Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Chléa
Niveau 1

Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Chléa le Jeu 13 Avr 2017 - 16:13
Après obtention de sa seconde année de master, je sais qu’il est possible de se préparer, en une année, à l’agrégation externe, dans certaines universités.

Quant à l’agrégation interne, il me semble qu’il faille justifier d’au minimum 5 ans de métier dans l’enseignement avant de pouvoir s’y présenter.

Lorsque l’on se présente en candidat libre, s’agit-il de l’agrégation externe ou de l’agrégation interne ?

Est-on plutôt « mal perçu » du jury en tant que candidat libre, qui plus est diplômé d’un master (bac + 5) MEEF 1er degré (professorat des écoles) ? J’insiste particulièrement sur ce point.

Est-il franchement possible de préparer l’agrégation d’anglais avec de bons bouquins uniquement (si vous en avez à me recommander, je suis d’ailleurs intéressée) ?

Merci pour vos réponses !


Chléa
Rosanette
Érudit

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Rosanette le Jeu 13 Avr 2017 - 16:35
Quelques confusions dans ton message :

tu ne peux passer que l'agrégation externe si tu ne justifies pas de cinq ans de métier.

Le jury ne connaît pas ton parcours, même si des statistiques sur le profil des candidats sont dressés (certifiés, étudiants, normaliens,...) ensuite dans les rapports. Un concours est un concours, peu importe d'où tu viens la question est de savoir comment tu te débrouilles.

Et pour le dernier point, ça dépend vraiment de ta personnalité et de ton rapport à l'anglais, plus particulièrement de ta connaissance des épreuves : si tu n'as jamais fait de thème ou de linguistique, je vois honnêtement mal comment tu pourrais te débrouiller seule, sans retour de correcteurs. En linguistique notamment, l'apport théorique est conséquent et peut être indigeste, même accompagné d'excellents ouvrages (L.Gardelle), si on n'a pas quelqu'un pour nous guider et nous expliquer pas à pas la logique de l'épreuve.

Une lecture détaillée des rapports de jury est très éclairante, je te conseille vivement de les lire pour comprendre les attentes.

Et le plus important : tu réponds aux conditions pour passer ce concours, donc rien ne t'interdit d'y aller, avec un peu/beaucoup/pas du tout de préparation/en candidat libre ; tout dépend de ton projet et de ta stratégie.
Chléa
Niveau 1

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Chléa le Jeu 13 Avr 2017 - 17:07
Merci beaucoup pour ces précisions.

Je compte me présenter au concours de l'agrég', dans le but d'enseigner l'anglais au lycée, après quelques années d'enseignement dans le premier degré tout d'abord.
Je n'ai qu'une licence d'anglais, mais les versions, les thèmes et les analyses linguistiques d'énoncés étaient au cœur de cette formation.

Je suis tout de même soulagée d'apprendre qu'il n'y a pas d'a priori, que tout candidat, peu importe son parcours, a également ses chances. Avec tout ce qu'il est possible de lire sur les forums (favoritisme de la part des jurys, etc.) et tout ce que tes proches eux-mêmes peuvent te raconter... !
Rosanette
Érudit

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Rosanette le Jeu 13 Avr 2017 - 17:22
Je ne vois pas ce qu'on peut rapporter de tangible sur un jury d'agrégation, sauf à avoir eu une mauvaise expérience et à surinterpréter certains faits.

Si tu as fait une licence d'anglais, sache que les attendus pour l'épreuve de linguistique vont bien au-delà des attendus de L3 pour l'analyse. Mais une fois de plus, rien ne t'empêche de te faire la main sur des annales avec rapports de jury à la clef qui valent correction.

Dans tous les cas, la partie sur programme de l'agrég ne change que partiellement d'une année sur l'autre et il est tout à fait possible de se fixer au moins deux ans pour décrocher le concours.

Reste un autre point : ton anglais oral. Un séjour longue durée dans un pays anglophone est quand même très chaudement recommandé à défaut de pouvoir être obligatoire.
avatar
shakespeare28
Niveau 5

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par shakespeare28 le Jeu 13 Avr 2017 - 17:38
Bonjour Chléa,
Je plussoie par rapport à tout ce que t'indique Rosanette. En outre par expérience personnelle, si tu n'as jamais eu de préparation spécifique à l'agrégation auparavant, très franchement renonce à vouloir te préparer seule. C'est brut de décoffrage mais c'est la réalité. Pour l'agrégation, c'est indispensable d'avoir un retour.
Si cela t'intéresse, j'ai ouvert un fil sur le forum consacré à l'interne 2018 (intitulé agrèg intern (2018 anglais) ) !
Bon courage à toi.

_________________
On ne voit qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux.
Chléa
Niveau 1

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Chléa le Jeu 13 Avr 2017 - 17:44
Entièrement d'accord.

Bien sûr, j'ai tout à fait conscience que ce que nous avons abordé en linguistique, en licence, n'était justement qu'une introduction.

Si nous résumons, le niveau C1 (CECRL) est indispensable pour prétendre obtenir l'agrégation.

Merci en tout cas pour ces conseils.
Chléa
Niveau 1

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Chléa le Jeu 13 Avr 2017 - 17:50
J'en prends note Shakespeare28 !

Il est donc préférable (nécessaire) de baliser au moins une année de préparation à l'université donc... C'est ce que je pensais également. J'anticipais simplement le fait que je ne le puisse pas pour diverses raisons ; c'est tout de même un an sans salaire. humhum
Rosanette
Érudit

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par Rosanette le Jeu 13 Avr 2017 - 17:59
Ou l'agrégation relève du niveau C1 (le CAPES également, en théorie).

Tu peux tenter une préparation à distance avec le CNED, d'avoir un boulot alimentaire à temps partiel,... Il y a plusieurs pistes à étudier, tout dépend des ressources dont tu disposes, de tes besoins.

Il y a beaucoup de postes pour une agrégation mais ça reste évidemment un concours exigeant, qui demande de savoir rédiger longuement dans les deux langues, des connaissances précises. Et encore une fois, sans séjour prolongé à l'étranger, l'authenticité de ta langue sera peut-être un problème, or l'anglais oral fait l'objet d'une note à part à l'agrégation pour les oraux.

Tu peux également préparer le CAPES et patienter jusqu'à l'agrég interne, voire tenter l'externe en bossant comme prof dans le secondaire (c'est un parcours difficile mais en aucun cas impossible).
avatar
MrsPeony
Niveau 6

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par MrsPeony le Jeu 13 Avr 2017 - 20:28
Je confirme tout ce qui a été dit par Rosanette et Shakespeare28.
La note d'anglais oral peut être éliminatoire, et je dirais qu'un niveau C1 est un minimum pour réussir le concours.
Les attendus en traduction, linguistique, dissertation et commentaire sont bien au-delà de ce qui est exigé en L3.
Comme Rosanette te le propose, tu peux aussi envisager le CAPES.
Bon courage pour ton projet. Je te souhaite de réussir.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par MelanieSLB le Jeu 13 Avr 2017 - 20:42
L'agrégation externe d'anglais est accessible aux candidats libres: la preuve, c'est que c'est comme ça que je l'ai eue (et je n'ai eu que des apports minimaux en linguistique puisque j'ai passé mes examens de L3 en étant en prépa, donc sans assister aux cours).
Les rapports de jury sont effectivement indispendables.
Je confirme par contre que C1 est un miminum, et qu'un an à l'étranger paraît nécessaire (et cela n'a pas à être sans salaire: il est possible d'être assistant de langue, d'être au pair, de travailler dans la restauration, enfin, bref, il y a plein de possibilités pour être employé).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par olive-in-oil le Jeu 13 Avr 2017 - 20:43
@Chléa a écrit:Merci beaucoup pour ces précisions.

Je compte me présenter au concours de l'agrég', dans le but d'enseigner l'anglais au lycée, après quelques années d'enseignement dans le premier degré tout d'abord.
Je n'ai qu'une licence d'anglais, mais les versions, les thèmes et les analyses linguistiques d'énoncés étaient au cœur de cette formation.

Je suis tout de même soulagée d'apprendre qu'il n'y a pas d'a priori, que tout candidat, peu importe son parcours, a également ses chances. Avec tout ce qu'il est possible de lire sur les forums (favoritisme de la part des jurys, etc.) et tout ce que tes proches eux-mêmes peuvent te raconter... !

L'agrégation ne garantit pas d'enseigner au Lycée, attention. Cela dépend des postes et si tu n'as qu'une faible ancienneté, tu risques passer après un certifié avec davantage de points.
PrTournesol
Niveau 1

Re: Passer l’agrégation d’anglais en candidat libre… Mission impossible ?

par PrTournesol le Sam 22 Juil 2017 - 21:27
Je dirais que pour prétendre obtenir l'agrégation, un niveau C2 (et non C1) me paraît nécessaire (et bien sûr un séjour prolongé dans le pays). Avec un niveau C2 j'avais eu 9,67/20 comme note d'anglais aux oraux, ce qui reste une bonne note...

Mais surtout, comme le souligne olive-in-oil, attention à ne pas s'imaginer des choses sur les agrégés et les lycées... La vérité, c'est que très peu d'agrégés obtiennent un lycée tout de suite (sauf peut-être dans les académies très déficitaires, comme Créteil, Versailles, Amiens, Lille dans une moindre mesure). Beaucoup peuvent passer 10 ans en collège ou même TZR avant d'obtenir un poste fixe en lycée. Se lancer dans l'agrégation en se disant "je serai prof en lycée" est la porte ouverte aux désillusions... J'ai moi-même eu une très grosse frayeur lors de ma dernière mutation (j'avais été très mal renseignée par les syndicats) et si j'ai finalement obtenu un lycée, c'est uniquement par chance et pas autre chose car j'avais très peu de points. Le système est cruel, on l'accepte en réussissant un concours...

Bon courage dans ton entreprise.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum