Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Elyas le Mer 5 Avr - 14:14

@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Ramanujan974 le Mer 5 Avr - 14:15

C'est marrant comme sur ce forum n'importe quel sujet est clivant, avec des intervenants montant sur leurs grands chevaux dans un sens comme dans l'autre...

- il n'est pas normal d'impliquer et de stigmatiser les élèves, surtout pour quelques dizaines d'euros.
- il n'est pas normal que les parents ne payent pas, la cantine n'est pas un dû, mais une possibilité, et vu le prix modique du repas (souvent inférieur au même repas pris à la maison). S'il y a eu plusieurs rappels, ça doit faire des mois que ça dure.

Je suis d'accord que le problème de fond dépasse de loin une boite de raviolis. C'est un vrai choix de société.

Il y a des écoles avec des repas bio et locaux toute la semaine, c'est donc possible.
Qui décide des repas de la cantine ? Le maire, le directeur de l'école ? Les parents n'ont-ils pas leur mot à dire?
Est-il possible de remplacer Sodexo par le fermier bio du coin ? Comment ça marche ?

Ramanujan974
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 14:24

@Ramanujan974 a écrit:C'est marrant comme sur ce forum n'importe quel sujet est clivant, avec des intervenants montant sur leurs grands chevaux dans un sens comme dans l'autre...

- il n'est pas normal d'impliquer et de stigmatiser les élèves, surtout pour quelques dizaines d'euros.
- il n'est pas normal que les parents ne payent pas, la cantine n'est pas un dû, mais une possibilité, et vu le prix modique du repas (souvent inférieur au même repas pris à la maison). S'il y a eu plusieurs rappels, ça doit faire des mois que ça dure.

Je suis d'accord que le problème de fond dépasse de loin une boite de raviolis. C'est un vrai choix de société.

Il y a des écoles avec des repas bio et locaux toute la semaine, c'est donc possible.
Qui décide des repas de la cantine ? Le maire, le directeur de l'école ? Les parents n'ont-ils pas leur mot à dire?
Est-il possible de remplacer Sodexo par le fermier bio du coin ? Comment ça marche ?

Tu plaisantes ? Very Happy . J'ai assez de boulot comme cela.
Le périscolaire est de la prérogative de la commune. Les parents peuvent faire part de leurs remarques en Conseil d'école, avec réponses (ou non) du représentant de la mairie. La cantine, comme les services de garderie, d'études sont des points importants des différents programmes des candidats aux élections municipales. Mais en tant que personnel de l’éducation nationale nous n'avons rien à dire sur le personnes employées, les services, les dysfonctionnements éventuels, les activités proposées... bien que l'on nous demande de prendre en compte la journée entière du petit écolier pour les apprentissages.
Je ne sais pas s'il reste encore des cantines surveillées par des enseignants, il n'y en a plus à ma connaissance dans l'Isère par exemple.
avatar
maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 14:27

@Ramanujan974 a écrit:C'est marrant comme sur ce forum n'importe quel sujet est clivant, avec des intervenants montant sur leurs grands chevaux dans un sens comme dans l'autre...

- il n'est pas normal d'impliquer et de stigmatiser les élèves, surtout pour quelques dizaines d'euros.
- il n'est pas normal que les parents ne payent pas, la cantine n'est pas un dû, mais une possibilité, et vu le prix modique du repas (souvent inférieur au même repas pris à la maison). S'il y a eu plusieurs rappels, ça doit faire des mois que ça dure.


Est-ce que donner à tous les enfants la possibilité d'un repas équilibré sur le temps scolaire ne devrait pas être un droit ?
A quoi bon évoquer le fait qu'un repas de cantine soit moins cher que le même repas pris à la maison (encore heureux, les fournisseurs ne sont pas les mêmes) puisqu'on parle précisément de familles qui pour la plupart n'ont pas les moyens d'offrir ce même repas à la maison.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 14:39

@Rosanette a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:C'est marrant comme sur ce forum n'importe quel sujet est clivant, avec des intervenants montant sur leurs grands chevaux dans un sens comme dans l'autre...

- il n'est pas normal d'impliquer et de stigmatiser les élèves, surtout pour quelques dizaines d'euros.
- il n'est pas normal que les parents ne payent pas, la cantine n'est pas un dû, mais une possibilité, et vu le prix modique du repas (souvent inférieur au même repas pris à la maison). S'il y a eu plusieurs rappels, ça doit faire des mois que ça dure.


Est-ce que donner à tous les enfants la possibilité d'un repas équilibré sur le temps scolaire ne devrait pas être un droit ?
A quoi bon évoquer le fait qu'un repas de cantine soit moins cher que le même repas pris à la maison (encore heureux, les fournisseurs ne sont pas les mêmes) puisqu'on parle précisément de familles qui pour la plupart n'ont pas les moyens d'offrir ce même repas à la maison.

On l'évoque Rosanette, parce que c'est un cas fréquemment rencontré. Je le constate et et ne dis pas que c'est souhaitable mais c'est la réalité pour beaucoup de famille et que cela va à l'encontre de certaines idées reçues qui peuvent être famille dont les parents ne travaillent (et pauvres)= pas de cantine. Mais ce que je constate aussi, c'est que ces familles qui ne sont pas dans le dénuement complet mais en grandes difficultés financières préfèrent se mettre encore dans des situations impossibles (mère de 6 enfants dont le dernier à moins de 3 ans qui travaillant de nuit, qui ne dort pas le jour car s'occupe des 5 à l'école, collège à 8 h 30, 11 h 30 si pas cantine, 13 h 30 et 15 h 45, plus le petit). Cette femme ne dormait plus pour pouvoir payer entre autre la cantine ou les 10 euros non obligatoires de la coop scolaire.
avatar
maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par zouz le Mer 5 Avr - 14:40

@Elyas a écrit:
@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.

Je ne suis pas étonnée malheureusement, il faut vraiment avoir des œillères pour ne pas se rendre compte de la situation dramatique de certaines familles en France (qui contrairement à ce que laissent penser certains posts ci-dessus, souffrent du fait de ne pouvoir loger, nourris correctement leur famille).
avatar
zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Reine Margot le Mer 5 Avr - 14:41

Lorsqu'une famille ne peut pas payer, que fait-on? Y-a-t-il des aides de la commune ou du département?

_________________
Pour savoir combien il reste avant qu'elle parte: 

http://www.decompte.net/compte-a-rebours/degagement-de-najat/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 14:44

@maikreeeesse a écrit: (mère de 6 enfants dont le dernier à moins de 3 ans qui travaillant de nuit, qui ne dort pas le jour car s'occupe des 5 à l'école, collège à 8 h 30, 11 h 30 si pas cantine, 13 h 30 et 15 h 45, plus le petit). Cette femme ne dormait plus  pour pouvoir payer entre autre la cantine ou les 10 euros non obligatoires de la coop scolaire.

Je ne suis pas sûre de comprendre l'exemple, qui pour moi signe juste la nécessité absolue d'arrêter d'emmerder les familles.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 14:45

Je ne parle que dans les écoles que je connais: nous gardons une partie de l'argent de la coopérative scolaire pour ces familles. Malheureusement, elles sont souvent très fières et on ne remarque pas forcément tout de suite la gravité de la situation, c'est pourquoi je ne parle pas de pauvreté extrême dans ma commune: les enfants ne viennent pas le ventre vide mais mangent très mal; comme pour les soins (dentaires plus particulièrement).


Dernière édition par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 14:49, édité 1 fois
avatar
maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 14:48

@Rosanette a écrit:
@maikreeeesse a écrit: (mère de 6 enfants dont le dernier à moins de 3 ans qui travaillant de nuit, qui ne dort pas le jour car s'occupe des 5 à l'école, collège à 8 h 30, 11 h 30 si pas cantine, 13 h 30 et 15 h 45, plus le petit). Cette femme ne dormait plus  pour pouvoir payer entre autre la cantine ou les 10 euros non obligatoires de la coop scolaire.

Je ne suis pas sûre de comprendre l'exemple, qui pour moi signe juste la nécessité absolue d'arrêter d'emmerder les familles.

On doit avoir un problème de communication, je crois. Qui emmerdre la famille ? L'école à cause des horaires ? on y est pour rien, la coopérative scolaire ? On précise qu'elle n'est pas obligatoire .
avatar
maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 14:50

Je parlais des services de recouvrement et de l'existence d'une cantine payante.

La situation de la mère que tu décris est suffisamment insupportable pour qu'on en vienne à une réflexion sur la gratuité des cantoches.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Ramanujan974 le Mer 5 Avr - 14:56

@Elyas a écrit:
@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.


J'aimerais bien comprendre comment 60 € sur un an est une somme énorme quand cela représente 2 mois d'abonnement de téléphone ou 30 litres de Coca.
Sans parler de l'allocation de rentrée scolaire.

Ramanujan974
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:03

@Ramanujan974 a écrit:
@Elyas a écrit:
@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.


J'aimerais bien comprendre comment 60 € sur un an est une somme énorme quand cela représente 2 mois d'abonnement de téléphone ou 30 litres de Coca.
Sans parler de l'allocation de rentrée scolaire.

Vous faites comme si tous les gamins avaient un téléphone et du coca à flots chez eux, ce genre d'affirmation ça fait bien dans Valeurs actuelles mais bon en réalité certaines familles sont dans une grande précarité ; certains collégiens ont des godasses qui tiennent à peine la route, ne me parlez pas d'abonnement téléphonique.

(Si vous payez votre abonnement téléphonique 30 balles, changez de crémerie !)

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par alyssia le Mer 5 Avr - 15:05

@Rosanette a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Elyas a écrit:
@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.


J'aimerais bien comprendre comment 60 € sur un an est une somme énorme quand cela représente 2 mois d'abonnement de téléphone ou 30 litres de Coca.
Sans parler de l'allocation de rentrée scolaire.

Vous faites comme si tous les gamins avaient un téléphone et du coca à flots chez eux, ce genre d'affirmation ça fait bien dans Valeurs actuelles mais bon en réalité certaines familles sont dans une grande précarité ; certains collégiens ont des godasses qui tiennent à peine la route, ne me parlez pas d'abonnement téléphonique.

(Si vous payez votre abonnement téléphonique 30 balles, changez de crémerie !)
Je paie tout compris 39 euros
avatar
alyssia
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Ramanujan974 le Mer 5 Avr - 15:08

@Rosanette a écrit:

Vous faites comme si tous les gamins avaient un téléphone et du coca à flots chez eux, ce genre d'affirmation ça fait bien dans Valeurs actuelles mais bon en réalité certaines familles sont dans une grande précarité ; certains collégiens ont des godasses qui tiennent à peine la route, ne me parlez pas d'abonnement téléphonique.


L'immense majorité de mes élèves dont les parents ne travaillent pas ont un téléphone, les 2 parents aussi, et je les vois régulièrement arriver avec une bouteille de soda.
Merci également de s'abstenir de la comparaison avec Valeurs Actuelles.


Ramanujan974
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:11

@alyssia a écrit:
Je paie tout compris 39 euros

Avec Internet donc ?


Non parce que c'est le grand jeu de dépouiller les factures des familles précaires pour voir tout ce qui part dans des trucs relevant du futile, mais on peut aussi se poser la question de la nécessité d'avoir le Net dans un foyer aujourd'hui, surtout à l'époque des cahiers de texte numériques et des TICE dans l'enseignement.

Donc oublions le coca et les téléphones (surtout en primaire), d'autant que la cantine à l'année ça se chiffre plutôt en centaines, loin de 60 euros.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:13

@Ramanujan974 a écrit:
@Rosanette a écrit:

Vous faites comme si tous les gamins avaient un téléphone et du coca à flots chez eux, ce genre d'affirmation ça fait bien dans Valeurs actuelles mais bon en réalité certaines familles sont dans une grande précarité ; certains collégiens ont des godasses qui tiennent à peine la route, ne me parlez pas d'abonnement téléphonique.


L'immense majorité de mes élèves dont les parents ne travaillent pas ont un téléphone, les 2 parents aussi, et je les vois régulièrement arriver avec une bouteille de soda.
Merci également de s'abstenir de la comparaison avec Valeurs Actuelles.


Vous avez au moins le mérite de nuancer en soulignant que vous ne parlez pas de tous les gamins ; rien ne nous dit que vous parlez des mêmes profils qu'Elyas : avez-vous demandé aux parents de vos élèves si aligner 60 euros dans l'année était possible pour eux ?

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par maikreeeesse le Mer 5 Avr - 15:15

J'ai compris que 60 euros pouvaient être un problème le jour où des parents d'élèves ont payé la coopérative scolaire sur  3 mois (10 euros). Ils tenaient à la payer tout de même mais cela devait être un sacré effort. C'est pour cela que je tique toujours quand dans des écoles on demande 10 000 participations des parents à coup de 2 euros par ci et par là (kermesse, ventes diverses et variées, photos, sorties, loto...). Je ne suis pas sûre qu'elles aient toute latitude pour refuser et du coup c'est un peu leur mettre le couteau sous la gorge.
avatar
maikreeeesse
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par amethyste le Mer 5 Avr - 15:17

@Rosanette a écrit:
@alyssia a écrit:
Je paie tout compris 39 euros

Avec Internet donc ?


Non parce que c'est le grand jeu de dépouiller les factures des familles précaires pour voir tout ce qui part dans des trucs relevant du futile, mais on peut aussi se poser la question de la nécessité d'avoir le Net dans un foyer aujourd'hui, surtout à l'époque des cahiers de texte numériques et des TICE dans l'enseignement.

Donc oublions le coca et les téléphones (surtout en primaire), d'autant que la cantine à l'année ça se chiffre plutôt en centaines, loin de 60 euros.
Il y a 3-4 ans, on m'avait chargé de distribuer les relances pour le paiement de la cantine. L'une d'elle était de 10 euros pour le trimestre (au collège donc). On peut discuter de l'intérêt de faire une relance pour une telle somme, on peut aussi se poser la question de savoir comment une famille ne peut pas sortir 10 euros par trimestre pour que le gamin ait un repas équilibré par jour et surtout qu'est-ce qu'on fait dans ces cas-là ????


Dernière édition par amethyste le Mer 5 Avr - 15:23, édité 1 fois

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein
                   
avatar
amethyste
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par alyssia le Mer 5 Avr - 15:18

Je paie 39 euros :
- téléphone portable(avec internet limité mais pas besoin d'internet sur un téléphone qui est fait pour ...téléphoner et 2 heures de communication)
-téléphone fixe illimité
-internet illimité sur ordinateur
-télé
avatar
alyssia
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:20

@amethyste a écrit:
@Rosanette a écrit:
@alyssia a écrit:
Je paie tout compris 39 euros

Avec Internet donc ?


Non parce que c'est le grand jeu de dépouiller les factures des familles précaires pour voir tout ce qui part dans des trucs relevant du futile, mais on peut aussi se poser la question de la nécessité d'avoir le Net dans un foyer aujourd'hui, surtout à l'époque des cahiers de texte numériques et des TICE dans l'enseignement.

Donc oublions le coca et les téléphones (surtout en primaire), d'autant que la cantine à l'année ça se chiffre plutôt en centaines, loin de 60 euros.
Il y a 3-4 ans, on m'avait chargé de distribuer les relances pour le paiement de la cantine. L'une d'elle était de 10 euros pour le trimestre (au collège donc). On put discuter de l'intérêt de faire une relance pou une telle somme

Je n'en sais pas assez sur le cas pour vous répondre, je suis plutôt d'accord avec l'idée qu'il y a un problème quand on en arrive à relancer de dix balles. Et que la solution à ce problème à mon sens n'est ni la boîte de ravioli, ni la ligature des trompes.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par zouz le Mer 5 Avr - 15:23

@Rosanette a écrit:
@amethyste a écrit:
@Rosanette a écrit:
@alyssia a écrit:
Je paie tout compris 39 euros

Avec Internet donc ?


Non parce que c'est le grand jeu de dépouiller les factures des familles précaires pour voir tout ce qui part dans des trucs relevant du futile, mais on peut aussi se poser la question de la nécessité d'avoir le Net dans un foyer aujourd'hui, surtout à l'époque des cahiers de texte numériques et des TICE dans l'enseignement.

Donc oublions le coca et les téléphones (surtout en primaire), d'autant que la cantine à l'année ça se chiffre plutôt en centaines, loin de 60 euros.
Il y a 3-4 ans, on m'avait chargé de distribuer les relances pour le paiement de la cantine. L'une d'elle était de 10 euros pour le trimestre (au collège donc). On put discuter de l'intérêt de faire une relance pou une telle somme

Je n'en sais pas assez sur le cas pour vous répondre, je suis plutôt d'accord avec l'idée qu'il y a un problème quand on en arrive à relancer de dix balles. Et que la solution à ce problème à mon sens n'est ni la boîte de ravioli, ni la ligature des trompes.

Voilà.
avatar
zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:25

@alyssia a écrit:Je paie  39 euros :
- téléphone portable(avec internet limité mais pas besoin d'internet sur un téléphone qui est fait pour ...téléphoner et 2 heures de communication)
-téléphone fixe illimité
-internet illimité sur ordinateur
-télé

La plupart des offres aujourd'hui tournent plutôt à 20 euros.


Ce n'est pas votre propos, mais bon on va peut-être pas commencer à faire la morale aux pauvres qui ont besoin d'un téléphone et d'Internet pour chercher du boulot et être contacté. D'autant que je le répète, les familles en "précarité numérique", ça existe.

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par kiwi le Mer 5 Avr - 15:29

@Rosanette a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Elyas a écrit:
@zouz a écrit:Oui, c'est vrai. Mais j'imagine que certaines familles sont dans l'incapacité de régler la somme demandée, aussi modique soit-elle.

Dans mon collège, la situation est critique pour de nombreuses familles pour qui même 60 euros sur l'année est une énorme somme.


J'aimerais bien comprendre comment 60 € sur un an est une somme énorme quand cela représente 2 mois d'abonnement de téléphone ou 30 litres de Coca.
Sans parler de l'allocation de rentrée scolaire.

Vous faites comme si tous les gamins avaient un téléphone et du coca à flots chez eux, ce genre d'affirmation ça fait bien dans Valeurs actuelles mais bon en réalité certaines familles sont dans une grande précarité ; certains collégiens ont des godasses qui tiennent à peine la route, ne me parlez pas d'abonnement téléphonique.

(Si vous payez votre abonnement téléphonique 30 balles, changez de crémerie !)

J'ai connu et connais encore des enfants qui viennent au collège dans la situation que vous décrivez. Pour quelques uns, c'était en raison d'une extrême precarité ( j'ai connu des familles dans des caves par exemple, sur Argenteuil). Mais pour la plupart, c'est parce que leurs parents n'en ont rien à faire. Les enfants doivent être autonomes pour s'acheter des fringues à leur taille, laver leurs vêtements, acheter le matériel scolaire, prendre des rdv chez l'ophtalmo parce qu'ils ne voient plus rien dans leurs lunettes défoncées et rafistolées. Ces mêmes élèves doivent emmener la marmaille à l'école et arrivent en retard au collège, alors que les deux parents ne travaillent pas. Certains enfants y arrivent, la majorité non, évidemment.
Tristement, dans les cas de cette commune de Gironde, j'ai l'impression (peut-être erronée) que ces enfants relèvent du deuxième cas de figure : les parents font la sourde oreille, n'entament pas les démarches pour recevoir les aides communales.

La vérité, c'est que ces enfants devraient être placés.
avatar
kiwi
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par Rosanette le Mer 5 Avr - 15:38

@kiwi a écrit:

J'ai connu et connais encore des enfants qui viennent au collège dans la situation que vous décrivez. Pour quelques uns, c'était en raison d'une extrême precarité ( j'ai connu des familles dans des caves par exemple, sur Argenteuil). Mais pour la plupart, c'est parce que leurs parents n'en ont rien à faire. Les enfants doivent être autonomes pour s'acheter des fringues à leur taille, laver leurs vêtements, acheter le matériel scolaire, prendre des rdv chez l'ophtalmo parce qu'ils ne voient plus rien dans leurs lunettes défoncées et rafistolées. Ces mêmes élèves doivent emmener la marmaille à l'école et arrivent en retard au collège, alors que les deux parents ne travaillent pas. Certains enfants y arrivent, la majorité non, évidemment.
Tristement,  dans les cas de cette commune de Gironde, j'ai l'impression (peut-être erronée) que ces enfants relèvent du deuxième cas de figure : les parents font la sourde oreille, n'entament pas les démarches pour recevoir les aides communales.

La vérité, c'est que ces enfants devraient être placés.

Là encore, on pourrait je suppose discuter, sur ces hordes de parents négligents. Evidemment que les cas avérés de négligence sont à traiter (avec l'aide d'assistance sociale).

Mais n'oublions pas aussi que certains parents ont une situation délicate sur le plan financier et politique, menacés d'expulsion, avec une barrière linguistique parfois bien problématiques. Certains parents vivent un enfer administratif de tous les instants, et non ce n'est pas normal qu'ils soient pointés du doigt pour une poignée d'euros de cantine quand on voit les agissements de nos hommes politiques qui trafiquent et pompent des sommes de pognon inqualifiables.

Oui certains parents sont négligents, ou dépassés, ou précaires, ou les trois à la fois ; et si on commençait avant de parler de placement par mettre en place cette gratuité de la restauration collective pour enlever de la pression du dos de ces gosses ?

Rosanette
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Menu raviolis pour les mauvais payeurs

Message par PauvreYorick le Mer 5 Avr - 15:41

https://fr.wikisource.org/wiki/Opuscules_humoristiques_(Wailly)/Modeste_proposition

Swift a tout dit sur la façon dont le double problème des menus de cantine et de la pauvreté peut être résolu.

_________________
Spoiler:
avatar
PauvreYorick
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum