Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 9:51

Faute de courage face à des "syndicats" étudiants qui ne représentent pas même 8% des étudiants aux élections universitaires, par idéologie et par refus de financer décemment le supérieur, le gouvernement vient de publier sa solution aux 1ers cycles qui débordent:

http://www.francetvinfo.fr/bac/inscriptions-dans-les-universites-le-gouvernement-valide-le-tirage-au-sort_2164968.html#xtor=AL-79-[article]-[contenu]

Bien entendu, accepter le corolaire logique à l'autonomie des universités, comme partout ailleurs, à savoir la sélection des étudiants sur leurs capacités à poursuivre dans la filière sollicitée, ça doit être "réactionnaire" et "élitiste". Ça, c'est bon pour les IUT, classes préparatoires aux grandes écoles et filières sélectives qui continueront ainsi à nous piquer les meilleur(e)s étudiant(e)s qui sont suffisamment informé(e)s et lucides pour fuir comme la peste les licences généralistes. Sans même parler d'améliorer l'encadrement en premier cycle avec des EC en nombre suffisant, solution progressivement évacuée au profit d'un Bac-3/Bac+3 beaucoup moins coûteux et qui en plus laissera un nouveau bac à sable à la bande à Mérieu. Le tout en barrant potentiellement les candidats aptes au profit de candidats fantaisistes, comme le pointe fort justement le président de Cergy-Pontoise:

http://www.francetvinfo.fr/bac/tirage-au-sort-dans-les-facs-on-ne-joue-pas-l-avenir-des-etudiants-a-la-roulette-russe_2166542.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]


Dernière édition par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 10:02, édité 2 fois (Raison : Syntaxe du titre+correction)

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par stanleymilgram le Dim 30 Avr 2017 - 10:06

Honteux !
Quand Asimov et d'autres auteurs évoquaient ces procédures arbitraires, c'était dans le cadre de dystopies...
Merci les politiques!..
On en a cauchemardé, le ps l'a fait...
avatar
stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Pseudo le Dim 30 Avr 2017 - 10:10

Ah les fourbes ! Entre les deux tours, alors que le pays plonge dans un mélange de peur et de stupeur !

Début des années 90, il y avait une autre méthode pour faire face à l'afflux massif d'étudiants dans la fac où j'étais alors. On acceptait tout le monde mais bien sur les murs ne pouvaient se pousser. Les étudiants qui n'arrivaient pas les premiers s'asseyaient où ils pouvaient, sur les marches des amphi, par terre. A noël, le calme était revenu. les moins tenaces avaient jetés l'éponge. Cela dit, l'évaporation avant noêl, on connaissait ça avant et on faisait confiance à ce mécanisme naturel pour rendre les cours vivables.
Ca avait l'avantage de bénéficier aux plus motivés (ou les plus solides) mais le désavantage d'être hypocrite et assez inhumain. J'ai connu deux jeunes filles qui ont abandonnées à cause d'une dépression nerveuse : elles étaient totalement déstabilisées par le procédé.

Tout ça pour dire que quand on cherche à augmenter le nombre de bacheliers il est assez étonnant de ne pas prévoir de place en aval dans les facs et que le phénomène n'étant pas nouveau on avait des décennies pour y faire face. mais on a dû être occupé à autre chose.


Dernière édition par Pseudo le Dim 30 Avr 2017 - 10:15, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Cath le Dim 30 Avr 2017 - 10:14

Que c'est nul !

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chocolat le Dim 30 Avr 2017 - 10:18

Nuisible jusqu'au bout.
Sidérant...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par KinetteKinette le Dim 30 Avr 2017 - 10:20

Honteux, hypocrite et dramatique pour les étudiants qui rêvaient d'une orientation et vont se la voir refuser "faute à pas de chance" quand des touristes pourront aller au chaud sur les bancs de la fac pour ne rien foutre. Ils vont faire quoi ceux qu'on va laisser sur le carreau? Aller à l'étranger? Se tourner vers le privé? (Là, un nouveau créneau s'ouvre, et je parie qu'il y a dedans des copains de ceux qui ont voté).
K
PS: j'aime bien un des commentaires qui demande pourquoi, alors, le tirage au sort n'est pas une solution envisageable pour nos "élites politiques"?

_________________
Spoiler:
avatar
KinetteKinette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Pseudo le Dim 30 Avr 2017 - 10:25

KinetteKinette a écrit:
PS: j'aime bien un des commentaires qui demande pourquoi, alors, le tirage au sort n'est pas une solution envisageable pour nos "élites politiques"?

Ou pour n'importe quel job. 30 candidats à un poste ? Tirage au sort ! Ca évite les longues heures d'entretien, les tergiversations, les coûteux jury de concours, etc...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Sphinx le Dim 30 Avr 2017 - 10:26

Entre ça et la semaine des génocides, on dirait que ce gouvernement se dépêche de cocher tous les trucs pourris qu'il y avait sur sa liste avant de partir. Mais que pour l'école, attention, il ne s'agirait pas de froisser des gens qui risqueraient de protester trop fort.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 10:30

Pseudo a écrit:

Tout ça pour dire que quand on cherche à augmenter le nombre de bacheliers il est assez étonnant de ne pas prévoir de place en amont dans les facs et que le phénomène n'étant pas nouveau on avait des décennies pour y faire face. mais on a dû être occupé à autre chose.

Il est vrai que financer les universités à un niveau décent devient une question de survie pour le tissu universitaire français. Mais parlons franchement: l'université n'a pas à être le déversoir des flux de bacheliers, privé du droit élémentaire de déterminer un niveau minimal requis. On ne peut pas d'un côté appliquer l'autonomie uniquement quand il s'agit de faire gérer la pénurie par établissements interposés, et la refuser au profit du centralisme le plus caricatural quand il s'agit de dénier aux équipes universitaires leur compétence à déterminer localement des conditions réalistes d'admission.

Au bout de 12 ans de scolarité, est-il encore trop tôt pour évaluer les capacités à suivre un cursus ? Est-il politiquement incorrect d'étendre aux 1ers cycles universitaires la possibilité, déjà offerte par ailleurs à tout le reste de l'enseignement supérieur, d'évaluer la capacité à poursuivre des études? Ou n'est-ce pédagogiquement pas assez "bienveillant" que de déterminer qu'un 5/20 en SES au bac et en terminale peut poser problème pour entrer en licence de sociologie?

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 10:33

Sphinx a écrit:Entre ça et la semaine des génocides, on dirait que ce gouvernement se dépêche de cocher tous les trucs pourris qu'il y avait sur sa liste avant de partir. Mais que pour l'école, attention, il ne s'agirait pas de froisser des gens qui risqueraient de protester trop fort.

C'est absolument cela. Surtout que cette circulaire sera très probablement attaquée devant les TA et qu'elle a toutes les chances d'être retoquée au motif d'une rupture d'égalité de traitement.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chocolat le Dim 30 Avr 2017 - 10:39

Comment obtenir moins d'étudiants tout en prônant haut et fort le droit de chacun de suivre des études universitaires.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Condorcet le Dim 30 Avr 2017 - 10:52

Cette majorité se sera montrée lamentable d'un bout à l'autre à quelques exceptions comme le mariage pour tous ou l'annulation de la journée de carence.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Fesseur Pro le Dim 30 Avr 2017 - 10:59

C'est pas nouveau si ?
C'était déjà le cas notamment en STAPS sans que ça n'émeuve personne ou presque.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Iphigénie le Dim 30 Avr 2017 - 11:01

Le texte est au BO de cette semaine : ce n'est pas tout à fait ce que dit le titre de Francetvinfo...
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Agrippina furiosa le Dim 30 Avr 2017 - 16:40

on est dans la société du "j'y-ai-droit !", donc, rien d'étonnant à cette décision, malheureusement. Ca va pas forcément nous simplifier la vie pour faire bosser nos gamins, puisque, de toutes façons, n'importe quel branleur au c... bordé de nouilles pourra leur passer devant ! C'est vraiment déplorable ! Mais ça doit passer pour extrêmement démocratique et bienveillant, et surtout, surtout contre l'élitisme, la valeur-travail, l'effort et tous ces trucs incarnations de Satan et super old school. Heureusement, restent les classes prépas et les IUT, qui pourront peut-être permettre à une poignée de gamins bosseurs d'échapper à ce genre de procédés pour décider de leur avenir professionnel. Et pour les autres, tant qu'à prier pour avoir du pot, autant jouer à l'Euromillions ... Evil or Very Mad

Agrippina furiosa
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Celadon le Dim 30 Avr 2017 - 16:46

Euh... ce n'est pas dans le projet macronien de supprimer les CPGE ?
80% d'une classe d'âge avec le bac, ça donne quoi à l'entrée à l'université (sans parler du niveau...) ?
Ils le savaient très bien. C'est un sale coup pour tous ceux qui bossent et n'y auront pas accès, laissant la place à des ignares. C'est de pire en pire.


Dernière édition par Celadon le Dim 30 Avr 2017 - 16:50, édité 1 fois
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Agrippina furiosa le Dim 30 Avr 2017 - 16:50

Pour avoir vu récemment une ancienne jeune collègue qui y a migré, j'espère que non, car beaucoup de ses collègues ont apparemment voté pour lui ! Je suppose qu'ils se sont renseignés avant ... ou pas ? Désolée pour le HS !

Agrippina furiosa
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Ponocrates le Dim 30 Avr 2017 - 16:57

Honteux (bis) Et une manne pour les universités et écoles supérieures privées qui vont pouvoir se développer en accueillant les malheureux qui n'auront pas été pris dans la filière de leur choix - enfin les malheureux argentés et bons. J'imagine que le supérieur privé a, lui, le droit de sélectionner. Evil or Very Mad Du grand art, merci les focialistes, de la vraie et belle libéralisation. Macron vous remercie.

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
Ponocrates
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par gauvain31 le Dim 30 Avr 2017 - 18:21

Chocolat a écrit:Nuisible jusqu'au bout.
Sidérant...

Ne vous inquiétez pas : la suite arrive pour les 5 prochaines années
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 19:06

Message supprimé (doublon).


Dernière édition par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 19:11, édité 1 fois

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 19:10

Iphigénie a écrit:Le texte est au BO de cette semaine : ce n'est pas tout à fait ce que dit le titre de Francetvinfo...



Exact en effet. La circulaire, dans une liste de procédures que l'on imagine toute droite sortie d'une après-midi à manger des space cakes, a précisé près de 6 étapes (la dernière étant le tirage au sort) pour départager les candidats.

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=115792

6 étapes... dont aucune ne mentionne la question des résultats (mention au bac, notes obtenues dans les matières scientifiques), et/ou du niveau des candidats. Alors que celle-ci aurait pu logiquement constituer une seule étape transparente, équitable et objective pour les aspirants à l'entrée au PACES. De plus, cette procédure de sélection sur résultats constituerait en amont une sérieuse motivation pour les lycéen(nes) qui veulent le tenter ainsi que pour leurs enseignant(e)s.

Mais bon, ce serait trop simple, trop universel et puis ça supposerait de récompenser le travail scolaire et le boulot des collègues de lycée. Quelle horreur!

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Chamil le Dim 30 Avr 2017 - 19:17

Ponocrates a écrit:Honteux (bis) Et une manne pour les universités et écoles supérieures privées qui vont pouvoir se développer en accueillant les malheureux qui n'auront pas été pris dans la filière de leur choix - enfin les malheureux argentés et bons. J'imagine que le supérieur privé a, lui, le droit de sélectionner. Evil or Very Mad Du grand art, merci les focialistes, de la vraie et belle libéralisation. Macron vous remercie.

L'enseignement supérieur privé connaît déjà dans une croissance spectaculaire depuis une vingtaine d'années.

http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2013/10/15/l-enseignement-superieur-prive-gagne-du-terrain_3495896_1473692.html

Précisément au détriment des premiers cycles universitaires qui sont les seuls à ne pouvoir sélectionner leurs étudiant(e)s. Cette situation, fruit de l'alliance entre idéologie, sous-financement et peur maladive des réactions de l'UNEF, a fini par pousser certains étudiants et leurs familles à éviter l'université comme d'autres fuient un collège REP+.

Chamil
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Agrippina furiosa le Dim 30 Avr 2017 - 20:11

Chamil a écrit:
Iphigénie a écrit:Le texte est au BO de cette semaine : ce n'est pas tout à fait ce que dit le titre de Francetvinfo...



Exact en effet. La circulaire, dans une liste de procédures que l'on imagine toute droite sortie d'une après-midi à manger des space cakes, a précisé près de 6 étapes (la dernière étant le tirage au sort) pour départager les candidats.

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=115792

6 étapes... dont aucune ne mentionne la question des résultats (mention au bac, notes obtenues dans les matières scientifiques), et/ou du niveau des candidats. Alors que celle-ci aurait pu logiquement constituer une seule étape transparente, équitable et objective pour les aspirants à l'entrée au PACES. De plus, cette procédure de sélection sur résultats constituerait en amont une sérieuse motivation pour les lycéen(nes) qui veulent le tenter ainsi que pour leurs enseignant(e)s.

Mais bon, ce serait trop simple, trop universel et puis ça supposerait de récompenser le travail scolaire et le boulot des collègues de lycée. Quelle horreur!
Ben voui : le travail, c'est le mal

Agrippina furiosa
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par Rabelais le Dim 30 Avr 2017 - 20:20

Pseudo a écrit:Ah les fourbes ! Entre les deux tours, alors que le pays plonge dans un mélange de peur et de stupeur !

Début des années 90, il y avait une autre méthode pour faire face à l'afflux massif d'étudiants dans la fac où j'étais alors. On acceptait tout le monde mais bien sur les murs ne pouvaient se pousser. Les étudiants qui n'arrivaient pas les premiers s'asseyaient où ils pouvaient, sur les marches des amphi, par terre. A noël, le calme était revenu. les moins tenaces avaient jetés l'éponge. Cela dit, l'évaporation avant noêl, on connaissait ça avant et on faisait confiance à ce mécanisme naturel pour rendre les cours vivables.
Ca avait l'avantage de bénéficier aux plus motivés (ou les plus solides) mais le désavantage d'être hypocrite et assez inhumain. J'ai connu deux jeunes filles qui ont abandonnées à cause d'une dépression nerveuse : elles étaient totalement déstabilisées par le procédé.

Tout ça pour dire que quand on cherche à augmenter le nombre de bacheliers il est assez étonnant de ne pas prévoir de place en aval dans les facs et que le phénomène n'étant pas nouveau on avait des décennies pour y faire face. mais on a dû être occupé à autre chose.
+ 10000
J'ai connu ce système, il etait juste et utile.
Et effectivement, amener 100 pct d'une classe d'âge dans le supérieur, ça se reflechit sur le long terme.
Bienvenus dans le monde des bulots.

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Rabelais
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le gouvernement fait passer en catimini la circulaire sur le tirage au sort à l'entrée des universités.

Message par archeboc le Dim 30 Avr 2017 - 21:58

Chamil a écrit:
Ponocrates a écrit:Honteux (bis) Et une manne pour les universités et écoles supérieures privées qui vont pouvoir se développer en accueillant les malheureux qui n'auront pas été pris dans la filière de leur choix - enfin les malheureux argentés et bons. J'imagine que le supérieur privé a, lui, le droit de sélectionner. Evil or Very Mad Du grand art, merci les focialistes, de la vraie et belle libéralisation. Macron vous remercie.

L'enseignement supérieur privé connaît déjà dans une croissance spectaculaire depuis une vingtaine d'années.

http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2013/10/15/l-enseignement-superieur-prive-gagne-du-terrain_3495896_1473692.html

Précisément au détriment des premiers cycles universitaires qui sont les seuls à ne pouvoir sélectionner leurs étudiant(e)s. Cette situation, fruit de l'alliance entre idéologie, sous-financement et peur maladive des réactions de l'UNEF, a fini par pousser certains étudiants et leurs familles à éviter l'université comme d'autres fuient un collège REP+.

Pour avoir fait pas mal de forum post-bac, j'ai l'impression que le supérieur privé concurrence plutôt les prépas publiques, réputées plus exigeantes. Ce n'est pas tellement la racaille qui fait fuir les étudiants des classes moyennes, c'est plutôt le travail.

D'ailleurs, on ne peut pas dire qu'on manque d'étudiants dans les universités - alors qu'il y a aujourd'hui de la place en prépa.

_________________
Pour des raisons de commodité nous utilisons dans nos analyses un classement des élèves en « bons », « moyens » et « faibles » qui n'est valable qu'à l'intérieur de chaque classe ou dans des classes de même type. En fait, les élèves que nous appelons « bons » sont plutôt des élèves moyens, les « moyens » des élèves plutôt faibles et les « faibles » des élèves en grande difficulté.
van Zanten Agnès. Le quartier ou l'école ? Déviance et sociabilité adolescente dans un collège de banlieue . In: Déviance et société. 2000 - Vol. 24 - N°4. Les désordres urbains : regards sociologiques. pp. 377-401. note 3



archeboc
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum