Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Golou
Érudit

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Golou le Lun 4 Aoû - 20:00
Effectivement le coup de La Fontaine c'est pitoyable. LA question est de savoir comment il est parvenu à faire des études de lettres!
En ce qui me concerne je ne peux pas dire que j'ai fait ce métier pour son salaire (1430 euros net) ou ses avantages. L'année dernière j'ai fait 15 heures de route par semaine pour travailler!
Je suis prof de lettres et aime avant toute chose la littérature! Je ne crois pas que les enseignants d'il y a 20 ans étaient de meilleure qualité! Certains enseignants ayant plusieurs années derrière eux se reposent sur leurs lauriers sans jamais se remettre en question! Certains arrivant aussi me direz-vous et bien oui! malheureusement!
Je pense qu'il n'y a pas tant de prof que ça qui ont passé le concours pour se la couler douce (sinon se sont des masochistes! car se donner du mal pour ne rien faire?!). On ne choisit pas ce métier par hasard car entre les élèves, les cours à préparer, se maintenir à niveaux en littérature, en informatique (C2i2e)...
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Lun 4 Aoû - 20:23
Le problème n'est pas là, Goloumine. Le problème n'est pas de savoir pourquoi on fait ce métier.
Le problème, c'est que répondez-vous à un type qui se présente en mettant l'accent sur ses 35 ans d'ancienneté, les livres qu'il écrit et surtout sa fonction d'examinateur à un concours de prof (le capes, j'imagine) alors que ce monsieur qui est supposé juger de futurs profs, vous incite à ne pas suivre les programmes décidés par l'EN ...
Moi, je trouve ça un peu étrange.
Et je ne cautionne pas.
avatar
Golou
Érudit

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Golou le Lun 4 Aoû - 20:25
tu as raison je me prends la tête pour pas grand chose!

_________________
La curiosité est une belle qualité... n'est-ce pas?...

mon blog cuisine http://lecrocus.canalblog.com
le blog de ma fille http://laviedenora.canalblog.com
avatar
Abraxas
Doyen

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Abraxas le Mar 5 Aoû - 8:15
Il y en a qui sont étranges...
L'Explication de Textes, telle qu'elle sévit au CAPES, devrait être le modèle de ce que nous avons à faire en classe.
Mais est-ce bien conforme aux programmes, que de décortiquer un texte jusqu'à l'os ?
Bien sûr que non ! Pourtant, c'est ce qu'il faut faire - au concours et en classe. Montrer aux élèves qu'un écrivain est un vrai grand professionnel. Qu'il n'y a pas de "message" dans un texte (je préviens en début d'année que j'enlèverai 5 points à tout hurluberlu qui utilisera le terme, ou l'idée), mais des difficultés surmontées. Afin de leur faire comprendre, in fine, que ce qu'ils écrivent demande... un peu plus de travail.
J'ai enseigné longtemps en ZEP. Je commençais souvent par Mallarmé, en seconde ou première (STT ou STI, comme on disait alors), pour leur faire toucher du doigt toute la difficulté de la littérature. Et ça marchait très bien, parce que les élèves voyaient bien qu'on les prenait au sérieux. Il n'y a pas de différence fondamentale entre ce que l'on peut faire en prépas et ce que l'on fait au lycée - sauf à penser que l'on ne doit pas travailler intensément au lycée. Mince, les profs de maths n'hésitent pas à cravacher leurs élèves, non ?
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Mar 5 Aoû - 8:35
Cher Abraxas : es-tu obligé de commencer tes posts par "il y en a qui sont étranges..." Ne peux-tu pas concevoir que la pédagogie (au sens premier) soit (est ?) autre chose que des formules proférées de façon péremptoire ? Même si je reste plutôt d'accord avec toi sur de nombreux points, il me semble que ces petites formules pourraient être évitées, car elles sont blessantes. Pense aussi que beaucoup parmi nous n'ont pas l'expérience que tu dis avoir. Merci de prendre en compte la pluralité des néoprofs. Il n’y a pas une idée bonne ou mauvaise, il y a des idées plus ou moins discutables !

Merci beaucoup.
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Mar 5 Aoû - 8:40
@Camille a écrit:Le problème n'est pas là, Goloumine. Le problème n'est pas de savoir pourquoi on fait ce métier.
Le problème, c'est que répondez-vous à un type qui se présente en mettant l'accent sur ses 35 ans d'ancienneté, les livres qu'il écrit et surtout sa fonction d'examinateur à un concours de prof (le capes, j'imagine) alors que ce monsieur qui est supposé juger de futurs profs, vous incite à ne pas suivre les programmes décidés par l'EN ...
Moi, je trouve ça un peu étrange.
Et je ne cautionne pas.

Certes ! mais il en a qui sont gonflés d'orgueil par des choses annexes (et qui sont obligés de le dire) car ils se sentent mal en cours...il faut les laisser trouver leur chemin même si les propos peuvent heurter : on est là pour discuter. Non ? Je connais (malheureusement) d'autres professeurs de français qui ont le même discours et qui ont été proclamés "tuteurs".
avatar
Nou
Niveau 5

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Nou le Mar 5 Aoû - 9:26
Proflolo a écrit:Cher Abraxas : es-tu obligé de commencer tes posts par "il y en a qui sont étranges..." Ne peux-tu pas concevoir que la pédagogie (au sens premier) soit (est ?) autre chose que des formules proférées de façon péremptoire ? Même si je reste plutôt d'accord avec toi sur de nombreux points, il me semble que ces petites formules pourraient être évitées, car elles sont blessantes. Pense aussi que beaucoup parmi nous n'ont pas l'expérience que tu dis avoir. Merci de prendre en compte la pluralité des néoprofs. Il n’y a pas une idée bonne ou mauvaise, il y a des idées plus ou moins discutables !

Merci beaucoup.

Enfin, moi je ne trouve pas ces formules soient blessantes, elles n'ont juste pas lieu d'être sur ce forum (je fréquente neo depuis longtemps et ce n'est pas la marque de fabrique de neo). Et puis Abraxas, il est le plus beau, des muscles parfaits, une plastique irréprochable, et une pratique et un parcours, ma foi, que je lui envie : quel fin pédagogue ! Franchement toute mon admiration.
Sur ce, je vais aller faire des abdos... bounce
En tout cas merci aux modos pour tout le boulot

_________________
"Celui qui ne partage pas son savoir n'a plus rien à inventer" François Delarozière
"Les mots sont importants. Quand on parle mal, on pense mal. Et quand on pense mal, on vit mal." Nanni Moretti
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Mar 5 Aoû - 13:09
Mince, les profs de maths n'hésitent pas à cravacher leurs élèves, non ?

Tu rigoles? Ou tu les connais mal....
Ils ne sont pas les derniers à se plaindre de leurs élèves...On ne "cravache" plus beaucoup, maintenant, mon bon monsieur, à moins de chercher les gros ennuis....
Mais bon, ce n'est pas la question.

L'Explication de Textes, telle qu'elle sévit au CAPES, devrait être le modèle de ce que nous avons à faire en classe.
Mais est-ce bien conforme aux programmes, que de décortiquer un texte jusqu'à l'os ?
Bien sûr que non ! Pourtant, c'est ce qu'il faut faire - au concours et en classe.

Qui a dit cela? Certainement pas les IPR....Au contraire, les directives officielles préconisent de ne surtout pas essayer de faire de l'exhaustif (c'est bien ce que tu appelles décortiquer jusqu'à l'os"?)
avatar
Abraxas
Doyen

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Abraxas le Mar 5 Aoû - 15:04
Nous sommes bien d'accord. Pourtant, au CAPES, c'est bien ce que l'on demande (et même un peu plus loin que l'os). Alors, qui a raison ? Ceux qui sélectionnent, et qui en général connaissent leur boulot, ou des Inspecteurs planqués retranchés derrière des textes émis par des gens guidés par des principes purement idéologiques ? Et si noçus aimons la littérature, que devons-nous tenter de faire passer ? Le plaisir du texte, comme disait RB (et qui tient évidemment au travail du texte), ou les ratiocinations irrationnelles d'un quarteron de bureaucrates ?
Et ce qui m'embête, c'est que la future sélection des enseignants risque de se faire de plus en plus en fonction du second critère (d'où l'invention d'une épreuve de "connaissance du système administratif") et de moins en mins sur des contenus disciplinaires, sous prétexte que les Facs (!) ne peuvent donner des Licences à des gens mal préparés... Voir la dernière Note de bonnetdane (http://bonnetdane.midiblogs.com) à ce sujet.
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Mar 5 Aoû - 15:23
Au sujet de ce blog, vous n'avez pas répondu à une question qui vous est posée ailleurs : en êtes-vous l'auteur ?
Invité
Invité

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Invité le Mar 5 Aoû - 17:45
Non mais quand bien même, hein, personne n'a dit qu'il détenait la Vérité, ce blog....
Oui, j'ai un côté iconoclaste, j'aime pas penser avec le cerveau de quelqu'un d'autre....D'ailleurs, je ne respecte pas les vieilles icônes...

Et si noçus aimons la littérature, que devons-nous tenter de faire passer ? Le plaisir du texte, comme disait RB (et qui tient évidemment au travail du texte), ou les ratiocinations irrationnelles d'un quarteron de bureaucrates ?

Et évidemment qu'on aime la littérature, mais on n'est pas là pour se faire plaisir, mais pour appliquer des directives...Parce que le bac, c'est bien le ministère qui en décide, et si on prend sous notre bonnet de mener nos cours à notre bon plaisir, qui sera pénalisé ?......

Je vous laisse le temps, là....
avatar
Abraxas
Doyen

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Abraxas le Mar 5 Aoû - 19:15
"et si on prend sous notre bonnet de mener nos cours à notre bon plaisir, qui sera pénalisé ?"

bonnetdane ?
Hervé
Niveau 5

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Hervé le Sam 9 Aoû - 20:43
"La beauté des grandes œuvres n'est pas à leur surface. Il faut les creuser pour la découvrir. L'explication française, étude en profondeur, répond exactement à cet objet. N'allons pas croire toutefois qu'elle constitue le seul moyen d'exploration des textes dont nous disposions dans nos classes. Pratiquée exclusivement, elle risquerait même de lasser les enfants, et, en les retenant sur des problèmes de détail, de les rendre un peu myopes. D'ailleurs, tout se tient dans une œuvre : isolée, la plus belle de ses pages n'a plus de sens ou n'a plus son vrai sens. Cela est évident pour une scène de théâtre ou pour un chapitre de roman. Mais un portrait de La Bruyère, un poème de Baudelaire sont aussi parties d'un ensemble et ne prennent leur valeur qu'à la place que l'auteur leur a donnée dans l'architecture de son recueil. Le géographe qui veut étudier un terrain commence par monter sur une hauteur d'où il en découvre les grandes lignes, puis il le parcourt à pas lents, son petit marteau à la main. L'explication alternera donc, comme le prévoient les programmes, avec les lectures suivies et dirigées, les comptes rendus de lectures, les exposés oraux ou écrits, les discussions conduites par le maître et auxquelles tous les élèves prennent part. "

"L'explication française" par un grand, un très grand ...

La suite ici :

http://motstocsin.autonomie.org/html/textes/textesgeneraux/doc/clarac1.htm

Perrsonnellement, formé à l'ancienne ("CAPES historique"), j'y vais "jusqu'à l'os" (jolie formule mais un peu chirurgicale tout de même : les textes ne sont pas des cadavres ... ) et les élèves, y compris en STG ou en BTS en redemandent ! Et le lendemain de l'épreuve du bac, il viennent me dire que dans le fond ...

Je vous conseille aussi ce site de mon ancien prof :

http://rene.pommier.free.fr/index.htm

A déguster sans modération !
Contenu sponsorisé

Re: [Argu 1re] idée de séquence ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum