Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Herrelis
Doyen

Re: correction du brevet : paye ?

par Herrelis le Mer 29 Mar 2017 - 19:20
Il y a toujours les listes, elles ne vont pas tarder à remonter d'ailleurs.
avatar
titeprof
Expert

Re: correction du brevet : paye ?

par titeprof le Mer 29 Mar 2017 - 19:35
Bon je vais me pousser aux fesses pour aller voir rapidement ma CDE alors. Merci pour ce conseil !

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
kiwi
Vénérable

Re: correction du brevet : paye ?

par kiwi le Mer 29 Mar 2017 - 19:59
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:
@titeprof a écrit:Non je suis en Auvergne, autrement dit les transports en commun c'est peau de chagrin... Ils ne veulent rien entendre d'accord, mais si tu ne peux pas y aller, bah...ils vont pas te greffer des ailes si? Je ne peux pas avancer les frais d'un Clermont-Issoire ou je ne sais quoi...

Ah mais si, tu avances les frais. Et tu seras remboursée (ou pas) dans plusieurs mois voire années si tu es tenace, sur la base du tarif SNCF 2eme classe. Et si tu n'y vas pas, dis-toi bien que la saisie sur salaire sera rapide par contre...
Tu sais, certains y sont de leur poche : on peut être envoyés dans des établissements sans parking, avec l'obligation de se garer en extérieur et de payer le stationnement. Non remboursé. Il faut aussi prendre en compte le repas à tes frais.

ça non ! Si l'heure du repas est inclus sur la convocation, on a droit aux frais de repas.

Je te garantis que non. J'ai toujours déclaré sur imagin mes repas. Je n'ai jamais été défrayée pour.
avatar
kiwi
Vénérable

Re: correction du brevet : paye ?

par kiwi le Mer 29 Mar 2017 - 20:08
@Herrelis a écrit:Il y a toujours les listes, elles ne vont pas tarder à remonter d'ailleurs.

Je n'en suis pas sûre, en tout cas pour l'IDF. Il y a encore 3ans, ils ont convoqué des retraités, des personnes décédées... Moi, j'avais été convoquée pour corriger du français. Mon CDE avait eu toutes les peines du monde à leur faire entendre raison... Donc s'il y avait encore des listes, ce genre de déconvenues ne seraient pas arrivées. Enfin je pense...
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: correction du brevet : paye ?

par micaschiste le Mer 29 Mar 2017 - 21:18
@kiwi a écrit:
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:
@titeprof a écrit:Non je suis en Auvergne, autrement dit les transports en commun c'est peau de chagrin... Ils ne veulent rien entendre d'accord, mais si tu ne peux pas y aller, bah...ils vont pas te greffer des ailes si? Je ne peux pas avancer les frais d'un Clermont-Issoire ou je ne sais quoi...

Ah mais si, tu avances les frais. Et tu seras remboursée (ou pas) dans plusieurs mois voire années si tu es tenace, sur la base du tarif SNCF 2eme classe. Et si tu n'y vas pas, dis-toi bien que la saisie sur salaire sera rapide par contre...
Tu sais, certains y sont de leur poche : on peut être envoyés dans des établissements sans parking, avec l'obligation de se garer en extérieur et de payer le stationnement. Non remboursé. Il faut aussi prendre en compte le repas à tes frais.

ça non ! Si l'heure du repas est inclus sur la convocation, on a droit aux frais de repas.

Je te garantis que non. J'ai toujours déclaré sur imagin mes repas. Je n'ai jamais été défrayée pour.
Est-ce bien légal ???
Dans mon académie, on est payé (si le lieu de convocation n'est pas notre résidence administrative). Encore une preuve qui montre que l'éducation n'est pas nationale !

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
kiwi
Vénérable

Re: correction du brevet : paye ?

par kiwi le Mer 29 Mar 2017 - 21:27
Est-ce légal? J'en doute.
Tout comme le point de départ pris en compte pour calculer les frais de déplacement : tantôt la résidence administrative, tantôt le domicile. Tout dépend ce qui est le plus avantageux pour eux... Normalement, c'est la résidence administrative qui doit être prise en compte.

Mais bon... J'avoue que je n'ai pas la force de me battre encore pour des clopinettes.
avatar
Haynee
Niveau 7

Re: correction du brevet : paye ?

par Haynee le Mer 29 Mar 2017 - 21:36
@titeprof a écrit:Je ne peux pas appeler dès que j'ai la convoc si je suis envoyée à perpet' pour demander à être affectée dans une zone accessible?

Je suis exactement dans la même situation, et je suis convoquée presque sans interruption depuis près de vingt ans. La première année, le centre d'examen se trouvait à près d'une heure de route dans un département très rural : pour être à l'heure le jour de la correction, j'aurais dû partir la veille et passer la nuit sur place. Comme dit plus haut par quelqu'un, même en appelant et suppliant la division des examens, impossible d'être affectée ailleurs (il y avait pourtant un autre centre d'examen à seulement vingt minutes de bus de ville). La seule solution, c'est de repérer assez vite qui est convoqué le même jour que toi dans ton établissement et, si c'est le même centre d'examen (cela n'arrive pas toujours), il faut s'organiser pour un co-voiturage. L'inconvénient, c'est qu'il faut corriger rapidement et se caler sur le rythme du collègue conducteur pour ne pas le faire attendre lorsqu'il a fini de saisir ses notes. Si tu es envoyé(e) dans un autre centre d'examen que tes collègues ou qu'il est difficile de convenir d'un horaire/lieu de rendez-vous pour partir ensemble (il n'est pas toujours utile pour le collègue qui conduit de passer par l'établissement le matin ou le soir), il faut faire jouer le carnet d'adresses et contacter des collègues d'autres établissements pour voir s'ils sont convoqués le même jour que toi et au même endroit.

C'est toujours gênant de solliciter ainsi les collègues même lorsque le trajet n'est pas long (mais qu'il devient épique en transports en commun). Comme ils ne veulent généralement pas de participation pour l'essence (je crois toutefois qu'une collègue avait accepté, à juste titre, lorsqu'on avait été envoyées littéralement à l'autre bout du département), je propose d'aller boire un verre dans un café et, en cas de refus, je glisse la fois suivante un petit quelque chose dans son casier (mignardises, chocolats...).

@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:

Ah mais si, tu avances les frais. Et tu seras remboursée (ou pas) dans plusieurs mois voire années si tu es tenace, sur la base du tarif SNCF 2eme classe. Et si tu n'y vas pas, dis-toi bien que la saisie sur salaire sera rapide par contre...
Tu sais, certains y sont de leur poche : on peut être envoyés dans des établissements sans parking, avec l'obligation de se garer en extérieur et de payer le stationnement. Non remboursé. Il faut aussi prendre en compte le repas à tes frais.

ça non ! Si l'heure du repas est inclus sur la convocation, on a droit aux frais de repas.

Je te garantis que non. J'ai toujours déclaré sur imagin mes repas. Je n'ai jamais été défrayée pour.
Est-ce bien légal ???
Dans mon académie, on est payé (si le lieu de convocation n'est pas notre résidence administrative). Encore une preuve qui montre que l'éducation n'est pas nationale !
Idem pour moi : depuis qu'on est passé à la déclaration en ligne sur Imag'in, il n'y a plus la possibilité d'inclure les repas. Par contre, alors que je ne conduis pas, il n'y a pas la possibilité de déclarer que l'on n'a pas de véhicule personnel, contrairement à la feuille de frais version papier du début des années 2000. Dans mon cas, je touche une dizaine d'euros que je ne mérite pas pour ces frais de transport (et c'est bien pour cette raison que je tiens à dédommager le/la collègue que je parasite pour les corrections).

Pour ma part, je perçois plutôt autour d'une vingtaine d'euros pour la journée de correction (sans compter les frais de transports). Pour le principe, je tiens à ce qu'ils me soient réglés mais n'attends clairement pas après ça pour t'offrir une folie.
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: correction du brevet : paye ?

par Fesseur Pro le Mer 29 Mar 2017 - 22:14
Dur dans le monde actuel de faire sans véhicule.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
archeboc
Sage

Re: correction du brevet : paye ?

par archeboc le Mer 29 Mar 2017 - 23:22
La loi est assez claire : vous devez vous rendre disponible dans votre RAD. Fut un temps, il fallait habiter à côté. Il n'y a aucune loi qui vous impose de vous trouver, à heure dite, à l'autre bout du département. Le décret qui régit les missions est ici :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000541093

On y trouve, à l'article 7 :

L'agent envoyé en mission doit être muni, au préalable, d'un ordre de mission signé par le ministre, le chef de l'établissement dont il relève ou par un fonctionnaire ayant reçu délégation à cet effet.

Et à l'article 10 :

La mission commence à l'heure de départ de la résidence administrative et se termine à l'heure de retour à cette même résidence. Toutefois, l'autorité administrative mentionnée au deuxième alinéa de l'article 7 du présent décret peut considérer que la mission commence à l'heure de départ de la résidence familiale et se termine à l'heure de retour à cette même résidence.

Il résulte de ces deux alinéa que l'ordre de mission devrait contenir le moyen par lequel le fonctionnaire est mis en route. Dans la pratique, ce n'est pas le cas, et les enseignants sont, à ma connaissance, les seuls qui sont à ce régime.

L'Education Nationale profite du fait que seul le temps de service des enseignants est décompté, jamais leur temps de travail. Il me semble aussi que cette interprétation a été validée par un tribunal administratif, avec des arguments délirants (du style : si on respectait la loi, cela coûterait trop cher).

Ainsi, l'utilisation du véhicule personnel est présentée dans les textes comme une commodité dérogatoire qu'on assure à l'agent. Dans les faits, l'EN l'impose comme une obligation.

Je suis étonné qu'il n'y ait pas au moins un syndicat pour monter un dossier et accompagner un enseignant volontaire jusqu'en Conseil d'Etat. Il y a au moins les frais de repas à gagner : l'absence de frais de repas pendant les missions est difficile à défendre.

Que l'Etat se fasse du gras sur les frais de mission des enseignants, il en est d'ailleurs conscient : la recommandation de baisser le nombre de mission pour amortir à dépenses constantes le risque juridique du système actuel (recommandation qui vient soit de la cour des comptes, soit du sénat, je ne sais plus) est une référence directe à ces non-conformités.


PS - erreur de ma part. Le lien cité plus haut concerne la FP hospitalière. Le fonction publique d'état est bien moins hospitalière, comme on peut le constater en consultant la référence correcte :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000242359


Dernière édition par archeboc le Mer 4 Juil 2018 - 14:53, édité 1 fois
avatar
titeprof
Expert

Re: correction du brevet : paye ?

par titeprof le Jeu 30 Mar 2017 - 5:47
Dur dans le monde actuel de faire sans véhicule.

et bien en fait non, bien au contraire ! On fait tout à pied, exceptionnellement en bus. Pour les vacances, ma femme possède une petite voiture (mais je ne peux pas l'utiliser pour la période qui pose souci : je ne conduis plus depuis près de 15 ans avec une phobie difficilement contrôlable, et ma femme bosse de nuit en horaires décalés donc impossible de faire taxi pour moi), mais la plupart du temps on est en vacances dans la famille et on y va soit en train (billets pris plus de 6mois à l'avance donc très peu cher) soit en avion (mes parents sont en guadeloupe, billets pris plus de 9mois à l'avance et tarif préférentiel pour les non natifs pur rejoindre leur famille). On doit prendre le volant peut être 2 fois par mois. En fait c'est bien la première fois que ça me pose un réel problème depuis que je suis en poste fixe. J'ai fait avant 5 ans de tézédariat et c'était un cauchemar par contre.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
avatar
Isis39
Bon génie

Re: correction du brevet : paye ?

par Isis39 le Jeu 30 Mar 2017 - 7:29
@titeprof a écrit:
Dur dans le monde actuel de faire sans véhicule.

et bien en fait non, bien au contraire ! On fait tout à pied, exceptionnellement en bus. Pour les vacances, ma femme possède une petite voiture (mais je ne peux pas l'utiliser pour la période qui pose souci : je ne conduis plus depuis près de 15 ans avec une phobie difficilement contrôlable, et ma femme bosse de nuit en horaires décalés donc impossible de faire taxi pour moi), mais la plupart du temps on est en vacances dans la famille et on y va soit en train (billets pris plus de 6mois à l'avance donc très peu cher) soit en avion (mes parents sont en guadeloupe, billets pris plus de 9mois à l'avance et tarif préférentiel pour les non natifs pur rejoindre leur famille). On doit prendre le volant peut être 2 fois par mois. En fait c'est bien la première fois que ça me pose un réel problème depuis que je suis en poste fixe. J'ai fait avant 5 ans de tézédariat et c'était un cauchemar par contre.

Cela dépend où l'on vit. On n'a pas forcément de transports en commun dans le monde rural.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: correction du brevet : paye ?

par Herrelis le Jeu 30 Mar 2017 - 8:54
@kiwi a écrit:
@Herrelis a écrit:Il y a toujours les listes, elles ne vont pas tarder à remonter d'ailleurs.

Je n'en suis pas sûre, en tout cas pour l'IDF. Il y a encore 3ans, ils ont convoqué des retraités, des personnes décédées... Moi, j'avais été convoquée pour corriger du français. Mon CDE avait eu toutes les peines du monde à leur faire entendre raison... Donc s'il y avait encore des listes, ce genre de déconvenues ne seraient pas arrivées. Enfin je pense...
Oui, donc l'EN n'est plus nationale à ce niveau, en effet. Ici on a des listes (CFG / Brevet) autant on ne nous demande pas notre avis pour le Brevet, autant pour le CFG on nous a demandé des volontaires. La première fois j'ai eu du bol : comme j'étais volontaire pour le second, mon nom n'a pas été donné pour le premier. L'année suivante hélas... (manque de personnel aussi, tous les ans on a des correcteurs qui ne viennent pas, pire, certain(e)s corrigent 20 copies et se barrent parce que ce n'est pas digne de leur niveau d'enseignement... ><).

Pour les repas, j'ai toujours été nourrie sur place par l'établissement qui ouvrait sa cantine pour nous. Nous avions juste à signaler avant si nous mangions ou pas. Perso, moi c'est non. Je me prends 20/40 minutes suivant mon état, pour manger dans un coin et finir le pensum le plus vite possible. Parce qu'après les 75 copies, il faut prendre celles des gens absents, barrés avant ou qui galèrent (pour ces derniers, je fais avec plaisir d'ailleurs, vu le nombre de fois où au début j'ai été aidée), mais en plus il faut rentrer ces **** de notes sur un **** de logiciel codé avec les pieds d'un cul de jatte... ><

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
micaschiste
Vénérable

Re: correction du brevet : paye ?

par micaschiste le Jeu 30 Mar 2017 - 11:47
@kiwi a écrit:Est-ce légal? J'en doute.
Tout comme le point de départ pris en compte pour calculer les frais de déplacement : tantôt la résidence administrative, tantôt le domicile. Tout dépend ce qui est le plus avantageux pour eux... Normalement, c'est la résidence administrative qui doit être prise en compte.

Mais bon... J'avoue que je n'ai pas la force de me battre encore pour des clopinettes.
Les frais de repas c'est 15€ environ, en dehors des restaurants administratifs (souvent fermés début juillet).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: correction du brevet : paye ?

par Thalia de G le Jeu 30 Mar 2017 - 13:04
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:Est-ce légal? J'en doute.
Tout comme le point de départ pris en compte pour calculer les frais de déplacement : tantôt la résidence administrative, tantôt le domicile. Tout dépend ce qui est le plus avantageux pour eux... Normalement, c'est la résidence administrative qui doit être prise en compte.

Mais bon... J'avoue que je n'ai pas la force de me battre encore pour des clopinettes.
Les frais de repas c'est 15€ environ, en dehors des restaurants administratifs (souvent fermés début juillet).
Mica, depuis quelques années les établissements centres de correction doivent nous proposer un déjeuner gratuit. Je trouve que c'est la moindre des choses.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: correction du brevet : paye ?

par Derborence le Jeu 30 Mar 2017 - 13:27
@Thalia de G a écrit:
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:Est-ce légal? J'en doute.
Tout comme le point de départ pris en compte pour calculer les frais de déplacement : tantôt la résidence administrative, tantôt le domicile. Tout dépend ce qui est le plus avantageux pour eux... Normalement, c'est la résidence administrative qui doit être prise en compte.

Mais bon... J'avoue que je n'ai pas la force de me battre encore pour des clopinettes.
Les frais de repas c'est 15€ environ, en dehors des restaurants administratifs (souvent fermés début juillet).
Mica, depuis quelques années les établissements centres de correction doivent nous proposer un déjeuner gratuit. Je trouve que c'est la moindre des choses.
Pas dans mon académie.
Tu dois t'inscrire à la cantine et payer ton ticket (évidemment au tarif "invité", c'est-à-dire le plus cher).

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: correction du brevet : paye ?

par Fesseur Pro le Jeu 30 Mar 2017 - 13:43
@Isis39 a écrit:
@titeprof a écrit:
Dur dans le monde actuel de faire sans véhicule.

et bien en fait non, bien au contraire ! On fait tout à pied, exceptionnellement en bus. Pour les vacances, ma femme possède une petite voiture (mais je ne peux pas l'utiliser pour la période qui pose souci : je ne conduis plus depuis près de 15 ans avec une phobie difficilement contrôlable, et ma femme bosse de nuit en horaires décalés donc impossible de faire taxi pour moi), mais la plupart du temps on est en vacances dans la famille et on y va soit en train (billets pris plus de 6mois à l'avance donc très peu cher) soit en avion (mes parents sont en guadeloupe, billets pris plus de 9mois à l'avance et tarif préférentiel pour les non natifs pur rejoindre leur famille). On doit prendre le volant peut être 2 fois par mois. En fait c'est bien la première fois que ça me pose un réel problème depuis que je suis en poste fixe. J'ai fait avant 5 ans de tézédariat et c'était un cauchemar par contre.

Cela dépend où l'on vit. On n'a pas forcément de transports en commun dans le monde rural.
Voilà.
Et ça ne me semble pas être un argument recevable pour ne pas aller corriger le Brevet ou autre examen.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: correction du brevet : paye ?

par Thalia de G le Jeu 30 Mar 2017 - 13:53
@Derborence a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@micaschiste a écrit:
@kiwi a écrit:Est-ce légal? J'en doute.
Tout comme le point de départ pris en compte pour calculer les frais de déplacement : tantôt la résidence administrative, tantôt le domicile. Tout dépend ce qui est le plus avantageux pour eux... Normalement, c'est la résidence administrative qui doit être prise en compte.

Mais bon... J'avoue que je n'ai pas la force de me battre encore pour des clopinettes.
Les frais de repas c'est 15€ environ, en dehors des restaurants administratifs (souvent fermés début juillet).
Mica, depuis quelques années les établissements centres de correction doivent nous proposer un déjeuner gratuit. Je trouve que c'est la moindre des choses.
Pas dans mon académie.
Tu dois t'inscrire à la cantine et payer ton ticket (évidemment au tarif "invité", c'est-à-dire le plus cher).
J'ai cru que c'était national.
J'ai bénéficié de ceci, 2 ou 3 fois
Restauration des examinateurs

Le rectorat a signé des conventions de restauration avec un certain nombre d’établissements de l’académie. Dans ces établissements, les repas sont gratuits pour les membres de jury, quel que soit leur statut et leur lieu de résidence, sur présentation de leur convocation. Les repas sont pris en charge directement par le rectorat. Chaque examinateur devra signer quotidiennement la liste d’émargement présentée par l’établissement.
http://www.ac-lyon.fr/cid90289/frais-jury-examens-concours.html#Restauration Je ne suis pas dans cette académie, mais le dispositif est équivalent.

Edit : d'accord avec Isis et Fesseur.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
titeprof
Expert

Re: correction du brevet : paye ?

par titeprof le Jeu 30 Mar 2017 - 15:38
Fesseur pro : je n'ai aucune intention de me soustraire à la correction. Il y a au moins 5 centres de correction accessibles sans pb pour le prix d'un ticket de bus autour de chez moi. Le pb est si je suis envoyée plus loin.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
archeboc
Sage

Re: correction du brevet : paye ?

par archeboc le Jeu 30 Mar 2017 - 17:01
@Fesseur Pro a écrit:
Voilà.
Et ça ne me semble pas être un argument recevable pour ne pas aller corriger le Brevet ou autre examen.

Le fait que l'EN traite ses personnels au mépris de la loi, est-ce un argument recevable ?
avatar
Dr Raynal
Habitué du forum

Re: correction du brevet : paye ?

par Dr Raynal le Jeu 30 Mar 2017 - 18:42
A lire ces histoires de corrections, ces paiements se rapprochant dangereusement du sic, ces frais de déplacement et ces temps non comptabilisés, il me vient une question : comment se fait il qu'aucun syndicat n'ai jamais "porté le pet" comme ont dit ici, afin de mettre sa majesté l'Etat le nez dans son c.ca ? N'importe quel employeur privé se comportant de cette façon se serait fait fortement essoré aux prud'hommes... Nous sommes de bonnes poires... pour le moment.
avatar
Herrelis
Doyen

Re: correction du brevet : paye ?

par Herrelis le Jeu 30 Mar 2017 - 18:45
@archeboc a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Voilà.
Et ça ne me semble pas être un argument recevable pour ne pas aller corriger le Brevet ou autre examen.

Le fait que l'EN traite ses personnels au mépris de la loi, est-ce un argument recevable ?
Si vous saviez le nombre de fois où mon compagnon hallucine à ce sujet... il est fonctionnaire lui aussi et se demande comment ça se fait que l'Etat nous traite comme ça et de façon totalement illégale. Comme Dr Raynal, je me demande pourquoi ça n'a jamais été porté devant la loi...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Drowned in moonlight, strangled by her own bra." -Carrie Fisher- 1956-2016 - See you space momma.
avatar
celitian
Érudit

Re: correction du brevet : paye ?

par celitian le Jeu 30 Mar 2017 - 18:58
@kiwi a écrit:
@titeprof a écrit:Non je suis en Auvergne, autrement dit les transports en commun c'est peau de chagrin... Ils ne veulent rien entendre d'accord, mais si tu ne peux pas y aller, bah...ils vont pas te greffer des ailes si? Je ne peux pas avancer les frais d'un Clermont-Issoire ou je ne sais quoi...

Ah mais si, tu avances les frais. Et tu seras remboursée (ou pas) dans plusieurs mois voire années si tu es tenace, sur la base du tarif SNCF 2eme classe. Et si tu n'y vas pas, dis-toi bien que la saisie sur salaire sera rapide par contre...
Tu sais, certains y sont de leur poche : on peut être envoyés dans des établissements sans parking, avec l'obligation de se garer en extérieur et de payer le stationnement. Non remboursé. Il faut aussi prendre en compte le repas à tes frais.

Il est possible et légale de demander une avance pour les frais, je demande tous les ans pour les BTS, je touche 75% des frais avant.
Et je reçois aussi mon billet de TGV sans problème.
https://www.google.fr/url?sa=t&source=web&rct=j&url=http://www.ac-clermont.fr/EPLE/gestionmat/fichiers/FraisDeplacement-juin2010.pdf&ved=0ahUKEwihhO6X2f7SAhXCPxoKHbT6D4IQFghZMAc&usg=AFQjCNGTAsnvxvNmWNmi9xS7IR3ETH7RVA&sig2=HNlmXA-G6S1rd0LxdLj6tw
avatar
Fesseur Pro
Grand Maître

Re: correction du brevet : paye ?

par Fesseur Pro le Jeu 30 Mar 2017 - 19:02
@archeboc a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Voilà.
Et ça ne me semble pas être un argument recevable pour ne pas aller corriger le Brevet ou autre examen.

Le fait que l'EN traite ses personnels au mépris de la loi, est-ce un argument recevable ?
Pas compris ta remarque.
Le fait de ne pas avoir de véhicule est une excuse légale pour ne pas se rendre à une correction ?

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
clap
Habitué du forum

Re: correction du brevet : paye ?

par clap le Jeu 30 Mar 2017 - 21:08
Mais Titeprof, honnêtement un Clermont Issoire en train c'est 8€, c'est faisable, non? Les centres de correction sont quand même rarement dans des bahuts paumés, ça serait étonnant qu'on t'envoie à Saint-Anthelme. Tu devrais pouvoir y aller en train je pense.
avatar
titeprof
Expert

Re: correction du brevet : paye ?

par titeprof le Ven 31 Mar 2017 - 6:53
C'est 8€ l'aller, et donc 16€ l'aller retour. Non ce n'est pas faisable malheureusement. Cette année plus encore que toutes les autres, je compte tout. Les emmerdes arrivent groupées il parait : je confirme.

_________________
[center]Je suis comme le ciel, rien ne s'accroche à moi (mantra)
archeboc
Sage

Re: correction du brevet : paye ?

par archeboc le Ven 31 Mar 2017 - 9:31

@Fesseur Pro a écrit:
@archeboc a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
Voilà.
Et ça ne me semble pas être un argument recevable pour ne pas aller corriger le Brevet ou autre examen.

Le fait que l'EN traite ses personnels au mépris de la loi, est-ce un argument recevable ?
Pas compris ta remarque.
Le fait de ne pas avoir de véhicule est une excuse légale pour ne pas se rendre à une correction ?

Encore une fois, la loi dit que tu dois te débrouiller pour te présenter dans ton RAD, et que c'est le seul trajet que tu dois assumer. En dehors de ton RAD, tu es en mission, et c'est ton employeur qui doit décrire la façon dont tu accomplis ta mission. L'Etat, selon la loi, n'a pas le droit de t'obliger à prendre un véhicule personnel. Il doit te fournir un papier, appelé ordre de mission, qui doit indiquer les moyens d'acheminement te permettant d'accomplir ta mission, avec un départ et une arrivée qui sont soit ton RAD, soit ton domicile déclaré.

Le problème, c'est que ceci est la règle, mais que dans la pratique, l'EN fonctionne sur la bonne volonté de ses agents, et que la justice administrative, au moins une fois je crois, a tapé sur la tête d'un insolent qui protestait. Il faut comprendre le juge : lorsqu'il entend du rectorat qu'une condamnation de ces combines privera ses enfants d'enseignants remplaçants et d'examinateurs au bac, il devient très raisonnable. Mais je pense qu'une cours d'appel pourrait faire valoir le droit, et que le Conseil d'Etat aura du mal à valider les arguments d'efficacité. Il faudrait pour cela l'accompagnement d'un syndicat.

Le plus farce, c'est que la loi dit que pour prendre ton véhicule personnel pour une mission, tu dois recevoir une autorisation que tu dois demander au préalable. Quelle est la proportion de correcteurs du bac qui disposent de cette fameuse autorisation ? Si j'ai bien compris ce fil, vous êtes nombreux à ne pas toucher les frais de repas auxquels vous avez droit, et pas un ne monte au TA. L'administration aurait tort de se gêner.
Contenu sponsorisé

Re: correction du brevet : paye ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum