François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Isis39 le Mer 26 Avr 2017 - 8:41

Et si on faisait la liste de toutes les journées et semaines qu'on on demande de faire ? Histoire de montrer l'absurdité du truc !

Semaine du goût
Semaine de la presse
Semaine de la persévérance scolaire
Journée de la laïcité
Journée de prévention des génocides
Semaine contre le racisme et l'antisémitisme
Semaine école-entreprise
Journée du sport scolaire
Semaine de la démocratie scolaire
Semaine du climat
Journée de lutte contre le harcèlement
Journée du handicap
Journée des droits des femmes
Semaine de l'industrie

à vous de compléter.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Yazilikaya le Mer 26 Avr 2017 - 8:43

Cette semaine, c'est la semaine des langues je crois.
avatar
Yazilikaya
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par mafalda16 le Mer 26 Avr 2017 - 9:20

Cette semaine, sur la porte de l'infirmerie il y a affiche qui indique que c'est la semaine de la vaccination. Une de plus !
avatar
mafalda16
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par egomet le Mer 26 Avr 2017 - 9:23

@Verdurette a écrit:Je rejoins totalement Iphigénie, Fesseur Pro et Bernardo.

Il y a aussi un moment pour le faire, et franchement, en primaire, c'est trop tôt. A la rigueur en CM2.

Pour des raisons familiales mes enfants ont su très tôt ce qu'était la Shoah, bien sûr que nous ne vivons pas dans le monde des Bisounours et je ne cautionne pas le fait de surprotéger les enfants, (ce qui est paradoxal quand on voit à quel point certains parents les laissent abuser de la violence virtuelle). Mes filles ont entendu parler, très jeunes, de la déportation, d'Anne Franck, de la maison d'Izieu ... et c'était important qu'elles sachent tout cela, mais c'était aussi, parfois,  potentiellement angoissant pour elles.

Indépendamment d'un éventuel traumatisme, assez peu probable si on ne traite pas le sujet comme des brutes, je crains surtout qu'un tel ressassement ne soit contreproductif. Pour le rite, le respect et la communion civique, les cérémonies sobres des fêtes nationales suffisent amplement. Pour l'éveil des consciences, un cours d'histoire aussi objectif que possible, fait en temps et en heure, est encore ce qu'il y a de mieux. Le reste est toujours un peu frauduleux. Et cela se voit. À défendre une cause avec de mauvais arguments, on déclenche des réactions contraires. À avoir une cause obsessionnelle, on provoque de la haine.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par egomet le Mer 26 Avr 2017 - 9:24

@Isis39 a écrit:Et si on faisait la liste de toutes les journées et semaines qu'on on demande de faire ? Histoire de montrer l'absurdité du truc !

Semaine du goût
Semaine de la presse
Semaine de la persévérance scolaire
Journée de la laïcité
Journée de prévention des génocides
Semaine contre le racisme et l'antisémitisme
Semaine école-entreprise
Journée du sport scolaire
Semaine de la démocratie scolaire
Semaine du climat
Journée de lutte contre le harcèlement
Journée du handicap
Journée des droits des femmes
Semaine de l'industrie

à vous de compléter.

Reste-t-il, comme dans la liturgie, des semaines du temps ordinaire?

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Olympias le Mer 26 Avr 2017 - 9:30

@Isis39 a écrit:Et si on faisait la liste de toutes les journées et semaines qu'on on demande de faire ? Histoire de montrer l'absurdité du truc !

Semaine du goût
Semaine de la presse
Semaine de la persévérance scolaire
Journée de la laïcité
Journée de prévention des génocides
Semaine contre le racisme et l'antisémitisme
Semaine école-entreprise
Journée du sport scolaire
Semaine de la démocratie scolaire
Semaine du climat
Journée de lutte contre le harcèlement
Journée du handicap
Journée des droits des femmes
Semaine de l'industrie

à vous de compléter.
What else ? STOOOOOOP.
avatar
Olympias
Devin


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par egomet le Mer 26 Avr 2017 - 9:39

À Rome, à l'époque impériale, il y avait des dévots professionnels qui allaient de temple en temple pour profiter des très nombreux jours fériés et manger la viande des sacrifices.

Mais de nos jours, il ne viendrait à l'idée d'aucun professeur de profiter de ces semaines pour éviter de faire cours.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par archeboc le Mer 26 Avr 2017 - 10:09

@Isis39 a écrit:Et si on faisait la liste de toutes les journées et semaines qu'on on demande de faire ? Histoire de montrer l'absurdité du truc !

Semaine du goût
Semaine de la presse
Semaine de la persévérance scolaire
Journée de la laïcité
Journée de prévention des génocides
Semaine contre le racisme et l'antisémitisme
Semaine école-entreprise
Journée du sport scolaire
Semaine de la démocratie scolaire
Semaine du climat
Journée de lutte contre le harcèlement
Journée du handicap
Journée des droits des femmes
Semaine de l'industrie

à vous de compléter.


De manière plus scolaire, il y a la semaine de la poésie, ainsi que la semaine des maths.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3

archeboc
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Fesseur Pro le Mer 26 Avr 2017 - 10:13

Vivement la semaine du travail scolaire et celle du respect des programmes.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par William Foster le Mer 26 Avr 2017 - 10:22

La journée de la Terre
La journée de la gentillesse
Les journées du patrimoine
La journée du sommeil
La journée du citoyen
La semaine du cerveau
...

Cela ne devrait pas être trop dur de trouver quelques inepties à rajouter...

La décade de la culpabilisation
L'année de la fracture
L'anniversaire chez Carouf Market avec les fauteuils de jardin à -20%
La décennie de la bêtise
...

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
avatar
William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par egomet le Mer 26 Avr 2017 - 10:26

@William Foster a écrit:
La décennie de la bêtise
...

5e édition!

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par William Foster le Mer 26 Avr 2017 - 10:31

@egomet a écrit:
@William Foster a écrit:
La décennie de la bêtise
...

5e édition!

Mais quelle tristesse !

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
avatar
William Foster
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Iphigénie le Mer 26 Avr 2017 - 10:31

Les journées sans portable, sans voiture, sans télé, sans gluten, sans tabac (réponse jadis d'un collègue old style à quelqu'un qui le lui rappelait doctement: "Et la journée sans co..erie, tu restes couché?" Wink
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par the educator le Mer 26 Avr 2017 - 10:44

@egomet a écrit:Indépendamment d'un éventuel traumatisme, assez peu probable si on ne traite pas le sujet comme des brutes, je crains surtout qu'un tel ressassement ne soit contreproductif.
Il ne faut pas sous estimer le fait de donner à penser quelque chose à un enfant qui n'a pas encore les outils pour le penser. Même si cela n'aboutit pas au traumatisme, on peut quand même se retrouver avec des constructions mentales bien bancales....

the educator
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par egomet le Mer 26 Avr 2017 - 11:01

@the educator a écrit:
@egomet a écrit:Indépendamment d'un éventuel traumatisme, assez peu probable si on ne traite pas le sujet comme des brutes, je crains surtout qu'un tel ressassement ne soit contreproductif.
Il ne faut pas sous estimer le fait de donner à penser quelque chose à un enfant qui n'a pas encore les outils pour le penser. Même si cela n'aboutit pas au traumatisme, on peut quand même se retrouver avec des constructions mentales bien bancales....

Certes. Cependant les enfants apprennent très tôt ce qu'est la mort, ce qu'est la guerre. Même si, heureusement, ces malheurs restent la plupart du temps assez abstraits pour eux, ils en entendent parler tout le temps. Plus que le sujet en lui-même, c'est l'attitude des adultes qui en fera une source de traumatisme, de perversion, de cynisme ou de compassion. Les enfants seront courageux avec des adultes courageux, lâches avec des lâches etc.
Je pense qu'il ne faut pas éviter le sujet de la Shoah s'il se présente, au prétexte que les enfants seraient trop fragiles pour comprendre. Il n'est pas bon de les laisser seuls avec leurs questions et leurs doutes. Il convient juste de prendre quelques précautions. On ne leur balance pas à la figure les images les plus atroces, on ne fait pas la description des pratiques de Mengele.
Bien sûr si le sujet ne se présente pas par hasard, attendons le moment opportun, c'est à dire calons-nous sur le programme d'histoire.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Fesseur Pro le Mer 26 Avr 2017 - 11:56

Les enfants vivent maintenant dans le monde du terrorisme et de ses violences médiatisées notamment sur les réseaux sociaux .
Ils ne sont malheureusement plus si fragiles que ça.
Les adultes et les enseignants en particulier ont un rôle d'explication de plus en plus important à jouer.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par horribla le Mer 26 Avr 2017 - 12:07

Des professeurs des écoles, des universitaires, des professeurs d'histoire ont-ils été consultés ? Cette décision semble tomber de nulle part.
Cela va concerner toutes les classes, même les CP ? C'est n'importe quoi, à 6 ans les élèves n'ont pas la capacité de comprendre. Si c'est pour leur dire des gens très méchants ont tué beaucoup de gens, franchement je ne vois pas ce que cela va changer.
Et puis les élèves du collège développent déjà un intérêt presque malsain pour la question. Chaque année des élèves de 5ème ou de 6ème me demandent avec espoir si on va faire Hitler cette année.

horribla
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 12:16

Je serais plutôt pour une semaine d'étude de l'histoire de l'extrême-droite, personnellement. Afin de vacciner les générations montantes contre la propagande du FN qui se prétend "pas raciste", "pas lié à Vichy", "pas d'extrême-droite", "du côté des pauvres", etc.
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Chamil le Mer 26 Avr 2017 - 12:21

@Isis39 a écrit:
Le président François Hollande a annoncé, lundi 24 avril, l’instauration chaque année dans les établissements scolaires « d’une semaine de la recherche sur les génocides, les crimes contre l’humanité et les crimes de masse ».
Il s’agit de permettre aux élèves « de réfléchir sur les violences extrêmes, à travers notamment l’exemple du génocide arménien. C’est la raison pour laquelle cette semaine débutera tous les ans le 24 avril, le jour anniversaire du génocide arménien pour l’installer dans la République », a précisé lundi le chef de l’Etat, qui a fait cette annonce à l’occasion du 102e anniversaire du génocide de 1915 qui a fait, selon les historiens, 1,5 million de morts en Anatolie.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/education/article/2017/04/24/francois-hollande-instaure-une-semaine-d-etude-des-genocides-a-l-ecole_5116790_1473685.html#6oFbp5XOvlbrbcpr.99

Je commence à fatiguer de ces injonctions mémorielles à tout va. furieux


Sur la forme, l'annonce le 24 avril n'était pas un hasard et semble aussi impliquer des stratégies politiques très terre à terre: Me Belkacem semble faire en ce moment même de l'appel électoral dans une agglomération lyonnaise où elle sera candidate... et où la communauté arménienne est importante.
http://www.armenews.com/article.php3?id_article=140875

Sur le fond, quelques remarques comme historien universitaire:
- A quoi sert-il faire de "l'éducation à" (avec tous les risques de tensions, contestations, incompréhensions, manque d'outils et de recul) alors que les programmes d'histoire ont finalement réussi à intégrer, du cycle III au lycée, l'étude des génocides et des crimes contre l'humanité, notamment depuis le travail de l'IGEN histoire-géographie des années 1990-2000 en la matière?
-A quoi sert-il de priver encore les élèves de plusieurs heures de savoirs disciplinaires, réellement émancipateurs et réflexifs eux, au profit de commémorations et d'injonctions à la mémoire?
-Et quid des crimes contre l'humanité qui sont l'objet d'un conflit politico-mémoriel pour leur qualification comme génocide (Cambodge en 1975-1979, famine ukrainienne, politique d'élimination par Staline des nomades kazakhs, nettoyages ethniques dans le Caucase ou en Europe orientale, Assyro-Chaldéens dans l'empire ottoman finissant...)?

On risque de défaire 20 ans d'acquis et de réussite de la scolarisation du fait génocidaire, c'est totalement irresponsable.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Chamil le Mer 26 Avr 2017 - 12:24

@horribla a écrit:Des professeurs des écoles, des universitaires, des professeurs d'histoire ont-ils été consultés ? Cette décision semble tomber de nulle part.
Cela va concerner toutes les classes, même les CP ? C'est n'importe quoi, à 6 ans les élèves n'ont pas la capacité de comprendre. Si c'est pour leur dire des gens très méchants ont tué beaucoup de gens, franchement je ne vois pas ce que cela va changer.
Et puis les élèves du collège développent déjà un intérêt presque malsain pour la question. Chaque année des élèves de 5ème ou de 6ème me demandent avec espoir si on va faire Hitler cette année.

C'est probablement le résultat de la mission sur le sujet (encore que les membres ont peut être eux-mêmes appris la mesure comme nous...) fondée par Me Belkacem:

http://www.education.gouv.fr/cid107932/installation-de-la-mission-d-etude-en-france-sur-la-recherche-et-l-enseignement-des-genocides-et-des-crimes-de-masse.html

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 12:25

Par contre, quitte à inventer ce machin, j'espère qu'ils vont inciter à parler de tous les génocides, y compris celui des Amérindiens par les Etats-Uniens.
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Caspar Goodwood le Mer 26 Avr 2017 - 12:57

@Zagara a écrit:Par contre, quitte à inventer ce machin, j'espère qu'ils vont inciter à parler de tous les génocides, y compris celui des Amérindiens par les Etats-Uniens.

C'est à dire nous-mêmes et nos descendants. Et n'oublie pas les Espagnols et les Portugais tant que tu y es.
avatar
Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Chamil le Mer 26 Avr 2017 - 13:05

@Zagara a écrit:Par contre, quitte à inventer ce machin, j'espère qu'ils vont inciter à parler de tous les génocides, y compris celui des Amérindiens par les Etats-Uniens.

Il semble excessif de parler de "génocide". Ethnocide (au sens de marginalisation culturelle, démographique, symbolique et économique), indéniablement, mais les colons blancs européens n'avaient semble-t-il pas le projet élaboré et poursuivi d'exterminer tous les Amérindiens.

Soit dit en passant, notre discussion présente montre parfaitement le danger ouvert par cette semaine sur l'enjeu de qualification de génocide.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 13:14

C'est un génocide. Quand le président Andrew Jackson déporte des peuples entiers de cultivateurs dans des zones arides pour qu'ils meurent de faim, ce n'est pas différent de l'Empire ottoman tuant par marche forcée les Arméniens ou de Staline affamant des parties de l'Ukraine en bloquant les convois de blé. La volonté de détruire ces peuples est identique, et lorsqu'il y a volonté d'annihiler un peuple, il y a génocide, même quand c'est fait par la voie détournée de la faim ou de la déportation forcée. Le Sentier des Larmes, les déportations, les nettoyages ethniques concertés pendant la conquête de l'ouest, ce sont pas des pic-nics ni des accidents de l'histoire non-voulus. Or, la seule image qu’en ont les Européens est celle du vaillant Clint Eastwood tuant quelques méchants Indiens pour sauver telle dame en détresse. Les USA ont fait le tour de force de transformer ce qui est clairement un génocide en roman national positif et sympathique, où les massacres et morts de faim se transforment en "dégâts collatéraux" qui "marginalisent" seulement les Indiens.

La seule différence qui empêche de parler de "génocide" c'est que le premier appartient à notre allié naturel, grand ami et défenseur. Du coup des considérations politiques rentrent en jeu : il ne faut pas en parler trop fort et on préfère parler de "conduite pas très sympathique" ou nier la volonté mortifère des généraux et politiques américains du XIXème siècle, dont beaucoup voyaient comme nécessaire l'annihilation des Indiens.

Ma position : soit on traite de tous les massacres concertés de peuples avec volonté d'annihilation (génocide ; et du coup on peut discuter du cas Espagnol/Portugais puisqu'il n'y avait pas de volonté concertée d'annihilation), soit on ne traite pas le sujet sous cette forme générique de "semaine des génocides". Mais faire des choix politiques (car c'est bien de ça dont on parle) parmi les génocides n'est pas envisageable.


Dernière édition par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 13:25, édité 1 fois
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Chamil le Mer 26 Avr 2017 - 13:24

@Zagara a écrit:C'est un génocide. Quand le président Andrew Jackson déporte des peuples entiers de cultivateurs dans des zones arides pour qu'ils meurent de faim, ce n'est pas différent de l'Empire ottoman tuant par marche forcée les Arméniens ou de Staline affamant des parties de l'Ukraine en bloquant les convois de blé. La volonté de détruire ces peuples est identique, et lorsqu'il y a volonté d'annihiler un peuple, il y a génocide, même quand c'est fait par la voie détournée de la faim ou de la déportation forcée.

La seule différence qui empêche de parler de "génocide" c'est que le premier appartient à notre allié naturel, grand ami et défenseur. Du coup des considérations politiques rentrent en jeu : il ne faut pas en parler trop fort et on préfère parler de "conduite pas très sympathique".

La "déportation-abandon" (expression parlante de Nicolas Werth dans L'île au cannibales) décrite ici, toute monstrueuse qu'elle soit, ne relève pas forcément du génocide. Comme les actions de Staline dans le cadre de sa guerre contre la paysannerie ukrainienne ne relèvent pas forcément de cette catégorie. Pas plus que l'expulsion sans aucune considération pour leur survie et dans des massacres sans pitié d'au moins 6 millions de personnes (allemands, ukrainiens, italiens, polonais) en 1945-1951 en Europe centrale et orientale.

Un crime contre l'humanité n'est pas ipso facto un génocide.

L'Empire ottoman, ou du moins les Jeunes Turcs, avait par contre un agenda affirmé et reconnu d'éradication physique de la communauté arménienne vue comme une 5ème colonne russe, poursuivi et même radicalisé par la pratique de terrain- où les milices kurdes ont joué un rôle délétère. D'où le jugement des Jeunes Turcs après la guerre et la qualification de génocide arménien qui colle parfaitement à ce qui s'est passé.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: François Hollande instaure une semaine d’étude des génocides à l’école

Message par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 13:31

Tu me dis droit dans les yeux que la déportation des années 1830, notamment du peuple Cheerokee dans son ensemble (20.000 personnes), voulue, organisée et encadrée par les USA ("Indian Removal Act" c'est quelque chose comme nom de loi !), qui a conduit à une telle mortalité pendant le voyage qu'elle a été surnommée "le sentier des larmes", avec des stations dans des camps américains, et à la fin à la quasi-suppression physique de ce peuple, ne répond pas à la définition de génocide ? Comment peux-tu dire qu'une série d'actes décidés, organisés et accomplis par une autorité politique, menant à la destruction physique et culturelle d'un peuple, n'est pas un génocide ?

Si pour toi ni ça, ni Staline, ne relèvent de "génocides", alors il va falloir que tu donnes ta définition de "génocide". La mienne est claire : volonté et acte politiques visant à l'extermination physique et culturelle d'un peuple identifié.


Dernière édition par Zagara le Mer 26 Avr 2017 - 13:47, édité 2 fois
avatar
Zagara
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum