Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Esprit sacré

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Caspar le Sam 1 Avr 2017 - 13:17
Je ne dis pas le contraire mais là on est carrément dans une situation de harcèlement, c'est autre chose que d'obéir à des directives qu'on trouve parfois ineptes en attendant que ça passe.
avatar
Balthazaard
Esprit éclairé

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Balthazaard le Sam 1 Avr 2017 - 13:25
De toute manière, ne regrettez pas trop, une fois passé la vexation (je crois qu'un échec quel qu'il soit nos marque toujours un peu) vous ne regretterez jamais de ne pas avoir fait un métier dont la réalité est à des années lumières de ce que vous idéalisiez.
Quant à ce qui se prépare pour nous, en titre, je n'ose même pas y penser.
avatar
che35
Niveau 6

Re: Licenciement professeur stagiaire

par che35 le Sam 1 Avr 2017 - 13:40
Quand je lis ce fil de discussion, j'ai avant tout envie, en tant que vieux prof près de la retraite d'encourager tout ces jeunes profs qui s'expriment ici et qui envisagent leur reconversion, non pas à tenir, mais à trouver une solution à leur problème. De mon temps nous avions des IPR, des tuteurs et j'ose le dire des CdE qui soutenaient les jeunes collègues, étaient attentifs à leurs besoins et ne s'acharnaient pas à les détruire comme cela semble être devenu le cas.
Pour donner quelques exemples le directeur du Centre Pédagogique Régional de l'Académie de Besançon avait compris qu'en plaçant ses stagiaires alsaciens sur le secteur de Belfort Montbéliard il s'évitait toutes sortes d'ennuis de gestion avec eux. De même les "parisiens" étaient placés sur des villes leur permettant un accès ferroviaire rapide vers Paris...
Les tuteurs, encadraient en partageant leur expérience, et pas en venant pour casser. Ils ne venaient pas prêcher le dogme du moment, qui est actuellement devenu de la pure [modéré par moi-même] la plupart du temps.
Tout cela m'a permis de commencer ma carrière avec beaucoup enthousiasme, moi qui envisageait de faire ce métier depuis très longtemps.
La situation la pire que j'ai connue a été qu'après mon année de stage, j'ai été envoyé dans l'Académie d'Amiens, dans un petit collège de campagne où l'ambiance a été fort agréable. Mais mon épouse se trouvait à 600 km, une heure de voiture, du RER souvent en grève, du trajet à pied entre les gares et 4,5 heures de train... C'est là que je me suis durci quelque peu.
Et à partir de ce moment là j'ai considéré, et surtout je l'ai fait savoir, que je considérais désormais toute rentrée scolaire comme pouvant être la dernière dans l'établissement ou même dans l'EN. Cela m'a totalement libéré. Pour toute mutation que j'ai eue, demandée ou provoquée (je me suis arrangé une fois pour que la carte scolaire qui s'annonçait me tombe dessus avec les 1000 pts de barème à l'époque) j'avais en parallèle une solution de repli. (voir la citation de SunTzu dans ma signature...)
Cela me permettait d'attendre sereinement les résultats des commissions de mutation...
Avoir eu une solution de repli n'a évidemment pas eu d'effet sur le résultat de mes demandes de mutations. Il se trouve que ces demandes ont été agréées et qu'à l'heure actuelle je suis donc toujours dans l'EN. Par contre mes relations avec le "système" n'ont plus jamais été ce qu'elles étaient à mes débuts. Et quand je vois ce qu'on fait maintenant subir aux jeunes stagiaires je trouve ça absolument scandaleux, d'autant que dans certains cas les agissements innommables de certains tuteurs, CdE ou autres IPR, qui brillent souvent par leur lâcheté, sont parfois le fait de gens de ma génération, qui ont donc eu la chance d'avoir des débuts, comment dire, normaux, pour des débutants se lançant dans la carrière...
Alors je le répète aux jeunes, considérez votre situation de façon clinique, et si vous sentez que vous n'êtes pas à même de gérer ce qui vous attend dans l'EN trouvez-vous le plus rapidement une voie de sortie de ce système qui à mon avis n'est pas près de s'améliorer, bien au contraire...Quand on voit à quelle vitesse les choses se sont dégradées ces dernières années on ne peut s'attendre qu'à pire, j'ai le regret de le dire. Et en attendant, si un formateur, tuteur IPr ou CdE cherche à vous embêter, faites leur savoir que vous êtes déjà en train d'étudier une voie de sortie, sous-entendu vous n'en avez rien à f... de leur remarques... Je ne serais pas étonné que l'un ou l'autre d'entre eux blêmisse.

_________________
"Dans l'art de la guerre la destruction de l'ennemi n'est qu'un pis-aller, le raffinement suprême c'est la destruction de ses plans" Sun-Tzu  l'Art de la Guerre
"La connerie c'est comme le judo, il faut se servir de la force de l'autre" Jean Yanne
avatar
scot69
Neoprof expérimenté

Re: Licenciement professeur stagiaire

par scot69 le Sam 1 Avr 2017 - 14:31
J'ai connu deux cas de licenciements autour de moi:

- un mec qui arrivait toujours avec une ou deux heures de retard alors qu'il habitait à côté, il manquait souvent, venait quand il voulait...

- une fille, je n'ai pas trop compris, on lui avait attribué une tutrice qui était en ALM, elle a donc demandé à l'inspectrice de lui en attribuer une autre, et l'inspectrice l'a très mal pris, et ça l'a suivi toute l'année.

madigoù
Niveau 5

Re: Licenciement professeur stagiaire

par madigoù le Sam 1 Avr 2017 - 14:58
Che35, entièrement d'accord avec toi. C'est d'ailleurs le seul regret que je peux avoir, celui de ne pas avoir envisagé une reconversion suffisamment tôt dans l'année. Mais cette idée était malgré tout quelque part dans mon esprit, puisqu'elle a surgi assez vite après mon licenciement. C'est pour cela que je trouve positif le fait que certains stagiaires envisagent dès maintenant une reconversion. Qu'ils quittent ou non l'EN, peu importe, cela ne peut être que profitable pour prendre de la distance et garder leur estime d'eux-mêmes.
avatar
almuixe
Niveau 10

Re: Licenciement professeur stagiaire

par almuixe le Sam 1 Avr 2017 - 15:01
che35 Bien parlé !
avatar
Carmen2017
Niveau 3

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Carmen2017 le Sam 1 Avr 2017 - 19:50
Madigou,
Je n'envisage pas une reconversion professionnelle. Je suis déjà issue d'une reconversion professionnelle...
madigoù
Niveau 5

Re: Licenciement professeur stagiaire

par madigoù le Sam 1 Avr 2017 - 20:38
Carmen : je n'avais pas compris. En même temps j'étais aussi issue d'une reconversion professionnelle, et je me suis re-reconvertie. Smile
Mais tu ne l'envisages peut-être pas. Les conseils de Che35 peuvent être une piste. Malgré tout se dégager un plan B au cas où... et pour ne pas subir ce qu'on ne peut changer. Ne te laisse pas en tout cas démonter par la mauvaise foi de l'IPR et ses coups bas, même si c'est difficile. Bon courage !
avatar
Carmen2017
Niveau 3

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Carmen2017 le Dim 2 Avr 2017 - 12:49
Merci Madigou.
J'aime ce métier. Je vais essayer de remonter la pente.. et terminer l'année scolaire au mieux en attendant de savoir ce qui va se passer pour moi l'année prochaine..
Bon dimanche
avatar
Sépia
Niveau 9

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Sépia le Dim 2 Avr 2017 - 14:22
Punaise il me fait peur ce post, j'aurais pas du le lire...

Pour moi avec ma formation, et mon âge, très difficile d'envisager une reconversion... J'espère que je n'aurais pas à le faire.

_________________
"La chance et la malchance sont deux godets d'un même puits"
Anna Von.
Niveau 1

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Anna Von. le Lun 3 Avr 2017 - 11:21
@Carmen2017 a écrit:Madigou,
Ton témoignage fait écho avec ma situation actuelle.
J'ai engagé une reconversion professionnelle
Je suis enseignante stagiaire cette année...
Mes rapports tuteur formateur proviseur étaient encourageants.
Mon rapport d'inspection est catastrophique. L'inspectrice me descend complètement et demande le renouvellement. J'ai l'impression que c'est ma personnalité qui dérange...
Lors de notre entretien qui a suivi sa visite elle ne m'avait absolument pas informé de cette intention. Je me sens trahi.

Bon sang! Je retrouve tellement la situation de mon mari (prof stagiaire de maths, renouvelé).
Pourtant il a fait le dos rond, cette année.
J'ai le sentiment vague que les "reconvertis" sont encore plus mal vu que les jeunes stagiaires (je veux dire par là, les stagiaires direct ESPE).
Idem pour son entretien. Même sentiment de trahison. En face, c'était "dans les années à venir" et dans le dos "ben en fait non".
Il doit demander une nouvelle inspection (mais à quoi bon?) à son chef d'établissement ce matin même.
Mais c'est vraiment horrible ces renouvellements, licenciements, non-titularisation sur un avis purement subjectif.
Remettre toute une carrière en cause sur un coup de tête.
En droit du travail privé, je ne vous dis pas les procès aux Prud'hommes que cela génèrerait.
avatar
Carmen2017
Niveau 3

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Carmen2017 le Mar 4 Avr 2017 - 11:13
Mon chef d'établissement m'a déconseillé de demander une nouvelle inspection.

Je vais donc me faire discrète et terminer l'année au mieux avec bcp d'incertitudes pour l'année suivante... (Renouvellement tps plein-partiel ? formation ? salaire ? affectation? ....)
Anna Von.
Niveau 1

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Anna Von. le Ven 7 Avr 2017 - 15:13
Idem.
Son chef d'établissement lui a même dit que ce n'était pas possible.
Il lui conseille... d'attendre.
Attendre qu'il soit trop tard en somme.
Mike137
Niveau 2

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Mike137 le Sam 8 Avr 2017 - 8:30
@Anna Von. a écrit:
J'ai le sentiment vague que les "reconvertis" sont encore plus mal vu que les jeunes stagiaires (je veux dire par là, les stagiaires direct ESPE).
Idem pour son entretien. Même sentiment de trahison.
Mais c'est vraiment horrible ces renouvellements, licenciements, non-titularisation sur un avis purement subjectif.
Remettre toute une carrière en cause sur un coup de tête.
En droit du travail privé, je ne vous dis pas les procès aux Prud'hommes que cela génèrerait.

Je suis également un "reconverti" et je vois mes collègues de master MEEF se taper des 18 sur 20 en présentant une leçon "normale" (mais approuvée ESPE, pédagogisme et jargon qui va avec).
Je suis sincèrement content pour eux. De l'autre côté de ce monde merveilleux, il y a les gens qui ont fait un master de recherche (voir plus) et qui font exactement la même chose (puisqu'ils font littéralement la même chose qu'un master MEEF), mais sauf qu'à la place de la note, ce sont des compétences non validées avec les commentaires malveillants qui vont avec: "mais monsieur, mais combien d'élèves ont réellement compris votre cours ??! ne sont-ils pas tous restés passifs devant votre posture ??! Désolé, monsieur, mais vous n'avez absolument aucune compétence didactique, au mieux, je vous souhaite de redoubler votre année et vous donner plus de temps, car ça s'apprend d'enseigner et vous en êtes loin" (exemple typique de commentaires de tuteur ESPE).

Faut noter que cet exemple de phrase est applicable à tout le monde. Tu vas dans un cours de n'importe qui et tu lui balances la sauce. Si en plus, le système te donne le pouvoir de lui valider son année de stage...

Vive les compétences. En master recherche, quand tu avais 18/20 tu savais pourquoi: tu avais bossé tout le bouquin de référence (écrit par un prix nobel) sur lequel était basé le cours du professeur d'université (ancien thésard de celui qui avait créé le domaine, j'exagère un peu mais c'est presque ça) qui t'envoyait du gros pâté.

Je pense cependant que c'est une volonté de l'ESPE pour justifier son existence: mais où ira-t-on si le premier pataud d'un M2-recherche (voir plus) pouvait avoir le même niveau didactique d'un master MEEF ? J'ai vu qu'à l'oral, le concours devenait de plus en plus "ESPE", cependant, pour l'instant, le jury semble accepter les maladresses d'un candidat clairement non-formaté. Faut voir l'évolution au concours. Mais par la suite, l'année de stage permet à l'ESPE de repérer ces candidats et on connait la suite...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Celadon le Sam 8 Avr 2017 - 8:36
Les tuteurs ont-ils un bonus de rémunération pour tout stagiaire viré ?
madigoù
Niveau 5

Re: Licenciement professeur stagiaire

par madigoù le Sam 8 Avr 2017 - 12:58
Les "reconvertis" c'est évident sont dans le collimateur. Aux premières journées avec les IPR juste avant la rentrée, on nous faisait remplir un formulaire avec nos diplômes + expériences. A partir de là, un parcours soi-disant personnalisé était mis en place. En fait il s'agissait de "recadrer" tous ceux qui n'étaient pas dans le moule ESPE. J'ai un M2 autre que MEEF, donc l'IPR a exigé que je suive la formation des M1 (mais sans être notée, car c'était illégal, vu que j'avais un M2). C'était une manière pour eux de contourner le règlement. Nous étions dans ma promo trois à être dans ce cas (un M2 autre que MEEF) + une autre reconvertie qui n'avait qu'une "malheureuse" maîtrise de lettres (pour enseigner le français à des collégiens ou lycéens ce n'est évidemment pas suffisant Smile) J'ai aussitôt envoyé un courrier très poli mais m'étonnant malgré tout qu'on me fasse suivre une formation M1 alors que j'avais un M2. Et là j'ai été reçue par deux IPR qui m'ont fait comprendre que je n'avais pas le choix. Beaucoup m'ont dit que j'aurais dû me taire. Mais même si ce courrier m'a desservie, un autre "reconverti" qui a fait le dos rond a été viré dès sa 1re année comme moi. Donc, c'était davantage notre profil qui ne convenait pas. J'ai bien sûr eu le droit à un bel acharnement par rapport à mon collègue qui s'est tu. Mais le résultat a été le même. Quant aux deux autres, je n'ai pas de nouvelles. L'une pensait être renouvelée, l'autre je ne sais pas.
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Karine B. le Sam 8 Avr 2017 - 13:52
@Carmen2017 a écrit:Mon chef d'établissement m'a déconseillé de demander une nouvelle inspection.

Je vais donc me faire discrète et terminer l'année au mieux avec bcp d'incertitudes pour l'année suivante... (Renouvellement tps plein-partiel ? formation ? salaire ? affectation? ....)

le renouvellement se fait obligatoirement à mi-temps avec le même salaire qu'en juin

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Hélips le Sam 8 Avr 2017 - 14:10
@Celadon a écrit:Les tuteurs ont-ils un bonus de rémunération pour tout stagiaire viré ?
Rolling Eyes et ils jouissent en collant un mauvais rapport, comme tout prof qui se respecte jouit en collant une sale note à un élève.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
Fatras
Niveau 6

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Fatras le Sam 8 Avr 2017 - 14:33
Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.
Je me rappelle d'' une prof stagiaire qui n'arrivait pas à avoir du calme avec une seconde très gentille que j'avais, elle a pleuré quand elle a vu qu'elle n'était pas validée et qu'elle n'allait pas pouvoir aller dans un rep prevention violence à Creteil. ...Elle allait redoubler ce  qui allait lui donner plus de force pour la suite.

Je ne remets pas en question les témoignages en question ici (je n'y suis pas et ne sais pas ce qu'il en est, et puis cela dépend vraiment des matières) par contre c'est plutôt pour les lecteurs du forum, ne paniquez pas, si les élèves travaillent et apprennent dans votre cours, et bien il ya bien des académies et des matières où vous serez tranquille en tant que stagiaire.


Dernière édition par Fatras le Lun 17 Avr 2017 - 16:09, édité 1 fois
kanamyt
Niveau 1

Re: Licenciement professeur stagiaire

par kanamyt le Lun 17 Avr 2017 - 10:26
@Fatras a écrit:Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.
Je me rappelle d'' une prof stagiaire qui n'arrivait pas à avoir du calme avec une seconde très gentille que j'avais, elle a pleuré quand elle a vu qu'elle n'était pas validée et qu'elle n'allait pas pouvoir aller dans un rep prevention violence à Creteil. ...Elle allait redoubler ce  qui allait lui donner plus de force pour la suite.

Je ne remets pas en question les témoignages en question ici (je n'y suis pas et ne sais pas ce qu'il en est, et puis cela dépend vraiment des matières) par contre c'est plutôt pour les lecteurs du forum, ne paniquez pas, si les élèves travaillent et apprennent dans votre cours, et bien il ya bien des académie et des matières ou vous serez tranquille en tant que staigiaire.



Ah bon, lesquelles?
avatar
jamme
Habitué du forum

Re: Licenciement professeur stagiaire

par jamme le Lun 17 Avr 2017 - 10:45
@Fatras a écrit:Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.
Je me rappelle d'' une prof stagiaire qui n'arrivait pas à avoir du calme avec une seconde très gentille que j'avais, elle a pleuré quand elle a vu qu'elle n'était pas validée et qu'elle n'allait pas pouvoir aller dans un rep prevention violence à Creteil. ...Elle allait redoubler ce  qui allait lui donner plus de force pour la suite.

Je ne remets pas en question les témoignages en question ici (je n'y suis pas et ne sais pas ce qu'il en est, et puis cela dépend vraiment des matières) par contre c'est plutôt pour les lecteurs du forum, ne paniquez pas, si les élèves travaillent et apprennent dans votre cours, et bien il ya bien des académie et des matières ou vous serez tranquille en tant que staigiaire.



Ce n'est pas le cas pour tous! J'ai été renouvelée pour des motifs plus que discutables. Contractuelle enseignante pendant presque 10 ans mais pour un autre ministère, cela n'a pas plu à l'IPR et j'en ai pris plein la tête!!! Alors tous les renouvelés ne sont pas des profs en difficulté! Je crois que si on ne rentre pas dans le moule, on est épinglé. Ne surtout pas avoir d'esprit critique l'année de stage et bien suivre comme un mouton. Ce n'est pas une critique mais une constatation.
pignolo
Niveau 6

Re: Licenciement professeur stagiaire

par pignolo le Lun 17 Avr 2017 - 11:15
@Fatras a écrit:Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.

J'ai eu le privilège de tutorer quelques stagiaires dont deux en trèèèès grande difficulté par rapport à la base nécessaire à notre job : un peu de sérieux du genre arriver à l'heure, préparer ses cours, ne pas faire ses photocopies pendant ses cours, avoir un niveau disciplinaire acceptable et je vous passe certains comportements déplorables. Eh bien pour chacun, l'EN a choisi de les renouveler. Clairement c'était de la bienveillance, surtout pour l'un des deux (qui a été licencié l'année suivante, d'ailleurs). Je ne suis pas certain de trouver une telle indulgence partout ailleurs. Enseigner ce n'est pas facile, moi je suis tout à fait pour cette bienveillance et je crois avoir bien compris que titulariser un maximum de stagiaires était prioritaire pour l'institution.

Et, pour en revenir à la citation de Fatras, aucun des deux stagiaires n'était conscient du désastre, malgré l'environnement très favorable, les mises en garde, les actions d'accompagnement & co. Concernant les stagiaires reconvertis, j'ai vu de tout, aussi bien l'un des deux cas ci-avant que des stagiaires très matures et sérieux.

Ce qui est gênant ici est qu'on n'a qu'une version des affaires. Si, personnellement, je ne vois pas pourquoi les intervenants mentiraient, je ne vois au même titre pas pourquoi je condamnerais des collègues tuteurs, formateurs ou des IPR.
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Tamerlan le Lun 17 Avr 2017 - 13:16
@pignolo a écrit: (...)
Ce qui est gênant ici est qu'on n'a qu'une version des affaires. Si, personnellement, je ne vois pas pourquoi les intervenants mentiraient, je ne vois au même titre pas pourquoi je condamnerais des collègues tuteurs, formateurs ou des IPR.

Car ce sont des sociaux-traitres, tout le monde le sait bien voyons !

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
Dadoo33
Expert spécialisé

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Dadoo33 le Lun 17 Avr 2017 - 14:22
@pignolo a écrit:
@Fatras a écrit:Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.

J'ai eu le privilège de tutorer quelques stagiaires dont deux en trèèèès grande difficulté par rapport à la base nécessaire à notre job : un peu de sérieux du genre arriver à l'heure, préparer ses cours, ne pas faire ses photocopies pendant ses cours, avoir un niveau disciplinaire acceptable et je vous passe certains comportements déplorables. Eh bien pour chacun, l'EN a choisi de les renouveler. Clairement c'était de la bienveillance, surtout pour l'un des deux (qui a été licencié l'année suivante, d'ailleurs). Je ne suis pas certain de trouver une telle indulgence partout ailleurs. Enseigner ce n'est pas facile, moi je suis tout à fait pour cette bienveillance et je crois avoir bien compris que titulariser un maximum de stagiaires était prioritaire pour l'institution.

Et, pour en revenir à la citation de Fatras, aucun des deux stagiaires n'était conscient du désastre, malgré l'environnement très favorable, les mises en garde, les actions d'accompagnement & co. Concernant les stagiaires reconvertis, j'ai vu de tout, aussi bien l'un des deux cas ci-avant que des stagiaires très matures et sérieux.

Ce qui est gênant ici est qu'on n'a qu'une version des affaires. Si, personnellement, je ne vois pas pourquoi les intervenants mentiraient, je ne vois au même titre pas pourquoi je condamnerais des collègues tuteurs, formateurs ou des IPR.


+10000 veneration
avatar
Babarette
Doyen

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Babarette le Lun 17 Avr 2017 - 15:36
@pignolo a écrit:
@Fatras a écrit:Tous les stagiaires qui ont redoublé que je connaissais était tous des professeurs en très grande difficulté avec les élèves (indépendamment de toute théorie peda). La plupart étaient conscient de leurs difficulté mais pas tous.

J'ai eu le privilège de tutorer quelques stagiaires dont deux en trèèèès grande difficulté par rapport à la base nécessaire à notre job : un peu de sérieux du genre arriver à l'heure, préparer ses cours, ne pas faire ses photocopies pendant ses cours, avoir un niveau disciplinaire acceptable et je vous passe certains comportements déplorables. Eh bien pour chacun, l'EN a choisi de les renouveler. Clairement c'était de la bienveillance, surtout pour l'un des deux (qui a été licencié l'année suivante, d'ailleurs). Je ne suis pas certain de trouver une telle indulgence partout ailleurs. Enseigner ce n'est pas facile, moi je suis tout à fait pour cette bienveillance et je crois avoir bien compris que titulariser un maximum de stagiaires était prioritaire pour l'institution.

Et, pour en revenir à la citation de Fatras, aucun des deux stagiaires n'était conscient du désastre, malgré l'environnement très favorable, les mises en garde, les actions d'accompagnement & co. Concernant les stagiaires reconvertis, j'ai vu de tout, aussi bien l'un des deux cas ci-avant que des stagiaires très matures et sérieux.

Ce qui est gênant ici est qu'on n'a qu'une version des affaires. Si, personnellement, je ne vois pas pourquoi les intervenants mentiraient, je ne vois au même titre pas pourquoi je condamnerais des collègues tuteurs, formateurs ou des IPR.

J'ai été renouvellée puis licenciée, et j'ai toujours préparé mes cours, jamais fait mes photocopies sur mes heures de cours, jamais été en retard et je ne crois pas avoir à rougir de mon niveau en lettres. Ma difficulté tenait à la gestion de classe.
Mon tuteur, la première année, était un espèce de dingue, prof d'ESPE, qui faisait lire du Musso à ses élèves pour "être plus proche de leurs goûts". Je devais lui envoyer tous mes cours. Il m'a fait un scandale un jour où j'ai envoyé un document pas urgent du tout à deux heures du matin. Mais il avait trouvé tout à fait normal de m'écrire un mail à 5h du matin un lundi pour me dire de reprendre de zéro un cours que je lui avait envoyé le samedi vers 16h, alors que je devais faire ce cours le lundi à 9h.
Donc merci, mais tous les stagiaires ne sont pas des gens qui ont eu le CAPES dans une pochette surprise et qui manquent de sérieux.
Peinard
Niveau 10

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Peinard le Lun 17 Avr 2017 - 15:59
@pignolo a écrit:Ce qui est gênant ici est qu'on n'a qu'une version des affaires. Si, personnellement, je ne vois pas pourquoi les intervenants mentiraient, je ne vois au même titre pas pourquoi je condamnerais des collègues tuteurs, formateurs ou des IPR.
Tous les collègues tuteurs/formateurs ne sont pas irréprochables, loin de là. Idem pour les IPR. Malgré tout, il ne s'agit pas de les "condamner" mais d'identifier ceux qui ne sont pas faits pour exercer ces fonctions.
Enfin, les stagiaires en souffrance qui dénoncent des comportements inacceptables de tuteurs/formateurs ou d'IPR ne sont pas tous des incompétents menteurs...
@Babarette a écrit:Mon tuteur, la première année, était un espèce de dingue, prof d'ESPE, qui faisait lire du Musso à ses élèves pour "être plus proche de leurs goûts". Je devais lui envoyer tous mes cours. Il m'a fait un scandale un jour où j'ai envoyé un document pas urgent du tout à deux heures du matin. Mais il avait trouvé tout à fait normal de m'écrire un mail à 5h du matin un lundi pour me dire de reprendre de zéro un cours que je lui avait envoyé le samedi vers 16h, alors que je devais faire ce cours le lundi à 9h.
Donc merci, mais tous les stagiaires ne sont pas des gens qui ont eu le CAPES dans une pochette surprise et qui manquent de sérieux.
Attention, vous allez bientôt être considérée comme une incompétente menteuse qui s'ignore si vous persistez à remettre en cause les compétences d'un tuteur...
Contenu sponsorisé

Re: Licenciement professeur stagiaire

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum