Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Didascalie initiale de Ruy Blas

par NLM76 le Lun 8 Mai 2017 - 21:36
J'ai toujours eu du mal à bien visualiser les indications de VH. Vous comprenez cette histoire de "pan coupé" ? D'autre part, je ne suis pas sur de bien comprendre le décor attendu pour le fond : fenêtres donnant sur des fenêtres, avec une porte fenêtrée au milieu ? Vous avez déjà vu des plans de décors qui respectent à la lettre les indications d'Hugo ?

Hugo a écrit:Le salon de Danaé dans le palais du roi, à Madrid. Ameublement magnifique dans le goût demi-flamand du temps de Philippe IV. À gauche, une grande fenêtre à châssis dorés et à petits carreaux. Des deux côtés, sur un pan coupé, une porte basse donnant dans quelque appartement intérieur. Au fond, une grande cloison vitrée à châssis dorés s'ouvrant par une large porte également vitrée sur une longue galerie. Cette galerie, qui traverse tout le théâtre, est masquée par d'immenses rideaux qui tombent du haut en bas de la cloison vitrée.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
henriette
Médiateur

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par henriette le Lun 8 Mai 2017 - 22:03
Si cela peut t'aider, il existe un croquis de la main de Victor Hugo pour ce décor (signalé ici : http://libretheatre.fr/category/chronique/page/6/ )


_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par NLM76 le Lun 8 Mai 2017 - 22:15
Super ! Le pan coupé, c'est ce qu'on voit à droite sur son dessin ? Dans ce cas il ne respecte pas l'idée du pan coupé à gauche.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
henriette
Médiateur

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par henriette le Lun 8 Mai 2017 - 23:15
C'est bien mon impression aussi.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
tannat
Habitué du forum

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par tannat le Mar 9 Mai 2017 - 9:58
Hugo a écrit: Des deux côtés, sur un pan coupé, une porte basse donnant dans quelque appartement intérieur.
N'est-ce pas plutôt qu'un pan coupé existe de chaque côté ?

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
User17706
Enchanteur

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par User17706 le Mar 9 Mai 2017 - 10:55
Si. Mais sur le dessin, on n'en identifie un qu'à droite. Ou alors celui de gauche est trop grand pour faire apparaître la deuxième des cloisons qu'il joint.

Spoiler:

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
tannat
Habitué du forum

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par tannat le Mar 9 Mai 2017 - 11:28
Oui, enfin, quant à moi, j'en identifie un second mais il n'est pas franchement visible et surtout il n'est pas symétrique au premier : alors que l'un se situe au fond de la scène l'autre est plutôt devant.... Les portes permettent de mieux les imaginer, il me semble.

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues
Contenu sponsorisé

Re: Didascalie initiale de Ruy Blas

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum