UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par trompettemarine le Sam 13 Mai 2017 - 0:33

Voici le mail reçu dans ma boîte académique :

C'est une hallucination ? de l'humour noir ?

UNSA a écrit:Le SE-Unsa vient d’adresser au nouveau président de la République une lettre ouverte lui demandant de s’engager pour une École durable.

Pour le SE-Unsa, il est urgent de déconnecter le temps politique du temps de l’éducation. Les élèves, les enseignants, les psychologues, les personnels d’éducation et d’accompagnement ne veulent plus des bouleversements qu’ils ont connus au gré des alternances politiques.  Tous ont besoin de stabilité et d’un cadre pérenne qui permette aux uns d’apprendre et aux autres d’exercer leur métier pleinement et sereinement.

Je vais m'abstenir de lire la lettre, quoique...

Ah ! La fin de la lettre me rassure, j'avais cru que l'Unsa avait changé :
(début de la lettre : contre le FN normal, la moindre des choses ; voici la suite (avec tous les .e infernaux.))
lettre ouverte au président de la république par l'UNSA a écrit: L’École a un rôle important à jouer dans ce contexte. Elle doit pouvoir assurer la cohésion sociale en permettant à tous les enfants d’apprendre et de grandir ensemble. Elle doit être un instrument de réduction des inégalités en assurant une formation de qualité à tous. Elle doit donner à chacun.e confiance en l’avenir, en étant à la fois exigeante et bienveillante et en permettant à chacun.e d’acquérir les compétences indispensables pour évoluer dans une société soumise à des transformations toujours plus rapides.

Des dynamiques positives ont été enclenchées avec la politique de refondation menée depuis 2012. Celles-ci doivent être poursuivies, approfondies, inscrites dans le long terme : orientation pédagogique, rééquilibrage des moyens engagés au profit des plus fragiles, formation et revalorisation des personnels.

Ce n'est pas contradictoire avec le contenu du mail ? N'y aurait-il pas tromperie sur la marchandise pour de jeunes professeurs pas encore au fait de tout ce qui s'est passé depuis cinq ans.
avatar
trompettemarine
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par ZeSandman le Sam 13 Mai 2017 - 8:37

Quand j'ai lu l'introduction j'ai plutôt entendu : "Les dernières orientations mises en place nous conviennent à l'UNSA (normal ce sont celles que nous voulions), alors on n'en change plus."
Il y a en plus l'argument fallacieux du refus des bouleversements dont la profession ne voudrait plus, ce qui ne les gênaient pas du tout lors de la mise en place de la réforme du collège qui changeait entre autres tous les programmes sur tous les niveaux d'un seul coup. Rolling Eyes

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Verdurette le Sam 13 Mai 2017 - 8:44

J'ai également lu : maintenant qu'on a enfin réalisé le travail de sape que nous réclamions depuis des années, surtout ne changeons plus rien, ça pourrait perturber ces pauvres enseignants...

Verdurette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par VanGogh59 le Sam 13 Mai 2017 - 9:01

Ah non, moi je suis en désaccord total avec l'UNSA : vite, une réforme pour tout changer ! diable

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
avatar
VanGogh59
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Serge le Sam 13 Mai 2017 - 9:18

Le changement, c'est maintenant !

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Anaxagore le Sam 13 Mai 2017 - 9:34

ZeSandman a écrit:Quand j'ai lu l'introduction j'ai plutôt entendu : "Les dernières orientations mises en place nous conviennent à l'UNSA (normal ce sont celles que nous voulions), alors on n'en change plus."
Il y a en plus l'argument fallacieux du refus des bouleversements dont la profession ne voudrait plus, ce qui ne les gênaient pas du tout lors de la mise en place de la réforme du collège qui changeait entre autres tous les programmes sur tous les niveaux d'un seul coup. Rolling Eyes

Absolument.

C'est l'UNSA quoi.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par lalivrophile le Sam 13 Mai 2017 - 9:49

Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?
avatar
lalivrophile
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par amethyste le Sam 13 Mai 2017 - 9:50

lalivrophile a écrit:Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?
Ah, toi aussi ? C'est vraiment agaçant (voire illégal ?)

_________________
Nous aurons le destin que nous aurons mérité. Einstein
                   
avatar
amethyste
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Chocolat le Sam 13 Mai 2017 - 10:12

Moi je préfère les recevoir pour me tenir au courant du niveau de leur indécence et aussi pour pouvoir faire des explications de textes aux nouveaux collègues.
Non parce qu'il devrait tout de même y avoir des limites à la mauvaise foi.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Serge le Sam 13 Mai 2017 - 10:19

Je veux pouvoir me désabonner de leurs mails, auxquels je ne me suis du reste jamais abonné, mais bien sûr aucun lien permettant de se désinscrire de leur mailing.

Si on veut être tenu au courant, il y a toujours quelqu'un pour nous faire connaitre ici leur dernière perle, mais je refuse qu'on pollue ma boite mail comme si j'adhérais à leur truc. Cela me met en rogne contre eux, pour cette raison en plus de toutes les autres.

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Iphigénie le Sam 13 Mai 2017 - 10:28

trompettemarine a écrit:Voici le mail reçu dans ma boîte académique :

C'est une hallucination ? de l'humour noir ?

UNSA a écrit:Le SE-Unsa vient d’adresser au nouveau président de la République une lettre ouverte lui demandant de s’engager pour une École durable.

Pour le SE-Unsa, il est urgent de déconnecter le temps politique du temps de l’éducation. Les élèves, les enseignants, les psychologues, les personnels d’éducation et d’accompagnement ne veulent plus des bouleversements qu’ils ont connus au gré des alternances politiques.  Tous ont besoin de stabilité et d’un cadre pérenne qui permette aux uns d’apprendre et aux autres d’exercer leur métier pleinement et sereinement.

.....
Ce n'est pas contradictoire avec le contenu du mail ? N'y aurait-il pas tromperie sur la marchandise pour de jeunes professeurs pas encore au fait de tout ce qui s'est passé depuis cinq ans.
C'est qu'ils craignent de perdre leur mainmise, ou qu'on revienne sur leur délires : c'est bon signe, en fait.
Sinon, pour la déconnection, ben c'est eux qui sont déconnectés, par la force des choses... Laughing Espérons en tout cas.
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par XIII le Sam 13 Mai 2017 - 10:30

Je rapelle la définition d'un syndicat: « Un syndicat est un groupement de personnes physiques ou morales pour la défense ou la gestion d’intérêts communs. » Ce n'est pas le rôle d'un syndicat d'appeler à voter pour tel ou tel candidat. Le se unsa, ayant appelé ouvertement a voté pour Macron se trouve maintenant fort dépourvu pour faire entendre sa voix...

Voici celle de FO...

Deux dossiers sur le bureau du prochain ministre

PPCR, évaluation : le dossier n’est pas clos

A l’instar du ministre Chatel publiant la veille de son départ en 2012 le décret sur la réforme de l’évaluation, la ministre Vallaud-Belkacem a signé en toute hâte le 5 mai ses décrets transposant PPCR à l’Education nationale. Le Journal Officiel du 7 mai les publie en même temps que plusieurs décrets d’application de la loi Travail.

Ces textes modifient profondément le statut des personnels et mettent en cause nombre de garanties statutaires actuelles. Ils instaurent le règne du « mérite individuel » et de l’arbitraire contre les droits collectifs et l’indépendance professionnelle. Ils instaurent un grade fonctionnel, la classe exceptionnelle réservée à une minorité. Ils suppriment la note chiffrée pour y substituer les compétences du référentiel des métiers du professorat et de l’éducation. Il ne s’agit plus de noter la manière de servir des fonctionnaires d’Etat sur la base d’obligations définies nationalement centrées sur l’instruction. Il n’y a plus aucune référence à l’existence de programmes nationaux et à l’aptitude de l’enseignant à les transmettre. Les critères retenus, par exemple, permettent de tenir compte des opinions des parents d’élèves et des élus politiques, les obligations locales tendent à prendre le pas sur le cadre national, au nom du projet d’établissement. Tout le monde sait que l’étape suivante, c’est le recrutement des enseignants par le chef d’établissement… Quand une porte est ouverte, certains ne demandent qu’à s’y engouffrer.

FO a voté contre ces projets au Comité Technique Ministériel le 7 décembre (ainsi que la CGT et SUD). Désormais c’est la demande d’abrogation que la FNEC FP-FO ira porter auprès du nouveau ministre.
Pour rappel, le ministre Peillon avait dû abroger à l’été 2012 le décret évaluation de son prédécesseur Chatel.

Fonctionnaires stagiaires : il est urgent d’arrêter le massacre !

La ministre a toujours refusé l’ouverture de négociations pour des mesures d’urgence concernant les conditions de la formation et de la titularisation des fonctionnaires stagiaires. Elle a maintenu coûte que coûte la masterisation des concours dans le cadre de l’autonomie des ESPE, aboutissant à des formations inutiles, des emplois du temps impossibles, des règlements coercitifs et des évaluations successives et aberrantes. Elle n’a jamais remis en question l’outil de pression que constitue le référentiel de compétences des métiers, la dévalorisation permanente, l’infantilisation insupportable.
Le constat est sans appel : 1 631 stagiaires non titularisés dans le secondaire sur 15 239, 1 734 sur 14 685 dans le premier degré. Le nombre de démissions a été multiplié par trois.

La FNEC FP-FO demandera au prochain ministre l’ouverture en urgence de ce dossier.
Il est temps de revenir sur la masterisation des concours et le référentiel de compétences des métiers du professorat qui font des modalités de titularisation un couperet insupportable. C’est à ces seules conditions que les concours enseignants seront de nouveau attractifs, alors que des disciplines sont désertées, des centaines de postes non pourvus.

Enfin, Madame Vallaud-Belkacem en bouclant ses valises dit avoir un regret, celui d’avoir mis en place de façon « trop abrupte » la réforme du collège. Le prochain ministre serait bien avisé de ne pas reproduire la même erreur.
Il n’est point d’impasse là où on peut faire marche arrière.





XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Lefteris le Sam 13 Mai 2017 - 10:34

Légère différence de ton entre les [Modéré] qui craignent pour leur position dominante (à tort) après avoir bien  contribué à enfoncer la majorité de leurs collègues, et un syndicat qui pointe des faits concrets, précis, chacun pouvant constater ce qui dégringole sur la profession,  sans discontinuer , comme les plaies d'Egypte.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble"
(F. Robine,  dans son cours sur sa réforme, expliquant comment le piège s'est progressivement mis en place depuis 2013, avec ou sans NVB).
avatar
Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Finrod le Sam 13 Mai 2017 - 10:59

Serge a écrit:Je veux pouvoir me désabonner de leurs mails, auxquels je ne me suis du reste jamais abonné, mais bien sûr aucun lien permettant de se désinscrire de leur mailing.

Si on veut être tenu au courant, il y a toujours quelqu'un pour nous faire connaitre ici leur dernière perle, mais je refuse qu'on pollue ma boite mail comme si j'adhérais à leur truc. Cela me met en rogne contre eux, pour cette raison en plus de toutes les autres.

Il s'agit d'une entorse à la loi pour laquelle ils peuvent être condamnés. Je te suggère un recours en justice, tu dois pouvoir sans doute obtenir des infos plus précises auprès de ton syndicat, ils se doivent tous d'avoir un service juridique qui connait ce type de loi.
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par William Foster le Sam 13 Mai 2017 - 11:02

lalivrophile a écrit:Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?

J'avais eu le même problème avec la CFDT, juste avant que ne soit instaurée la nouvelle règle du mailing collectif.
Je m'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails. Je me suis re-désinscrit. J'ai eu un nouveau mail. J'ai contacté le responsable par mail en menaçant de porter plainte à la CNIL, il m'a confirmé que j'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails.
Plainte à la CNIL. J'ai reçu un mail du responsable des responsables qui ne comprenait pas pourquoi la CNIL le menaçait d'une amende monstrueuse... mais qu'il allait faire le nécessaire.
Je n'ai plus reçu de mails de la CFDT après ça...
... 1 mois plus tard, tous les syndicats pouvaient, par le nouveau système, écrire à tous les enseignants, dont moi. cafe

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Chocolat le Sam 13 Mai 2017 - 11:24

Il y a toujours qq'un en sdp pour te dire que non, que tu as mal lu, qu'ils sont pas si mal, que blablabla. Si je mets la prose reçue sous le nez des gens, ça calme tout de suite alors que si j'évoque néo ça ouvre des polémiques inutiles.

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par mistinguette le Sam 13 Mai 2017 - 11:27

Pareil, pour se désabonner...sans succès. ça me fait penser à ça :

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
avatar
mistinguette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Finrod le Sam 13 Mai 2017 - 11:45

William Foster a écrit:
lalivrophile a écrit:Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?

J'avais eu le même problème avec la CFDT, juste avant que ne soit instaurée la nouvelle règle du mailing collectif.
Je m'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails. Je me suis re-désinscrit. J'ai eu un nouveau mail. J'ai contacté le responsable par mail en menaçant de porter plainte à la CNIL, il m'a confirmé que j'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails.
Plainte à la CNIL. J'ai reçu un mail du responsable des responsables qui ne comprenait pas pourquoi la CNIL le menaçait d'une amende monstrueuse... mais qu'il allait faire le nécessaire.
Je n'ai plus reçu de mails de la CFDT après ça...
... 1 mois plus tard, tous les syndicats pouvaient, par le nouveau système, écrire à tous les enseignants, dont moi. cafe

Perso je préfère recevoir toutes leurs niaisletter.

Connais ton ennemi.
avatar
Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par ZeSandman le Sam 13 Mai 2017 - 12:48

mistinguette a écrit:Pareil, pour se désabonner...sans succès. ça me fait penser à ça :

C'est tout à fait ça, même si je remplacerais bien le sparadrap par une tique.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
ZeSandman
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Olympias le Sam 13 Mai 2017 - 12:57

Finrod a écrit:
William Foster a écrit:
lalivrophile a écrit:Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?

J'avais eu le même problème avec la CFDT, juste avant que ne soit instaurée la nouvelle règle du mailing collectif.
Je m'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails. Je me suis re-désinscrit. J'ai eu un nouveau mail. J'ai contacté le responsable par mail en menaçant de porter plainte à la CNIL, il m'a confirmé que j'étais désinscrit. J'ai continué à recevoir des mails.
Plainte à la CNIL. J'ai reçu un mail du responsable des responsables qui ne comprenait pas pourquoi la CNIL le menaçait d'une amende monstrueuse... mais qu'il allait faire le nécessaire.
Je n'ai plus reçu de mails de la CFDT après ça...
... 1 mois plus tard, tous les syndicats pouvaient, par le nouveau système, écrire à tous les enseignants, dont moi. cafe

Perso je préfère recevoir toutes leurs niaisletter.

Connais ton ennemi.
avatar
Olympias
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Jenny le Sam 13 Mai 2017 - 13:07

lalivrophile a écrit:Bonjour,

Conformément à la procédure indiquée dans le mail, je me désabonne, pour la troisième fois, depuis septembre, de cette « Liste » où j'ai été inscrite de « force ». Malheureusement cela ne change rien, je reçois encore leurs mails non sollicités...

Si cela recommence, à qui faire remonter ce non respect de mon choix ?

Pareil, impossible de m'en débarrasser. furieux
avatar
Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Tamerlan le Sam 13 Mai 2017 - 13:16

Oui il y a un vrai souci. Les conditions sont hallucinantes et techniquement ne me semble pas crédibles. C'est un scandale. Pour mémoire:

"Si vous souhaitez vous desabonner de la liste liste.se-unsa.agreges, patientez 24h puis cliquez sur l'URL https://unsa.syndicat.education.gouv.fr/sympa/auto_signoff/liste.se-unsa.agreges/
ATTENTION : ce service de desabonnement fonctionne de 5h a 22h. Des maintenances peuvent couper le service pendant la nuit."


Dernière édition par Tamerlan le Sam 13 Mai 2017 - 13:38, édité 1 fois

_________________
ll est difficile d'attraper un chat noir dans une pièce sombre, surtout lorsqu'il n'y est pas.
(Proverbe possiblement est-asiatique)
avatar
Tamerlan
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Thalia de G le Sam 13 Mai 2017 - 13:26

Tamerlan a écrit:Oui il y a un vrai souci. Les conditions sont hallucinantes et techniquement ne me semble pas crédibles. C'est un scandale. Pour mémoire:

"Si vous souhaitez vous desabonner de la liste liste.se-unsa.agreges, patientez 24h puis cliquez sur l'URL https://unsa.syndicat.education.gouv.fr/sympa/auto_signoff/liste.se-unsa.agreges/
ATTENTION : ce service de désabonnement fonctionne de 5h a 22h. Des maintenances peuvent couper le service pendant la nuit."
Tout se passe comme si l'UNSA devait gérer au cas par cas et à la main les demandes de désabonnement, à l'heure du numérique quand on peut se désabonner de niouzeletters indésirables d'un simple clic.

Je sais bien que ces niouzeletters indésirables reviennent par un autre chemin, je passe plus de temps à virer les spams qu'à lire mes mails. Bref, une démarche auprès de la cnil peut porter ses fruits.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Will.T le Sam 13 Mai 2017 - 13:32

Tamerlan a écrit:[color=#000000]Oui il y a un vrai souci. Les conditions sont hallucinantes et techniquement ne me semble pas crédibles. C'est un scandale.

Thalia de G a écrit:
Tout se passe comme si l'UNSA devait gérer au cas par cas et à la main les demandes de désabonnement, à l'heure du numérique quand on peut se désabonner de niouzeletters indésirables d'un simple clic.

Je sais bien que ces niouzeletters indésirables reviennent par un autre chemin, je passe plus de temps à virer les spams qu'à lire mes mails. Bref, une démarche auprès de la cnil peut porter ses fruits.

Ça n'est pas réservé à l'unsa, c'est le cas pour tous les mails des syndicats que l'on a reçu depuis que le ministère a lancé ces stupides listes imposées.
Ça doit plutôt venir de SYMPA.

Cela dit, comme certains, il me semblait m'être désabonné de tous ces spams syndicaux, mais j'ai quand même reçu ce pouriel hier, j'espère que ce sera le dernier.
avatar
Will.T
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: UNSA : lettre au nouveau président : "Les personnels d'éducation ne veulent plus des bouleversements qu'ils ont connus.""

Message par Peinard le Sam 13 Mai 2017 - 13:33

Pour information, en ce qui concerne la liste de diffusion officielle de l'UNSA, j'ai reçu le mail ce matin et j'ai envoyé ma demande de désinscription directement. Puis j'ai reçu une demande de confirmation (1h après), j'ai validé cette confirmation et enfin j'ai reçu une confirmation de ma désinscription.
La procédure était identique pour la liste officielle de la CFDT.

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum