Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Babarette
Doyen

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Babarette le Mer 24 Mai 2017 - 13:06
@Olympias a écrit:
@Rendash a écrit:Sans compter qu'on peut très bien tenir ses classes sans déborder de confiance envers ses élèves et leur capacité à se mettre au travail sans Big Bang pied-au-cutal

Je ne ferme jamais ma porte à clef, cela dit. Ceci explique peut-être cela. A distribuer en dévédé dans les ESPE : Les deux doigts II : coincés dans la porte.
Moi c'est pire : j'ai le dvd "Je fais cours la porte ouverte"

Je propose le DVD : "deux doigts (dans le nez de l'élève, et on tire vers le haut)".

Elyas : ce que tu décris, j'appelle ça de l'autorité naturelle. Il n'y a pas à en rougir, franchement, tant mieux pour toi si tu n'as jamais eu le sentiment d'être dépassé, si les élèves ne t'ont jamais manqué de respect, si tu arrives à les faire travailler. Tant que tu ne sers pas aux autres la rengaine de l'ESPE "si vos élèves font ceci ou cela, c'est que votre cours n'est pas intéressant/ que vous leur avez laissé comprendre que c'était possible".
avatar
Philomène87
Érudit

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Philomène87 le Mer 24 Mai 2017 - 13:10
Je ne crois pas que ça existe, l'autorité naturelle. Ca se travaille, en fait.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Rendash le Mer 24 Mai 2017 - 13:12
@Philomène87 a écrit:Je ne crois pas que ça existe, l'autorité naturelle. Ca se travaille, en fait.

L'un n'empêche pas l'autre, à mon avis. Oui, l'autorité se travaille, et c'est quelque chose qui s'apprend ; mais certains ont des avantages en la matière que d'autres n'ont pas, et devront compenser.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Marcelle Duchamp
Neoprof expérimenté

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Marcelle Duchamp le Mer 24 Mai 2017 - 14:06
Nouvelle question donc: Qu'est ce que l'autorité naturelle? (Vous avez 4h!).

Sérieusement, ma remplacante dit que j'inspire une autorité naturelle. Je ne sais pas sur quels critères on peut baser cela: je suis pas très grande, pas très épaisse, je fais plus jeune que mon âge, je m'habille assez jeune et ne me prive de rien, j'ai les bras tatoués et je souris tout le temps ... Ds mon imaginaire, je suis très loin du prof qui dégage qqchose d'autoritaire.
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Jenny le Mer 24 Mai 2017 - 14:11
L'autorité, ce n'est pas l'autoritarisme. Wink
avatar
roxanne
Devin

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par roxanne le Mer 24 Mai 2017 - 14:16
@Madame_Prof a écrit:Laisser les élèves seuls, non. Je leur fais confiance, mais on est pas à l'abri d'un accident ou d'un incident, et alors là, l'institution et les parents, non je ne leur fais pas confiance. Si le prof a laissé les élèves seuls en classe et qu'il est arrivé un truc, il peut en pâtir jusqu'à la fin de sa vie hein ! Faut penser à se protéger aussi.
Ca doit être la deuxième fois de ma carrière et ce sont des lycéens.
avatar
Rendash
Bon génie

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Rendash le Mer 24 Mai 2017 - 14:39
@roxanne a écrit:
@Madame_Prof a écrit:Laisser les élèves seuls, non. Je leur fais confiance, mais on est pas à l'abri d'un accident ou d'un incident, et alors là, l'institution et les parents, non je ne leur fais pas confiance. Si le prof a laissé les élèves seuls en classe et qu'il est arrivé un truc, il peut en pâtir jusqu'à la fin de sa vie hein ! Faut penser à se protéger aussi.
Ca doit être la deuxième fois de ma carrière et ce sont des lycéens.

Il suffit d'une fois, et les casseurs de carreaux décrits par Wahlou sont en terminale.

Cela dit, il ne s'agissait pas d'établir s'il est légitime et responsable de faire confiance aux élèves, mais de savoir si leur faire confiance est indispensable pour les mettre au boulot, tous, tous les jours.

_________________



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
roxanne
Devin

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par roxanne le Mer 24 Mai 2017 - 14:51
Disons qu'on sait avec qui on peut le faire. Mais je crois à une relation de confiance, réciproque.
avatar
thierry75
Niveau 8

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par thierry75 le Mer 24 Mai 2017 - 22:48
Le nombre de fois où j'ai laissé mes élèves seuls...   Innombrable. En lycée.

_________________
All animals are equal, but some are more equal than others.
Dragonlune
Niveau 1

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Dragonlune le Jeu 25 Mai 2017 - 0:45
Bonsoir, je me permet d'intervenir sur ce sujet, j'enseigne en collège et il me parait inimaginable de laisser mes élèves sans surveillance, trop de responsabilité en cas de problème! En ce qui concerne le plaisir à enseigner, en début de carrière c'était plutôt difficile mais ces dernières années ont été plus agréables, avec certaines classes le courant passait vraiment bien et ça "roulait", un juste équilibre entre le travail studieux et la relâche occasionnelle, je pense que j'ai pris plus confiance en moi avec l'expérience, et plus à l'aise aussi avec mes préparations, mais avant tout je crois que cela dépend vraiment de l'état d'esprit des élèves et de l'ambiance du groupe classe qui est en face de soi...
avatar
roxanne
Devin

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par roxanne le Jeu 25 Mai 2017 - 5:52
Pour revenir à la question initiale, ma mutation au lycée m'a redonné un petit coup de fouet même si j'y arrive un peu tard. Disons que je suis moins désabusée que les collègues qui y sont depuis 20 ans et qui ont vu le niveau dégringoler. J'ai de chouettes moments de cours (comme j'en avais en collège d'ailleurs) , moins de discipline pure même si depuis dix ans que je ne n'avais pas fait de lycée, j'ai bien vu la dégradation à ce niveau-là aussi. Mais évidemment, que de voir des gamins ne rien faire à ce point et allégrement passer d'années en années et se retrouver en Première générale avec des comportements de 4e me peine au final.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par JEMS le Jeu 25 Mai 2017 - 7:28
Oui et non. Oui car j'aime avoir encore de la liberté pour faire ce que je veux, monter mes propres séquences, à mon rythme et j'aime toujours travailler avec les élèves. Non car cette liberté est de plus en plus réduite, sacrifiée sur l'autel des projets et du travail en équipe forcé. Nous sommes 4 l'an prochain sur la même discipline, je craque déjà sur le découpage et sur l'organisation. Une cinquième "super prof" s'incruste également. Dans pas longtemps, ça va péter.
avatar
egomet
Grand sage

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par egomet le Jeu 25 Mai 2017 - 18:06
@Marcelle Duchamp a écrit:Nouvelle question donc: Qu'est ce que l'autorité naturelle? (Vous avez 4h!).

Sérieusement, ma remplacante dit que j'inspire une autorité naturelle. Je ne sais pas sur quels critères on peut baser cela: je suis pas très grande, pas très épaisse, je fais plus jeune que mon âge, je m'habille assez jeune et ne me prive de rien, j'ai les bras tatoués et je souris tout le temps ... Ds mon imaginaire, je suis très loin du prof qui dégage qqchose d'autoritaire.

La confiance en soi et l'esprit de décision peuvent être déterminants. À cet égard, le chef consciencieux est souvent désavantagé par rapport à celui qui est sans scrupules. Mais celui qui est d'humeur constante (même gentil), est avantagé par rapport à celui qui s'emporte. Prendre une décision et s'y tenir, selon les profils, c'est quelque chose que l'on fait sans y penser ou au contraire péniblement.

Il est à noter que le mandat reçu par le chef peut changer considérablement la donne. Le même responsable peut être très écouté ou pas du tout, selon qu'il a confiance en ses propres supérieurs ou qu'il craint d'être désavoué (à tort ou à raison). La composante institutionnelle de l'autorité est au moins aussi importante que le caractère ou le savoir-faire. Malheureusement elle est très négligée.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
egomet
Grand sage

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par egomet le Jeu 25 Mai 2017 - 18:22
@Marcelle Duchamp a écrit:
@Rendash a écrit:
@Marcelle Duchamp a écrit:Qu'est ce qui vous choque dans "faire confiance"?
Susciter de la confiance, j'ai l'impression que ça me concerne ds ma pratique professionnelle.
Moi je fais confiance.
"Je te prête un cutter ok mais tu te mets sur la table de découpe et tu bloques la lame avant de commencer. Quand tu as fini, tu ne le laisses pas sur la table et tu me le redonnes en main propre."
Voilà un exemple de confiance que je développe en classe. Et j'ai rarement eu besoin de me répéter.

Ha, mais rien ne me choque, je dis simplement douter que ça soit indispensable à la bonne gestion d'une classe difficile. L'exemple que tu donnes relève de la sécurité et des consignes afférentes davantage que de la confiance ; le jour où un élève fait l'andouille et se blesse, ou blesse un camarade, avec un cutter, faudra-t-il y voir une trahison de confiance ? N'étant que rarement amené à manier en classe des objets plus dangereux que des atlas et des stylos, je ne me suis pas posé la question outre mesure. Cela étant, utiliser un compas relèverait également de la confiance, dans ce cas, et je n'en suis pas convaincu.

Oui car il n'aura pas respecté que je lui ai fait confiance en le laissant utiliser un outil dangereux seul et en autonomie puisque je ne suis pas derrière lui a le surveiller. Ceci dit, ça ne m'est jamais arrivé.
J'apprends en 6e a utiliser les outils dangereux: ds un 1er temps, je les utilise devant eux et ils regardent; puis je les laisse manipuler sous ma surveillance, et ensuite, ils font tout seul.
Ayant tous les 6e, tous les ans, et étant en poste fixe, je sais qu'ils doivent tout etre capable en fin de 6e et pour les années qui suivent utiliser seuls ces outils et donc je fais confiance en leur prêtant.

Une chose remarquable dans l'exemple que tu donnes. S'ils "trahissent" ta confiance, en réalité ils vont subir directement les conséquences de leur trahison, parce qu'ils vont se blesser. Nul besoin, dans ce cas, de brandir une menace de sanction extérieure. Les événements s'en chargent pour toi.
C'est un peu la même idée quand tu dis: "C'est pas mon probleme si tu n'as pas fait ton travail. Soit tu as une mauvaise note, soit je le veux avant vendredi dernier délai". En leur faisant confiance, tu admets que les résultats peuvent ne pas être ceux escompté. Et c'est bien. C'est leur problème. Tu peux leur faire confiance parce qu'au fond, ils sont face à leurs responsabilités.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Beniamino Massimo
Habitué du forum

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Beniamino Massimo le Jeu 25 Mai 2017 - 21:39
@Rendash a écrit: le jour où un élève fait l'andouille et se blesse, ou blesse un camarade, avec un cutter, faudra-t-il y voir une trahison de confiance ? N'étant que rarement amené à manier en classe des objets plus dangereux que des atlas et des stylos, je ne me suis pas posé la question outre mesure. Cela étant, utiliser un compas relèverait également de la confiance, dans ce cas, et je n'en suis pas convaincu.
The pen is mightier than the Stanley knife. professeur

_________________
Et de ce peu de jours si longtemps attendus,
Ah ! malheureux ! Combien j'en ai déjà perdus !
Contenu sponsorisé

Re: Prenez-vous du plaisir à exercer votre métier ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum