Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Ashtrak
Fidèle du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Ashtrak le Dim 14 Mai 2017 - 23:03
@neomath a écrit:Rien à ajouter à tous les excellents conseils qui vont été donnés. Pensez d'abord à vous. Si aller au collège est devenu une souffrance n'hésitez pas à vous arrêter pour souffler. Et dites vous bien que nous avons tous fait ou feront un jour un écart de langage.

Pareil.

L'écart de langage fait partie du boulot Very Happy
avatar
Poupoutch
Fidèle du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Poupoutch le Dim 14 Mai 2017 - 23:12
@lenidji a écrit:J'hésite aussi. Il y a des classes avec lesquelles ça se passe bien, avec qui j'ai entrepris de belles choses que je n'ai pas envie d'abandonner. Je me dis aussi que m'arrêter serait un aveu de faiblesse. Mais en même temps je me sens faible. La nuit porte conseil. Je verrai demain quoi faire. Merci à tous.

Non. T'arrêter signifie simplement que tu n'es pas en état d'aller donner cours ou assurer d'autres obligations professionnelles. Tu es arrêtée par un généraliste pour un ou deux jours? Personne ne peut savoir la raison pour laquelle tu es arrêtée ni exiger que tu la donnes. Ça pourrait tout aussi bien être une gastro ou une migraine, et tu ne te poserais pas la question, pas plus que tu ne te reprocherais d'"abandonner" des classes...

_________________
Es ist nicht deine Schuld, dass die Welt ist wie sie ist. Es wär nur deine Schuld wenn sie so bleibt...
eleonore69
Fidèle du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par eleonore69 le Dim 14 Mai 2017 - 23:32
@Ashtrak a écrit:
@neomath a écrit:Rien à ajouter à tous les excellents conseils qui vont été donnés. Pensez d'abord à vous. Si aller au collège est devenu une souffrance n'hésitez pas à vous arrêter pour souffler. Et dites vous bien que nous avons tous fait ou feront un jour un écart de langage.

Pareil.

L'écart de langage fait partie du boulot :D

malheureusement , oui !
Récemment, j'ai dit à un groupe d'élèves dans le couloir de "fermer leurs gue..." Il faut dire qu'ils hurlaient dans un couloir où plusieurs salles étaient réservées aux épreuves de BTS et il était clairement indiqué qu'il fallait être silencieux... Curieusement, ils n'ont pas relevé l'injure...

avatar
Lord Steven
Habitué du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Lord Steven le Lun 15 Mai 2017 - 10:57
J'espère que vous saurez trouver les ressources nécessaires, effectivement voyez d'abord ce que votre CdE à à vous dire et n'hésitez pas à vous arrêter par la suite le cas échéant, cela vous fera un bien fou et lui servira de leçon.
Petit aparté: votre histoire me conforte sur le fait que j'ai pris une sage décision en faisant du vouvoiement une composante de toute mes relations sociales, y compris (et surtout? ) avec les élèves: j'ai souvent un langage très fleuri en cours, mais je pense que dire à un élève "ce que vous pouvez être c. ... par moment" passe beaucoup mieux que la même formule avec le tutoiement (en 25 ans en tout cas personne ne s'en est plaint) et cela du coup vous empêcherait de déraper sur le "ta g. ..." que vous déplorez.
En tout cas bon courage à vous ne craquez pas pour un truc qui n'en vaut pas la peine.

_________________
If you play with a cat, you should mind his scratch
avatar
Wahlou
Niveau 10

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Wahlou le Lun 15 Mai 2017 - 11:52
@gauvain31 a écrit:Oui Upstar te donne de bons conseils; on est entre adultes et c'est toi qui va demander dès demain à repousser le rendez-vous comme je te le disais. Tu n'es pas fautive, il faut renverser les rôles: il y a des problèmes dans cette classe qui persistent: que fait l'administration?

Elle sanctionne (de ce que j'ai pu comprendre, les punitions glissent sur l'élève comme l'eau sur les plumes d'un canard), preuve s'il en est que l'administration est attentive à la situation et qu'elle prend ses responsabilités.

Certes l'ambiance délétère n'aide pas, néanmoins cela n'excuse pas tout (et c'est précisément sur cet argument que le CDE s'appuiera). Ensuite je vous conseille d'aller à ce rdv, cela montrera que vous assumez vos choix et vos décisions et êtes capable de les justifier.

Bon courage pour cette épreuve et n'hésitez pas à vous arrêter après le rdv, il faut penser à vous avant tout fleurs
avatar
lenidji
Niveau 8

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par lenidji le Lun 15 Mai 2017 - 14:42
J'ai vu mon médecin qui n'a pas hésité une seconde à m'arrêter. Ce TG que je déplore n'est peut-être qu'un prétexte pris par mon cde pour me pourrir, il m'a dans le nez en ce moment. D'ailleurs, peut-être que ce n'est pas le TG qui est en cause, il a pu trouver un autre prétexte... Lequel? Bah, tout est bon, personne n'est parfait. Mais en dehors de ce dérapage verbal, qui de l'avis général n'est pas non plu un drame, je n'ai rien fait de grave.
Je n'humilie pas mes élèves, j'essaie toujours de les mettre au travail même quand ils ne veulent objectivement rien faire, j'essaie des stratégies pour les intéresser... Cette année, avec cette classe, ça ne prend pas. On a du travail par dessus la tête avec cette réforme, je me rends compte que l'on nous fixe de plus en plus d'objectifs absurdes et inatteignables. Il devient difficile d'être satisfait de ce que l'on fait. Je crois que cette histoire est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Je vais donc, comme ordonné par le médecin, me reposer et prendre du recul. Merci infiniment pour vos messages. Votre soutien et vos conseils me vont droit au cœur.
avatar
sand
Empereur

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par sand le Lun 15 Mai 2017 - 14:47
Contente que tu puisses te reposer Lenidji !
dl80
Niveau 7

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par dl80 le Lun 15 Mai 2017 - 16:41
Repose toi et, surtout, déconnecte du travail ( pas de correction de copies, pas de préparation de cours ... ).
Fais ce que tu préfères faire en temps normal ( manger, dormir, lire, TV, radio, musique ... faire du sport  ... ).
Bonne "réparation" morale. Sleep nutella
Ne reviens pas trop vite sur néo ( ou alors dans Loisirs,Vie culturelle ... )
avatar
sifi
Fidèle du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par sifi le Lun 15 Mai 2017 - 17:25
Honnêtement, ce TG n'a rien de choquant... bien sûr que c'est à éviter, mais j'ai notamment une collègue qui dit régulièrement ce genre de choses aux gamins (ou des "crétin", aussi), et elle n'a jamais été embêtée alors qu'on est dans un collège à parents casse-pieds...
Moi-même, dans mon ancien bahut, j'ai lancé une fois un "dégage" à un élève qui est arrivé en retard, une bouteille de coca à la main, et qui a lâché un rot... bizarrement personne ne me l'a reproché.
Alors repose-toi, détends-toi, l'année est presque terminée... haut-les-coeurs!
avatar
JaneB
Fidèle du forum

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par JaneB le Lun 15 Mai 2017 - 17:26
Repose-toi bien, lenidji! Tu as bien fait de penser à ta santé d'abord.
horribla
Niveau 5

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par horribla le Lun 15 Mai 2017 - 17:39
Bon courage à toi, prends le temps qu'il te faut pour te reposer. Cette année est très éprouvante pour tout le monde, nous sommes dans l'humain, c'est normal de déborder parfois. Et puis, qui sait ? Tu lui as peut-être rendu service à cet élève, en le remettant à sa place.
En attendant, fleurs2
avatar
Jacq
Doyen

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Jacq le Lun 15 Mai 2017 - 18:08
J'ai dit une fois TG à une élève qui avait été odieuse durant toute la séance.
Par nous avons déminé immédiatement la situation. Je suis allé chez le CPE juste après mon cours pour le lui dire.
Il a convoqué l'élève dans son bureau à la fin de la journée et il a retourné la situation comme une crêpe (comment se fait-il que ton professeur arrive à te dire cela, qu'as-tu fait ?). A la fin c'est l'élève qui est ressortie avec une sanction donnée par le CPE et pas par moi.

Et en plus, la situation que tu décris dans cette classe n'est pas de ton fait, donc l'administration est au courant, et si elle laisse faire c'est elle qui est coupable.

Bon courage, Lenidji, et repose-toi.
Contenu sponsorisé

Re: Que risque-t-on après avoir débordé verbalement ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum