Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Madamelaprof
Niveau 1

Élèves suisses et belges

par Madamelaprof le Sam 6 Mai 2017 - 21:39
Bonsoir,
Je suis professeure​ de PSE (Prévention-santé-environnement) dans un lycée polyvalent dans le sud de la France, j'enseigne ma matière à des lycéens en bac pro gestion administration.
Je découvre ce forum aujourd'hui et je n'ai pas l'intention de poster des sujets tous les jours, je souhaite juste faire un petit sondage ce soir :

En première, j'ai deux élèves qui viennent de Belgique (Wallonie pour l'un, Bruxelles pour l'autre) et un autre qui vient de Suisse.

Le petit problème que je rencontre, c'est que certains mots et certaines expressions ne signifient pas la même chose en France, Suisse et en Belgique.
(Je sais le faire en Belgique = Je peux le faire en France) (Savoir en Belgique = Pouvoir en France)
(Quatre-vingts en France = Octante/huitante en Suisse; soixante-dix et quatre-vingt-dix en France = septante et nonante en Belgique)
(Serviette de bain en France = essuie bain en Belgique, endive en France = chicon en Belgique, téléphone portable en France = GSM en Belgique...)

Évidemment, nous n'utilisons pas tous ces mots et expressions en PSE mais je pense surtout à leur vie quotidienne...ces jeunes vont normalement rester en France, ils sont tous les 3 ici depuis l'été dernier et utilisent encore les termes de leurs pays d'origine.

Ma question est donc : Faut-il les corriger quand ils utilisent ces termes ou non ?
Par exemple, un de mes élèves belges a écrit dans un contrôle : "Le petit garçon ne sait pas faire du vélo." dans le sens où c'est interdit car ce n'est pas le lieu pour le faire et non pas car il ne sait pas en faire. (C'était un contrôle sur la sécurité des endroits dangereux).
C'est comme si je disais "Cet enfant ne sait pas aller à l'école tout seul.", dans ce sens là, personnellement je l'entends comme "il ne connait pas le chemin pour y aller", eux l'entendraient comme "ses parents ne l'autorisent pas à aller à l'école tout seul car il est trop jeune".

Doit on forcer les élèves à parler et écrire en français de France ou non ? (Bien sûr, si j'évoque ce sujet, c'est parce-que les français ne comprennent pas forcément le français de Suisse et de Belgique). Combien de Français savent qu'en Belgique, une serpillère se dit une loque à reloquetter par exemple ? 2% peut-être, pas plus...

Merci d'avance pour vos réponses en précisant pourquoi vous les laisseriez utiliser ces termes ou à l'inverse, pourquoi vous les refuseriez en cours.
Bonne soirée !


avatar
VicomteDeValmont
Esprit éclairé

Re: Élèves suisses et belges

par VicomteDeValmont le Sam 6 Mai 2017 - 22:11
Les nordistes disent "poche" pour "sac plastique", les bordelais "chocolatine" pour "pain au chocolat", les marseillais "tarpin" pour "beaucoup", etc.

Ca permet de mettre en perspective les choses. Le français n'est pas la langue de France puisqu'il y a 550 millions de locuteurs (4e espace linguistique du monde) et les projections estiment qu'il y aura plus d'un milliard de locuteur en 2050.

Le français est la langue officielle de 29 pays.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
archeboc
Sage

Re: Élèves suisses et belges

par archeboc le Sam 6 Mai 2017 - 22:49
@VicomteDeValmont a écrit:Le français est la langue officielle de 29 pays.

Avec des variations auxquelles les nouveaux arrivants, dans chaque pays, doivent parfois s'adapter : par exemple lorsqu'un particularisme allochtone conduit non pas à une incompréhension, qu'on pourrait lever au prix d'un ralentissement de l'échange, mais provoque un vrai contre-sens que la situation d'interlocution ne permettra pas toujours de détecter. Dans ce cas, il est du devoir de l'enseignant de signaler le problème, et d'exiger sa résorption.
avatar
caperucita
Guide spirituel

Re: Élèves suisses et belges

par caperucita le Sam 6 Mai 2017 - 22:57
Euh... Je pense que tu t'en fais beaucoup pour pas grand chose... ce que je veux dire, c'est que les belges et les suisses ont l'habitude de regarder des chaines françaises, ou des films français ou étrangers doublés en français (de France) et donc ils connaissent la plupart des mots comme "portable" pour "gsm" etc...
Je suis nordiste, et chez moi, on emploie les mot "chicon". Ensuite, pour la serpillère, dans le nord, (et aussi en Belgique, mais peut être pas à Bruxelles, on dit une "wassingue".
Je pense qu'il faut voir cela comme une opportunité pour tes élèves, aussi bien français que belges et suisses, de s'enrichir culturellement. Ils vont vite piger qu'il y a des mots qui diffèrent...
PS : en Belgique, on n'utilise pas une pochette, pour ranger ses feuilles, mais une farde

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz
avatar
Kan-gourou
Neoprof expérimenté

Re: Élèves suisses et belges

par Kan-gourou le Sam 6 Mai 2017 - 23:14
Je suis d'accord avec Archeboc: s'il y a contre-sens, il faut le signaler, mais c'est le seul cas où c'est vraiment nécessaire.

Sinon chez nous, on passe la toile quand on veut laver le sol ! Razz

_________________
Travaux en cours...
Madamelaprof
Niveau 1

Re: Élèves suisses et belges

par Madamelaprof le Dim 7 Mai 2017 - 1:06
Merci pour vos réponses.

C'est vrai, j'ai fait un pavé mais bon je ne veux pas que ça leur porte préjudice pour l'avenir à l'écrit comme à l'oral, notamment pour l'utilisation du verbe savoir pour pouvoir. Mais par exemple un de mes élèves belges m'a dit "Vous savez me prêter un stylo ?" au lieu de "Vous pouvez me prêter un stylo ?" Ce n'est pas très grave mais en l'occurrence nous sommes dans le sud de la France, pas dans le Nord à Lille. D'ailleurs chez nous les profs mangent dans la même salle que les élèves et j'ai déjà entendu dire des chicons au lieu des endives lol !
Je me prends peut-être trop la tête, vous avez raison.
PS : En Belgique, pour dire sécher les cours, on dit brosser les cours, et effaceur (de tableaux ou d'ardoises) se dit frotteur.

En tous les cas, merci beaucoup et bons votes dans les isoloirs lol !

Bon weekend !
archeboc
Sage

Re: Élèves suisses et belges

par archeboc le Dim 7 Mai 2017 - 9:17
@Kan-gourou a écrit:Je suis d'accord avec Archeboc: s'il y a contre-sens, il faut le signaler, mais c'est le seul cas où c'est vraiment nécessaire.

Il est nécessaire que l'élève soit conscient du maximum de faits de langues. Pour le contre-sens, il ne faut pas seulement le signaler, mais obtenir que l'élève se corrige.

C'est d'autant plus important pour savoir/pouvoir que le contre-sens ici est structurant.
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Élèves suisses et belges

par Cicyle le Dim 7 Mai 2017 - 13:24
C'est dans le sud, qu'on dit poche pour sac en plastique, pas dans le nord.
En tous cas, en Picardie quand je dis poche dans ce sens là, on ne me comprend pas !!
Madamelaprof
Niveau 1

Re: Élèves suisses et belges

par Madamelaprof le Dim 7 Mai 2017 - 14:48
Eh bien, merci pour tous vos messages et de vos conseils.

Je vais les avoir encore l'an prochain, cette année, je ne les ai pas corrigés parce que c'est toujours compliqué surtout pour des ados de changer de pays et de s'adapter au nouveau pays mais pour l'année prochaine, je le ferai sans les sanctionner. Et comme certains l'ont écrit même dans un même pays les termes ne sont pas les mêmes, je sais que pour la Belgique, à Liège, ils utilisent un certain mot pour dire chewing-gum alors qu'à Bruxelles, ce même mot se dit pour un bonbon. En France, à Bordeaux et sa région, c'est chocolatine et dans le reste de la France, c'est pain au chocolat et en Belgique, c'est couque au chocolat.

Par contre, je suis du Sud et je dis bien sac plastique, je n'ai jamais entendu le terme poche chez moi.

Bonne journée ! 😉😃
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Élèves suisses et belges

par Cicyle le Dim 7 Mai 2017 - 15:11
C'est dans le sud-ouest, qu'on dit "poche". Wink
Madamelaprof
Niveau 1

Re: Élèves suisses et belges

par Madamelaprof le Dim 7 Mai 2017 - 15:15
Ah d'accord ! Je suis de l'Hérault, c'est pour ça ! 😉
avatar
Cicyle
Grand sage

Re: Élèves suisses et belges

par Cicyle le Dim 7 Mai 2017 - 15:17
Pas le même sud, même si c'est aussi l'occitanie, maintenant. Wink
Madamelaprof
Niveau 1

Re: Élèves suisses et belges

par Madamelaprof le Dim 7 Mai 2017 - 15:26
Eh oui, ça fait plus court que Languedoc-Roussillon quoique que certains présentateurs​ météo le disent encore mais bon ce sont des Parisiens...

Bon maintenant, je vais voter ! 😃
Contenu sponsorisé

Re: Élèves suisses et belges

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum