Première interview du nouveau ministre

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par Elyas le Dim 21 Mai 2017 - 12:13

@Balthazaard a écrit:
@Elyas a écrit:
@ZeSandman a écrit:
@Elyas a écrit:

La plupart des "pédagogistes" de la Rue de Grenelle doivent leur poste à Blanquer. Donc, oui, lire que des gens pensent que Blanquer va remettre à sa place les personnes qu'il a placées, c'est tristement drôle.

Ensuite, n'oublions pas que des "expérimentations" sortant totalement des cadres ont été mises en place sous sa direction. Un exemple : Céline Alvarez. Il manie actuellement des expressions qui devraient terrifier tout le monde : neurosciences / expérimentations / pragmatisme / validation scientifique. Quand on sait la définition de ces expressions à la DGESCO, on ne peut que trembler.

Si par neurosciences, il entend neurosciences cognitives, je dis peut-être une bêtise mais c'est une branche où il me semble que le mot science n'est pas galvaudé (respect des procédures scientifiques à proprement parler). C'est sûr que s'il estime que les sciences de l'éducation sont une véritable science, là c'est plus la même, et validation scientifique ne devient qu'un emballage.

Pour expérimentations et pragmatisme, étant donné le CV du monsieur, terrorisé en effet je suis.

Il est toujours amusant de noter que les psychologues faisant des neurosciences ont réussi un double assez surprenant :
- les débats ultra-violent sur l'interprétation des données ne sortent pas de leurs cercles et le public n'a droit qu'aux gens les plus médiatiques et qui ont le plus gros réseau (comme Stanislas Dehaene qui est violemment critiqué par pas mal de ses pairs mais personne dans les médias ne fait l'écho de ces critiques). Il y a donc une illusion d'un consensus scientifique et d'une validation des hypothèses médiatiques ce qui n'est pas nécessairement le cas.
- le fait qu'on considère que cette science jeune dit le vrai alors que les consensus scientifiques à l'intérieur ne sont pas nombreux.

Les neurosciences qui influencent actuellement l'EN sont du fait des psychologues, pas des biologistes. Dès que tu sais ça et que tu te rappelles des neuromythes, tu te prépares à avoir dans 20 ans des retournements de veste assez fort.

Il faut, en la matière, rester prudent. Des choses très intéressantes émergent mais tout est si jeune et les interprétations profuses qu'il faut arrêter. Les neurosciences sont la nouvelle religion à la mode de la DGESCO. As-tu déjà vu une classe de lycée "neuroscience" ? Oui, ça existe.

Elyas, pour une fois d'accord avec toi sans réserve.  Neurosciences est trop vague entre neurobiologie et neuropsychologie. Quasiment aucun article de neuropsychologie dans les revues scientifiques reconnues, la neuropsychologie tourne dans un monde clos. Je suppose que tous les spécialistes des sciences de l'éducation sont en recyclage en neuropsychologie.

Pas à ma connaissance. Stanislas Dehaene, par exemple, est parti en recyclage dans les neurosciences. Il est adulé, au collège de France, a soutenu Céline Alvarez et compagnie. Il est très médiatique et médiatisé alors que sa science est toute jeune et en pleine mutation.

Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par Elyas le Dim 21 Mai 2017 - 12:16

@celitian a écrit:
KinetteKinette a écrit:
@Elyas a écrit:
Il est toujours amusant de noter que les psychologues faisant des neurosciences ont réussi un double assez surprenant :
- les débats ultra-violent sur l'interprétation des données ne sortent pas de leurs cercles et le public n'a droit qu'aux gens les plus médiatiques et qui ont le plus gros réseau (comme Stanislas Dehaene qui est violemment critiqué par pas mal de ses pairs mais personne dans les médias ne fait l'écho de ces critiques). Il y a donc une illusion d'un consensus scientifique et d'une validation des hypothèses médiatiques ce qui n'est pas nécessairement le cas.
- le fait qu'on considère que cette science jeune dit le vrai alors que les consensus scientifiques à l'intérieur ne sont pas nombreux.

Les neurosciences qui influencent actuellement l'EN sont du fait des psychologues, par des biologistes. Dès que tu sais ça et que tu te rappelles des neuromythes, tu te prépares à avoir dans 20 ans des retournements de veste assez fort.

Il faut, en la matière, rester prudent. Des choses très intéressantes émergent mais tout est si jeune et les interprétations profuses qu'il faut arrêter. Les neurosciences sont la nouvelle religion à la mode de la DGESCO. As-tu déjà vu une classe de lycée "neuroscience" ? Oui, ça existe.
Je suis d'accord avec ce qui a été dit sur les neurosciences: en ce qui concerne l'être humain, et particulièrement l'apprentissage, on progresse doucement, et certains ont tendance à conclure rapidement des choses à partir de quelques études, et évidemment celles qui vont dans leur sens (on en voit un bon exemple avec les histoires de "cerveau droit/gauche" complètement déformées et caricaturées par les médias et les psy à la noix: pour preuve, j'ai eu une formatrice qui a commencé à nous sortir des salades sur ce thème. Avec quelques collègues, nous avons eu la joie de lui expliquer que c'était nettement plus compliqué que ça... bon, elle était sympa, et ne l'a pas mal pris ; un autre exemple classique est celui des différences hommes/femmes au niveau du cerveau).

On a eu un mail il y a quelques temps qui demandait des volontaires pour une formation en neurosciences : sur le coup, je me suis dit que ça pouvait être chouette. Quand j'ai lu dans le détail, j'ai compris que c'était pour devenir soi-même évangélisateur formateur, et là, je me suis dit que ça sentait le roussi.

K
PS: ça m'étonnerait que les recherches montrant que l'on apprend bien par la répétition d'exercices similaires soit prise comme base pour de la pédagogie à la mode, par exemple (ou alors ça servira à justifier le spiralaire, sans aucun lien réel avec le mode opératoire de ces expériences).
Une question sûrement simpliste mais est-ce que les neurosciences = sciences cognitives ?

@Elyas lorsque tu parles de classse neuroscience, c'est la même chose que les cogni classes ?

Je n'arrive pas à m'y retrouver dans tous ces termes. Merci.

Aucune idée, je n'avais jamais entendu parlé de cogni-classe. Les neurosciences s'intéressent à la cognition mais je ne m'y connais pas assez. Personnellement, ce type de classe m'effraie un peu mais peut-être est-ce dû à mon côté néo-luddite.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par celitian le Dim 21 Mai 2017 - 12:25

Merci​, je viens de suivre un MOOC sur les sciences cognitives et j'ai trouvé qu'il y avait certains conseils très intéressants, proches de ceux donnés dans Mets toi ça dans la tête.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par Elyas le Dim 21 Mai 2017 - 12:30

@celitian a écrit:Merci​, je viens de suivre un MOOC sur les sciences cognitives et j'ai trouvé qu'il y avait certains conseils très intéressants, proches de ceux donnés dans Mets toi ça dans la tête.

Attention, tu vas être accusée de devenir une pédago ! C'est le MOOC proposée par l'armée, je crois.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par Anaxagore le Dim 21 Mai 2017 - 12:33

Je ne vois pas à quel moment on aurait besoin de convoquer les neurosciences pour ce qui relève de notre système d'écriture/lecture, du principe alphabétique.

Depuis des années il y a de graves lacunes de contenu dans certaines non-méthodes. Rideau.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne
avatar
Anaxagore
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par celitian le Dim 21 Mai 2017 - 12:38

@Elyas a écrit:
@celitian a écrit:Merci​, je viens de suivre un MOOC sur les sciences cognitives et j'ai trouvé qu'il y avait certains conseils très intéressants, proches de ceux donnés dans Mets toi ça dans la tête.

Attention, tu vas être accusée de devenir une pédago ! C'est le MOOC proposée par l'armée, je crois.
Very Happy oui l'armée participait.
De la pédagogie comme cela, ça me va car c'était assez simple, sans trop de termes incompréhensibles (par moi en tout cas) et avec des outils plutôt simples à mettre en place dans une classe.
avatar
celitian
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par William Foster le Dim 21 Mai 2017 - 12:43

@Elyas a écrit:
@celitian a écrit:Merci​, je viens de suivre un MOOC sur les sciences cognitives et j'ai trouvé qu'il y avait certains conseils très intéressants, proches de ceux donnés dans Mets toi ça dans la tête.

Attention, tu vas être accusée de devenir une pédago ! C'est le MOOC proposée par l'armée, je crois.

Bah perso je n'ai rien contre les gens qui se cultivent et qui cherchent à s'améliorer. Si c'est ça être "pédago"...

Sauf qu'en pratique, ce terme désigne plutôt des gens qui ont cru comprendre un truc, ou un cogni-truc, et qui s'ingénient à l'imposer comme vérité ou dogme.

Le simple fait que le mot "pédagogue" soit devenu aussi galvaudé, fourre-tout (selon qui l'emploi, ça peut aller du compliment obséquieux à l'insulte gratuite), et facilement déconnecté de toute forme de réalité tangible, ce simple fait donc est une défaite collective que je trouve absolument navrante. Neutral

_________________
Tout le monde me dit que je ne peux pas faire l'unanimité.
"Il ne faut pas voir le mal partout où il est." Marie-Martine Schyns, ministre belge de l'enseignement obligatoire
Vérificateur de miroir est un métier que je me verrais bien faire, un jour.
avatar
William Foster
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par DesolationRow le Dim 21 Mai 2017 - 12:57

Une partie de mon âme, dont je ne suis pas fier, ne peut s'empêcher de penser qu'étant donné la réaction qu'il produit chez certains, ce nouveau ministre ne peut pas être totalement mauvais.
avatar
DesolationRow
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Première interview du nouveau ministre

Message par PauvreYorick le Dim 21 Mai 2017 - 12:58

Il faut trier, bien sûr, mais il faut aussi prendre garde à ne pas renverser trop vite les rôles. S'agissant de Dehaene, je ne connais pas la totalité de ses recherches, et j'ai tendance à juger que, comme tout le monde dans une situation semblable, il court le risque de s'emballer un peu vite; mais certains résultats, au moins négatifs, de ses travaux, sont des acquis: notamment, la mise en évidence du mécanisme du déchiffrage en parallèle a mis à mort le neuromythe de la "lecture-photographie" dont des psychologues de l'éducation aussi peu scrupuleux que sérieux avaient fait la caution des méthodes idéovisuelles.

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
PauvreYorick
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum