Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par foirest67 le Lun 17 Avr 2017 - 20:47

Bonsoir.
Je viens d'être inspectée sur demande de mon chef d'établissement, et l'inspecteur m'a dit que mon contrat pouvait être interrompu ou prolongé avec un tutorat.
Dans le cas où il serait interrompu: Est-ce que quelqu'un peut me dire si c'est possible de continuer à enseigner ailleurs? Dans la même Académie? Avez-vous rencontré le même problème? Et eu des difficultés à trouver d'autres contrats dans l'Enseignement?
Merci par avance de vos réponses.

foirest67
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par skindiver le Lun 17 Avr 2017 - 23:10

C'est quand même plus que rare qu'un contrat soit interrompu....
avatar
skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par catala250 le Mar 18 Avr 2017 - 1:06

Bonsoir foirest67,

Quelles sont tes relations avec ton chef d'établissement et comment se passe ton année scolaire avec tes classes ?

Le CDE demande rarement une inspection lorsque "selon lui" tout se passe bien surtout pour un contractuel qui débute et je crois que c'est ton cas. Lorsqu'il demande une inspection pour un contractuel débutant c'est qu'il n'est pas tout à fait satisfait car sinon il n'a aucune raison de demander une inspection.

L'inspecteur peut passer sans sa demande n'importe quand, mais là c'est différent. Ce n'est pas une visite "sanction".

Lors d'un licenciement, tu ne peux pas repostuler dans l'académie où tu as été licencié mais tu peux te présenter dans les autres académies.

Lorsque j'étais en stage d'observation en M1, ma tutrice était agrégée d'espagnol et elle devait après mon stage de deux semaines, aider une collègue contractuelle en difficulté. Une mission que lui avait confiée l'inspectrice en dernière chance pour la collègue sinon elle allait être licenciée.

Je ne connais pas ta situation mais je te souhaite bon courage !

Bonsoir skindiver,

En effet c'est plutôt rare mais cela arrive. Mais c'est aussi rare lorsque les relations sont bonnes entre tous que le CDE demande expressément une inspection pour un contractuel. S'il le fait, c'est qu'il a une raison et comme je l'expliquais, c'est qu'il n'est pas satisfait pour X raisons en générale.

_________________
2016/2017: Professeur contractuel 1ere catégorie en collège (1 5e, 1 4e, 2 3e)

catala250
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par eleonore69 le Mar 18 Avr 2017 - 7:59

@skindiver a écrit:C'est quand même plus que rare qu'un contrat soit interrompu....

pas tant que cela... Plusieurs cas en anglais dans mon académie.

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par skindiver le Mar 18 Avr 2017 - 9:30

@eleonore69 a écrit:
@skindiver a écrit:C'est quand même plus que rare qu'un contrat soit interrompu....

pas tant que cela... Plusieurs cas  en anglais dans mon académie.

Il y a quand même surement des raisons pour que ce soit fait....
avatar
skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par foirest67 le Mar 18 Avr 2017 - 22:04

Bonsoir.
Merci catala250 pour ta réponse tellement rapide.
En effet, c'est la chef d'Etablissement qui a demandé l'inspection car j'ai du mal pour gérer la classe et pour construire des progressions annuelles.
Par contre, j'ai discuté ce matin avec la responsable régionale de recrutement des suppléants dans l'Enseignement Privé (c'est la personne qui m'avait contacté à l'origine).
Elle m'a dit que si mon contrat est interrompu suite à un avis négatif de l'inspectrice régionale, je ne pourrai plus enseigner dans l'Education Nationale.
Qu'en pensez vous?
Bonne soirée.

foirest67
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par olive-in-oil le Mar 18 Avr 2017 - 22:11

@foirest67 a écrit:Bonsoir.
Merci catala250 pour ta réponse tellement rapide.
En effet, c'est la chef d'Etablissement qui a demandé l'inspection car j'ai du mal pour gérer la classe et pour construire des progressions annuelles.
Par contre, j'ai discuté ce matin avec la responsable régionale de recrutement des suppléants dans l'Enseignement Privé (c'est la personne qui m'avait contacté à l'origine).
Elle m'a dit que si mon contrat est interrompu suite à un avis négatif de l'inspectrice régionale, je ne pourrai plus enseigner dans l'Education Nationale.
Qu'en pensez vous?
Bonne soirée.

Normalement, le Rectorat ne recrute qu'après avis d'un IPR qui a étudié ton dossier et idéalement (je dis bien idéalement), a pu te rencontrer pour attester de tes capacités à enseigner. Donc j'en déduis que si un IPR dit "NON", cela peut effectivement être une entrave !
avatar
olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par Jaenelle le Mer 19 Avr 2017 - 18:22

+ 1 avec Olive. La seule porte qui ne te sera pas fermée, c'est de réussir le capes ou l'agreg.

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par eleonore69 le Mer 19 Avr 2017 - 18:50

@catala250 a écrit:Bonsoir foirest67,

Quelles sont tes relations avec ton chef d'établissement et comment se passe ton année scolaire avec tes classes ?

Le CDE demande rarement une inspection lorsque "selon lui" tout se passe bien surtout pour un contractuel qui débute et je crois que c'est ton cas. Lorsqu'il demande une inspection pour un contractuel débutant c'est qu'il n'est pas tout à fait satisfait car sinon il n'a aucune raison de demander une inspection.

L'inspecteur peut passer sans sa demande n'importe quand, mais là c'est différent. Ce n'est pas une visite "sanction".

Lors d'un licenciement, tu ne peux pas repostuler dans l'académie où tu as été licencié mais tu peux te présenter dans les autres académies.

Lorsque j'étais en stage d'observation en M1, ma tutrice était agrégée d'espagnol et elle devait après mon stage de deux semaines, aider une collègue contractuelle en difficulté. Une mission que lui avait confiée l'inspectrice en dernière chance pour la collègue sinon elle allait être licenciée.

Je ne connais pas ta situation mais je te souhaite bon courage !

Bonsoir skindiver,

En effet c'est plutôt rare mais cela arrive. Mais c'est aussi rare lorsque les relations sont bonnes entre tous que le CDE demande expressément une inspection pour un contractuel. S'il le fait, c'est qu'il a une raison et comme je l'expliquais, c'est qu'il n'est pas satisfait pour X raisons en générale.

Justement la collègue débute, il faut peut-être lui laisser le temps d'apprendre. On parle beaucoup de bienveillance avec les élèves mais rarement avec les jeunes collègues. Franchement vous étiez " bon " en début de carrière , J'ai commencé comme maître aux  et mon 1er remplacement a été assez calamiteux, si on m'avait envoyé l'inspecteur, je pense qu'il aurait peut être interrompu mon remplacement ou mis un avis un avis défavorable pour l'année suivante... Il faut du temps pour être un prof "acceptable" surtout dans les conditions des contractuels : sans formation, sans conseils...


Dernière édition par eleonore69 le Mer 19 Avr 2017 - 23:43, édité 2 fois

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par catala250 le Mer 19 Avr 2017 - 23:18

Bonsoir foirest67,

Tu peux toujours essayer de postuler dans une autre académie. Je vois que tu enseignes l'espagnol et il manque énormément d'enseignants d'espagnol depuis la réforme du collège qui introduit la LV2 à partir de la 5e. Dans l'académie de Versailles où je suis, le rectorat recrute à tour de bras et l'inspectrice a même déjà recruté des étudiants dans les universités espagnoles pour la rentrée prochaine en France. La pénurie est forte.

Mais avant de faire cela, demande toi si tu te sens capable de ne plus refaire les mêmes erreurs. N'accepte pas tous les postes que l'on te propose (poste loin, heures supplémentaires, REP, professeur principal...). Pourquoi pas un mi-temps si cela est possible bien sûr ? Je suis à 12h, je gagne un SMIC mais je n'aurais pas été capable de faire dès ma première année 18h ou plus comme certains néo-contractuels en espagnol de mon académie. Les stagiaires qui ont réussi le concours ont un mi-temps de 9h environ et ont une formation et un suivi continus à côté. Les contractuels sans rien, faire 18h, c'est extrêmement difficile. Surtout si on souhaite faire bien. Pour ma part, je préfère faire peu mais bien que beaucoup et "mal".

D'autre part, comme disent les collègues, l'accès aux concours du CAPES et agrégation ne t'est pas fermé sous condition de diplômes.

Bonsoir eleonore69,

Pour ma part, il s'agit de ma première année d'enseignement et j'ai la chance de travailler avec des collègues enseignants, vie scolaire et direction très bienveillants avec moi. J'ai la formation du Master MEEF donc ça m'aide énormément. Pour les autres contractuels que je vois en formation pour les non-titulaires (4 jours sur toute l'année scolaire), en effet, ils viennent de tout horizon et se retrouvent rapidement en difficulté car ils ne connaissent pas les méthodes d'enseignement.

Cependant, comme tu le dis si bien, une fois la première année passée, je suis persuadé que la deuxième année se passe mieux. Les premiers jours face aux élèves sont cruciaux et la majorité des personnes ne reproduisent pas les mêmes erreurs d'une année sur l'autre.

_________________
2016/2017: Professeur contractuel 1ere catégorie en collège (1 5e, 1 4e, 2 3e)

catala250
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par eleonore69 le Mer 19 Avr 2017 - 23:45

@catala250 a écrit:Bonsoir foirest67,

Tu peux toujours essayer de postuler dans une autre académie. Je vois que tu enseignes l'espagnol et il manque énormément d'enseignants d'espagnol depuis la réforme du collège qui introduit la LV2 à partir de la 5e. Dans l'académie de Versailles où je suis, le rectorat recrute à tour de bras et l'inspectrice a même déjà recruté des étudiants dans les universités espagnoles pour la rentrée prochaine en France. La pénurie est forte.

Mais avant de faire cela, demande toi si tu te sens capable de ne plus refaire les mêmes erreurs. N'accepte pas tous les postes que l'on te propose (poste loin, heures supplémentaires, REP, professeur principal...). Pourquoi pas un mi-temps si cela est possible bien sûr ? Je suis à 12h, je gagne un SMIC mais je n'aurais pas été capable de faire dès ma première année 18h ou plus comme certains néo-contractuels en espagnol de mon académie. Les stagiaires qui ont réussi le concours ont un mi-temps de 9h environ et ont une formation et un suivi continus à côté. Les contractuels sans rien, faire 18h, c'est extrêmement difficile. Surtout si on souhaite faire bien. Pour ma part, je préfère faire peu mais bien que beaucoup et "mal".

D'autre part, comme disent les collègues, l'accès aux concours du CAPES et agrégation ne t'est pas fermé sous condition de diplômes.

Bonsoir eleonore69,

Pour ma part, il s'agit de ma première année d'enseignement et j'ai la chance de travailler avec des collègues enseignants, vie scolaire et direction très bienveillants avec moi. J'ai la formation du Master MEEF donc ça m'aide énormément. Pour les autres contractuels que je vois en formation pour les non-titulaires (4 jours sur toute l'année scolaire), en effet, ils viennent de tout horizon et se retrouvent rapidement en difficulté car ils ne connaissent pas les méthodes d'enseignement.

Cependant, comme tu le dis si bien, une fois la première année passée, je suis persuadé que la deuxième année se passe mieux. Les premiers jours face aux élèves sont cruciaux et la majorité des personnes ne reproduisent pas les mêmes erreurs d'une année sur l'autre.

Je ne dirais pas mieux ! J'ajouterais que lors de mon 1er remplacement j'étais en ZEp  où je suis fait dévorer et lors du second dans un collège semi-rural tranquille avec des collègues sympas et là j'ai réellement appris mon métier.

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par neocdt le Jeu 20 Avr 2017 - 9:04

Bonjour,
dans le post initial, il est fait mention "d'un tutorat" possible avant interruption du contrat...
Pourquoi ne pas envisager cette solution? Cette aide sera sans doute précieuse...
Bon courage.
avatar
neocdt
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Inspection 'couperet' et interruption de contrat d'un prof contractuel

Message par foirest67 le Dim 23 Avr 2017 - 1:02

Bonsoir.
Juste un petit mot pour dire merci à eleonore69 et catala250 pour vos commentaires, remarques et conseils.
Je vous tiens au courant.

foirest67
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum