Ne pas signer une prolongation de contrat

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Lun 15 Mai 2017 - 20:59

Bonsoir à tous !

Alors, voilà mon "souci" : actuellement, j'enseigne au collège, et cela ne me plaît pas (manque de respect, pas forcément conscient, des élèves à mon endroit).
Je vais vous donner un exemple : pas plus tard qu'aujourd'hui un élève aurait dit, en me voyant arriver dans la cour : "'Oh non, pas encore cette s****** !" Je précise que je n'ai pas entendu cet élève ; d'autres élèves de la classe se sont empressés de me rapporter les propos de l'élève en question. Je n'ai aucune preuve.
Qu'avait-il contre moi ? Strictement rien. C'était juste une façon de s’exprimer, parce qu'il ne voulait pas lever ses fesses du rebord du mur où elles étaient posées.

Je vais au travail à reculons, même si, une fois sur place, j'arrive à tenir. Au début, gérer les classes a été très difficile, puis cela s'est arrangé (avec des hauts et des bas), mais là tout décline à nouveau. J'essaie toujours de me remettre en question et de comprendre ce qui se passe, mais le fait est surtout que je manque d'énergie. Quand je fais preuve de dynamisme pour tenir le groupe, ça marche, mais je suis vidée, je ne peux pas faire ça tous les jours. Je pense que le fait de se lever à 5H30 tous les matins n'arrange rien. Et puis, je ne risque pas d'aller chercher en moi l'énergie de gérer la classe puisque je la dépense en partie à supporter d'aller travailler.

Ça ne se passe pas si mal que ça, les classes ne sont pas épouvantables, le collège non plus, l'encadrement est plutôt bon, j'ai eu des classes bien pires à gérer... mais là, dès le début (j'ai commencé en mars), j'ai commencé à pleurer le soir à l’idée d'aller faire cours le lendemain. Après, je me suis sentie mieux, parce que ça allait mieux, et maintenant je recommence à craquer moralement. Je vais bien, mais je n'arrive pas à trouver ce que je peux tirer de cette expérience, que je n’ai pas déjà expérimenté avant. Je voudrais vraiment avoir mes classes à l'année, en fait. Je ne veux pas abandonner l'enseignement, et je suis embêtée, parce que je ne veux pas être radiée si je démissionne ou ne signe pas le nouveau contrat.

J'ai accepté la mission parce que c'est la deuxième qu'on m'a proposée cette année (la première a duré...une semaine). J'avais besoin de bosser, moralement parlant.
Mais, sincèrement, ce n'est pas épanouissant. Je suis en train de valider mon M1 et je rédige un mémoire qui me tient à cœur (recherche). Ma soutenance devrait avoir lieu en juin, normalement je ne travaille plus, mais ma collègue ne va peut-être pas revenir, comme elle me l'a annoncé aujourd'hui. Elle devait être de retour mi-juin. Après, c'est la fin du trimestre, et tenir les classes va devenir de plus en plus dur.

J'attends de voir...quelles notes le principal va me donner, si je suis prolongée jusque mi-août au moins, si je supporte finalement mes classes... ma collègue devrait me dire ce qu'il en est à la fin du mois, j'espère qu'elle va revenir, sinon je ne sais pas si je rempilerai, et j'ai peur d'être radiée en fait. Je peux toujours dire que je veux me consacrer à mon mémoire de fin d'année, mais je ne sais pas si c'est une raison suffisante pour le rectorat.


Bref, je n'adopte pas toujours la meilleure attitude face à mes élèves (manque d’énergie, d'à-propos...)

Je n'ose pas aller voir mes collègues, apparemment il n'y a pas mal d'égoïsme en sdp et je n'ai pas envie de faire la pleureuse, la contractuelle incapable.

Désolée pour les éventuelles fautes et le côté décousu...J'accepte tous les conseils...
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par MissWest-Indies le Lun 15 Mai 2017 - 21:11

Salut,

Je suis désolée de ce que tu subis.
Malheureusement, si tu ne signes pas une prolongation de ton contrat,tu seras radiée.

La majorité d'entre nous ne supporte plus le collège à cause des élèves paresseux et sans éducation,des parents laxistes, des CDE qui s'en fichent de nos conditions de travail.

J'espère avoir le concours pour avoir un poste en lycée car le collège est devenu ininteressant et pénible.

MissWest-Indies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Provence le Lun 15 Mai 2017 - 21:14

MissWest-Indies a écrit:

J'espère avoir le concours pour avoir un poste en lycée car le collège est devenu  ininteressant et pénible.

Le concours ne te garantit aucunement un poste en lycée.
avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par MissWest-Indies le Lun 15 Mai 2017 - 21:16

Provence a écrit:
MissWest-Indies a écrit:

J'espère avoir le concours pour avoir un poste en lycée car le collège est devenu  ininteressant et pénible.

Le concours ne te garantit aucunement un poste en lycée.

Oui,je sais, malheureusement...

MissWest-Indies
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mar 16 Mai 2017 - 8:51

Ok, c'est bien ce que je pensais...

Moi aussi, je préfère de loin le lycée, cela se passait bien l'année dernière parce que j'enseignais au lycée d'ailleurs.

Mais, si je suis radiée, est-ce que je pourrai quand même passer le concours et espérer être titularisée dans la même académie, ou suis-je définitivement grillée ? Parce que je voudrais vraiment passer l'agrégation et avoir mes classes à l'année (collège ou lycée - je sais que 25 % des agrégés sont au collège, mais ils ont moins d'heures et un salaire plus décent). Là, je somatise (tête qui tourne, mal au bide...).

J'ai pleuré hier et je vais me faire arrêter par mon médecin, s'il accepte, pour réfléchir quelques jours. Honnêtement, ça me coûte plus de faire ça que d'aller faire cours, j'ai honte, mais je n'en peux plus. Il me faut prendre une décision : soit je continue, au moins jusqu'à la fin de mon contrat actuel, soit je démissionne.

Encore, si je ne suis plus rappelée, j'aurai le temps d'étudier, de travailler sur moi et de passer le concours, mais si je n'ai plus d'espoir d'être titularisée, je vais devoir prendre sur moi et je ne sais pas si j'en suis capable... Pourtant, comme je l'ai dit, les conditions dans lesquels j'enseigne sont loin d'être horribles, et je ne pense pas être quelqu'un de faible (même si certains collègues doivent le penser, étant donné qu'au début de la mission j'ai craqué devant un demi-groupe et que ça s'est su...)...je ne supporte plus mon statut de contractuelle, je crois. Seul avantage de celui-ci : rester dans son académie.

Merci pour vos avis.
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Oudemia le Mar 16 Mai 2017 - 9:35

Entendre le matin, quand les élèves nous aperçoivent,  "Oh, elle est là !" sur un ton déçu, et entendre en même temps des "Ouais" de joie parce qu'un collègue est absent, c'est du quotidien : il ne faut surtout pas que cela t'atteigne.

Si tu n'as pas un besoin impératif de ton salaire, n'hésite pas à ne pas renouveler ce contrat, la réussite aux concours n'a rien à voir (mais tu sais que tu ne pourras choisir ton académie  ?) : c'est pour l'an prochain ?
Il faudra ne pas prendre les choses autant à coeur pendant ton année de stage, où les conditions sont rudes.
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mar 16 Mai 2017 - 11:18

Oui, je prends les choses trop à cœur, je ne suis pas encore tout à fait blindée. Ça va venir, j'espère...

Oui, bien sûr, je sais que je ne pourrai choisir mon académie (même si j'ai bon espoir d'obtenir suffisamment de points pour rester dans la mienne)

Je suis allée chez le médecin, elle a été très compréhensive et m'a arrêtée jusqu’à la fin de la semaine.

Savez-vous si je dois garder le premier volet de l'arrêt ? (normalement, il faut l'envoyer, mais j'ai lu que beaucoup ne le faisaient pas et je n'ai pas envie qu'on voit le motif de mon absence, ça ne regarde que moi). Le deuxième volet est pour la CPAM de toute façon, et le troisième, il faut que je l'envoie au collège sous les 48 heures si je ne dis pas de bêtise.

Je vais profiter en tout cas de ces jours d'arrêt pour me reprendre en main.
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Oudemia le Mar 16 Mai 2017 - 11:27

Le troisième volet seul est envoyé dans l'établissement, en effet le motif de l'arrêt n'a pas à être connu, même du secrétariat, c'est le secret médical.
Dans l'EN (ou la fonction publique ?) on n'envoie pas les deux autres volets au centre de sécurité sociale mais il faut les garder pour les présenter en cas de contrôle.
avatar
Oudemia
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par dr25 le Mar 16 Mai 2017 - 14:45

Bonjour,

je suis également contractuel (en mathématiques pour moi) et j'ai également commencé en mars.
Au début j'acceptais car j'avais peur d'être radié ... donc on accepte parfois de faire 3 heures de route (1h30 aller + 1h30 retour) pour 2 heures de cours.

Mais du coup c'était tellement pénible que j'ai refusé une prolongation de contrat. Je pensais ne plus en avoir et une semaine après on m'a proposé un nouveau poste à 20 minutes ce chez moi.

Pour info je suis également parfois en situation difficile dans les classe pour la gestion de classe. Et du coup si ça se passe trop mal je n'hésite pas à dire clairement que je ne renouvellerai pas ... et souvent les CDE sont prêts à faire de gros efforts pour conserver un remplaçant (mais ça c'est en maths je ne peux pas dire si c'est pareil pour d'autres matières).

Par contre je suis comme toi je pense que je ne renouvellerai pas après les conseils de classe pour éviter la fin d'année.

Après les élèves qui font leur commentaires irrespectueux je pense qu'il faut tout consigner par écrit lorsque tu en es le témoin ou si tu en as la preuve. L'accumulation des retours négatifs contre eux peut faire bouger la direction ou les collègues (qui subissent probablement la même chose, si tout le monde réagit ça va bouger).

Bon courage.

dr

dr25
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Marie-Henriette le Mar 16 Mai 2017 - 19:07

Je ne veux pas faire l'oiseau de mauvais augure mais l'obtention du concours ne te garantira pas des classes à l'année (et encore moins des classes de lycée). Nous sommes nombreux à avoir fait (ou à faire encore) des années de tézedariat avant de pouvoir poser nos valises, et sans jamais avoir la possibilité de dire «je n'en veux pas».
Tu peux passer et obtenir les concours bien sûr, mais les élèves se fichent de savoir si tu es contractuelle ou agrégée. Tu seras mieux payée, pas forcément mieux considérée (disons qu'il risque d'y avoir des années avec et des années sans).
Mon conseil: pense à un plan B.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mer 17 Mai 2017 - 9:55

Je pense que je peux être découragée le temps d'un arrêt, et revenir mieux armée. Il faut se former sur le terrain, ne penses-tu pas ? Doit-on, dès le moindre signe de ce qui apparaît comme une faiblesse (et qui n'en est pas une, selon moi), penser à un plan B ?

Si je dois être TZR, je le serai. Ou non. je prendrai la liberté d'accepter ou de refuser (mais je ne refuserai pas sur un coup de tête, j'aurai alors pensé de façon approfondie à un plan B). Je souhaite enseigner, mais pas à n'importe quelle condition (seule ma situation financière pourrait ne me laisser aucun choix), et je pense qu'il existe plusieurs solutions qui me permettraient d'enseigner sans me sentir mal au quotidien. Je ne suis pas non plus aux abois, ce n'est qu'un passage difficile.

Si tu souhaitais me faire réagir, Marie-Henriette, je te remercie. Si tu sous-entendais que je ne suis pas faite pour enseigner, ou qu'on pouvait avoir un doute sur la question, je pense que mes messages fournissent trop peu d'informations pour que l'on puisse bien appréhender ma situation.

Quoi qu'il en soit, je te remercie tout de même pour ton avis.

P.S. : je viens de me relire et je vois que mon principal défaut est de prendre les réactions des autres trop à cœur et de me sentir toujours déconsidérée. J'ai du taf à faire sur moi-même ! Bon, je laisse quand même le message. Désolée, Marie-Antoinette, si je suis à côté de la plaque.

Merci pour vos messages, ça m'aide à réfléchir.
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par zouz le Mer 17 Mai 2017 - 10:06



avatar
zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Provence le Mer 17 Mai 2017 - 10:40

Mara-jade a écrit:

Si je dois être TZR, je le serai. Ou non. je prendrai la liberté d'accepter ou de refuser (mais je ne refuserai pas sur un coup de tête, j'aurai alors pensé de façon approfondie à un plan B). Je souhaite enseigner, mais pas à n'importe quelle condition (seule ma situation financière pourrait ne me laisser aucun choix), et je pense qu'il existe plusieurs solutions qui me permettraient d'enseigner sans me sentir mal au quotidien. Je ne suis pas non plus aux abois, ce n'est qu'un passage difficile.
Quand tu es fonctionnaire, tu ne choisis pas d'accepter ou de refuser ton affectation (à moins de démissionner, ce qui n'est pas si simple dans l’Éducation nationale).



avatar
Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mer 17 Mai 2017 - 11:01

Oui, je démissionnerai. Peut-être suis-je inconsciente de parler ainsi. Peut-être suis-je trop entière et que je ferais alors une énorme erreur, mais je n'en suis pas là. Déjà, j'ai du chemin à faire avant de passer le concours, donc je vais me reprendre en main et terminer mon remplacement, au moins jusqu'à la fin du contrat. J'ai accepté la mission, alors il faut que je la termine. J'ai bien conscience de mes faiblesses, et je ne compte pas me laisser tomber.
Et puis, c'est facile de dire qu'on va démissionner devant son pc, si j'étais titulaire je ne me poserais peut-être même pas la question.

Par contre, j'aimerais savoir, si vous voulez bien m'éclairer : si on a plus de trente ans, un enfant, un mari qui travaille dans la ville où on habite, et qu'on réussit le concours (Capes ou agrégation), est-ce qu'on a beaucoup de points, ou est-ce que je m'illusionne en pensant que tous ces paramètres pourraient m'éviter le TZDariat (en tout cas un déménagement hors de ma ville/mon académie) ? Cela m'intrigue.
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Lynae le Mer 17 Mai 2017 - 11:28

L'âge n'entre pas en ligne de compte, c'est le nombre d'années de service (les échelons) qui compte. Le conjoint avec enfant commun rapporte des points, mais tout dépend où tu vis. En Bretagne (académie de Rennes), ça ne suffira pas, à Créteil pas de souci, c'est aléatoire (surtout en fonction du lieu, un peu en fonction des années). Tu peux trouver des barres de mutations des années précédentes qui peuvent t'indiquer la tendance.
Après, si tu parviens à avoir ton académie, tu as un certain nombre de points pour le département de ta famille, un peu moins pour la ville. Là encore ça va varier en fonction des situations, mais aussi selon les académies (les barèmes ne sont pas les mêmes partout). De manière générale, je dirais que tu as peut-être plus de chance d'obtenir satisfaction si tu es en campagne plutôt qu'en ville (les grandes villes sont souvent prisées). Selon le département où tu vis, TZR peut être un bon compromis pour rester dans une zone géographique (les postes fixes sont aussi plus prisés que les postes en ZR), et ça peut te permettre de découvrir plusieurs établissements, savoir où tu souhaiteras demander ta mut' en poste fixe les années suivantes. Mais encore une fois ça dépend de ce que tu recherches, certains préfèrent un poste un peu plus loin mais fixe.
Bref, dur de prévoir à l'avance. Tu as plus d'infos que nous pour faire des pronostics (localisation, années travaillées dans la fonction publique, etc.).

NB : Je précise que je suis encore dans mon année de stage, donc ma réponse correspond à tout ce que j'ai pu lire à droite à gauche sans apporter mon expérience personnelle sur les mut' de l'EN Wink
avatar
Lynae
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mer 17 Mai 2017 - 14:35

Merci pour les précisions Lynae :-). Bon, ça fait peur. On m'avait dit que la date de naissance entrait en ligne de compte (un enseignant plus âgé serait prioritaire à nombre de points égal, quelque chose comme ça).

Mon projet actuel est de passer l’agrégation de lettres modernes pour avoir le plus de chances possibles d'enseigner au lycée, devant des classes prépa, ou à l'université (je voudrais continuer mes études et éventuellement devenir chercheuse). Je vais valider mon M1 cette année si tout va bien, l'année prochaine je validerai mon M2 si possible, et ensuite je consacrerai mon temps à préparer l'agrégation. Faire des remplacements est une façon d'acquérir de l’expérience, de me blinder, mais aussi de gagner de quoi voir venir quand je préparerai le concours.
Bref, encore trois ans minimum avant d'espérer être titulaire ! C'est pourquoi penser à un plan B me paraissait prématuré : je viens de reprendre mes études pour être prof ! Et j’aime enseigner. J'ai beaucoup à apprendre, mais je me débrouille. Une élève était venue me voir pour me dire qu'elle ne voyait pas le temps passer en cours. Mais moi je retiens surtout ce qui ne va pas... ce serait dommage d'abandonner à cause d'états d'âme passagers.

Si jamais je ne peux pas continuer à enseigner dans le public, j'ai quand même d'autres pistes en tête, comme postuler dans l’enseignement privé, devenir indépendante (à mon compte, ce que je faisais avant) ou postuler dans l'enseignement privé hors contrat (ce qui m'amènerait à me former à des méthodes telles que la méthode Montessori...). Je peux aussi changer d'académie, si je suis grillée dans celle où j'exerce, ou encore enseigner à l'étranger (bon là, on part dans les cas extrêmes).

Sinon, j'ai pensé à d'autres métiers, qui m'obligeraient par contre le plus souvent à passer des concours ou à reprendre mes études dans une autre filière que la mienne : journaliste, bibliothécaire, greffière, vendeuse en librairie, secrétaire médicale... Mon M1 me permettrait aussi de passer des concours dans la fonction publique (territoriale de préférence). J'ai d'autres activités en tête, mais elles sont "décalées".

Enfin, voilà, j'ai déjà fait toute une liste de plans B-C-D...Z, mais je n'ai rien approfondi pour ne pas partir perdante. A mon âge, il est temps de faire un choix. On verra bien lundi si je repars du bon pied ou si je m’enlise...
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Marie-Henriette le Mer 17 Mai 2017 - 15:16

Mara-jade a écrit:Je pense que je peux être découragée le temps d'un arrêt, et revenir mieux armée. Il faut se former sur le terrain, ne penses-tu pas ? Doit-on, dès le moindre signe de ce qui apparaît comme une faiblesse (et qui n'en est pas une, selon moi), penser à un plan B ?

Si je dois être TZR, je le serai. Ou non. je prendrai la liberté d'accepter ou de refuser (mais je ne refuserai pas sur un coup de tête, j'aurai alors pensé de façon approfondie à un plan B). Je souhaite enseigner, mais pas à n'importe quelle condition (seule ma situation financière pourrait ne me laisser aucun choix), et je pense qu'il existe plusieurs solutions qui me permettraient d'enseigner sans me sentir mal au quotidien. Je ne suis pas non plus aux abois, ce n'est qu'un passage difficile.

Si tu souhaitais me faire réagir, Marie-Henriette, je te remercie. Si tu sous-entendais que je ne suis pas faite pour enseigner, ou qu'on pouvait avoir un doute sur la question, je pense que mes messages fournissent trop peu d'informations pour que l'on puisse bien appréhender ma situation.

Quoi qu'il en soit, je te remercie tout de même pour ton avis.

P.S. : je viens de me relire et je vois que mon principal défaut est de prendre les réactions des autres trop à cœur et de me sentir toujours déconsidérée. J'ai du taf à faire sur moi-même ! Bon, je laisse quand même le message. Désolée, Marie-Antoinette, si je suis à côté de la plaque.

Merci pour vos messages, ça m'aide à réfléchir.

Non, je ne pense pas du tout que tu n'es pas capable d'enseigner, ni que de s'arrêter qq jours pour reprendre son souffle est un signe de faiblesse.
Désolée si je me suis exprimée avec qq raccourcis. C'est qu'en te lisant, je me suis revue à mes débuts.
J'ai eu le CAPES finalement (pas l'agrégation), j'ai été TZR (avec des classes à l'année ou pas), puis j'ai eu un poste fixe. J'ai connu de bons moments (du moins de la satisfaction et un certain confort), et aussi de plus difficiles.
Je m'apprête maintenant à partir, et si les choses étaient à refaire, j'aurais agi différemment.
Prévoir un plan B ou plutôt avoir d'autres projets, donne de la liberté quand sa situation professionnelle devient difficile. Mais je vois à lire tes derniers posts que tu ne t'interdis rien.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Mara-jade le Mer 17 Mai 2017 - 16:17

C'est bien ce que je pensais Marie-Henriette, c'est juste que je lis souvent ce genre de commentaires, et on ne peut pas savoir ce qui est sous-entendu ou non. Alors j'ai un peu réagi pour les autres (qui ne m'ont rien demandé, d'ailleurs). Et puis, je culpabilise.

Tu dis que tu t'apprêtes à partir : si tu veux bien cela m'intéresserait de connaître ton parcours, ce qui fait que tu pars finalement (si tu en parles dans un autre post, tu peux me passer le lien).
avatar
Mara-jade
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Marie-Henriette le Mer 17 Mai 2017 - 21:23

Je te fais ça en MP.
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Caro le Dim 21 Mai 2017 - 10:54

En poste depuis mi-novembre, j'ai accepté un remplacement à reculons (un peu loin de chez moi, en Lettres Classiques alors que j'enseigne les Lettres Modernes). La collègue que je remplace devait revenir mi-mai. Elle a été prolongée de 15 jours et devait revenir le 29 mai. De mon côté, j'ai accepté de prolonger mon contrat jusqu'au 28 mai en précisant bien que je n'irai pas au-delà, la route me fatiguant beaucoup. Hier, la collègue que je remplace m'envoie un mail pour me dire qu'elle serait probablement en arrêt jusqu'au 12 juin.
Le rectorat peut-il considérer qu'il s'agit d'une démission de ma part ? Je précise que je suis contractuelle depuis de nombreuses années par choix et que j'ai toujours accepté les postes que l'on m'a proposés (sauf ceux qui étaient vraiment trop loin de mon domicile). Je suis inscrite au Pôle Emploi et j'ai été indemnisée par le rectorat en septembre et octobre 2016.
avatar
Caro
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par zouz le Dim 21 Mai 2017 - 19:31

Bonsoir Caro,

à mon avis, étant donné que la nature de contrat reste identique, ton refus sera considéré comme injustifié.

Tiens-nous au courant, courage !
avatar
zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Diplomate le Dim 21 Mai 2017 - 21:04

Moi je suis contractuelle dans un collège mais je vais demander à enseigner et faire des remplacements dans des lycées à partir de septembre.
Si l'on a pas le statut de fonctionnaire ou de titulaire,on est libre d'accepter ou de refuser une prolongation de contrat ,non?

Diplomate
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Caro le Dim 21 Mai 2017 - 21:09

Si l'on a pas le statut de fonctionnaire ou de titulaire,on est libre d'accepter ou de refuser une prolongation de contrat ,non?
Je peux effectivement refuser de prolonger le contrat mais, ce qui m'inquiète, ce sont les conséquences de ce refus... C'est la première fois que je ne souhaite pas poursuivre un remplacement : la route devient insupportable pour moi !
avatar
Caro
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Caro le Mer 24 Mai 2017 - 9:29

Je n'ai donc pas renouvelé mon contrat qui s'arrête le 28 mai. Avec le pont de l'Ascension, j'ai terminé. D'après la secrétaire, je n'ai pas à me justifier et n'aurai aucune conséquence. Je suis soulagée : plus de route à faire !!!
avatar
Caro
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas signer une prolongation de contrat

Message par Jaenelle le Mer 24 Mai 2017 - 13:00

Si j'étais à ta place (mais je n'ai jamais été contractuelle), j'appellerais tout de même la DPE (en m'adressant au bureau qui s'occupe des contractuel-le-s) pour expliquer les raisons de mon refus de prolongation et que ce n'est pas un caprice pour être en vacances un mois plus tôt.

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum