Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

23% 23% 
[ 10 ]
12% 12% 
[ 5 ]
14% 14% 
[ 6 ]
19% 19% 
[ 8 ]
2% 2% 
[ 1 ]
2% 2% 
[ 1 ]
28% 28% 
[ 12 ]
 
Total des votes : 43

Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par lene75 le Dim 02 Aoû 2009, 13:17

Voilà, comme promis, après le sondage sur le travail, le sondage sur la gestion de classe et la relation aux élèves Laughing Des précisions sur les types d'établissements (privilégiés, difficiles, collège, lycée, etc.) dans lesquels vous avez enseigné pourraient être utiles.

En ce qui me concerne, je sors tout juste de stage et j'ai eu un peu de mal au niveau de la discipline avec mes deux classes et au niveau relation avec certains élèves de l'une de mes classes. Du coup, je suis un peu (beaucoup) inquiète pour la rentrée.

C'était un lycée qui n'était pas classé ZEP, sans gros problèmes sociaux, mais pas facile-facile pour autant (grosse concurrence du privé et de lycées huppés alentours), pas très bien tenu, avec des résultats au bac légèrement inférieurs à la moyenne nationale et académique et on ne m'a pas laissé les meilleures classes ni les plus faciles à tenir (72,4% de réussite dans ma classe de S + 2 abandons en cours d'année pour une moyenne nationale de 89,6% de réussite en S, pour mes ES qui étaient un peu meilleurs mais avec qui ça s'est plus mal passé au niveau de la relation, je n'ai pas réussi à savoir, au moins 4 échecs, mais je n'en sais pas plus, à part qu'il n'y a eu que deux mentions B et ensuite, on passe à AB). Voilà, voilà, j'ai un peu de mal à situer, je pense que c'est un lycée "normal moins" de région parisienne. Et normalement, l'année prochaine, je serai en AFA dans un lycée privilégié.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Dinaaa le Dim 02 Aoû 2009, 13:36

Mon stage s'est très mal passé, j'étais bordélisée par une classe d'affreux 6e dans un collège rural où j'avais été présentée à tous (parents et élèves) comme "la petite stagiaire". J'ai pensé très sérieusement à tout lâcher, visiblement je n'étais pas faite pour ce métier.

L'année suivante, j'ai été mutée à Sarcelles, établissement classé PEP 4, zone violence, enfin la totale ! Il y avait 32 néotitulaires sur 47 enseignants, on en était tous au même point, il y avait une ambiance formidable, on était très solidaire et plein de bonne volonté, du coup les relations avec les élèves étaient très sympa. Je n'avais pas l'impression qu'il y avait une rupture de génération avec eux, mais plutôt une forme de complicité. Donc cette première année après le stage a été pour moi une révélation !

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Nell le Dim 02 Aoû 2009, 13:44

J'avoue: je n'ai jusqu'à maintenant jamais connu de gros problèmes de discipline qui me soient propres. nous avons des cas chez nous aussi (je suis en privé, je préfère le préciser, ça peut modifier la donne aussi), comme un gamin qui arrive à 10h30 parce que rdv psy bi-hebdo, des gamins qui balancent des pierres du huat des escaliers, un banc sur ses camarades parce qu'énervé...
Mais en classe, ça se passe bien. et pourtant, je suis MA donc j'ai eu, au début, le pb de la remplaçante.
Je croise les doigts pour que ça continue.

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Lula qui n'est plus là le Dim 02 Aoû 2009, 13:45

Je ne suis toujours pas satisfaite, mais cela étant dit, je suis très idéaliste : je voudrais tous les intéresser et qu'ils me regardent avec des yeux béats pendant toute l'heure !
J'ai du mal à ne pas "entrer dans le jeu" : je sais assez souvent désamorcer une situation difficile avec humour, mais si je suis fatiguée ou mal dans ma peau, j'ai tendance à voir la moindre marque plus ou moins ostensible d'ennui ou de décrochage comme un affront personnel. Avec mon caractère, ça va dans ces cas-là assez vite au clash.
J'aimerais changer de regard, moins m'impliquer, moins être "à vif". J'ajoute aussi que ce n'est pas une question d'affectif, je tiens à les intéresser par mon cours et non à ce qu'ils m'aiment. J'ai plutôt tendance à ne pas trop m'intéresser à leur vie en dehors de la salle de classe.
Alors, voilà, je cherche le point d'équilibre où je souffrirai le moins possible des attitudes parfois incompréhensibles ou provocantes d'ados ou pré-ados (j'ai l'impression qu'ils sont ados dès la 6e, maintenant). C'est à moi de me désengager, j'en ai conscience.
Enfin, j'aimerais les changer, qu'ils acquièrent le goût de l'effort, qu'ils lisent avec passion, écrivent avec plaisir, argumentent avec brio... On peut rêver, non ? araignée

PS. Je suis dans un collège de l'intérieur (c'est-à-dire, pas sur la côte) plutôt facile, avec des enfants issus de familles basques "traditionnelles" très bien élevés (le genre qui te disent au revoir et merci en sortant de cours Rolling Eyes ), mais avec certains "cas" difficiles (enfants en foyer ou venant de milieux plus misérables de Bayonne, avec des aides au logement). Le collège est moyennement tenu.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us look at the stars", Oscar Wilde

Lula qui n'est plus là
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Reine Margot le Dim 02 Aoû 2009, 14:34

J'ai eu du mal la première année de stage, puis l'année suivante s'est relativement bien passée (malgré qques erreurs de débutante qui n'ont pas fait partir la classe en vrille pour autant) et ensuite j'ai été tzr, et là ça dépendait des classes, et du contexte.
A l'année j'ai toujours été mieux placée et ça a toujours été plus facile qu'en rempla court; mais depuis le début il y a toujours une des classes qui est plus dure que les autres...parait que c'est normal. Je suis la remplaçante aussi donc je suppose que les choses seront diférentes en poste fixe, j'essaie de m'améliorer, j'ai semble-t-il les mêmes difficultés que les autres profs quand j'an parle autour de moi.
J'ai voté "toujours pas" car je sera satisfaite quand je n'aurai aucun élève pénible à sermonner, punir, etc...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Lula qui n'est plus là le Dim 02 Aoû 2009, 14:49

marquisedemerteuil a écrit:J'ai eu du mal la première année de stage, puis l'année suivante s'est relativement bien passée (malgré qques erreurs de débutante qui n'ont pas fait partir la classe en vrille pour autant) et ensuite j'ai été tzr, et là ça dépendait des classes, et du contexte.
A l'année j'ai toujours été mieux placée et ça a toujours été plus facile qu'en rempla court; mais depuis le début il y a toujours une des classes qui est plus dure que les autres...parait que c'est normal. Je suis la remplaçante aussi donc je suppose que les choses seront diférentes en poste fixe, j'essaie de m'améliorer, j'ai semble-t-il les mêmes difficultés que les autres profs quand j'an parle autour de moi.
J'ai voté "toujours pas" car je sera satisfaite quand je n'aurai aucun élève pénible à sermonner, punir, etc...

En fait, je me dis qu'on y arrive, mais c'est nous qui ne sommes pas contentes. Laughing

_________________
"We're all in the gutter, but some of us look at the stars", Oscar Wilde

Lula qui n'est plus là
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par MS le Dim 02 Aoû 2009, 21:22

Je n'ai enseigné que dans trois collèges, la première année (MA 18H) a été quelque peu difficile, la deuxième année ( stagiaire 18H) beaucoup moins, et depuis que je suis dans mon établissement actuel ( 15 ans) , les choses vont bien, mais je dois dire qu'il s'agit d'un collège rural avec un public "facile". Pour moi, l'important est de faire cours dans le calme. Mais cela nécessite une remise en question d'année en année car les élèves ne sont pas les mêmes. Je ne me sens jamais "installée" dans mon confort et je me dis qu'à tout moment, les problèmes peuvent surgir.

_________________
Pas de deuxième année d'IUFM!

MS
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Stered le Lun 03 Aoû 2009, 07:28

Année de stage horrible dans un collège difficile, présentée aussi dès le début comme la stagiaire "avec qui je vous demande d'être gentils, c'est sa première année" (oui, alors là... C'était fini) , puis comme Dinaaa encore, mutation dans le 93, dans un établissement à la réputation et aux sigles inquiétants avec une équipe géniale, des gamins durs mais attachants et au final, malgré beaucoup de fatigue, une réelle satisfaction d'enseigner.

Depuis, carte scolaire qui m'a permis de traverser la voie ferrée pour arriver dans une autre ville et un autre monde : collègues nettement moins sympas, élèves moins attachants, mais plus "élèves". Tant mieux, après tout, qu'ils ne fassent pas de transfert sur nous si ça veut dire que ça se passe bien à la maison !
Bon, comme partout aussi, on a des élèves plus difficiles (notamment ceux de trois foyers).

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par InvitéePh le Lun 03 Aoû 2009, 20:10

Je n'ai jamais eu de problème de gestion de classe et j'ai toujours été satisfaite à ce niveau là.
Par contre, c'est arrivé quelque fois que je dépasse "les bornes des limites" contre un élève quand il m'agace et ça, je dois le gérer. Mais sinon, je touche du bois, ça roule!

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Isia le Mar 04 Aoû 2009, 12:19

Grande satisfaction de ce côté-là... Le courant est toujours passé ! Je sais bien que je ne suis pas toujours passionnante, mais les élèves ont à mon égard toujours été très gentils... il y a eu qqs cas difficiles, c'est vrai... mais la classe, les classes se sont toujours montrées respectueuses et non solidaires du fouteur de trouble ! ça aide....
J'ai enseigné avant d'avoir le capes, ça aussi ça aide pour savoir si on est fait pour ça... Je veux dire que, même si je me suis toujours demandé si j'étais à la hauteur, même si je veux toujours m'améliorer (dans la prep' de mes cours notamment), je n'ai jamais eu peur des élèves.... Nourrie par l'envie de bien faire et le respect que j'ai pour eux, ça s'est toujours bien passé (même quand j'étais en lycée et à peine plus âgée que certains...).

Cette année, il y a eu deux cas difficiles mais pour des raisons très différentes :
1) un garçon de 4ème arrivé chez nous après un conseil de discipline, réfractaire à l'autorité, au moindre effort ... après plusieurs tentatives pour qu'il prenne confiance en lui, plusieurs échecs, j'ai compris qu'il se jouait entre lui et l'école (et moi donc) autre chose... et qu'il avait de sérieux pbs persos à régler avant de pouvoir entendre qu'il construisait (ou pas) son avenir.... plusieurs pré conseils ont eu lieu (avant d'en arriver au conseil de discipline) et la réaction des parents a permis de comprendre le mal être profond du gamin... Pour autant, je ne l'excuse pas... mais je sais qu'il est dépassé... qu'ils le sont tous dans cette famille. Alors, j'ai accepté l'idée que je ne le sauverai pas, que ce n'était pas mon rôle...
2) une élève de 6° dont j'étais le PP a fini par craquer et m'avouer qu'elle était battue (parents militaires)... procédure standard avec le médecin scolaire (qui a constaté les coups), l'assistante sociale, la CPE, signalement au procureur, etc...
la gosse a été hospitalisée d'urgence parce qu'elle projetait de se suicider (au collège !) et que le psy qu'on a fait venir en urgence a jugé son état très préoccupant... Les parents se sont retournés contre nous, contre le collège et moi... C'est allé jusqu'au rectorat... entre temps, ils ont enlevé la petite du collège.... Et tout le monde doit supporter l'idée que cette gamine continue à vivre chez ses parents et que même si ça mère est maltraitante, c'est mieux pour elle que d'être dans un foyer....

J'ai souvent eu les confidences d'élèves... heureusement, parfois leurs "gros pbs" n'en sont pas réellement, et les choses rentrent vite dans l'ordre... mais parfois, on a sur son parcours des élèves qui vous marquent... à jamais ! J'ai appris qu'il faut se blinder, parce que l'on n'aide pas en étant simplement dans l'empathie... il faut être professionnel... ce qui n'exclue pas d'être humain !

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par lene75 le Mar 04 Aoû 2009, 12:54

J'ai enseigné avant d'avoir le capes, ça aussi ça aide pour savoir si
on est fait pour ça... Je veux dire que, même si je me suis toujours
demandé si j'étais à la hauteur, même si je veux toujours m'améliorer
(dans la prep' de mes cours notamment), je n'ai jamais eu peur des
élèves.... Nourrie par l'envie de bien faire et le respect que j'ai
pour eux, ça s'est toujours bien passé (même quand j'étais en lycée et
à peine plus âgée que certains...).

Euh, c'est un peu vexant, ça...

C'est effectivement ce que je me demande, si je suis vraiment faite pour ça. Si je devais abandonner maintenant, ça me ferait encore plus mal qu'avant, parce que maintenant, je suis sûre que ça me plaît malgré tout mais que ça me plaise, ça ne suffit pas s'il y a dans chaque classe quelques élèves que je n'arrive ni à maîtriser ni à faire travailler, donc pour eux, si ça devait continuer quelques années, il faudrait que j'arrête. Et pourtant, ce n'est ni l'envie de bien faire, quitte à ne dormir que 5h par nuit, ni le respect pour les élèves qui me manque... mais ce n'est pas pour autant qu'ils se comportent tous comme des anges en cours.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Isia le Mar 04 Aoû 2009, 13:05

désolée si je t'ai blessée... ce n'était pas le but !
bien sûr que l'on peut apprendre des techniques pour gérer la classe, savoir comment réagir face à telle ou telle situation... Je me souviens d'un stage là-dessus à l'iufm ... stage programmé en janvier ! (calendrier abhérant pour moi... et contenu encore plus effarant !).

Je sais simplement que certains jeunes collègues (tant mieux pour eux si ils ont réussi du premier coup le concours et leurs études) arrivent tétanisés et vierges du moindre bon sens face aux élèves.... d'où certains pbs de disciplines parfois !

Dans mon cas, être confrontée aux élèves et à la" difficulté "de faire cours (pas au sens de pesant... mais question prep' encore une fois), ça m'a permis d'être sûre que j'avais envie de m'engager dans cette voie.... d'être plus sereine...

mais je me suis peut être éloignée du sujet d'origine !

Ce qui marche, c'est de toujours tenir ce que l'on a dit... si on promet une punition au prochain travail non fait, on n'oublie pas de punir quand l'occasion se présente... il faut être juste.

Isia
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par ysabel le Mar 04 Aoû 2009, 14:46

Je n'ai jamais vraiment eu de pb de gestion de classe ; je suppose que le fait de devenir prof à 30 ans m'a permis de mieux gérer car j'avais cvécu déjà pas mal de choses auparavant.

Je suis sans doute un peu plus coulante sur certaines choses aujourd'hui - plus humaine dirait mon proviseur Twisted Evil - et l'avantage aussi c'est que j'ai ma réputation dans mon lycée, c'est bien pratique.

Après, on n'est jamais à l'abri d'un pb et tous les ans on voit bien qu'une des classes et tjs plus agitées que les autres, que certains élèves posent systématiquement des pb.
Mais dans l'ensemble je suis globalement satisfaite.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Melle Shrek le Mar 04 Aoû 2009, 15:02

@ysabel a écrit:Je n'ai jamais vraiment eu de pb de gestion de classe ; je suppose que le fait de devenir prof à 30 ans m'a permis de mieux gérer car j'avais cvécu déjà pas mal de choses auparavant.
Idem.. avoir un peu de bouteille (je ne parle pas d'expérience en qualité de prof!) et un caractère bien trempé facilitent les choses.
Je pense que dès le départ, il faut se faire violence pour JOUER le rôle du prof sûr de lui et convaincu qu'il est à sa place sans avoir à la justifier, l'expliquer...(sans devenir "puant" non plus, cela va de soi). Le moindre doute, la moindre hésitation, et hop... la brêche est ouverte!

Melle Shrek
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par lene75 le Mar 04 Aoû 2009, 19:03

désolée si je t'ai blessée... ce n'était pas le but !
bien sûr que
l'on peut apprendre des techniques pour gérer la classe, savoir comment
réagir face à telle ou telle situation... Je me souviens d'un stage
là-dessus à l'iufm ... stage programmé en janvier ! (calendrier
abhérant pour moi... et contenu encore plus effarant !).

Non, non, j'ai oublié le smiley. En revanche, la suite est vraie : je me pose pas mal de questions et ce n'est pourtant pas la volonté de bien faire qui manque, au contraire, je crois que c'est le fait d'avoir l'impression de toujours mal faire qui peut parfois me rendre hésitante. On n'a malheureusement pas eu de formation là-dessus à l'IUFM (d'ailleurs, si je comprends bien, l'avoir ne m'aurait pas plus aidée) et je dois dire qu'au contraire, l'IUFM a provoqué une grosse perte de confiance en soi chez mes co-stagiaires et moi. Ça a commencé quand on nous a interdit la veille au soir de la rentrée de faire le cours qu'on avait tous prévu de faire le lendemain matin. J'espère aussi que le fait de ne plus avoir le statut de stagiaire vis-à-vis des élèves, à qui ça donne un sentiment de pouvoir, m'aidera.

Je sais simplement que certains jeunes collègues (tant mieux pour eux
si ils ont réussi du premier coup le concours et leurs études) arrivent
tétanisés et vierges du moindre bon sens face aux élèves.... d'où
certains pbs de disciplines parfois !

Je pense en faire partie, même si je n'ai pas eu le concours du 1er coup. C'est moins un manque de bon sens que le fait de ne pas s'attendre à certaines situations : je ne pensais pas que les élèves auraient autant changé en si peu de temps, du coup, il y a énormément de choses que je n'imaginais pas possibles et forcément, il y a une petite seconde de surprise quand ça survient. Par exemple, maintenant, qu'un élève me dise non quand je lui dis de changer de place ne me surprend plus du tout alors que la 1re fois je n'en revenais pas.

Mais ce que je ne comprends pas, marmottine, c'est qu'il y a bien eu une 1re fois, même si elle était avant le Capes, du coup, j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi cette 1re fois devrait moins bien se passer quand on la fait Capes en poche.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Golou le Mar 04 Aoû 2009, 19:04

Des le 3eme remplacement la première année

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com

Golou
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Aelis le Dim 16 Aoû 2009, 15:46

@lene75 a écrit: je dois dire qu'au contraire, l'IUFM a provoqué une grosse perte de confiance en soi chez mes co-stagiaires et moi. Ça a commencé quand on nous a interdit la veille au soir de la rentrée de faire le cours qu'on avait tous prévu de faire le lendemain matin. .

QUOI?!

Mais c'est quoi ces conneries iufmesques? Quelle bouillie pédagogique se cachait là-dessous?

Aelis
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Daphné le Dim 16 Aoû 2009, 15:52

Trente cinq ans de métier et dès la première année j'ai eu des classes où il n'y avait pas de problème et d'autres plus difficiles.
Et c'est encore comme ça !
Tout dépend des classes, des options, des établissements.........., nous ne sommes pas seuls en cause.
Et quand une classe est infecte, vraiment infecte (j'en ai eu trois en tout dans ma carrière) elle l'est avec tout le monde !!

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par Reine Margot le Dim 16 Aoû 2009, 18:41

"Ça a commencé quand on nous a interdit la veille au soir de la rentrée de faire le cours qu'on avait tous prévu de faire le lendemain matin."

c'est à dire? Ils ont vu vos cours et vous ont dit de faire autrement?

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au bout de combien d'années d'enseignement avez-vous été satisfait de votre gestion de classe et de votre relation aux élèves ?

Message par lene75 le Dim 16 Aoû 2009, 19:56

marquisedemerteuil a écrit:"Ça a commencé quand on nous a interdit la veille au soir de la rentrée de faire le cours qu'on avait tous prévu de faire le lendemain matin."

c'est à dire? Ils ont vu vos cours et vous ont dit de faire autrement?

Sur le fond, ils avaient raison : nous voulions tous faire un 1er cours sur "Qu'est-ce que la philosophie ?", ce qui est effectivement une très mauvaise idée. Sauf que, ils nous ont dit assez fermement à 18h30 la veille de la rentrée (je passe sur le temps de trajet pour rentrer de St Germain...) de ne pas faire ce cours (je suppose qu'ils savaient que tout le monde veut toujours commencer par ça...). En tout cas, là, on a tous pâli, parce qu'on avait TOUS prévu de faire ça. La bonne idée de nous mettre en garde contre ce type de cours est devenue contre-productive, parce qu'on a voulu déguiser un peu, modifier comme on pouvait, sachant que de toute manière, on n'avait plus le temps de préparer autre chose. On était mal à l'aise parce qu'à l'époque, on ne savait pas exactement quel pouvoir ils avaient sur nous ni si on devait suivre à la lettre toutes leurs injonctions. Résultat : une rentrée avec peu d'assurance devant les élèves. C'est malin ! furieux Soit ils nous envoyaient un courrier plus tôt pour nous le dire soit ils se taisaient parce que là, je pense que ça a fait plus de dégâts qu'autre chose. :colere:

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum