Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pseudo
Demi-dieu

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Pseudo le Mar 11 Avr 2017 - 13:04
@soleilnuageux a écrit:En fait, je suis la seule pour laquelle il est prévu cette visite. Et je trouve ça injuste, surtout si ça s'est bien passé avec la MF. Et puis, il ne prévient pas de son heure d'arrivée. Cela peut arriver à tout moment de la journée. Pourquoi me faire une telle vacherie ? Et à quoi cela sert il ? je ne comprends pas. Mais bref je pars de toute façon.
Je n'ai pas prévenu la circonscription parce que je n'ai pas eu de retour du rectorat (à part l'accusé de reception). J'aimerais déjà qu'ils aient acté que je démissionne au niveau du rectorat.

Tu peux attendre longtemps.

Je me demande bien pourquoi tu continues à te torturer avec tout ça alors que tu pars, que tu peux te débarrasser de cette visite avec un simple mail au lieu de la trouver injuste et te demander pourquoi toi, etc...
Tes collègues de boulot sont au courant que tu pars ? Non, parce que au train où le rectorat gère les RH, et puisque tu attends leur réponse pour agir, tu vas devoir rester en poste ou partir sans avertir tes collègues. Ca va faire désordre.

ddalcatel
Niveau 8

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par ddalcatel le Mar 11 Avr 2017 - 13:24
@soleilnuageux a écrit:en fait, ce n'est pas la formatrice qui doit passer. C'est l'inspecteur. Celui-ci me demande une préparation dingue. J'ai eu les visites de ma formatrice qui se sont bien déroulées (avec de bons rapports de visite) et franchement, je ne comprends pas cette visite de l'inspecteur. Je pense quand même qu'il s'agissait un peu de me mettre une pression que je ne méritais pas, je trouve.

Ne t'en fais surtout pas pour cette visite. Maintenant que tu as donné ta démission tu as deux options à mon avis s'il vient quand même (ce qui m'étonnerait, quelqu'un va bien s'apercevoir de la situation).
Tu ne prépares absolument rien et tu profites de cette visite pour lui dire tout ce que tu penses de notre belle administration. Ou alors tu lui refuses cette inspection une fois qu'il est là...

Dans tous les cas tu ne penses plus à toutes ces tracasseries !
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Pseudo le Mar 11 Avr 2017 - 13:28
La troisième option étant de s'éviter cette visite ! Je vois mal soleilnuageux prendre plaisir à dire son fait à un inspecteur alors que lui envoyer un mail semble déjà si compliqué.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
soleilnuageux
Niveau 1

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par soleilnuageux le Mar 11 Avr 2017 - 15:46
merci pour vos reflexions, c'est vrai, je pars, alors je devrais "m'en balancer". Mais je veux faire les choses du mieux possible.
et en fait je me vois dans l'impossibilité de prévenir l'inspecteur, puisque l'on ne doit pas le contacter directement. Et puis, je veux avoir une date à laquelle je pars (moi j'ai mis une date dans ma lettre). Je ne peux pas donner conger auprès de l'équipe tant que je n'ai pas de date. Mais peut-être que je n'ai pas d'infos parce que ce sont les vacances...je vais appeler le rectorat...
Peinard
Niveau 10

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Peinard le Mar 11 Avr 2017 - 17:31
@soleilnuageux a écrit:et en fait je me vois dans l'impossibilité de  prévenir l'inspecteur, puisque l'on ne doit pas le contacter directement.
avatar
ritta68
Niveau 7

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par ritta68 le Mar 11 Avr 2017 - 17:33
On a le droit de contacter directement les IPR dans le secondaire ?
Pas dans le premier degré ?
avatar
Tamerlan
Modérateur

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Tamerlan le Mar 11 Avr 2017 - 17:44
@ritta68 a écrit:On a le droit de contacter directement les IPR dans le secondaire ?
Pas dans le premier degré ?

Dans le secondaire il n'y rien qui fixe ce genre de chose. Je n'ai jamais eu connaissance d'une fois où cela a posé problème.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
avatar
supersoso
Grand sage

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par supersoso le Mar 11 Avr 2017 - 17:45
Envoyer un email à ta circonscription n'est pas interdit, il me semble. La secrétaire verra avec l'IEN et tu n'auras pas outrepassé la voie hiérarchique. Ca fait plusieurs messages où on te dit de les contacter. Tu ne veux pas le faire. Soit. Mais pourquoi insister, alors ?
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Pseudo le Mar 11 Avr 2017 - 17:50
On a pas le droit de contacter un inspecteur ? Déjà, c'est dit où ? Et ensuite, qu'est-ce qui arrive si on le fait quand même ? Les djinns nous poursuivent jusque dans les steppes glacées de l'Oural intergalactique ?

Relire La Boétie, de la servitude volontaire.

Quand à la date de départ, encore une fois, tu as mis une date qui respecte ton préavis, donc ca sera cette date. Que cela agrée au rectorat ou pas. Si le rectorat ne te répond pas, ou te répond dans 10 ans, ou te répond "oh, ben non, on n'est pas d'accord" tu fais quoi ?


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
supersoso
Grand sage

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par supersoso le Mar 11 Avr 2017 - 18:14
Non en fait Pseudo, conernant les courriers officiels on doit suivre la voie hiérarchique qui passe par le directeur (par exemple une démission, une demande de dispo ou autre). Mais un e-mail pour signaler un problème concernant une visite se règle directement avec la circonscription. Il y aura une sercrétaire qui verra ça en direct avec l'IEN. De toute façon, soleil est démissionaire. Je vois mal l'IEN s'embêter à faire une visite concernant quelqu'un où la question de la titularisation ne se posera pas. Donc bon, elle ne veut pas le contacter mais ce faisant, elle perd du temps et en fait probablement perdre à quelqu'un tout en trouvant que c'est anormal de la visiter. Ca frise l'absurde. Mais après tout, pourquoi pas ?

ET concernant la date de départ des fois on a la réponse sur son iprof bien avant de recevoir le moindre papier.


Dernière édition par supersoso le Mar 11 Avr 2017 - 18:23, édité 1 fois
Peinard
Niveau 10

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Peinard le Mar 11 Avr 2017 - 18:17
@supersoso a écrit:Non en fait Pseudo, conernant les courriers officiels on doit suivre la voie hiérarchique qui passe par le directeur (par exemple une démission, une demande de dispo ou autre).
Non, le directeur n'est pas un supérieur hiérarchique donc il ne fait pas partie de la voie hiérarchique... L'IEN est le chef de service de la circonscription donc la voie hiérarchique commence par lui.
avatar
supersoso
Grand sage

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par supersoso le Mar 11 Avr 2017 - 18:27
Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?
Peinard
Niveau 10

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Peinard le Mar 11 Avr 2017 - 18:36
@supersoso a écrit:Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?
Et bien... :shock:
Bonne continuation entre PE.

avatar
virgere
Neoprof expérimenté

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par virgere le Mar 11 Avr 2017 - 19:35
Pour avoir bossé dans le primaire une paire d'années :
- non, le directeur n'est pas un supérieur hiérarchique
- oui, les courriers doivent passer par lui
On va dire que le directeur est un supérieur administratif, comme le chef d'établissement dans le 2daire (sauf qu'il met pas de note) : il représente l'école, il en est, je crois, la personne morale, les courriers lui sont adressés...
On peut sans doute court-circuiter le truc sans être maudit pour les dix générations à venir, mais c'est le circuit traditionnel et communément utilisé (histoire de tri, sans doute)

Ceci dit, quand on démissionne, on s'en tamponne de respecter les convenances, non ? (enfin, encore plus que quand on démissionne pas, je veux dire ^^) Parce que pour le coup il ne va rien t'arriver !

_________________
2018, année de la loutre !
(je suis sûre qu'il existe une langue dans laquelle ça rime... Une récompense à qui trouve ! )
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Pseudo le Mar 11 Avr 2017 - 19:55
@supersoso a écrit:Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?

Oui, si on accepte servilement, c'est comme ça que ça marche. On courbe l'échine, on dit amen à tout. Mais en l'espèce, je ne vois pas bien ce que le collègue risque à joindre le type qui doit venir (oui, un inspecteur, c'est un type comme les autres, qui n'a que le pouvoir qu'on lui donne). Déjà qu'en temps normal je ne comprends pas ce qui empêche d'envoyer un mail à quelqu'un, mais dans ce cas précis je comprends encore moins puisqu'il n'y a aucun risque de fâcherie et mesure de rétorsion.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Gryphe le Mar 11 Avr 2017 - 20:04
En tout cas, si j'étais IEN, j'apprécierais d'être informée le plus rapidement possible de la situation
- pour pouvoir organiser mon EDT perso,
- pour travailler au remplacement de la collègue,
quelle que soit l'adresse mail utilisée.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint. Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2017
avatar
freche
Expert spécialisé

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par freche le Mar 11 Avr 2017 - 20:06
La voix du bon sens Very Happy
avatar
supersoso
Grand sage

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par supersoso le Mar 11 Avr 2017 - 20:07
@Pseudo a écrit:
@supersoso a écrit:Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?

Oui, si on accepte servilement, c'est comme ça que ça marche. On courbe l'échine, on dit amen à tout. Mais en l'espèce, je ne vois pas bien ce que le collègue risque à joindre le type qui doit venir (oui, un inspecteur, c'est un type comme les autres, qui n'a que le pouvoir qu'on lui donne). Déjà qu'en temps normal je ne comprends pas ce qui empêche d'envoyer un mail à quelqu'un, mais dans ce cas précis je comprends encore moins puisqu'il n'y a aucun risque de fâcherie et mesure de rétorsion.

En même temps, depuis le début on lui dit d'envoyer un e-mail à la circonscription, pas de courber l'échine, ne fais pas semblant de ne pas comprendre. Il y a un monde entre la voie hiérarchique pour un courrier officiel et l'organisation d'une visite qui peut se régler en 5 minutes.
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par maikreeeesse le Mar 11 Avr 2017 - 20:25
@Pseudo a écrit:
@supersoso a écrit:Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?

Oui, si on accepte servilement, c'est comme ça que ça marche. On courbe l'échine, on dit amen à tout. Mais en l'espèce, je ne vois pas bien ce que le collègue risque à joindre le type qui doit venir (oui, un inspecteur, c'est un type comme les autres, qui n'a que le pouvoir qu'on lui donne). Déjà qu'en temps normal je ne comprends pas ce qui empêche d'envoyer un mail à quelqu'un, mais dans ce cas précis je comprends encore moins puisqu'il n'y a aucun risque de fâcherie et mesure de rétorsion.

Et ça va Pseudo ! Je crois que l'on a compris, respecter c'est être servile, même si cela peut être par souci d'efficacité. (oui le mot efficace semble t'effrayer mais peut-être que tu ne peux pas vraiment le comprendre). Et mince, c'est vrai je suis directrice donc une horrible cheffe en mal de totale maîtrise et qui rêve de se venger  sur de pauvres collègues subalternes. Cela fait des messages et des messages que l'on vous dit qu'on est au courant, oui, le directeur n'est pas le supérieur mais il est RESPONSABLE. Donc comme il est responsable, il veut être au courant de ce qui se passe dans l'école où il exerce. Par exemple il autorise ou pas une sortie parce qu'il vérifie la conformité des lieux, de l'encadrement du budget...Et en cas de pépins c'est son nom qui est en première ligne. Il organise la surveillance et les services de récréation pour pouvoir boire son café peinard et regarder ses pauvres collègues soumis. Et devine qui trinque s'il y a un problème dans la cour ? C'est celui qui n'est pas le chef mais qui a son nom en bas des documents. Mais heureusement de nombreux collègues de secondaire m'ont enfin ouvert les yeux, je ne suis comme la plupart des collègues PE qu'un simple mouton incapable de comprendre. Merci.
avatar
Vincent35
Niveau 6

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Vincent35 le Mar 11 Avr 2017 - 20:37
Quand bien même il y aurait une voie hiérarchique à suivre, le bon sens c'est mieux (hors courriers importants/sensibles évidement) et ça évite que les informations se perdent ou ne soient pas transmises.

Au cas présent j'ai du mal à voir quel inconvénient il pourrait y avoir à informer directement l'IEN par mail. Il préfèrera certainement être au courant et pouvoir éviter de venir pour rien plutôt que de l'apprendre le jour même.
Peinard
Niveau 10

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Peinard le Mar 11 Avr 2017 - 20:38
On attend toujours un texte réglementaire stipulant l'obligation de passer par le directeur pour transmettre des courriers par voie hiérarchique. Et ne vous en déplaise, la pratique ne fait pas la loi.

Plutôt que de produire un tel texte vous avez aussi la possibilité de dénoncer mon côté "professeur du secondaire qui méprise les PE et les trouve bêtes et soumis"...
avatar
Hélips
Modérateur

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Hélips le Mar 11 Avr 2017 - 20:43
On va bien gentiment cesser de se tirer dans les pattes. Et on revient au sujet, sur lequel tout le monde semble d'accord : il faut envoyer un mail à l'IEN ou au secrétariat ad hoc.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Pseudo le Mar 11 Avr 2017 - 21:44
@supersoso a écrit:
@Pseudo a écrit:
@supersoso a écrit:Bon ça va bien. Tous les gens du primaire vous disent que la voie hiérarchique passe par le directeur. Mais comme toujours, vous, profs du secondaire savez mieux que nous ce qu'il en est pour nous. Bref... Rien de neuf sur le soleil. On est en primaire, donc trop bête visiblement pour être au courant de notre voie hiérarchique, n'est-ce pas ?

Oui, si on accepte servilement, c'est comme ça que ça marche. On courbe l'échine, on dit amen à tout. Mais en l'espèce, je ne vois pas bien ce que le collègue risque à joindre le type qui doit venir (oui, un inspecteur, c'est un type comme les autres, qui n'a que le pouvoir qu'on lui donne). Déjà qu'en temps normal je ne comprends pas ce qui empêche d'envoyer un mail à quelqu'un, mais dans ce cas précis je comprends encore moins puisqu'il n'y a aucun risque de fâcherie et mesure de rétorsion.

En même temps, depuis le début on lui dit d'envoyer un e-mail à la circonscription, pas de courber l'échine, ne fais pas semblant de ne pas comprendre. Il y a un monde entre la voie hiérarchique pour un courrier officiel et l'organisation d'une visite qui peut se régler en 5 minutes.

Et pourtant l'intitulé du post a été changé dans le sens "réponse hiérarchique" suite à la bronca de ceusses qui hurlaient à la puissance de la voie hiérarchique supposée ou réelle (on ne sait plus) alors que, effectivement, dans le cas présent, on s'en bat les flancs.
Du coup, je me demande qui est-ce qui fait semblant de ne pas comprendre !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
maikreeeesse
Neoprof expérimenté

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par maikreeeesse le Mar 11 Avr 2017 - 21:52
Il est vrai que la réponse a été donnée, mais je trouve intéressant de poursuivre la discussion sur le rôle de directeur, peut-être faudrait-il scinder le fil et je ne sais pas si je peux et comment le faire.
Peinard, je vais être honnête avec toi, (et pourtant j'ai du mal à l'admettre) je n'ai pas trouvé de loi ou de décret stipulant exactement comment s'adressait à son IEN et j'ai pourtant chercher Very Happy . En revanche, il existe des circulaires qui précisent les modalités de communication entre l'école (donc le directeur qui est son représentant) et les partenaires ou la hiérarchie et cela dans presque chaque circo et année. Je trouve pénible d'être renvoyée à chaque fois que l'on expose comment cela fonctionne dans le primaire à "vous êtes de serviles petits soldats ". Disons que s'il n'y avait que mon exemple pourquoi pas, je ne connais pas tout loin de là, mais d'autres intervenants ont également indiqué comment cela fonctionnait. Alors on peut toujours dire je m'en moque, je passe directement par dessus et je m'adresse à la mairie, aux services techniques au médecin, à la PMI sans passer par le directeur. La plupart du temps, la réponse sera cinglante car ces différents services préfèrent avoir un interlocuteur par école que 10, tout simplement.
Cela fait des années que nous, directeurs demandons un éclaircissement de nos missions parce que justement tout se joue sur les ambiguïtés de notre fonction (néanmoins je ne recherche pas un statut de directeur). Pour certains, nous sommes de simples secrétaires. A la limite pourquoi pas, mais alors quid des responsabilités ? Il suffit de lire l'autonome de solidarité ou le site des GDID pour constater le nombre de fois où le directeur se trouve en première ligne. Je veux bien assumer ce rôle mais à certaines conditions: celles d'avoir le maximum d'éléments entre les mains et un poids suffisant pour être au moins écouter des différents partenaires.
Nous avons aussi un rôle de paratonnerre. Combien de fois j'ai servi de défouloir à des parents qui disaient pis que pendre de collègues. Je crois que j'ai évité pas mal de courrier ou d'appels à l'IEN. Mes collègues sont aussi bien heureux de me trouver quand il s'agit de faire un courrier délicat à la circo ou qu'il faut se battre pour la non fermeture d'une classe. Inversement, je prends dans l'autre sens lorsque l'IEN considère qu'il y a un dysfonctionnement (parfois c'est justifié mais SI et seulement SI j'ai la main dessus et peux intervenir).
Je n'interviens pas sur le forum même si cela m'intéresse quand on évoque le fonctionnement et les subtilités de procédures au collège car je n'y connais strictement rien. Alors pourquoi a-t-on l'impression que vous détenez la vérité au lieu d'essayer de comprendre un fonctionnement dans le primaire qui peut être autre ?
avatar
Ma'am
Neoprof expérimenté

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Ma'am le Mer 12 Avr 2017 - 10:34
On en est encore là ? :abb: J'ai l'impression de revoir le film Un jour sans fin.

Je persiste à ne pas comprendre. Pourquoi est-ce un problème pour soleilnuageux de passer par son directeur pour avertir L'IEN ? Est-ce à dire que personne à l'école n'est au courant de ta démission ?

J'espère que ce n'est pas le cas. Ce serait un manque de professionnalisme terrible. Pour le reste, je ne réponds plus, il n'y a qu'à relire la discussion, toutes les informations y sont en triple exemplaire ! Rolling Eyes
avatar
colombane
Habitué du forum

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par colombane le Mer 12 Avr 2017 - 11:03
Je ne comprends pas le courrier au Rectorat...
Depuis quand le Rectorat gère-t-il les enseignants du 1er degré ? La DSDEN aurait délégué au Rectorat les pouvoirs qui lui sont propres ? Bizarre. Au mieux, la paye pourrait être gérée par une DSDEN mutualisatrice.... mais que la paye, pas les postes... qui sont du ressort de l'IA.

C'est le gestionnaire paye de la DSDEN qu'il faut prévenir (sinon, il y aura des trop versés à rembourser, les payes sont faites en avance) - et la secrétaire de la circo qu'il faut prévenir -
Pour le remplacement... pour prévenir l'inspecteur... pour arrêter la paye.. pour prévenir l'Espe...

Bien sûr, il aurait passer par le directeur de l'école qui aurait transmis à qui de droit. Pour ne pas laisser un trop mauvais souvenir de celle qui plante tout le monde sans prévenir ! Voilà pourquoi aussi, il y a des directeurs et directrices : ils en connaissent un peu plus que les stagiaires sur l'organisation de l'éducation nationale ! Et une démission, même si on est débordé, c'est quand même une URGENCE à ne pas laisser de côté. Et une classe sans enseignant.
Et rien n'empêche, si tu as des doutes sur son honnêteté, d'envoyer le double en direct. Le double.
Et tu peux aussi envoyer des mails à la circo. (pas forcément l'inspecteur de circo qui est souvent absent, mais à la secrétaire - les adresses sont trouvables sur tous les sites des DSDEN)

Par contre, la lettre au Rectorat !!! J'espère pour toi qu'ils ont transmis aux personnes concernées... APPELLE.... Les DSDEN ne partent pas en vacances et une stagiaire qui démissionne, ça se sait dans un service. Si le gestionnaire est en congés, au moins son chef sera au courant.



_________________

  Le site des cistes
N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace (R. W. Emerson)
Contenu sponsorisé

Re: J'ai démissionné : quel cheminement hiérarchique des courriers dans le premier degré ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum