 a écrit:
@Bouboule a écrit:Pour les copies corrigées à la maison et payées en plus, ce me semble plus difficile d'autant qu'il n'y a plus cours (en général).

Le truc c'est que quand on prend un temps partiel, c'est qu'on a plus besoin de temps que d'argent.

Il y a aussi le problème de la retraite comptée à temps partiel alors qu'on travaille à temps plein : la moindre des choses serait de nous offrir la surcotisation (ou tout simplement de nous rétablir à temps plein) pour le mois concerné. Un mois ça ne paraît pas grand chose, mais un mois tous les ans sur toute une carrière, ça commence à faire...

Ça me paraît contraire à l'intérêt des élèves que de forcer les gens à corriger au lance-pierre et/ou quand ils sont épuisés (puisque quand on a des contraintes, le seul moyen de trouver le temps qu'on n'a pas, c'est de corriger la nuit...), mais comme les temps de trajets, réunions, etc., ne sont pas rémunérés et seront tout aussi lourds quel que soit le nombre de copies, je ne suis pas sûre qu'on s'y retrouverait, parce que non seulement on aurait les contraintes horaires des examens, mais en plus sans réelle compensation financière.

De toute manière il y a un problème global de gestion des temps partiels, en particulier, je trouve, pour les temps partiels pour soins : on fait la demande en janvier pour la rentrée de septembre, mais sans aucune garantie autre que la bienveillance de notre CDE qu'il y aura concordance entre les plages libérées dans notre edt (quand il y en a...) et les horaires des soins. Or en septembre, au moment de découvrir son edt, il est trop tard pour renoncer au temps partiel.

Je ne dis pas le contraire, j'essayais juste d'établir une hiérarchie. Si l'EdNat ne gère pas le plus facile, alors on peut rêver pour le plus difficile.
Les copies doivent être en nombre raisonnable et les collègues doivent rester raisonnables. L'edt d'un mi-temps, c'est 9h plus les préparations de ces 9h, disons 18h en tout. Combien de copies peut-on corriger en 18h par semaine quand on n'a plus de cours ?
Que l'état s'exonère des cotisations retraites sur les heures sup et tout le reste est scandaleux, oui, bien sûr (quelqu'un à qui on impose une heure sup par an pendant 40 ans pourrait gagner deux ans si on raisonne de façon très simplifiée).

Pour le temps partiel et son annulation au dernier moment pour changement imprévu, ça se fait, j'ignore si c'est prévu dans les textes mais c'est bien le genre de cas où j'attends de la négociation syndicale comme évoquée précédemment (mais les représentants passent la moitié de l'année à recompter des points de barème de mutation).
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 15:00
@Bouboule a écrit:Pour le temps partiel et son annulation au dernier moment pour changement imprévu, ça se fait, j'ignore si c'est prévu dans les textes mais c'est bien le genre de cas où j'attends de la négociation syndicale comme évoquée précédemment (mais les représentants passent la moitié de l'année à recompter des points de barème de mutation).

C'est moins une question d'annulation (qui est le dernier recours) que d'assurance qu'il y aura un aménagement d'edt pour un temps partiel de droit.

Pour les copies, ça dépend vraiment de la matière. Je dirais 20 min par copie pour des copies de philo en séries générales, un peu moins en séries technologiques, mais il faut aussi tenir compte du fait qu'il n'y a jamais une semaine complète consacrée aux copies : il y a toujours au moins une journée de réunion dans la semaine.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: mi-temps et correction bac ?

par Mrs Hobie le Mer 29 Mar 2017 - 16:04
@lene75 a écrit:
@Mrs Hobie a écrit:Sauf que là, c'est payé à l'étudiant interrogé/copie corrigée ... A part demander d'en avoir moins, je ne pense pas que ça passe au TA.
Je suis à temps partiel (12/18), quand je suis de bac, j'ai autant de copies à corriger que mes collègues à temps plein. Par contre, depuis que j'ai repris le boulot après mon congé parental, j'ai des terminales tous les ans, mais je n'ai été convoquée qu'un an sur 2 ... je me suis demandée si c'était lié au temps partiel ...

Ça pourrait : à temps partiel normalement on ne peut pas nous imposer d'heures sup, surtout pour les temps partiels de droit, ET nos droits à la retraite restent à temps partiel, ce qui ne me paraît pas très légal.
Mouais alors la légalité, faut réussir à trouver le texte qui dit que ... et dans les textes tu trouves aussi tout et son contraire, et ça n'est pas forcément le décret (supérieur à la circulaire, en principe ...) qui fait foi

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 16:44
Ah nan mais dans les textes de l'EN, c'est très clair, il est écrit noir sur blanc que tu peux aller te brosser. Il faudrait remonter plus haut, c'est pour ça que personne ne le fait. Quand tu penses que rien que pour être rétablie à temps complet pendant mon congé maternité il m'a fallu un an de tractations alors même que j'avais fourni le texte dès le début... à la fin la perte est supérieure au gain même quand on finit par te donner gain de cause...

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: mi-temps et correction bac ?

par Mrs Hobie le Mer 29 Mar 2017 - 21:09
@lene75 a écrit:Ah nan mais dans les textes de l'EN, c'est très clair, il est écrit noir sur blanc que tu peux aller te brosser. Il faudrait remonter plus haut, c'est pour ça que personne ne le fait. Quand tu penses que rien que pour être rétablie à temps complet pendant mon congé maternité il m'a fallu un an de tractations alors même que j'avais fourni le texte dès le début... à la fin la perte est supérieure au gain même quand on finit par te donner gain de cause...
Et quand tu n'as pas gain de cause, malgré les jurisprudences qui te donnent raison, ben tu morfles (truc pas net sur une mesure de carte scolaire après avoir perdu au TA contre le rectorat ...)

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
Bouboule
Expert spécialisé

Re: mi-temps et correction bac ?

par Bouboule le Mer 29 Mar 2017 - 22:13
@lene75 a écrit:
@Bouboule a écrit:Pour le temps partiel et son annulation au dernier moment pour changement imprévu, ça se fait, j'ignore si c'est prévu dans les textes mais c'est bien le genre de cas où j'attends de la négociation syndicale comme évoquée précédemment (mais les représentants passent la moitié de l'année à recompter des points de barème de mutation).

C'est moins une question d'annulation (qui est le dernier recours) que d'assurance qu'il y aura un aménagement d'edt pour un temps partiel de droit.

Pour les copies, ça dépend vraiment de la matière. Je dirais 20 min par copie pour des copies de philo en séries générales, un peu moins en séries technologiques, mais il faut aussi tenir compte du fait qu'il n'y a jamais une semaine complète consacrée aux copies : il y a toujours au moins une journée de réunion dans la semaine.


Je ne conteste pas que logiquement, à mi-temps, on devrait avoir la moitié si les copies remplaçaient strictement l'absence de cours mais c'est un peu différent (indemnité, obligation de service, ...). Si on ramène tout sur l'ensemble du mois (10 juin-10 juillet) à comparer avec un edt à 9h chaque semaine, est-on vraiment perdant ?
Tu parles de quelle réunion ?


@lene75 a écrit:Ah nan mais dans les textes de l'EN, c'est très clair, il est écrit noir sur blanc que tu peux aller te brosser. Il faudrait remonter plus haut, c'est pour ça que personne ne le fait. Quand tu penses que rien que pour être rétablie à temps complet pendant mon congé maternité il m'a fallu un an de tractations alors même que j'avais fourni le texte dès le début... à la fin la perte est supérieure au gain même quand on finit par te donner gain de cause...

Désolé pour cette histoire mais pour les cas que je connais, aucune démarche à faire que ce soit pour un mi-temps ou un congé parental.
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 23:20
@Bouboule a écrit:Si on ramène tout sur l'ensemble du mois (10 juin-10 juillet) à comparer avec un edt à 9h chaque semaine, est-on vraiment perdant ?
Tu parles de quelle réunion ?

En philo oui, largement ! Rien que la correction des copies représente plus de 50h de boulot si on a un paquet complet (ce qui est le cas). Et normalement pour bien faire il faut faire un réétalonnage de ses propres notes pour s'auto-harmoniser (ça prend environ 1/2 journée) puis reprendre ses copies après la réunion d'harmonisation (sinon je ne vois pas trop à quoi elle sert), ce qui prend entre 1/2 journée et 1 journée. On doit tourner autour de 60h pour l'ensemble, rien qu'en correction.
C'est la seule chose qui soit payée.

L'ensemble des obligations pour le bac, en plus de la correction des copies (sans rémunération supplémentaire, sauf quelques cacahuètes pour les oraux), c'est :
- surveillance (en philo traditionnellement 8h - enfin 9 si on compte qu'on doit être dans la salle 30 min avant le début - de plus en plus souvent 12h depuis qu'on va chercher les copies le lendemain après-midi au lieu du lendemain à midi : après on est déchargé de surveillance, ce qui n'est pas le cas des collègues des autres disciplines)
- aller chercher les copies à perpet les oies, ce qui prend un temps variable en fonction de la distance et de l'organisation du centre (dans certains centres les paquets ne sont pas du tout prêts quand on arrive - la répartition n'a pas été faite - et ça prend des plombes, dans d'autres non seulement les paquets sont prêts mais les copies sont regroupées par paquets de 10 pour qu'on puisse le recompter plus rapidement I love you )
- correction des copies-test (6 copies, je crois, peut-être 9 : je ne sais plus si c'est 2 ou 3 par sujet)
- réunion d'entente à perpet les oies encore (un seul centre pour toute l'académie)
- réunion d'harmonisation (idem)
(ces deux réunions sont distantes d'une semaine, quand ça tombe le mercredi, c'est pas de bol...)
- retour des copies dans le centre ou saisie informatique (dans mon académie), la 2e option représentant un gain de temps quand il n'y a pas de bug (le logiciel est mal conçu et un collègue peut verrouiller notre accès à la saisie)
- jury de délibération
- oraux de rattrapage

En gros toutes ces obligations doivent représenter environ 6 journées, donc déjà plus de 2 semaines à mi-temps sans avoir encore touché à une seule des copies du paquet...

Dans les quelques jours entre la fin des cours et le bac, on a les réunions au lycée, pour l'organisation de l'AP, la répartition des heures entre les disciplines (AP, EMC, dédoublements, etc.), les répartitions de services, conseil d'enseignement, etc., mais ça je ne sais pas trop si on peut les comptabiliser dans le temps de travail entre le 10 juin et le 10 juillet parce que ces réunions pourraient être placées à un autre moment.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Mer 29 Mar 2017 - 23:22
@Bouboule a écrit:Désolé pour cette histoire mais pour les cas que je connais, aucune démarche à faire que ce soit pour un mi-temps ou un congé parental.

Légalement effectivement c'est automatique... dans les faits c'est une toute autre histoire, et ça se reproduit à chaque grossesse... Laughing

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
Bouboule
Expert spécialisé

Re: mi-temps et correction bac ?

par Bouboule le Mer 29 Mar 2017 - 23:27
@lene75 a écrit:
@Bouboule a écrit:Si on ramène tout sur l'ensemble du mois (10 juin-10 juillet) à comparer avec un edt à 9h chaque semaine, est-on vraiment perdant ?
Tu parles de quelle réunion ?

En philo oui, largement ! Rien que la correction des copies représente plus de 50h de boulot si on a un paquet complet (ce qui est le cas). Et normalement pour bien faire il faut faire un réétalonnage de ses propres notes pour s'auto-harmoniser (ça prend environ 1/2 journée) puis reprendre ses copies après la réunion d'harmonisation (sinon je ne vois pas trop à quoi elle sert), ce qui prend entre 1/2 journée et 1 journée. On doit tourner autour de 60h pour l'ensemble, rien qu'en correction.
C'est la seule chose qui soit payée.

L'ensemble des obligations pour le bac, en plus de la correction des copies (sans rémunération supplémentaire, sauf quelques cacahuètes pour les oraux), c'est :
- surveillance (en philo traditionnellement 8h - enfin 9 si on compte qu'on doit être dans la salle 30 min avant le début - de plus en plus souvent 12h depuis qu'on va chercher les copies le lendemain après-midi au lieu du lendemain à midi : après on est déchargé de surveillance, ce qui n'est pas le cas des collègues des autres disciplines)
- aller chercher les copies à perpet les oies, ce qui prend un temps variable en fonction de la distance et de l'organisation du centre (dans certains centres les paquets ne sont pas du tout prêts quand on arrive - la répartition n'a pas été faite - et ça prend des plombes, dans d'autres non seulement les paquets sont prêts mais les copies sont regroupées par paquets de 10 pour qu'on puisse le recompter plus rapidement I love you )
- correction des copies-test (6 copies, je crois, peut-être 9 : je ne sais plus si c'est 2 ou 3 par sujet)
- réunion d'entente à perpet les oies encore (un seul centre pour toute l'académie)
- réunion d'harmonisation (idem)
(ces deux réunions sont distantes d'une semaine, quand ça tombe le mercredi, c'est pas de bol...)
- retour des copies dans le centre ou saisie informatique (dans mon académie), la 2e option représentant un gain de temps quand il n'y a pas de bug (le logiciel est mal conçu et un collègue peut verrouiller notre accès à la saisie)
- jury de délibération
- oraux de rattrapage

En gros toutes ces obligations doivent représenter environ 6 journées, donc déjà plus de 2 semaines à mi-temps sans avoir encore touché à une seule des copies du paquet...

Dans les quelques jours entre la fin des cours et le bac, on a les réunions au lycée, pour l'organisation de l'AP, la répartition des heures entre les disciplines (AP, EMC, dédoublements, etc.), les répartitions de services, conseil d'enseignement, etc., mais ça je ne sais pas trop si on peut les comptabiliser dans le temps de travail entre le 10 juin et le 10 juillet parce que ces réunions pourraient être placées à un autre moment.

Je note tout ça.
Pour les réunions citées en fin, oui, vous pourriez certainement mieux vous en tirer.
avatar
Mrs Hobie
Neoprof expérimenté

Re: mi-temps et correction bac ?

par Mrs Hobie le Jeu 30 Mar 2017 - 8:04
@lene75 a écrit:
@Bouboule a écrit:Si on ramène tout sur l'ensemble du mois (10 juin-10 juillet) à comparer avec un edt à 9h chaque semaine, est-on vraiment perdant ?
Tu parles de quelle réunion ?

En philo oui, largement ! Rien que la correction des copies représente plus de 50h de boulot si on a un paquet complet (ce qui est le cas). Et normalement pour bien faire il faut faire un réétalonnage de ses propres notes pour s'auto-harmoniser (ça prend environ 1/2 journée) puis reprendre ses copies après la réunion d'harmonisation (sinon je ne vois pas trop à quoi elle sert), ce qui prend entre 1/2 journée et 1 journée. On doit tourner autour de 60h pour l'ensemble, rien qu'en correction.
C'est la seule chose qui soit payée.

L'ensemble des obligations pour le bac, en plus de la correction des copies (sans rémunération supplémentaire, sauf quelques cacahuètes pour les oraux), c'est :
- surveillance (en philo traditionnellement 8h - enfin 9 si on compte qu'on doit être dans la salle 30 min avant le début - de plus en plus souvent 12h depuis qu'on va chercher les copies le lendemain après-midi au lieu du lendemain à midi : après on est déchargé de surveillance, ce qui n'est pas le cas des collègues des autres disciplines)
- aller chercher les copies à perpet les oies, ce qui prend un temps variable en fonction de la distance et de l'organisation du centre (dans certains centres les paquets ne sont pas du tout prêts quand on arrive - la répartition n'a pas été faite - et ça prend des plombes, dans d'autres non seulement les paquets sont prêts mais les copies sont regroupées par paquets de 10 pour qu'on puisse le recompter plus rapidement I love you )
- correction des copies-test (6 copies, je crois, peut-être 9 : je ne sais plus si c'est 2 ou 3 par sujet)
- réunion d'entente à perpet les oies encore (un seul centre pour toute l'académie)
- réunion d'harmonisation (idem)
(ces deux réunions sont distantes d'une semaine, quand ça tombe le mercredi, c'est pas de bol...)
- retour des copies dans le centre ou saisie informatique (dans mon académie), la 2e option représentant un gain de temps quand il n'y a pas de bug (le logiciel est mal conçu et un collègue peut verrouiller notre accès à la saisie)
- jury de délibération
- oraux de rattrapage

En gros toutes ces obligations doivent représenter environ 6 journées, donc déjà plus de 2 semaines à mi-temps sans avoir encore touché à une seule des copies du paquet...

Dans les quelques jours entre la fin des cours et le bac, on a les réunions au lycée, pour l'organisation de l'AP, la répartition des heures entre les disciplines (AP, EMC, dédoublements, etc.), les répartitions de services, conseil d'enseignement, etc., mais ça je ne sais pas trop si on peut les comptabiliser dans le temps de travail entre le 10 juin et le 10 juillet parce que ces réunions pourraient être placées à un autre moment.
Pareil en maths ... sans compter que dans les filières technologiques, on nous demande de corriger sur site, tu passes 2 jours à perpette les oies pour corriger. En 2014 ça m'avait causé bien du souci (mari en déplacement toute la semaine, et pas de famille sous le coude), heureusement que j'avais une nounou en or qui avait accepté de récupérer mon gnome à la sortie de l'école le mardi, l'avait gardé pour la nuit, redéposé à l'école le lendemain ... Heureusement que les tarifs horaires d'une nounou ne sont pas le smic, sinon j'y dépensais tout ce que je gagnais en correction de copies ...

_________________
    Plus tu pédales moins vite, moins t'avances plus vite.
Et même que la marmotte, elle met les stylos-plumes dans les jolis rouleaux
avatar
lene75
Empereur

Re: mi-temps et correction bac ?

par lene75 le Jeu 30 Mar 2017 - 8:22
@Mrs Hobie a écrit:Heureusement que les tarifs horaires d'une nounou ne sont pas le smic, sinon j'y dépensais tout ce que je gagnais en correction de copies ...

Oui parce que les gardes en ponctuel quand on n'a pas de nounou, ça coûte un bras... quand on a la chance d'avoir des enfants qui peuvent être gardés par n'importe qui (ce qui n'est souvent pas le cas quand on a un enfant handicapé...)

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
anthracite
Niveau 7

Re: mi-temps et correction bac ?

par anthracite le Jeu 30 Mar 2017 - 10:21
je n'aurais pas dû lire la suite du topic, quand je pense que je suis à mi-temps l'an prochain Rolling Eyes
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum