Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 18:09

Merci, hirondelle78 et bravo à toi !

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 18:10

@CarmenLR a écrit:
@may68 a écrit:Effectivement rien n'est gratuit puisque ce sont nos impôts ou nos COTISATIONS (et non charges comme aiment à le dire medef et cie ) qui financent le service public de santé , le service public de la culture (médiathèques ), etc etc ... Je ne vois pas pourquoi il n'existerait pas un service public de la restauration en périscolaire , vu que manger correctement c'est quand même un besoin humain essentiel !

Certes, mais c'est un autre débat.
En attendant, la gratuité peut être accordée dans cette commune pour les familles qui ne disposent pas des ressources nécessaires et qui répondent aux sollicitations. C'est de cela que l'on parle.


Et j'ai personnellement expliqué que parmi ces "mauvais payeurs", on trouvait des familles accablées par les procédures administratives. Et que cette mairie ferait peut-être bien de réfléchir à la gratuité étendue des repas, plutôt que de communiquer sur Facebook sur le principe de responsabilité en couinant que seuls 5 gosses sont concernés (commune de 25000 âmes, quand même).

Si vraiment le dialogue manque avec les familles, quel que soit le problème d'ailleurs, c'est pas l'ouvre-boîte et les raviolis qu'il faut dégainer mais l'assistante sociale.

Enfin quand même, la liste des démarches énumérées par la mairie ne va pas de soi du tout pour certaines familles isolées, avec une barrière linguistique importante.

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par mafalda16 le Mer 5 Avr 2017 - 18:14

@profs:( a écrit:
@Rosanette a écrit:Et oui, un maire de droite fait de la communication de droite, cela vous surprend-il ? "Oser la responsabilité" punaise quand voit le sens des responsabilités chez les Républicains faut surtout oser la ramener avec ses raviolis et son cordon bleu.

Personnellement, je me fous bien que "les services de gestion aient été exaspérés par l'attitude des parents". C'est encore une fois faire montre de l'ignorance de certaines situations familiales victimes de harcèlement administratif et de justification de chaque instant.

Je m'essaie à une réponse mais vous êtes militante donc je pense que c'est un coup d'épée dans l'eau et que vous allez me mépriser (j'espère me tromper).

Vous donnez un devoir à une classe pour le 15/04. Un élève ne rend pas le devoir ce jour là. Vous savez que cet élève a des problèmes personnels, scolaires. Par bienveillance, vous lui laissez un délai supplémentaire jusqu'au 25/04. Aucun retour. Vous lui proposez alors de le faire avec l'aide d'une camarade pour le 28/04. Toujours rien. Vous lui proposez alors de le faire avec vous en fin d'après-midi. Il ne vous répond pas. Vous allez jusque chez lui pour lui donner le corrigé. Il ne vous ouvre pas la porte. Vous finissez par lui mettre Zéro.
il peut y avoir des injustices, c'est vrai, mais je crois que nous avons beaucoup de chance de vivre en France. Vous souhaitiez la gratuité des repas. Apparemment elle est possible en fournissant quelques documents. Les documents ne sont pas faciles à comprendre ? Il existe des personnes pour vous aider à les remplir. Il y a certainement des imperfections, des choses peuvent être certainement améliorées mais critiquer comme vous le faîtes tout un système sans accorder à ces secrétaires, gestionnaires, assistantes sociales.... le doute qu'elles aient pu chercher à bien faire leur travail, à aider les personnes mais qu'elles se sont heurtées à une négligence totale... je trouve cela assez rude pour ces personnes.


Vous mélangez tout ! L'élève est responsable de faire le boulot qu'on lui donne et de le rendre à la daté prévue. L'élève n'est pas responsable du non paiement de la cantine, c'est pas très compliqué à comprendre.
Et j'ajoute que même si les parents en question s'auto proclamaient "grands profiteurs du système" les gamins n'en seraient toujours pas responsable.
avatar
mafalda16
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 18:19

Hirondelle, merci pour le témoignage.

Je me bouge aussi figure-toi, pas comme élue (même si je suis toujours prête à discuter avec eux) mais en tant que membre d'une asso locale. Donc je fais énormément de sensibilisation (repas publics faits avec des invendus). Et je pense que derrière les appels d'offre et la question du bio notamment il en faut énormément.

Je l'ai dit plus haut, pour moi il est vain de chercher la gratuité ET la qualité dans les repas scolaires si on ne met pas sur la table (façon de parler) la question de la viande et des produits discutables sur le plan nutritionnel (produits laitiers).

Et clairement, vendre à des parents la possibilité de deux repas végétariens par semaine par exemple, quand on voit les sketches autour du jambon, ça n'est pas une partie gagnée d'avance, ce n'est pas pour autant que la bataille ne mérite pas d'être menée.

Je ne sais pas également en quoi votre rôle d'élue vous permet de savoir que des CSP+ sont mauvais payeurs, et même si j'en conviens volontiers d'ailleurs, je ne suis pas sûre qu'ils représentent l'essentiel du problème néanmoins (sauf si on vient m'expliquer que des gosses de CSP+ acceptent sans broncher une tambouille infâme raviolis à la cantine alors que leurs parents peuvent leur offrir de la nourriture équilibrée).

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par may68 le Mer 5 Avr 2017 - 18:20

@CarmenLR a écrit:Oui, on peut être pour une place plus ou moins importante de l'Etat.
Et ?
Par rapport à la situation précise dont il est question ?

On est en plein dans le sujet : il n'y aurait plus d'impayés donc ni enfants exclus de la cantine ou à qui on donnerait un menu au rabais , si on fait comme les finlandais . (Pas d'écoles privées non plus chez eux )

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 18:22

@Rosanette a écrit:
@CarmenLR a écrit:
@may68 a écrit:Effectivement rien n'est gratuit puisque ce sont nos impôts ou nos COTISATIONS (et non charges comme aiment à le dire medef et cie ) qui financent le service public de santé , le service public de la culture (médiathèques ), etc etc ... Je ne vois pas pourquoi il n'existerait pas un service public de la restauration en périscolaire , vu que manger correctement c'est quand même un besoin humain essentiel !

Certes, mais c'est un autre débat.
En attendant, la gratuité peut être accordée dans cette commune pour les familles qui ne disposent pas des ressources nécessaires et qui répondent aux sollicitations. C'est de cela que l'on parle.


Et j'ai personnellement expliqué que parmi ces "mauvais payeurs", on trouvait des familles accablées par les procédures administratives. Et que cette mairie ferait peut-être bien de réfléchir à la gratuité étendue des repas, plutôt que de communiquer sur Facebook sur le principe de responsabilité en couinant que seuls 5 gosses sont concernés (commune de 25000 âmes, quand même).

Si vraiment le dialogue manque avec les familles, quel que soit le problème d'ailleurs, c'est pas l'ouvre-boîte et les raviolis qu'il faut dégainer mais l'assistante sociale.

Enfin quand même, la liste des démarches énumérées par la mairie ne va pas de soi du tout pour certaines familles isolées, avec une barrière linguistique importante.

La gratuité des repas de midi pour tous les élèves scolarisés est un autre débat.

Pour ma part, dans ce cas, j'ignore si l'assistante sociale a été prévenue et sollicitée.
Il y a des cas où la barrière de la langue pose effectivement quelques difficultés. As-tu des informations sur la barrière linguistique dans ce cas précis ?

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 18:29

Mais non, ça n'est pas un autre débat : les choix de cette mairie me font bondir parce d'autres sont possibles !

Oui, sur la barrière linguistique, pour donner des cours à des réfugiés, il n'est pas difficile de comprendre leur enfer administratif.

Et même sans barrière linguistique, quiconque s'est cogné les méandres de la CAF avec son bac + devrait au moins reconnaître qu'en France, le yakafokon administratif pour bénéficier d'aides est loin d'être simple. Je ne vais pas croire sur parole le bon maire Les Républicains qui nous assure d'avoir fait des pieds et des mains pour que ces familles bénéficient de la gratuité et qui vient la bouche en cœur nous parler de Responsabilité.

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par meevadeborah le Mer 5 Avr 2017 - 18:30

@Hirondelle78 a écrit:[...] 
Nous avons fait un choix politique. Nous n'excluons pas les enfants. Nous faisons émettre des titres exécutoires et saisissons les salaires. [...]

C'est bien d'utiliser les moyens qui existent pour essayer de récupérer les sommes dues.
Je n'ai pas suivi l'affaire précise dont il s'agit ici. Mais par exemple dans mon collège, j'ai été choquée une année d'apprendre que des élèves n'avaient pas eu leurs livres en début d'année parce qu'ils n'avaient pas rendus tous les livres l'année précédente et ne les avaient pas payé, alors qu'aucune procédure de recouvrement n'avait été mise en œuvre. Même si je me doute que ces procédures doivent être lourdes et sûrement même couteuses.

meevadeborah
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Tamerlan le Mer 5 Avr 2017 - 18:36

@PauvreYorick a écrit:https://fr.wikisource.org/wiki/Opuscules_humoristiques_(Wailly)/Modeste_proposition

Swift a tout dit sur la façon dont le double problème des menus de cantine et de la pauvreté peut être résolu.

Merci PY.

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par kiwi le Mer 5 Avr 2017 - 18:43

Mais enfin, cet angélisme ferait presque sourir franchement...

En quoi le fait qu'il existe des hommes politiques véreux dédouane-t-il tout un chacun de ses responsabilités? Le fait qu'ils piquent dans les caisses, ou fraudent n'autorise pas Monsieur tout le monde, riche comme pauvre, à faire de même.

Ensuite comme je l'ai déjà dit plus haut, la gratuité dans les cantines scolaires est un choix fait par les équipes municipales. Le budget des communes ne permet pas de tout financer. Or, la gratuité des cantines signifie que d'autres investissements, aussi importants, ne pourront pas être faits : réfection d'une école, construction d'une crèche, entretien et sécurisation de la voirie...

Et il est donc bien là le fond du problème : j'ai les moyens, donc je paie des impôts sur le revenu, des fonciers et une taxe d'habitation. Chaque mois, je cotise 20% de mon salaire.
Si les prélèvements et les impôts de tous les contribuables suffisaient pour permettre des services publics complètement gratuits pour tous, on vivrait dans un pays formidable. Mais ce n'est pas le cas.
De ce fait, il me paraît important, afin de responsabiliser tout le monde, riche comme pauvre, de contribuer au financement des services publics à la hauteur de ses moyens. Se soigner a un coût, s'instruire ou se cultiver a un coût. Il ne faut pas l'oublier. Le consumérisme de services publics, ça va 5min.

Pour revenir au sujet de ce fil, les familles (dont on ne sait pas d'ailleurs s'il s'agit de familles démunies) ont la possibilité d'être aidées afin que les enfants puissent bénéficier d'un repas le midi, ce qui est le minimum pour tout un chacun. Je n'ai pas tout compris, mais le repas coûterait 98centimes maximum pour le coefficient familial le plus bas, voire serait gratuit grâce aux aides communales et départementales. C'est tout de même très bas, pas sûre qu'à la maison, un repas complet revienne moins cher...

avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 18:45

@Rosanette a écrit:Mais non, ça n'est pas un autre débat : les choix de cette mairie me font bondir parce d'autres sont possibles !

Oui, sur la barrière linguistique, pour donner des cours à des réfugiés, il n'est pas difficile de comprendre leur enfer administratif.

Et même sans barrière linguistique, quiconque s'est cogné les méandres de la CAF avec son bac + devrait au moins reconnaître qu'en France, le yakafokon administratif pour bénéficier d'aides est loin d'être simple. Je ne vais pas croire sur parole le bon maire Les Républicains qui nous assure d'avoir fait des pieds et des mains pour que ces familles bénéficient de la gratuité et qui vient la bouche en cœur nous parler de Responsabilité.

Rien ne nous ici que nous avons ici affaire à des réfugiés ni à des gens qui ont été dépassés ou qui n'ont pas été soutenus dans des démarches administratives.

Personnellement, je n'en sais rien.
Pour ma part, je crois pour l'instant ce que me dit cet élu, comme tout élu, jusqu'à preuve du contraire, et compte sur la perspicacité des journalistes locaux pour faire la lumière sur la nature des aides proposées et sur la réaction des familles si besoin.

La gratuité peut être mise sur la table, éventuellement, mais dans un second temps. C'est un tout autre choix que celui d'une progressivité importante, adopté, par exemple dans la commune d'Hirondelle78, et qui soulève d'autres questions. Merci à Hirondelle78 pour cet éclairage passionnant de la vie quotidienne des élus.

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Hirondelle78 le Mer 5 Avr 2017 - 18:49

Comment fait-on pour savoir que telle famille CSP+ a d'autres priorités que payer la cantine ? Un jeu d'enfant !
À la deuxième relance sans effet, on prépare la saisine du Trésor Public pour l'émission du titre exécutoire. Je précise qu'il s'est écoulé à peu près trois mois depuis l'échéance de la facture. 
 Donc, on vérifie le rôle des contributions... La taxe d'habitation et la taxe foncière. S'il y a assujettissement à la TF, c'est qu'ils sont propriétaires. Et dans une commune de 20.000 habitants, on connaît les prix. Et, si on ne les connaît pas, on va regarder le dossier à l'urbanisme... Bah oui, il y a la copie du compromis de vente... 
Vous savez, je suis élue depuis 2014 et je peux vous dire qu'on en voit et on en entend. Des familles du quartier CSP+ qui envoient les enfants au périscolaire à 07h55, le ventre vide car "la mairie peut bien payer le petit-déjeuner, on paie assez d'impôts locaux comme ça".  Le pire ? Lorsqu'on est passé du "forfait"  au "réel" sur le périscolaire. Croyez moi, si les collègues girondins ont eu les mêmes réactions que chez nous, je comprends qu'ils se montrent intransigeants...

Hirondelle78
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par PabloPE le Mer 5 Avr 2017 - 18:51

@meevadeborah a écrit:
@Hirondelle78 a écrit:[...] 
Nous avons fait un choix politique. Nous n'excluons pas les enfants. Nous faisons émettre des titres exécutoires et saisissons les salaires. [...]

C'est bien d'utiliser les moyens qui existent pour essayer de récupérer les sommes dues.
Je n'ai pas suivi l'affaire précise dont il s'agit ici. Mais par exemple dans mon collège, j'ai été choquée une année d'apprendre que des élèves n'avaient pas eu leurs livres en début d'année parce qu'ils n'avaient pas rendus tous les livres l'année précédente et ne les avaient pas payé, alors qu'aucune procédure de recouvrement n'avait été mise en œuvre. Même si je me doute que ces procédures doivent être lourdes et sûrement même couteuses.
Coûteuse surtout pour l'usager: j'ai payé 70€ pour une facture oubliée de 35€.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 18:53

Kiwi, pas d'angélisme de ma part mais un principe simple : que tous les enfants aient le droit à un repas gratuit (financé par l'impôt local) et équilibré, sans bataille administrative à la clef. Ca me paraît être un bon début pour l'égalité, même si on sait pertinemment qu'une fois rentrés chez eux, certains gamins s'endormiront le ventre presque vide, d'autres avec un repas parfaitement équilibrés, d'autres encore avec de la malbouffe.

Oui, assumer la gratuité des repas de cantines peut être un choix politique lourd, mais c'est partir du principe que tout a été fait pour réduire le coût desdits repas. Or encore une fois cette question devrait faire l'objet de grandes remises à plat, pour sortir de la dichotomie Sodexo/prestataire bio très cher.

La mairie d'Ungersheim n'a pas la gratuité mais des pistes intéressantes http://www.echobio.fr/copie-cantine-100-bio-petite-commune-dungersheim-haut-rhin-voit-grand

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Fires of Pompeii le Mer 5 Avr 2017 - 18:59

@kiwi a écrit:Mais enfin, cet angélisme ferait presque sourir franchement...

En quoi le fait qu'il existe des hommes politiques véreux dédouane-t-il tout un chacun de ses responsabilités? Le fait qu'ils piquent dans les caisses, ou fraudent n'autorise pas Monsieur tout le monde, riche comme pauvre, à faire de même.

...


Kiwi tu saisis exactement ce qui me déplaît dans le discours de Rosanette.

Bon sinon, merci à Hirondelle78 pour son témoignage, je le trouve très éclairant.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
avatar
Fires of Pompeii
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par may68 le Mer 5 Avr 2017 - 19:02

@kiwi a écrit:Mais enfin, cet angélisme ferait presque sourir franchement...

En quoi le fait qu'il existe des hommes politiques véreux dédouane-t-il tout un chacun de ses responsabilités? Le fait qu'ils piquent dans les caisses, ou fraudent n'autorise pas Monsieur tout le monde, riche comme pauvre, à faire de même.

Ensuite comme je l'ai déjà dit plus haut, la gratuité dans les cantines scolaires est un choix fait par les équipes municipales. Le budget des communes ne permet pas de tout financer. Or, la gratuité des cantines signifie que d'autres investissements, aussi importants, ne pourront pas être faits : réfection d'une école, construction d'une crèche, entretien et sécurisation de la voirie...

Et il est donc bien là le fond du problème : j'ai les moyens, donc je paie des impôts sur le revenu, des fonciers et une taxe d'habitation. Chaque mois, je cotise 20% de mon salaire.
Si les prélèvements et les impôts de tous les contribuables suffisaient pour permettre des services publics complètement gratuits pour tous, on vivrait dans un pays formidable. Mais ce n'est pas le cas.
De ce fait, il me paraît important, afin de responsabiliser tout le monde, riche comme pauvre, de contribuer au financement des services publics à la hauteur de ses moyens. Se soigner a un coût, s'instruire ou se cultiver a un coût. Il ne faut pas l'oublier. Le consumérisme de services publics, ça va 5min.

Pour revenir au sujet de ce fil, les familles (dont on ne sait pas d'ailleurs s'il s'agit de familles démunies) ont la possibilité d'être aidées afin que les enfants puissent bénéficier d'un repas le midi, ce qui est le minimum pour tout un chacun. Je n'ai pas tout compris, mais le repas coûterait 98centimes maximum pour le coefficient familial le plus bas, voire serait gratuit grâce aux aides communales et départementales. C'est tout de même très bas, pas sûre qu'à la maison, un repas complet revienne moins cher...


Les finlandais y arrivent bien , pourquoi pas les autres ? Que je sache ils ont des crèches et des écoles qui ne sont pas en ruines et des routes entretenues et sécurisées !

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 19:05

Hirondelle, si vous cherchez à me convaincre qu'on croise des cons partout, je n'ai pas besoin d'être convaincue.

Néanmoins dans le communiqué du maire (on peut revenir sur le procédé très classe qui consiste à afficher les familles sur FB) en listant les recours pour la gratuité des repas, fait davantage penser à une chasse aux pauvres qu'à une consternation devant des bourges déconnectés et toujours prompts à critiquer les pouvoirs publics.

Et dans les deux cas, ce serait finalement assez sympathique que toutes les névroses et tous les problèmes de ces parents s'arrêtent au seuil de l'école, y compris sur le temps du repas, pour les enfants.

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par PabloPE le Mer 5 Avr 2017 - 19:06

Personnellement avant de batailler pour les repas gratuits à l'école je commencerais par tenter d'obtenir une vraie école gratuite, quel que soit le niveau scolaire. Après il ne faut pas non plus voir les mairies comme des grands méchants, la majorité font quand même beaucoup d'efforts (ici le tarif le plus bas est à 0.5€, un couple travaillant payant 4.5€ à titre d'exemple) et il existe une multitude d'aides alimentaires destinées aux familles (de la CAF eu CCAS en passant par les CD). J'ai des amis qui utilisent le restant de l'ARS pour un compte destiné à payer la cantine de l'année, ça leur évite pas mal de soucis.

_________________
http://www.villeseducatrices.fr/ressources/page/Appel_de_Bobigny_et_textes_complementaires.pdf




"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
PabloPE
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 19:09

Mon discours sur les politiques corrompus vous chiffonnent sans doute, ils visent juste à rappeler que si nul n'est au-dessus des lois, on peut quand même se mettre à table pour réfléchir à des lois qui font qu'on ne file pas un repas pourri à des gamins qui n'ont rien demandé tandis que d'autres siphonnent allègrement l'argent public.

Je veux bien qu'on joue les effarouchés, mais il faut être sérieux deux minutes sur les échelles de valeur et les leçons de morale à donner. Oui il y a plein de parents qui paient la cantine en temps et en heure, indépendamment de leurs revenus d'ailleurs, ça n'est pour ça qu'on doit s'arrêter de réfléchir à un autre modèle. Comme le disait may, l'origine de l'argent qui sert à régulariser ces factures peut parfois faire légèrement froid dans le dos dans certains coins.

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 19:10

Comme kiwi l'a dit, le choix de la gratuité du repas de midi pour tous (y compris pour les hauts revenus) implique de renoncer à certaines choses. Les budgets des communes ne sont pas infinis et doivent être à l'équilibre...

Cela implique de renoncer à certains services voire à certains emplois communaux permettant de rendre ces services... Si l'on supprime ces services et ces emplois, cela peut être une catastrophe pour la ou les personnes concernées et pour la commune elle-même...

Parfois, une progressivité importante dans le paiement des repas de cantine est plus égalitaire et permet d'avoir des employés de piscine, des bibliothécaires, etc.

Dans la situation présente, nous n'avons aucune information permettant d'indiquer à qui on a affaire et si tout a été fait pour permettre à ces personnes de se mettre en règle avec la loi. Si une aide effective leur a été proposée et qu'ils ont simplement négligé d'y répondre, que dire et que faire ? Dans les faits, pour cette situation, si tu acceptes de croire ce que dis l'élu, que proposes-tu pour satisfaire les deux parties à part changer la loi ?

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 19:10

@PabloPE a écrit:Personnellement avant de batailler pour les repas gratuits à l'école je commencerais par tenter d'obtenir une vraie école gratuite, quel que soit le niveau scolaire.

J'avoue ne pas trop comprendre ; on peut discuter évidemment des manques de l'école aujourd'hui, elle n'en demeure pas moins gratuite. Que serait une vraie école gratuite ?

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par may68 le Mer 5 Avr 2017 - 19:12

@CarmenLR a écrit:Comme kiwi l'a dit, le choix de la gratuité du repas de midi pour tous (y compris pour les hauts revenus) implique de renoncer à certaines choses. Les budgets des communes ne sont pas infinis et doivent être à l'équilibre...

Cela implique de renoncer à certains services voire à certains emplois communaux permettant de rendre ces services... Si l'on supprime ces services et ces emplois, cela peut être une catastrophe pour la ou les personnes concernées et pour la commune elle-même...

Parfois, une progressivité importante dans le paiement des repas de cantine est plus égalitaire et permet d'avoir des employés de piscine, des bibliothécaires, etc.

Dans la situation présente, nous n'avons aucune information permettant d'indiquer à qui on a affaire et si tout a été fait pour permettre à ces personnes de se mettre en règle avec la loi. Si une aide effective leur a été proposée et qu'ils ont simplement négligé d'y répondre, que dire et que faire ? Dans les faits, pour cette situation, si tu acceptes de croire ce que dis l'élu, que proposes-tu pour satisfaire les deux parties à part changer la loi ?

Non . Cela implique de repenser le monde avec un partage des richesses plus juste .Un monde où les plus riches ne fuient pas l'impôt .

may68
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 19:17

@may68 a écrit:
@CarmenLR a écrit:Comme kiwi l'a dit, le choix de la gratuité du repas de midi pour tous (y compris pour les hauts revenus) implique de renoncer à certaines choses. Les budgets des communes ne sont pas infinis et doivent être à l'équilibre...

Cela implique de renoncer à certains services voire à certains emplois communaux permettant de rendre ces services... Si l'on supprime ces services et ces emplois, cela peut être une catastrophe pour la ou les personnes concernées et pour la commune elle-même...

Parfois, une progressivité importante dans le paiement des repas de cantine est plus égalitaire et permet d'avoir des employés de piscine, des bibliothécaires, etc.

Dans la situation présente, nous n'avons aucune information permettant d'indiquer à qui on a affaire et si tout a été fait pour permettre à ces personnes de se mettre en règle avec la loi. Si une aide effective leur a été proposée et qu'ils ont simplement négligé d'y répondre, que dire et que faire ? Dans les faits, pour cette situation, si tu acceptes de croire ce que dis l'élu, que proposes-tu pour satisfaire les deux parties à part changer la loi ?

Non . Cela implique de repenser le monde avec un partage des richesses plus juste .Un monde où les plus riches ne fuient pas l'impôt .

Et donc, dans cette situation précise, dans ce monde-ci, aujourd'hui, maintenant ?


Dernière édition par CarmenLR le Mer 5 Avr 2017 - 19:20, édité 1 fois

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par zouz le Mer 5 Avr 2017 - 19:18

@may68 a écrit:
@CarmenLR a écrit:Comme kiwi l'a dit, le choix de la gratuité du repas de midi pour tous (y compris pour les hauts revenus) implique de renoncer à certaines choses. Les budgets des communes ne sont pas infinis et doivent être à l'équilibre...

Cela implique de renoncer à certains services voire à certains emplois communaux permettant de rendre ces services... Si l'on supprime ces services et ces emplois, cela peut être une catastrophe pour la ou les personnes concernées et pour la commune elle-même...

Parfois, une progressivité importante dans le paiement des repas de cantine est plus égalitaire et permet d'avoir des employés de piscine, des bibliothécaires, etc.

Dans la situation présente, nous n'avons aucune information permettant d'indiquer à qui on a affaire et si tout a été fait pour permettre à ces personnes de se mettre en règle avec la loi. Si une aide effective leur a été proposée et qu'ils ont simplement négligé d'y répondre, que dire et que faire ? Dans les faits, pour cette situation, si tu acceptes de croire ce que dis l'élu, que proposes-tu pour satisfaire les deux parties à part changer la loi ?

Non . Cela implique de repenser le monde avec un partage des richesses plus juste .Un monde où les plus riches ne fuient pas l'impôt .

+1000 mais je sens que tu vas te faire moquer.
avatar
zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr 2017 - 19:19

Carmen, et je répète qu'on a aussi le droit de réfléchir à une gratuité des repas avec des repas qui à la base coûtent moins cher tout en étant de qualité.

Les villes font effectivement des choix politiques, pas la peine de revenir là-dessus, maintenant entre une piscine (ou une nouvelle salle des fêtes, un projet immobilier colossal,...) et des repas gratuits à l'école, mon choix est vite fait. On peut arrêter de croire que toutes les communes gèrent parfaitement leur budget au cordeau et ne font que des choix allant dans l'intérêt commun (et ce que je dis n'enlève rien au mérite de certains élus, évidemment).

Dans le cas de la Teste, on manque effectivement d'infos, mais le repas de seconde zone me semble dans tous les cas une solution mesquine.

Rosanette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Nita le Mer 5 Avr 2017 - 19:23

La Teste de Buch n'est sûrement pas la commune de Gironde où on va croiser le plus d'immigrés de fraîche date, ne maîtrisant pas le français, et de pauvres.


(Curieusement, les impayés de cantine dans mon collège, pour les trois ans où je siégeais au CA, inscrits en non-valeur, n'étaient que très rarement le fait de familles précaires.)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
avatar
Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum