Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Page 17 sur 23 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Iphigénie le Mar 25 Avr 2017 - 14:10

@Blablatrice occasionnelle a écrit:Pas lu le topic (débordée), mais je tiens à apporter mon témoignage en rapport avec le sujet initial: un étudiant moyen entrant en fac est incapable d'écrire une phrase sujet-verbe-complément sans faute, ni faire un raisonnement articulé non contradictoire de trois phrases. Le programme est hors d'atteinte pour lui. On revoit à la baisse le contenu (ou simplement l'évaluation...) sans le repenser, pour atteindre les 50% de réussite du L1. Comme corollaire,
1) le contenu reste totalement inadapté (en particulier beaucoup trop abstrait pour la population en question) et la part assimilée est quasi-inexistante;
2) un étudiant faisant sa scolarité à la fac, même avec de bonnes notes, n'a quasiment aucune chance de rejoindre les filières sélectives de la même fac (qui elles, accueillent des étudiants passés par une prépa).
Cette tendance ancienne s'est très fortement accentuée ces 10 dernières années. Les premières années de fac ne sont qu'une garderie qui évite de comptabiliser les chômeurs, enseignants et étudiants perdent leur temps. Au-delà de la problématique de la "baisse du niveau" il y a celle du mensonge pur et simple, on pourrait apprendre des choses plus utiles à ces jeunes quel que soit leur niveau.
Voilà, et c'est déjà la même chose qui se passe au niveau du bac. Le système s'unifie de manière remarquable.

Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Leodagan le Sam 29 Avr 2017 - 22:01

Quelqu'un aurait-il lu le livre d'Agustin d'Humières ?
avatar
Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par bernardo le Sam 29 Avr 2017 - 22:27

@Leodagan a écrit:Quelqu'un aurait-il lu le livre d'Agustin d'Humières ?

Tout à fait. J'ai même trouvé ça si bien que j'en ai appris quelques passages par coeur (pour briller en société). Et, bien entendu, j'ai aussi acheté ses oeuvres complètes. C'est important de situer l'oeuvre particulière dans l'ensemble de l'oeuvre, très éclairant.

Je fais toujours cela : quand on me cite une phrase ou un extrait, je lis l'ensemble de l'oeuvre pour situer l'énoncé dans le contexte. On ne sait jamais.

Par exemple, un jour on m'avait cité une expression tirée de la Bible.

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par egomet le Dim 30 Avr 2017 - 0:06

@bernardo a écrit:
Par exemple, un jour on m'avait cité une expression tirée de la Bible.

C'est pas si long. J'ai dû la lire à 19 ans.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par archeboc le Dim 30 Avr 2017 - 8:54

@egomet a écrit:
@bernardo a écrit:
Par exemple, un jour on m'avait cité une expression tirée de la Bible.

C'est pas si long. J'ai dû la lire à 19 ans.

Et comme pour Homère, Racine ou Hugo, il n'est pas aberrant d'en apprendre des morceaux par coeur.

Mais l'ironie de Bernardo ne visait pas la Bible, elle jouait sur l'effet de contraste entre une grande œuvre littéraire et un essai polémique.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Leodagan le Dim 30 Avr 2017 - 11:10

Bon, je vais l'acheter...
avatar
Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par sylvie57 le Dim 30 Avr 2017 - 11:15

Me too!
avatar
sylvie57
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par egomet le Dim 30 Avr 2017 - 20:02

@archeboc a écrit:
@egomet a écrit:
@bernardo a écrit:
Par exemple, un jour on m'avait cité une expression tirée de la Bible.

C'est pas si long. J'ai dû la lire à 19 ans.

Et comme pour Homère, Racine ou Hugo, il n'est pas aberrant d'en apprendre des morceaux par coeur.

Mais l'ironie de Bernardo ne visait pas la Bible, elle jouait sur l'effet de contraste entre une grande œuvre littéraire et un essai polémique.

Seul Bernardo peut lever l'ambiguïté de son ironie.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par bernardo le Lun 1 Mai 2017 - 13:23

Je signalais seulement que le fond du problème ("on ment aux élèves sur leur niveau réel") peut être discuté en toute honnêteté intellectuelle sans avoir lu le livre, qui - mais ce n'est que mon avis (Leodogan et sylvie57 pourront bientôt nous en dire plus) - ne doit pas présenter d'intérêt particulier.
L'ironie était cependant tout à fait déplacée puisque la question de Leodogan (à qui je présente mes excuses  cheers ) était une question pratique et non polémique, comme je m'en suis rendu compte quand il a posté ensuite qu'il allait acheter le livre. Les temps sont durs, je suis un peu sur les nerfs ... ( Embarassed )

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat

Spoiler:
avatar
bernardo
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Balthazaard le Lun 1 Mai 2017 - 13:28

Quel intérêt d'acheter un livre polémique si on est acquis aux conclusions? Les voir conforter? c'est donc qu'elles ne sont pas si fortes que cela.
Du reste c'est un peu pareil si on est radicalement opposé au point de vue de l'auteur.
Lire un livre de ce genre vaut le coup sur un domaine où on ignore quelque chose ou dans un domaine pointu où on veut se perfectionner? non?
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par sylvie57 le Lun 1 Mai 2017 - 13:43

En lisant ce livre,j'aimerais découvrir plus qu'une conclusion, plus qu'un simple constat .Je voudrais entrevoir les solutions que ce collègue propose. Je n'achète pas ce livre comme j’achèterais un classique mais pour une fois qu'un discours différent se fait entendre dans les médias ça vaut le coup de s'y intéresser!
De plus, je ne vois pas pourquoi il serait incohérent de lire des idées auxquelles on adhère pas!Le débat et la confrontation d'idées sont ,il me semble, un bien et non un mal!
avatar
sylvie57
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par gauvain31 le Lun 1 Mai 2017 - 13:49

@Balthazaard a écrit:Quel intérêt d'acheter un livre polémique si on est acquis aux conclusions? Les voir conforter? c'est donc qu'elles ne sont pas si fortes que cela.
Du reste c'est un peu pareil si on est radicalement opposé au point de vue de l'auteur.
Lire un livre de ce genre vaut le coup sur un domaine où on ignore quelque chose ou dans un domaine pointu où on veut se perfectionner? non?

Un CDE? Un IPR? Najat? diable
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Balthazaard le Lun 1 Mai 2017 - 14:27

@sylvie57 a écrit:En lisant ce livre,j'aimerais découvrir plus qu'une conclusion, plus qu'un simple constat .Je voudrais entrevoir les solutions que ce collègue propose. Je n'achète pas ce livre comme j’achèterais un classique mais pour une fois qu'un discours différent se fait entendre dans les médias  ça vaut le coup de s'y intéresser!
De plus, je ne vois pas pourquoi il serait incohérent de lire des idées auxquelles on adhère pas!Le débat et la confrontation d'idées sont ,il me semble, un bien et non un mal!

c'est très souvent extrêmement stérile...cf actualité immédiate.
avatar
Balthazaard
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Leodagan le Lun 1 Mai 2017 - 19:34

@Balthazaard a écrit:Quel intérêt d'acheter un livre polémique si on est acquis aux conclusions? Les voir conforter? c'est donc qu'elles ne sont pas si fortes que cela.
Du reste c'est un peu pareil si on est radicalement opposé au point de vue de l'auteur.
Lire un livre de ce genre vaut le coup sur un domaine où on ignore quelque chose ou dans un domaine pointu où on veut se perfectionner? non?

Comme beaucoup de livres, il peut servir à comparer sa propre expérience avec celle de l'auteur, voilà tout. C'est ce qui est arrivé quand j'ai lu son premier livre il y a 6 ans...
avatar
Leodagan
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par egomet le Lun 1 Mai 2017 - 19:55

@Balthazaard a écrit:Quel intérêt d'acheter un livre polémique si on est acquis aux conclusions? Les voir conforter? c'est donc qu'elles ne sont pas si fortes que cela.
Du reste c'est un peu pareil si on est radicalement opposé au point de vue de l'auteur.
Lire un livre de ce genre vaut le coup sur un domaine où on ignore quelque chose ou dans un domaine pointu où on veut se perfectionner? non?

Trouver du réconfort. Savoir qu'on n'est pas seul.
Il est difficile de s'opposer à une hiérarchie idiote et à un système kafkaïen. Il ne suffit pas d'avoir raison lorsque l'on est confronté à un mensonge généralisé. On peut avoir besoin d'un soutien intellectuel pour ne pas se dire qu'on est idiot ou incompétent. Je trouve que le système est idiot, mais mes chefs affirment le contraire et me menacent. Est-ce moi qui suis mauvais ou est-ce que le système est vraiment idiot?

Bien sûr, je n'aurai pas découvert la vérité simplement pour avoir lu un livre qui va dans mon sens. Mais cela peut aider à formaliser ce qui n'est au départ qu'une vague intuition mêlée de culpabilité et de souffrance.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par nlm76 le Mar 2 Mai 2017 - 11:26

@DesolationRow a écrit:
Ah ah ma licence obtenue malgré un 9,5 (!) au module "linguistique/ancien français" ! J'étais ravi de ne pas avoir à passer de rattrapage Smile
Saligaud ! Tu vas venir à la maison pour prendre des cours de rattrapage !
avatar
nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par DesolationRow le Mar 2 Mai 2017 - 12:09

Cela me ferait le plus grand bien Wink
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Nuits le Sam 6 Mai 2017 - 22:16

@egomet a écrit:
@Balthazaard a écrit:Quel intérêt d'acheter un livre polémique si on est acquis aux conclusions? Les voir conforter? c'est donc qu'elles ne sont pas si fortes que cela.
Du reste c'est un peu pareil si on est radicalement opposé au point de vue de l'auteur.
Lire un livre de ce genre vaut le coup sur un domaine où on ignore quelque chose ou dans un domaine pointu où on veut se perfectionner? non?

Trouver du réconfort. Savoir qu'on n'est pas seul.
Il est difficile de s'opposer à une hiérarchie idiote et à un système kafkaïen. Il ne suffit pas d'avoir raison lorsque l'on est confronté à un mensonge généralisé. On peut avoir besoin d'un soutien intellectuel pour ne pas se dire qu'on est idiot ou incompétent. Je trouve que le système est idiot, mais mes chefs affirment le contraire et me menacent. Est-ce moi qui suis mauvais ou est-ce que le système est vraiment idiot?

Bien sûr,  je n'aurai pas découvert la vérité simplement pour avoir lu un livre qui va dans mon sens. Mais cela peut aider à formaliser ce qui n'est au départ qu'une vague intuition mêlée de culpabilité et de souffrance.

+1

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy
avatar
Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Moses2 le Ven 19 Mai 2017 - 13:31

Augustin d’Humières est sur France-Inter ce vendredi 19 mai de 13h30 à 14h.

Moses2
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par stanleymilgram le Ven 19 Mai 2017 - 13:35

Merci Smile !
avatar
stanleymilgram
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par roxanne le Ven 19 Mai 2017 - 16:46

Sinon, dans le genre "on marche sur la tête", on a reçu le BO interdisant le redoublement en seconde. Donc, on a un gamin qui a redoublé cette année, qui a 6 de MG, et bien quelle orientation? ...S! non pas pour lui donner une chance mais pour qu'il se plante et même pour qu'il aille voir ailleurs. Voilà où on en est. C'est ça la "bienveillance".
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par Elaïna le Ven 19 Mai 2017 - 16:48

@roxanne a écrit:Sinon, dans le genre "on marche sur la tête", on a reçu le BO interdisant le redoublement en seconde. Donc, on a un gamin qui a redoublé cette année, qui a 6 de MG, et bien quelle orientation? ...S! non pas pour lui donner une chance mais pour qu'il se plante et même pour qu'il aille voir ailleurs. Voilà où on en est. C'est ça la "bienveillance".

Et accessoirement, qu'il pourrisse la classe (comme une bonne partie des élèves qu'on envoie là où ils n'ont clairement pas les capacités pour suivre) ! La bienveillance, on vous dit, la bienveillance !
avatar
Elaïna
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par roxanne le Ven 19 Mai 2017 - 16:51

Mais là, ça a été dit clairement par la direction : "On va l'envoyer en S , il va galérer, il aura peut-être l'idée d'abandonner ou du moins sécher."
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par gauvain31 le Ven 19 Mai 2017 - 16:56

@roxanne a écrit:Mais là, ça a été dit clairement par la direction : "On va l'envoyer en S , il va galérer, il aura peut-être l'idée d'abandonner ou du moins sécher."

Quel irresponsable et quel .....
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par roxanne le Ven 19 Mai 2017 - 17:02

Ben, oui mais on est coincé. Il ne peut pas redoubler, on ne peut pas le forcer à se réorienter. Si on veut que les STMG ne deviennent pas un dépotoir et que des élèves motivés puissent y réussir, et bien, c'est la seule solution.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Augustin d'Humières -"On ment aux élèves sur leur niveau réel"

Message par archeboc le Ven 19 Mai 2017 - 17:32


Les enseignants du collège en parle depuis longtemps : c'est le "passage dégage".

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 23 Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum