Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tamerlan
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Tamerlan le Jeu 25 Mai 2017 - 22:07
Il faudrait quand même que les gens qui postulent dans une ESPE (universitaires ou PFA) le fassent dans une démarche positive sur le poste envisagé. Je comprends parfaitement les soucis auxquels sont confrontés les post-doctorants qui cherchent un poste ou les collègues qui en ont marre des petits mais ce n'est quand même pas un bon préalable à mon avis.
Zagara
Zagara
Monarque

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Zagara le Jeu 25 Mai 2017 - 22:10
Ben fallait pas créer les postes ESPE à budget constant si on voulait autre chose que des gens qui attendent d'avoir des postes dans le supérieur... qui ont été détruits par les postes ESPE.

Tous les MCF et PRAG d'ESPE que j'ai connus un peu personnellement étaient des enseignants du supérieur dans une perspective d'attente d'un "vrai" poste. M'est avis que ça cache une question structurelle : un manque de postes dans le supérieur dû à la baisse du budget d'une part et à la cannibalisation par les postes ESPE d'autre part.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Condorcet le Jeu 25 Mai 2017 - 22:14
Itou.
Vu la pénurie de postes dans l'ESR, les qualifiés MCF postulent là où ils pensent avoir une chance raisonnable d'être auditionnés.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
henriette
henriette
Médiateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par henriette le Jeu 25 Mai 2017 - 22:18
Et on s'étonne après que les ESPE soient coupées de la réalité du terrain.
C'est vraiment n'importe quoi.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Hélips
Hélips
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Hélips le Jeu 25 Mai 2017 - 22:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ben fallait pas créer les postes ESPE à budget constant si on voulait autre chose que des gens qui attendent d'avoir des postes dans le supérieur... qui ont été détruits par les postes ESPE.

Tous les MCF et PRAG d'ESPE que j'ai connus un peu personnellement étaient des enseignants du supérieur dans une perspective d'attente d'un "vrai" poste. M'est avis que ça cache une question structurelle : un manque de postes dans le supérieur dû à la baisse du budget d'une part et à la cannibalisation par les postes ESPE d'autre part.
Ou alors "ben fallait pas accepter tant de thésards si on n'a pas les moyens de les employer".

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par ZeSandman le Jeu 25 Mai 2017 - 22:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:des thésards qui ne sont pas assez costauds pour la fac classique et donc qui font par défaut.

Tu parles de qui ?

De toi, j'avais mal compris ?  Razz

Je crois que je vais devoir relire ce topic en entier pour essayer de percevoir, en me concentrant au maximum malgré l'ingestion volontaire d'un excellent Gevrey-Chambertin, l'humour qui devrait être ici apparemment évident.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Zagara
Zagara
Monarque

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Zagara le Jeu 25 Mai 2017 - 22:21
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ou alors "ben fallait pas accepter tant de thésards si on n'a pas les moyens de les employer".
Ha oui assécher ses capacités de production de connaissances dans un pays qui s'est donné comme objectif, à plusieurs reprises, d'être une "économie de la connaissance et de l'excellence", j'ai déjà entendu cette théorie.
Hélips
Hélips
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Hélips le Jeu 25 Mai 2017 - 22:24
Même si je ne partage pas (complètement) cette position, elle n'est pas plus illogique que la position qui consiste à dire "je n'ai rien à faire de la gestion de classe, je ne sais pas à quoi ressemble un moins de 15ans et ce n'est pas mon problème, mais je vais aller raconter aux autres comment on fait".

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
Condorcet
Condorcet
Oracle

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Condorcet le Jeu 25 Mai 2017 - 22:25
A ceci près que les thésards peuvent être d'anciens profs voire des profs en activité.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
Zagara
Zagara
Monarque

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Zagara le Jeu 25 Mai 2017 - 22:27
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : Ce qui n'est pas ma position, donc je suis bien d'accord avec toi.
C'est vrai que je n'ai pas par ailleurs précisé que mon temps passé en collège m'avait intéressée et que les problématiques pastorales du secondaire m'ont demandé beaucoup de réflexion et de travail, mais ce n'était pas vraiment le sujet ici.
Ce que je trouve répulsif dans le secondaire n'est pas l'enseignement, ni les élèves, mais le statut de TZR, qui me semble être une forme de bizutage et de précarisation.
Hélips
Hélips
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Hélips le Jeu 25 Mai 2017 - 22:47
Enfin, du temps où il y avait assez de TZR, c'était pas si mal comme statut. J'ai plusieurs copains qui, en math, étaient payés à attendre. Et il en faut bien, des pools de TZR, pour remplacer correctement les profs. La précarisation, c'est de faire appel à des contractuels à tout va.

_________________
Un jour, je serai prof, comme ça je serai toujours en vacances.
avatar
User17706
Enchanteur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par User17706 le Jeu 25 Mai 2017 - 23:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudrait quand même que les gens qui postulent dans une ESPE (universitaires ou PFA) le fassent dans une démarche positive sur le poste envisagé. Je comprends parfaitement les soucis auxquels sont confrontés les post-doctorants qui cherchent un poste ou les collègues qui en ont marre des petits mais ce n'est quand même pas un bon préalable à mon avis.
Certes, mais on se demande quel attrait positif pourraient avoir ces postes. Il n'est pas évident de leur en trouver un, l'institution étant ce qu'elle est.

Pour préciser, je ne connais personne qui ait demandé un poste iufm ou espe (je précise à tout hasard que je n'en ai jamais demandé) pour une autre raison que les deux que tu évoques. Peut-être y a-t-il en sus quelques idéologues ou quelques docteurs en "sciences de l'éducation" sans autre débouché, mais voilà. Le profil idéologique est si marqué qu'il faut soit s'y retrouver positivement (et ça ne peut que difficilement concerner des spécialistes dans une discipline), soit avoir de puissantes raisons négatives.
avatar
User17706
Enchanteur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par User17706 le Jeu 25 Mai 2017 - 23:09
Cela dit, je crois, pour en connaître quelques-uns dans ma discipline, que les membres idéologiquement rétifs des espe sont probablement la bouée de sauvetage et la bouffée d'air frais des étudiants. Il n'est pas absurde de penser qu'ils rendent de bien plus grands services que ceux qui y croient.

Et ce que dit Zagara sur la cannibalisation des postes dans le supérieur par les espe est une réalité. Beaucoup de facs n'ont pas assez d'enseignants pour former convenablement les étudiants (par exemple pour faire des groupes de TD à taille humaine) , mais trop d'enseignants pour avoir un budget équilibré. La dotation en fric, et donc en postes, est tout simplement indécente eu égard aux besoins.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par ZeSandman le Jeu 25 Mai 2017 - 23:16
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Enfin, du temps où il y avait assez de TZR, c'était pas si mal comme statut. J'ai plusieurs copains qui, en math, étaient payés à attendre. Et il en faut bien, des pools de TZR, pour remplacer correctement les profs. La précarisation, c'est de faire appel à des contractuels à tout va.

La plupart du temps les TZR sans remplacement proposaient de l'aide au devoir dans leur établissement de rattachement (ou aidaient les collègues documentalistes) .
J'ai fait une année où j'ai eu un remplacement sur moins de 18h et où je continuais à proposer en complément cette aide ; cela me valait de bosser six jours sur sept (un établissement bossant le mercredi l'autre le samedi) avec un emploi du temps à côté duquel la densité d'un gruyère pourrait sembler impressionnante.

L'institution a toujours eu du mal avec l'idée qu'un TZR puisse être payé sans classe devant lui, alors que comme tu le dis c'est un mal necessaire pour assurer des remplacements de qualité, je devrais dire des remplacements tout court, la plupart des TR étant nommés à l'année sur des postes vacants et ne pouvant plus assurer leur fonction première.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Rendash
Rendash
Bon génie

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Rendash le Jeu 25 Mai 2017 - 23:23
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] : Ce qui n'est pas ma position, donc je suis bien d'accord avec toi.
C'est vrai que je n'ai pas par ailleurs précisé que mon temps passé en collège m'avait intéressée et que les problématiques pastorales du secondaire m'ont demandé beaucoup de réflexion et de travail, mais ce n'était pas vraiment le sujet ici.
Ce que je trouve répulsif dans le secondaire n'est pas l'enseignement, ni les élèves, mais le statut de TZR, qui me semble être une forme de bizutage et de précarisation.

Beaucoup de TZR dans notre discipline sont pourtant affectés à l'année, dans plusieurs académies du moins. A tel point qu'il n'y a pas un seul TZR disponible pour des remplacements courts dans mon secteur. Et une AFA est confortable, en soi. par ailleurs, je trouve le choix du terme "précaire" assez maladroit.

Pour réagir au reste de ton propos, je pense qu'il est sans doute préférable d'avoir en ESPE des gens compétents disciplinairement, même là par défaut en attendant mieux, que les clowns qui sévissent dans certains endroits. Evidemment, ce serait idiot de leur confier des formations "gestion de classe", ou la formation "premier contact avec votre classe" du mois de janvier, mais de toute façon, ce serait plutôt le job du tuteur, et des autres collègues de l'établissement. Pour d'éventuels aspects théoriques, une bibliographie de début d'année devrait amplement suffire. Les gens compétents disciplinairement pourraient proposer des formations disciplinaires, sur les programmes, et des pistes pour les aborder ; là, on aurait quelque chose d'autrement plus utile que les salades innommables qu'on sert aux stagiaires dans certaines ESPE.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Rendash
Rendash
Bon génie

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Rendash le Jeu 25 Mai 2017 - 23:25
PauvreYorick a écrit:Cela dit, je crois, pour en connaître quelques-uns dans ma discipline, que les membres idéologiquement rétifs des espe sont probablement la bouée de sauvetage et la bouffée d'air frais des étudiants. Il n'est pas absurde de penser qu'ils rendent de bien plus grands services que ceux qui y croient.


Devenir prof à l'ESPE - Page 4 2252222100

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
User17706
Enchanteur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par User17706 le Jeu 25 Mai 2017 - 23:29
Et une formation juridique digne de ce nom, comme on l'évoquait l'autre jour. Smile
avatar
nad81
Niveau 4

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par nad81 le Jeu 25 Mai 2017 - 23:32
L'expérience j'en ai merci bien... 9 ans de PLP en lycée pro avant le CAPES. Seulement j'ai changé de discipline et mon ancienneté n'a quasiment pas été retenue puisque pas dans la bonne discipline et en lycée pro pas en collège. J'avais alors des 3èmes DP6 puis prépa pro, tous les niveaux bac pro et des CAP aussi (6 niveau au total dont une année avec des CAP couture flou, ça fait 8 niveaux).
Alors quand je dis que je ne me sens pas très à l'aise avec des 6èmes (enfance) et que je me sens plus à l'aise avec des ados je sais de quoi je parle. Et non ce n'est pas un échec mais un constat. J'aime le côté rentre dedans des ados, la découverte des concepts et la création d'une pensée abstraite (construction adolescente). Heureusement pour moi j'ai eu un bon formateur qui nous a décomplexé là dessus: chacun est fait pour une tranche d'âge, ça ne le rend pas incompétent dans les autres.
Alors avant de me juger incompétente ou en échec ou que sais je encore faut peut être poser des questions...! C'est dingue de voir ça ici sur un forum de profs autant de jugements à l'emporte pièce oO

Donc 9 ans en lycée pro auprès de classes difficiles, 1 année en collège. Je sais juste où je suis plus à l'aise et où je veux aller.
Mon année de stage aura au moins eu le mérite de réactiver le processus de recherche mis en sommeil pendant mes années à enseigner. Je souhaite simplement continuer sur l'énergie déployée. Et si je me sens d'être formatrice c'est aussi que j'ai officieusement aidé des collègues à préparer des épreuves aux concours PLP et aidé des collègues stagiaires cette année encore et que j'apprécie de faire cela et que j'aimerai professionnaliser ça et vraiment m'y investir.
ZeSandman
ZeSandman
Habitué du forum

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par ZeSandman le Jeu 25 Mai 2017 - 23:33
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:en attendant mieux, que les clowns qui sévissent dans certains endroits. Evidemment, ce serait idiot de leur confier des formations "gestion de classe", ou la formation "premier contact avec votre classe" du mois de janvier
:aaq: C'est tellement vrai  Sad

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Tamerlan le Ven 26 Mai 2017 - 7:46
PauvreYorick a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Il faudrait quand même que les gens qui postulent dans une ESPE (universitaires ou PFA) le fassent dans une démarche positive sur le poste envisagé. Je comprends parfaitement les soucis auxquels sont confrontés les post-doctorants qui cherchent un poste ou les collègues qui en ont marre des petits mais ce n'est quand même pas un bon préalable à mon avis.
Certes, mais on se demande quel attrait positif pourraient avoir ces postes. Il n'est pas évident de leur en trouver un, l'institution étant ce qu'elle est.

Pour préciser, je ne connais personne qui ait demandé un poste iufm ou espe  (je précise à tout hasard que je n'en ai jamais demandé) pour une autre raison que les deux que tu évoques. Peut-être y a-t-il en sus quelques idéologues ou quelques docteurs en "sciences de l'éducation" sans autre débouché, mais voilà. Le profil idéologique est si marqué qu'il faut soit s'y retrouver positivement  (et ça ne peut que difficilement concerner des spécialistes dans une discipline), soit avoir de puissantes raisons négatives.

Pour parler du seul ESPE que je connais pas mal, il y a bien sûr une grande différence entre les postes disciplinaires et ceux de sciences de l'éduc. Là c'est très, comme tu le dis, "idéologique". Mais au sein des premiers il y a également des manières très différentes d'envisager les choses avec en particulier des profils différents de MCF. La question du modèle d'enseignement est peu en cause tellement la marge d'autonomie est importante dans les enseignements disciplinaires. Il y a ceux qui se foutent totalement de l'objet de l'institution dans laquelle ils travaillent et ceux qui s'y investissent. L'ESPE est un établissement public à caractère professionnel (en plus de scientifique et culturel...). Cela veut dire qu'il faut que les universitaires en poste fassent un minimum d'efforts pour s'intéresser à la réalité du monde du primaire et du secondaire et à la transpositions des savoirs dont ils sont, en tant qu'universitaires, les garants. Et si ce n'est pas le cas pour tous, certains y bâclent cet aspect des choses au profit d'autres objectifs de carrière, et souvent parce qu'à l'origine le poste obtenu l'a été par défaut.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
dami1kd
dami1kd
Habitué du forum

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par dami1kd le Ven 26 Mai 2017 - 11:03
Dans mon académie, les formateurs disciplinaires sont tous des profs à 25% MADT (mise à disposition temporaire) recrutés par l'inspection. Les profs du supérieur ont en charge ce qui est transversal.
Rendash
Rendash
Bon génie

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Rendash le Ven 26 Mai 2017 - 11:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans mon académie, les formateurs disciplinaires sont tous des profs à 25% MADT (mise à disposition temporaire) recrutés par l'inspection. Les profs du supérieur ont en charge ce qui est transversal.

Ce qui montre une nouvelle fois la terrible inégalité de traitement des stagiaires d'une académie à l'autre. Mais ça n'est pas un scoop, tous les témoignages de stagiaires vont dans ce sens : certaines ESPE fonctionnent bien, d'autres sont une gigantesque pétaudière, et les stagiaires trinquent. Bel aperçu de l'autonomie, tiens.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Tamerlan
Tamerlan
Modérateur

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Tamerlan le Ven 26 Mai 2017 - 13:04
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Dans mon académie, les formateurs disciplinaires sont tous des profs à 25% MADT (mise à disposition temporaire) recrutés par l'inspection. Les profs du supérieur ont en charge ce qui est transversal.

Très différente de la mienne où le disciplinaire peut être assurée par des universitaires et où les formateurs académiques mis à disposition sont parfois poussés à faire du transversal même quand ils sont disciplinairement pointés.

_________________
“Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière.”
jaybe
jaybe
Niveau 8

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par jaybe le Ven 26 Mai 2017 - 13:51
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce qui montre une nouvelle fois la terrible inégalité de traitement des stagiaires d'une académie à l'autre. Mais ça n'est pas un scoop, tous les témoignages de stagiaires vont dans ce sens : certaines ESPE fonctionnent bien, d'autres sont une gigantesque pétaudière, et les stagiaires trinquent. Bel aperçu de l'autonomie, tiens.

C'est en fait encore plus hétérogène que cela, puisque dans une même ESPE, les intervenants sur les différents sites ne sont en général pas les mêmes.

_________________
Without geometry, life is pointless
avatar
eric_1234
Niveau 2

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par eric_1234 le Ven 18 Mai 2018 - 15:52
Je déterre ce sujet qui m'intéresse !

y a-t-il un lien ou un compte Twitter ou autre qui recense les appels à candidature pour être formateur à l'ESPE ?
J'ai du mal à en trouver.

D'autre part, est-il possible de postuler sur des EsPE hors de son académie ?

Merci pour vos retours !
avatar
Mamba
Niveau 7

Devenir prof à l'ESPE - Page 4 Empty Re: Devenir prof à l'ESPE

par Mamba le Ven 18 Mai 2018 - 22:24
Cette année j'ai postulé depuis Galaxie, si je ne m'abuse les postes sont recensés sur ce site. J'ai ensuite eut droit à un entretien invraisemblable (en Visio puisque j'étais à l'étranger) durant lequel je me suis trouvée confrontée aux questions agressives d'une vingtaine de personnes.... Bon courage !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum